3 271/365 – Tour Montparnasse,quartier des théâtres de Montparnasse, Cimetière de Montparnasse (3)

tour Montparnasse

En sortant de la gare Montparnasse , sur l’esplanade, la gare des autobus, on ne voit qu’elle, la tour !

Aussi appelée tour Maine – Montparnasse, sa construction a débuté en 1969 pour se terminer en 1973.
Son utilisation est pour les bureaux.

Elle comporte 59 étages
Elle est haute de 209 mètres
Elle est large de 32 mètres
Le noyau central est en béton armé
La façade est en verre

 

 

En sortant de la gare je bifurque à droite pour monter l’avenue du Maine et me diriger vers le quartier des théâtres que je vous avais déjà montré ici : clic sur le lien en gras : >>>  Montparnasse quartier des théâtres

rue du Maine
le guichet montparnasse


J’adore ce quartier de Montparnasse. Il est en même temps très vivant et très commercant (on y trouve vraiment de tout), mais egalement il recèle de petits endroits plus calmes où on se plait à imaginner le lieu lorsque c’etait encore un village (ou presque). Je suis tombée en arrêt par exemple sur une petite cour avec quelques habitations. Un endroit bien charmant.
Au bout de l’impasse de la Gaité, le temps semble s’être arrêté avec cette publicité de boxe de garage à louer, qui est peinte sur le mur. On ne voit plus guère -ou si peu- de publicités de ce genre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis à présent rue de la Gaité et j’ai très envie de traverser le cimetière de Montparnasse .

On y voit des touristes bien évidemment, mais également et surtout aussi de simples riverains qui viennt s’y promener au calme et dans la nature.

sépulture Brassaï

Les jours de marché il n’est pas rare de voir des personnes rentrant de courses avec des bottes de carottes et de poireaux qui dépassent de leur cabas bien chargé et traversent le cimetière pour rejoindre l’avenue du Maine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de votre visite.
Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Du quartier Saint Lambert au quartier Montparnasse : >>>  partie 1
Du quartier Saint Lambert au quartier Montparnasse : >>>  partie 2

N’oubliez pas le guide

 

3 265/365 – Rue Sainte Dominique Passage Nicot Rue de Grenelle (6)

Nous terminons aujourd’hui la promenade  » de Vaugirard à Bosquet Grenelle ».

A l’angle du Boulevard de la Tour Maubourg et de la rue Sainte Dominique une facade avec un trou béant laisse apparaître une autre façade -dont je ne vois pas grand choise hormis une tourelle dont des fenêtres me semblent murées, du moins à la distance où je me trouve- . Je décide donc de traverser là et d’aller voir d’un peu plus près.

angle boulevard de la Tour Maubourg et de la rue Ste Dominique

Cette maison se trouve derrière la cour du bâtiment dont la facade donne sur le boulevard, mais je n’en apprendrai rien sur elle.

rue Sainte Dominique

La rue Sainte Dominique m’invite à l’emprunter. De plus la Tour Eiffel que l’on voit au loin me montre la direction du retour. Je marche depuis longtemps, je ne connais pas la distance parcourue mais pour arriver au départ de la promenade (Vaugirard) j’ai déjà marché de chez moi à ce point là !

La rue Sainte Dominique est une rue avec des commercants en tout genre, une population bon chic bon genre en grande majorité. Aujourd’hui il a légèrement plu, l’après-midi touche à sa fin, la lumière commence à changer.

La rue Sainte Dominique a porté plusieurs noms.

 

1355 : la rue porte encore ce nom « chemin de la longue Raye »
1433 : « chemin des Treilles »
1523 : « chemin Herbu » ou « chemin Herbu des Moulins à vent »
1527 : « chemin du Moulin à Vent« , Chemin de l’Oseraie »
1530 : « chemin du Port »
1542 : « chemin des Vaches »
« chemin de la Justice« , « chemin des Charbonniers »
1631 : les Dominicains s’installent dans la rue et obtiennent des Abbés de Saint Germain des Prés , de fixer à chaque extremités de la rue une plaque en marbre avec le nom suivant « rue Sainte Dominique jadis des Vaches »

Au Canon des Invalides

Il y a dans cette rue bon nombre de bâtiments historiquement ou architecturalement intéressants. Mais aujourd’hui j’ai plus envie de simplement me promener , profiter et -penser à trouver un arrêt de bus pour m’asseoir  et rentrer « at home » -.
Au n° 66, une enseigne m’intéresse.
Elle est jolie, elle est ancienne, se trouve à l’entrée d’un long passage sous immeuble pour arriver chez un ebeniste, menuisier. En l’occurence aux établissements Maleville.

etablissements Maleville rue Sainte Dominique
passage Jean Nicot

Je continue à musarder lorsque au n°89 un grand belle entrée cochère en pierre de taille attire mon oeil et que vois-je, que vois-je ?

 

Un coupe gorge de toute beauté , d’une très belle facture et surtout d’une longueur impressionnante, sans issue de « secours ».

 

Le Passage Jean Nicot.
Je décide de l’emprunter 😀

 

 

Allez, venez, venez quoi  ….
Ne me focez  pas à vous forcer …. 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous êtes encore vert de peur, allez donc vous ressourcer dans  cette Eglise en bout de coupe gorge. Elle vient peut-être à point pour certaines et certains d’entre vous

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis maintenant rue de Grenelle et marche droit devant moi en direction … d’un arrêt de bus .

rue de Grenelle

Rue Cler ; une photographie que j’aime bien et avais exfiltrée pour vous la montrer il y a quelques semaines.
La rue Cler commence rue Sainte Dominique, traverse la rue de Grenelle pour continuer jusque l’avenue de la Motte Piquet.

rue Cler

En bout de rue de Grenelle, un petit commerce qui ne vend que des produits venant d’Amérique.
 » The real Mc Coy  »

the real Mc Coy
the real Mc Coy

Avenue Bosquet, je bifurque sur ma gauche, un arrêt de bus me tens les bras, je rentre « at home », crevée, mais ravie, une fois de plus.

arrêt bus Bosquet-Grenelle
itineraire promenade de Vaugirard à Bosquet Grenelle

Metro :
12 :  Falguière
10 : Duroc
13 : Duroc, Saint François Xavier
8 : La Tour Maubourg

Bus :
28, 39, 69, 70, 80, 82, 89, 92,

Merci de votre visite.
Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 1
De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 2
De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 3
De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 4
De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 5

Merci de m’avoir suivie durant cette longue promenade. J’espère que vous l’avez appréciée.

N’oubliez pas le guide .

3 241/365 – Bâtiments insalubres rue du Parc Royal et Square Léopold Achille (4)

Remise d’une nouvelle rencontre avec les pompiers (voir article précédent), je reviens sur mes pas .
Au n°2 rue du Parc Royal je remarque ce qui a du être une tre ancienne enseigne . A cet endroit ne subsiste que de la peinture écaillée. (petite maison basse sur la gauche)

2 rue du parc royal
2 rue du parc royal
2 rue du parc royal
2 rue du parc royal

Lorsque je remonte le temps et que je regarde une ancienne vue de ce bâtiment  -fermez les yeux et essayer d’imaginner – une vieille boutique avec de larges vitres et en son centre la porte de la boutique , elle aussi vitrée. En vitrine sont exposés des corsages, des blouses et autres fournitures de couture. La boutique n’est autre que celle d’un commercant qui vend des fournitures pour les tailleurs et les couturières (c’est ce que dit son enseigne) -.
A côté de la boutique une autre qui semble être celle d’une papeterie .

Le bâtiment insalubre à droite, en revanche , je n’ai pas trouvé trace de son ancienne et passée destination.
Le rideau de fer baissé depuis bien des années le bâtiment attend sa prochaine destination qui je l’espere sera une restructuration

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous ne sommes pas en reste avec l’insalubrité et la vétusté des bâtiments que je rencontre dans la même rue, à deux pas à peine de gros hôtels particuliers.
En haut de la rue Royale, la maison qui fait angle avec la rue de Turenne est elle aussi dans un état d’insalubrité. Le rez-de-chaussée a abrité un commerce  crée en octobre 1989 – Claude Rivière – fabrication de vêtement femmes et hommes en gros, textile, prêt à porter, et s’occupait de retouches.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La rue de Turenne est une adresse … il y a quelques mois encore j’ai bien failli y habiter. Un logement à loyer « moyen » , pas du social à 100 % et pas le prix du privé. Pour un 2 pièces au 1er étage le loyer n’était « que » de 475, 00 € CC. On était plus de 2 000 sur l’affaire !

Mais revenons à la rue du Parc Royal pour traverser un square, le square Léopold Achille.
Un square crée en 1913, il rend hommage à un ancien conseiller municipal. qui est bordé par le mur de l’orangeraie de l’Hôtel le Pelletier de Saint Fargeau.

square Leopold Achille
square Leopold Achille

On y retrouve deux statues, des vestiges de la façade de l’Hôtel de Ville de Paris qui a brûlé en 1871.

statue de Pomone Square Léopold Achille
statue de Pomone Square Léopold Achille

statue de Pomone, … qu’est-ce-que c’est ?
Statue de Pomone, moteur de recherche, enter et je vois …
nymphe d’une remarquable beauté (j’ai résumé, voilà) ! 😀
Sinon il en existe plusieurs à différents endroits de la capitale, il y en a également autre part dans le monde.
Wilkipedia en dresse une liste : clic sur le lien en gras ici >>>> Pomone

Alors, comme Wilkipedia n’est pas une science infuse. Vous connaissez l’agade : Google ou otut autre moteur de recherche est votre ami, comme les bibliothèques aussi 😀

ps : si j’ai fait court aujourd’hui et pas tres détaillé aujourd’hui, c’est que j’ai pas mal programmé et suis quelque peu fatiguée et j’ai envie de voir autre chose qu’un écran d’ordinateur.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier du Marais : >>>  partie 1
Dans le quartier du Marais : >>>  partie 2
Dans le quartier du Marais : >>>  partie 3

3 217/365 – Street art dans le Marais (3)

Avec ce troisième volet, nous terminons aujourd’hui la promenade débutée il y a quelques jours (le 24 décembre plus précisément).

Quelque chose de particulier pour ce troisième volet.
Ce ne sera pas une promenade à promprement parlé, comme vous avez l’habitude de les voir maintenant depuis un certain temps.
J’ai plus envie de vous présenter un diaporama de street art dans le quartier ou je me suis promenée.

Lapinouville dans le Marais ....
Lapinouville dans le Marais ….

comprendra qui pourra 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Livraison Noël dans le Marais
Livraison Noël dans le Marais

J’y ai croisé le Père Noël qui faisait sa tournée sans renes et sans son costume rouge …
Diantre, mais comment cela est il possible ?
Bahhhh … j’ai ouï dire que ses renes sont allé se taper la cloche dans le quartier , que le Père Noël s’est alors retrouvé sans eux pour porter les paquets et qu’il a du choisir un « plan B ».
Son manteau et son bonnet rouge ne lui servant plus à rien (il n’a plus de renes à commander), il a donc laissé tombé la veste pour terminer sa tournée à pied.
ps : aux enfants qui liraient ceci … je vous assure que c’est le vrai Père Noël car je sais qu’il existe, je l’ai rencontré et nous avons échangé quelques mots.

Et comme nous sommes le 24 décembre 2016 (enfin, c’est le jour de ma promenade 😀  ), je vous propose de choisir un dessert puis de faire la fête …..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

paris by night
paris by night

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 1
Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 2

itineraire promenade dans le quartier St Merri et le Marais
itineraire promenade dans le quartier St Merri et le Marais

Métro : Hôtel de Ville  :  1, 11
Bus : 38,  47,   67,  69,  75,  76,  96,  N11, N12, N13, N14, N16, N23,

 

3 216/365 – Quartier St Merri et le Marais (2)

On quittait la rue des Juges Consuls en piquant un 100 mètres et voiçi que je vous retrouve aujourd’hui non loin de là .

1 rue des juges consuls
1 rue des juges consuls

En fait on reste dans le quartier et on reprend rue de la Verrerie en longeant le mur arrière de l’Eglise St Merri
La rue de la Verrerie est une tres ancienne rue qui date au moins du XIIème siècle. Au Moyen Age il y avait beaucoup de verriers dans le quartier et elle porte son nom actuel « rue de la verrerie » probablement à cause de la présence de ces mêmes verriers il y a bien des années.
Cette petite rue pavée comporte de nombreuses boutiques branchées où vous pourrez trouver les dernières tennis à la mode ou alors acheter des vêtement vintage au kilo .

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Vous pourrez egalement vous restaurer et déguster un bagel ou autre salade.
C’est une petite rue vivante, sympathique où il fait bon déambuler tranquillement et où j’ai plaisir à venir.
Il y a surtout beaucoup, mais vraiment beaucoup d’habitations anciennes et de petites rues dans lesquelles on aime venir se perdre.

Je traverse la rue du Renard pour continuer la rue de la Verrerie et me diriger vers le quartier du Marais.
En ce début d’après midi du 24 décembre 2016 je trouve qu’il y a toujours vraiment très peu de monde dans les rues.
A croire qu’ils sont tous au BHV du Marais !

Je décide alors de tourner dans la rue du Temple.
La rue du Temple doit aussi son nom à l’Ordre des Templiers installés dans le quartier courant du XIIIème siècle
Rue du Temple où il y a toujours aussi si peu de monde alors qu’il ne fait pas trop froid encore (pour dire ; je ne porte pas de gants  ! ), mais j’aime ma p’tite laine sur la tête (avec ou sans pompon) 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette rue est egalement agréable à fréquenter. On y trouve aussi des restaurants, des boutiques de fringues. D’autres un petit peu plus « hot », comme cette boutique où les hommes aiment venir se fournir en vêtements  de cuir , slips, attache poignet, cagoules, jouets intimes, martinets, cravaches ou autres babioles de ce genre …..
Vous y trouverez aussi des boutiques plus conventionnelles 😀

Au numéro 41 rue du Temple, une porte cochère est ouverte sur une grande cour pavée. Il ne m’en faut pas plus pour que je m’y invite … les portes cochères étant le plus souvent … fermées 😀
Pour en savoir un petit peu plus sur eux, je vous invite à cliquer sur le lien suivant en gras ici   >>>   café de la gare

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anciennement cet endroit aurait été une auberge qui s’appelait « l’Aigle d’Or ». Les facades des bâtiments qui sont dans la cour sont classés.
La rue Simon le Franc que j’emprunte est comme la plupart des rues travsversales à la rue du Temple une rue étroite

rue simon le franc
rue simon le franc

Pour la troisième et dernière partie de la promenade d’ici quelques jours, ce sera un petit peu particulier 😀

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 1

3 215/365 – Quartiers St Merri et le Marais (1)

24 décembre 2016 , fin de matinée. Envie de sortir pour une courte promenade mais pas trop loin.
Je prend le métro à Plaisance et je changerai à la station de métro Champs-Elysée Clémenceau pour prendre la ligne 1 et descendre à la station Hôtel de Ville.

Richard Avedon - métro hotel de ville
Richard Avedon – métro hotel de ville

Quelle belle surprise de voir qu’une exposition photo s’étale sur les quais du métro.
C’est le célèbre photographe Richard Avedon qui en a l’honneur.
Pour en savoir plus sur cette exposition débutée fin octobre 2016, cliquez donc sur le lien suivant en gras ici >>> : Richard Avedon

Durant le trajet en métro j’ai eu le temps de penser à un potentiel itineraire et j’ai choisi de faire un tour rapide dans le quartier St Merri et une incursion dans le Marais.
Lorsque je sors du métro je jette un regard sur la place de l’Hôtel de Ville pour … ne rien voir, peu de gens vraiment.  Nous sommes pourtant le jour du reveillon de Noël (pour ceux qui le font) et il n’y a personne ou presque dans les rues. Un peu de foule à l’abord du BHV Marais, sans plus.

bazar de l'hotel de ville
bazar de l’hotel de ville
Chut - Jef Aerosol - street art
Chut – Jef Aerosol – street art

Je traverse alors la rue de Rivoli (encore elle …) pour prendre la rue du Renard et aller du côté du centre Pompidou.
Une petite rue  (-pas un coupe gorge, je vous le promet 😉  ), m’invite à l’emprunter.
Les amateurs de street art connaissent presque toutes et tous le fameux « chut » de Jef Aerosol sur le mur qui surplombe la fontaine de St phalle sur la place Igor Stravinsky. C’est son oeuvre que l’on voit de la petite rue du Cloître St Merri.
Un cycliste passe au moment où j’appuie sur le déclencheur. Crotte de merde me dis je mais au final une fois chez moi je decide de la garder et de la publier.
J’aime assez bien l’idée du cycliste qui rentre dans la scène. Pas vous ?

Entre la Place Stravinsky et le centre Beaubourg (ou G.Pompidou), un artiste de Street Art semble prier devant une vierge qu’il vient de dessiner. Vite je sors mon arme 😀 et avant qu’il n’aie l’éventuelle idée de se retourner, je regarde quelque chose en l’air  comme une touriste lambda très innocente 😀

artiste street art place igor stravinsky
artiste street art place igor stravinsky

Je garde cet air tres innocent tout en passant devant le poste de Police installé dans le bâtiment des bains douches St Merri situé au 33 rue St Merri, je marche sur des oeufs …..
Poste de police dans les bâtiments d’un bain douche … hem…. en ressortiriez vous plus propre qu’en y entrant ?
Le bâtiment est superbe mais je n’ai pas trouvé des informations architecturales …
Mais en revanche, la rue St Merri porte ce nom depuis le 24 janvier 1881 à cause de l’Eglise du même nom.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une petite rue , la rue des Juges Consuls n’est pas très longue (37 mètres), pas très large non plus (14, 6 mètres).

1 rue des juges consuls
1 rue des juges consuls

Vous pourrez donc piquer un 100 mètres dans ce coupe gorge long de 37 mètres et arriver sain et sauf pour nous retrouver lors de la suite de la promenade et une prochaine publication d’ici quelques jours 😀

 

3 187/365 – De la rue de Nesle à l’Institut de France – (partie 5)

Nous voiçi sorti vivant de ce coupe gorge 😀

coin Impasse de Nevers et rue de Nesle
coin Impasse de Nevers et rue de Nesle

Le n° 13 de la rue de Nesle est une maison ancienne fort intéressante. (c’est celle du bout du coupe gorge, vous vous souvenez ? Celle qui fait l’angle avec la rue de Nesle, ci-dessus .
Elle est du XVIIème siècle issue du lotissement des terrains des pères Augustins (1620). La porte cochère est composée de vantaux de bois anciens, ancres métalliques et bandeaux prononcés.
Ceux qui y habitent ont chez eux une cour pavée qui parait il est assez pittoresque (il y a un puits, des escaliers à rampe en fer forgé … au fond de cette cour se trouve le vestige d’un monument historique et classé « un vestige d’une tour de l’enceinte de Philippe Auguste »). Cette maison possèderait d’ailleurs un souterrain qui la reliait avec la Tour de Nesle et le Palais de la Reine Blanche.

> >> je vous invite très sincèrement à cliquer sur le lien en gras ici >>> la tour de Nesle,  lieu de débauche au centre de Paris

Ce site est une pure M.E.R.V.E.I.L.L.E ! Je viens de le découvrir en cherchant des infirmations sur la tour de Nesle, sur la Reine Blanche …. Ce site raconte de manière fort agréable l’histoire.
Mais je vous préviens, concernant la tour de Nesle, la Reine Blanche ; c’est tres tres sexe, sanguinaire, on parle de gens bien né homosexuel, de femmes délaissées et trompées qui ne recoivent pas de sexe … qui s’ennuient probablement et vont rechercher ailleurs ce qu’elles ne recoivent pas ou plus de leurs epoux.

>>> je comprends mieux maintenant l’histoire de ce souterrain qui reliait la maison (voir photographie du haut) avec la tour de Nesle et le Palais de la Reine Blanche.
Mais voyons ; ce terrain appartenait aux Augustins …. il y avait du sexe à gogo du côté de la Tour de Nesle. Pourrait on OSER croire queue  que ? Rhooooooooooo 😉

Vite, j’emprunte la rue de Nesle, plus large, plus lumineuse  aussiLa rue de Nesle est habitée de maisons anciennes du XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle. Un hôtel joliment coloré
Je tourne à gauche dans la rue Dauphine où, dans une galerie, un homme masqué me regarde (à qui je tirerai la langue d’ailleurs).

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Puis je continuerai en direction du quai de Conti

bouquiniste Quai de Conti
bouquiniste Quai de Conti

Quai de Conti que je longerai jusque l’Institut de France pour reprendre doucement la route de la maison.

Institut de France
Institut de France
Institut de France
Institut de France

Mais … au final je prendrai la rue Bonapaparte jusque St Germain , je passerai devant le Café de Flore, la brasserie Lipp ou je shoote sauvagement deux serveurs à qui plus tard je demanderai de poser pour moi ainsi que leur autorisation de publication .

café de Flore
café de Flore

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 1
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 2
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 3
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 4

itineraire promenade quartier saint germain l'auxerrois
itineraire promenade quartier saint germain l’auxerrois

BUS  :  24, 27, 21
39, 38
95, 96
N12, N13, N11, N24, N122, N15, N16, N14, N21, N22,
69, 67,
72, 76, 70, 74, 75,
81, 85,
58,

Métro  :  Lignes : 4 – Cité , Saint Germain des Prés
7 –  Pont Neuf

Vous remarquerez que Paris est magnifiquement bienb désservie en transport en commun. Pour ma part je suis très loin de me plaindre et ravie dans le choix.
Alors ; laissez donc votre voiture au placard et prenez les transports en commun pour moins de pollution (et d’embouteillage) en ville 😀

3 185/365 – L’impasse de Nevers (partie 4)

Rappelez-vous, je terminais la précédente publication par un de mes jurons favoris en vous promettant une belle surprise bien glauque 😀

Allez, venez, suivez moi donc …. mais voyons, n’ayez pas peur  …. Nous allons LA … un nouveau coupe gorge 😉

impasse de Nevers
impasse de Nevers

Avant d’avancer on va d’abord revenir en arrière , quoi de plus normal, non ?
L’impasse de Nevers passe sous la voûte centrale de ce superbe immeuble en briques rouges

Pont Neuf
Pont Neuf
impasse de Nevers
impasse de Nevers

 

 

L’entrée de cette impasse est tout bonnement époustouflante. Un arche monumental, un très grand passage voûté sous immeuble.
Lorsqu’on passe dessous et qu’on prend la peine de lever les yeux on se dit (mon juro favori que vous devez connaître maintenant)
Voyez plutôt : sous cette grande voûte on peut y lire un poeme de Claude Le Petit (1668), un poète libertin qui, à l’âge de 23 ans fut brûlé en place de Grèves sans avoir achevé un livredu doux nom « le bordel des muses ».

 

Nous voyons donc un poeme écrit en vieux français

– La traduction (vous voudrez bien donc me corriger s’il y a des erreurs) est la suivante :

Toi qui va les guêtres traînant
Au long des quais de la rivière
Lis ces vieux vers écris au temps
Où ce beau coin de ton Paris
N’était plus qu’une fondrière
Indigne du bon roi Henry

Faisons ici renfort de pointes
Ce chemin nous  mène au Pont Neuf
D’un bon régal de nerf de bœuf
Saluons ces voûtes mal jointes
Vraiment Pont Neuf il fait bon voir
Que vous ne vous daigniez mouvoir
Quand les étrangers vous font fête
Savez vous bien nid de filous
Qu’il passe de plus grosses bêtes
Par-dessus vous que par-dessous

Pourquoi nous faites vous la morgue
Avec  ….. Votre nouveauté
Pont en cent endroits rajusté
Tout ainsi qu’un vieux soufflet d’orgue
Vous qui faites compassion
A la moindre inondation
D’où vous vient cette humeur altière
Est-ce à cause que vous avez
Cent égouts dans votre rivière
Et plus d’estrons que de pavé

Claude le Petit

 

Sans pied, à main levée, mon objectif 18-250 mm de Sigma couplé à mon 7D fait des merveilles … ❤

poeme de Claude le Petit
poeme de Claude le Petit

Nous allons donc (car vous me suivez, j’en suis certaine 😀  emprunter ce magnifique coupe gorge sans peur et sans crainte , marchant droit et fier, sans avoir peur d’être pris en sandwich par une bande de sacripans venant d’un côté et une autre bande arrivant de l’autre ….. car aucune échappatoire n’est possible 😀

impasse de Nevers
impasse de Nevers

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 1
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 2
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 3

3 184/365 – Du Pont au Change en passant par le quai des Orfèvres jusqu’au Pont Neuf – (partie 3)

Etant toujours en vie après être passée par le dernier bar avant la fin du monde, et avant de traverser le Pont au Change, j’ai envie de refaire un tour plus rapide dans le quartier qui est ma foi, très agréable. Nous sommes toujours dans le 1er arrondissement de la capitale (je pourrais peut-être caresser le rêve d’habiter un des logements sociaux  qui feront partie du nouveau projet immobilier de la SAMAR >>> Mr Brossat ?   😉  )

Nous sommes proche de la Tour St Jacques et de l’Hôtel de Ville de Paris, proche de la rue de Rivoli, à côté de la Seine avec ses superbes points de vue … ❤ (soupirs)

Et pour l’instant je suis rue des deux Boules et mon esprit ne peut s’empêcher de penser à , vous voyez ce que je veux dire, hein ? D’autant plus qu’un petit hôtel s’y trouve ….

rue des deux boules
rue des deux boules
rue des deux boules
rue des deux boules

au milieu de cette rue je lève les yeux sur un balcon bien garni. Il y a du y avoir une fête, un anniversaire ou alors les habitants ont des enfants qui aiment faire d ela décoration et des bricolages.
La façade a un certain attrait ; regardez plutot

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un regard vers la rue Saint Germain l’Auxerrois et je le dirige vers le Pont au Change.  (en fait le Pont Saint Michel de ce côté)
Il n’y a pas une belle lumière sur la plus vieille horloge publique de Paris qui se trouve sur une des façades du Palais de la Cité .
D’ailleurs je traverserai d’un pas rapide l’Ile de la Cité pour me rediriger vers le Pont Neuf en passant par le boulevard du Palais et oh … je suis passée devant le fameux 36 quai des Orfèvres …
Je reviendrai prochainement dans le quartier , un petit matin lorsqu’il y aura moins de monde, pour vous en montrer ma vision 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La promenade qui longe le quai des Orfèvres est agréable, avec une belle vue sur le Pont Neuf et le nombreux bâteaux et péniches qui sont amarrés au quai.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’arrive en bout de quai, mon regard se porte sur … oh  putain de bordel de m…e   D.I.A.N.T.R.E  qu’est-ce-que c’est que ce binz ? Je DOIS aller aller par là !

Pont Neuf
Pont Neuf

Vous saurez ce qui s’y trouve.
Et je suis en train de rire sous cape, car je sais que vous allez me dire que je vous emmène encore dans des endroits glauques 😀
Mais vous le verrez à la prochaine publication .

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras.

Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 1
Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>  partie 2

3 183/365 – Autour de la SAMAR jusqu’au dernier bar avant la fin du monde – (partie 2)

Nous continuons aujourd’hui la promenade commencée il y a quelques jours à peine.

Après avoir traversé le pont des Arts , j’avais emprunté le Quai du Louvre en direction de la SAMAR.
J’avais envie de voir où en étaient les travaux, s’ils avaient repris (pour la partie qui avait du arrêter à cause du enième procès)…

Je suis maintenant Quai de la Mégisserie et rue du Pont Neuf je remarque une façade qui m’intrigue.
L’enseigne imposante porte la marque de Luis Vuitton, c’est le siège du malletier qui se trouve installé là. De grandes baies vitrées donne à cet ensemble une impression colossale.

Luis Vuitton - malletier
Luis Vuitton – malletier

Mais pour l’heure, c’est la SAMAR qui m’intéresse.
Si les travaux de grand hôtel de luxe qui prendra place à l’endroit de l’ex magasin principal de la SAMAR sont toujours en cours, en revanche il me semble que les travaux tant décriés du côté de la rue de Rivoli semblent stoppés, une fois de plus. Du moins et à l’heure actuelle, je ne sais pas si le chantier a pu reprendre.

Coin rue de la Monnaie - rue Baillet
Coin rue de la Monnaie – rue Baillet

Lorsque j’emprunte une petite rue, la rue Baillet , un trou béant entouré d’une palissade laisse présager que la suite des travaux est en « attente ». Les vieilles maisons qui se trouvent rue de l’arbre sec ont fait couler beaucoup d’encre. Pour l’heure, elles sont debout et bien protégées.

Rue de Rivoli, le soleil matinal illumine la belle façade (encore debout) d’un des anciens magasins de la SAMAR

LA SAMAR rue de Rivoli
LA SAMAR rue de Rivoli
LA SAMAR rue de Rivoli
LA SAMAR rue de Rivoli

Je tournerai dans le coin, entre la rue de Rivoli, la rue Boucher, rue des Bourdonnais. Je profite de ce moment matinal où la ville est encore endormie et où ne circulent que très peu de véhicules pour me promener à mon aise.
Quai de la Mégisserie je passe devant l’oisellerie bien connue mais que je n’apprécie guere pour vendre ses animaux qui restent dans des boîtes vitrées, sur de la paille synthétique, dans l’attente d’un hypothétique acheteur.
Regardant au travers de la vitre , je remarque le regard porté d’un pett chien dans ma direction, il a un regard déterminé, il doit avoir du caractère  😀

oisellerie du Pont Neuf
oisellerie du Pont Neuf

Me perdant vers l’avenue Victoria (le nom avenue est pompeux je trouve même si elle est bordée d’arbres.
Je m’esclaffe lorsque je vois le titre d’un établissement
Il porte le doux nom de « dernier bar avant la fin du monde »
Intriguée je m’approche et purée …  il me donne envie d’aller y faire un tour un de ces quatres (des amateurs pour m’y accompagner ? )
Vous pourrez y boire une dernière bière, y faire des rencontres transhumaines, passer un blind test spécial « geek », voire prendre un verre en terrasse dont la palissade a entièrement été réalisée en colosse floral de la planète X.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je resterai encore un petit peu dans le quartier pour me diriger ensuite vers le Pont au Change … mais ce sera pour le prochain épisode de notre promenade)

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras.

Dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois : >>>> partie 1