3 636/365 – Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Thaïlande – (9)

Nous voilà à nouveau présents après une bien longue absence, pour la suite de la publication sur mes visites à cette exposition extraordinaire qu’a été Enfers et Fantômes d’Asie, à Paris, au musée du Quai Branly Jacques Chirac.

Autre pays, autres coutumes.  Et si nous en prenions connaissance ?

Amulettes Thaï
Les pouvoirs des moines sont concentrés par ces amulettes . Les moines les créent à partir de matériaux tenus secrets et sous différentes formes : cachets bouddhiques en terre cuite, diagrammes magiques gravés sur feuille d’or, effigies d’animaux mythiques. Certaines amulette speuvent prendre une forme de foetus qui renferment un esprit « ange gardien » que son propriétaire est tenu d’adopter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Phi Pret
Dans le bouddhisme, renaître sous la forme d’un damné famélique (Phi Pret) est la dernière et la plus misérable des formes de réincarnation. Yama, le juge des enfers a condamné ces créatures difformes à souffrir de la faim en conséquence de leurs mauvaises action passées. Selon la croyance populaire, l’âme d’un défunt peut aussi se changer en Phi Pret si le rituel funéraire et les offrandes de nourriture ne sont pas respectés.
Le Traité des Trois Mondes décrit le corps mutilé de ces créatures à la bouche « petite comme le chas d’une aiguille » qui les empêche de se nourrir. Elles n’absorbent d’ailleurs que la fumée qui se dégage des aliments et apprécient surtout les plats fumants cuits à la vapeur.
Comme les Phi Pret  résident dans le premier enfer , juste en dessous du monde des humains , ils errent parfois parmi le monde des vivants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après s’être enrichi dans le commerce des amulettes et des tatouages, ces deux moines bouddhistes sont tombés dans les enfers. Ils se battent sous la forme de damnés faméliques.
Anupong Chantorm utilise les monstres des enfers pour critiquer les dérives commerciales de la religion contemporaine, notamment la vente des amulettes. La peinture est réalisée sur un assemblage de robes monastiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NANG NAK le fantôme sentimental

Mademoiselle Nak (Nang Nak) est le fantôme le plus célèbre de Thaïlande. Son histoire, entre fiction et réalité, se passe au XIXème siècle, à Phakanong, aujourd’hui quartier de Bangkok.
Nak meurt en donnant naissance à son fils, peu après le départ à la guerre de son mari,Mak. De retour chez lui Mak retrouve son épouse et son enfant mais ignore que ceux-ci ne sont que des fantômes. Une succession de faits étrange le conduit à admettre bientôt la réalité et à prendre conscience du danger que représente l’âme tourmentée de Nak.
Depuis sa première version muette en 1930, ce récit a inspiré plusieurs films. Son succès au cinéma, et plus particulièrement celui de l’adaptation réalisée en 1999 par Nonzee Nimibutr  (voir plus bas le lien du film) à contribué à élever Nak au rang de divinité locale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ou si vous préférez cliquer sue le lien en vert et en gras qui vous mènera à la chaîne youtube qui le diffuse :  NANG NAK

Suite de la publication Thaïlande de cette exposition, d’ici quelques jours.
En attendant, merci de la visite et … n’oubliez pas le guide 😀

Envie de revoir les publications précédentes ?
Un clic sur les liens suivants en vert et en gras
Paris, enfers et fantômes d’Asie,musée du quai Branly Jacques Chirac (1)

Paris,enfers et fantômes d’Asie,musée du Quai Branly,Jacques Chirac,Japon (2)

Paris, enfers et fantômes d’Asie, musée du quai Branly Jacques Chirac,Japon (3)

Enfers et fantômes d’Asie, Paris, Musée du quai Branly Jacques Chirac, Japon  (4)

Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Cambodge – (5)

Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du quai Branly Jacques Chirac, Chine (6)

Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du quai Branly Jacques Chirac, Chine (7)

Enfers et fantômes d’Asie, Paris, Musée du quai Branly Jacques Chirac, Vietnam  (8)

27 réflexions sur “3 636/365 – Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Thaïlande – (9)

    1. lors de ma longue pause, j’en ai également profité pour programmer une belle série de billets et terminer la publication de mes visites à cette superbe exposition.
      La descente aux enfers … ce n’est pas toujours par des images (qui bougent parfois) et qui font peur.
      Belle journée

    1. Thank you so much ; the exhibition was very interesting. If you want to see my other publications you just have to click on the links (in green) at the bottom of my article. You will see many other interesting topics

  1. Excellente visite et de nombreuses explications sur ces fantômes et ces damnés de la religion bouddhiste en Thaïlande.
    Lorsqu’on les voit, certaines font vraiment peur et on s’imagine par quelles souffrances ces damnés sont en train de passer.
    Certaines amulettes Thaï ne donnent pas envie d’en acquérir une même si on sait que leur pouvoir est protecteur.
    J’ai apprécié l’histoire des deux moines qui ont osé s’enrichir et ont été punis par delà la mort par la suite. Comme dans bien des religions, de nombreuses dérives ont lieu et attirent les marchands du temple. Je comprends fort bien que Anupong Chantorm se soit attaqué à ces dérives par le biais de son art.
    Nang Nak, le fantôme sentimental, nous offre une version de l’amour au-delà de la mort et du combat que va mener Mak pour apaiser les âmes tourmentées de ceux qui lui étaient si chers.
    Je n’oublie pas le guide qui nous a fait découvrir cette exposition avec précision et, pour son travail, je l’embrasse sur les deux joues.

    1. Que de louanges … 😀
      Pour ecrire tout cela j’ai du effectuer des recherches sur internet mais je me suis également servie des panneaux didactiques.
      Pour ce genre de publication (et les autres de la série) je n’aurais pas imaginé publier mes photographies sans expliquer ce que c’était.
      A chaque pays ses coutumes et croyances

      1. Ce sont des compliments mérités. Tu fais l’effort de chercher les renseignements, d’expliquer ce à quoi se rapportent ces photos et de faire un billet qui soit attractif. Ces compliments sont donc mérités.

    1. c’etait une exposition dans ce musée, et la durée en est donc variable. Il y a bien d’autres expositions sur d’autres sujets dans ce même musée.
      Il ne faut pas spécialement « aimer » un sujet pour visiter une exposition ; la curiosité aussi est bonne conseillère.
      Belle journée

  2. Superbe objet et ensemble comem jes suis attirés par les couteau j’aime une spécialement des couteaux magiques top.
    Belle soirée

    1. Bonjour Nicou
      Il y avait tellement à voir lors de cette exposition et ravie de voir qu’un sujet t’interpelle.
      C’est bien aussi la recherche d’informations sur un sujet qui te permet d’en apprendre souvent beaucoup.
      Belle journée

  3. It is so interesting how each culture interprets what a ghost is. A very interesting series.

    1. Thank you so much.
      Indeed ; each country, each region sometimes, has its own culture and interpretation on various subjects and, (as here ghosts).
      You will notice the links in green and bold at the bottom of the article; they will lead you to the other publications of this series.
      I would have thought two more publications of my visit to this extraordinary exhibition.

    1. in this museum there are several exhibitions on very different subjects.
      Here, this exhibition was « hell and ghosts of Asia », a subject vast and that has the curiosity of many visitors to push the doors of this museum.

  4. Juste une remarque qui vient appuyer mon commentaire au-dessus : si tes billets n’éraient pas si intéressants, tu n’aurais pas autant de monde qui viendrait à chaque fois pour le lire et le commenter. Donc, il attire parce que bien fiat !

  5. Bravo pour ton reportage ! Perso, je n’irai pas voir cette expo seule… je crains les cauchemars ensuite !!! Mais je partage ton avis, les coutumes des autres pays sont toujours enrichissantes… 🙂

    1. happy that you like.
      If you click on the links in green and bold at the bottom of the article, you will see my other publications from this same exhibition and maybe there will be other links to such films too.

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s