3 581/365 – Basilique de St Denis,nécropole des Reines et Rois de France – (2), Visite guidée

Fin mars j’avais débuté une série (qui promettait -et promet toujours- d’être longue),  sur ma visite faite à la Cathédrale (ou Basilique) St Denis, nécropole des Reines et des Rois de France.
Je ne suis absolument pas un livre d’histoire,  donc, ce que je pourrais vous dire dans les prochains épisodes proviendra de la documentation trouvée sur place ou alors trouvée sur la toile.

Mais avant d’avancer, revenons en arrière 😀 et à la première publication de la série, à voir en cliquant sur le lien  en vert et en gras ici :   Basilique de St Denis (1)

Aujourd’hui nous allons nous arrêter sur les détails de la façade qui a été restaurée il y a peu de temps.

Le portail central est consacré au Jugement dernier (pour les Chrétiens, le Jugement dernier est celui qui interviendra à la fin des temps, lorsque le Christ réapparaîtra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le portail de gauche représente le supplice de St Denis
Les piedroits (jambage d’une porte ou d’une cheminée) sont d’époque et ornés des signes du zodiaque
Le thème du tympan (surface verticale triangulaire et la corniche horizontale d’un fronton . Ce terme désigne également l’espace semi circulaire d’un portail, compris entre le linteau et un arc plein-cintre ou une voûte d’ogive) , on y voit Dieu qui remet les tables de la loi à Moise, tandis qu’Aaron lui remet un sceptre fleuri qui est le symbole de la descendance royale du Christ.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres détails des éléments d’architecture fort nombreux qui ornent la façade

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette comptine, ne vous dit elle rien  ? (hormis le sens détourné des paroles)

Rappelez vous que Dagobert 1er est enterré ici, en 638

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de revoir la publication précédente ?
Un petit clic sur le lien en vert et en gras  :
Basilique de St Denis (1)

A bientôt pour a suite, merci de la visite et … n’oubliez pas le guide 😀

Publicités

3 571/365 – Cimetière Américain de Suresnes, chemin de mémoire

Conçu pour abriter les dépouilles des soldats de la première guerre mondiale (1914/1918), c’ est le seul cimetière américain en Europe qui abrite aussi 24 soldats inconnus de la deuxième guerre (1940/1945).  Ils reposent donc aux côtés des 1 541 soldats de la première guerre mondiale enterrés dans ce cimetière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la chapelle du souvenir, sont inscrits sur les murs, les noms des 974 soldats morts ou disparus en mer entre 1917 et 1920.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chaque 25 mai, a lieu le Mémorial Day qui est le jour où un hommage leur est rendu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A David,   Jim,  Carl,  Léon,  John,  Byron,  Henry William,  ……

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour vous y rendre

123, Boulevard Washington
92150 – Suresnes

Transports en commun

  • Gare de Suresnes – arrêt : Gare de Suresnes Mont Valérien ; Lignes L, U
  • Tramway T2
  • Bus : 563 – arrêt Washington
    160 – 241 – 360 – arrêt Cluseret-Hôpital Foch

3 568/365 – Paris, Jardins de Bagatelle, vestiges de l’Abbaye de Longchamp, visite guidée

Il faut la découvrir … presque par hasard 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit peu d’histoire 

De cette Abbaye fondée en 1245 il ne reste que quelques vestiges ici dans les jardins de Bagatelle.
Il y avait un grand domaine qui comprenait un château, une abbaye, un moulin …
Ce domaine , situé sur un massif  de marécage était couvert de bois . Le bois de Boulogne (appelé anciennement forêt de Rouvray). Cette partie du bois était proche du village des Menus. Cette partie du bois n’était pas un endroit fréquentable et était surtout connue pour être un réel coupe gorge, car mal fréquentée. Il y avait également beaucoup de crimes qui y étaient perpétrés.
L’abbaye de Longchamp fut un lieux de promenade très prisés au XVIIIème siècle.

Pour en savoir plus sur l’histoire du domaine de Longchamp, n’hésitez pas à cliquer sur le lien suivant en vert et en fras : >>>  domaine de Longchamp

Sur le site de la BNF j’ai lu ceci  ;    » Abbaye de Clarisses fondée en 1255 par la bienheureuse Isabelle de France, soeur de aint-Louis, avec des religieuses venues de Reims, elles-même arrivées d’Assise. En 1263, le Pape Urbain IV approuva les constitutions de Longchamp, lui autorisant même  la possession de biens et revenus : cette dérogation  fut à l’origine de la branche des Clarisses Urbanistes.
L’abbaye fut fermée en 1790 et démolie en 1792.  »
En fait ; en 1792 les religieuses furent expulsées et les bâtiments furent vendus.
L’Abbaye, elle, fut détruite en 1795 et le moulin de Longchamp fut conservé et resta en activité jusqu’en 1809
ps : les informations sont difficiles à avoir sur les différents sites officiels ou non. Mais le moulin de Longchamp, le moulin actuel que l’on voit sur le site de l’hippodrome de Longchamp (qui vient d’être réouvert) est en pierre. Alors que le moulin d’origine lui … était en bois.

Ces deux liens suivants , en vert et en gras, viendront compléter votre curiosité.

Isabelle de France, soeur de Saint Louis :  la Vierge savante

Isabelle de France et l’Abbaye de Longchamp

Des vestiges se trouvant dans les  jardins de Bagatelle, il ne reste pas grand chose. On peut passer sous un porche et sur le côté se trouve encore une partie soutenue par des etais, avec une fort belle grille en fer forgé. (je n’ai pas pu la photographier en entier car il y a de ce côté un grillage ).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de la visite
N’oubliez pas le guide 😉

Pour vous y rendre en transport en commun de Paris :
Le plus simple est de rejoindre la Porte Maillot par le Métro de la ligne 1 (la jaune), puis de prendre le bus n° 244 et de descendre quelques arrêts plus loin à l’arrêt Bagatelle-Pré Catelan

3 559/365 – Paris, Saint Germain des Prés, Cour de Rohan, visite guidée

Mercredi  je suis sortie l’après midi, j’avais besoin de dérouiller mes vieilles jambes.
Dans quelle direction aller ?
Il fait trop chaud , donc, je prends le bus 95 qui m’arrêtera à Opéra et là je verrai bien.
En cours de route je change de projet, il fait vraiment très chaud, je descend à Saint germain des Prés et je longe le boulevard Saint Germain.
Je ne sais pas ce que je vais rencontrer ou voir.

Comme à mon habitude j’erre au hasard des rues.
Durant ma promenade j’ai fait plusieurs tres belles decouvertes, des petits détails, des coins chargés d’histoire dont une … brrrrrrrrrrrrrrrr, qui fait bien froid dans le dos et qui se situe Cour de Rohan.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans cette cour se trouve … quelque part, l’endroit où a été fabriqué la première guillotine ; la guillotine de Schmidt .
Tobias Schmidt était un fabricant de pianos et de clavecins. C’est dans son atelier qu’a été construite cette fameuse guillotine. La conception de cet instrument fut confiée à Ignace Guillotin alors, député de Paris.
C’est l’ Assemblée qui, en 1791 décida que les hommes devaient être égaux en matière d’exécution capitale ! Elle adopta alors la décapitation comme seule peine de mort.
On dit aussi que c’est là qu’elle fut pour le première fois, expérimentée.

Elle fut testée en avril 1782 sur des bottes de paille puis, sur des moutons vivants. Cette expérimentation fructueuse sur des moutons vivants, celle-ci fut poursuivie sur des cadavres de la prison de Bicêtre.

C’est le 25 avril 1792 qu’elle fut utilisée pour la première fois sur des condamnés, Place de Grève.

Cette première « mise en bouche » m’a donné l’envie de revenir dans le quartier, il y a vraiment beaucoup à découvrir et à apprendre.

ps : être photographe, ce n’est pas que photographier des paysage, ce n’est pas que faire de la photo d’art, c’est également se promener dans les rues , être curieux (euse), immortaliser des instants et en apprendre sur l’histoire de son pays 😀 .
C’est également pouvoir faire vivre le mieux que l’on peut une histoire, qui donne aux gens l’impression de s’y projeter.

 

3 556/365 – Château de Versailles, la salle des gardes (15), visite guidée

Aujourd’hui s’achève notre visite intérieure d’une (petite) partie du château de Versailles.
Nous la terminerons par la salle des gardes .

Cette salle des gardes marque  (comme toutes les demeures royales), l’entrée de l’appartement. Elle a  un décors des plus sobres . Elle est destinée à accueillir les gardes du corps qui doivent se renouveler tous les jours et qui doivent ainsi assurer la protection du Roi. Ils dormaient sur des lits de camps qui, la journée étaient repliés et cachés derrière des paravents.
Cette pièce est totalement vide. Il y a une cheminée et au dessus de celle-ci un tableau qui représente une bataille où l’on voit les garde du corps du Roi (ce qui leur rend ainsi, hommage.
Pour le voir, il vous faudra faire la visite sur place car je n’ai qu’une seule photographie de la salle (en l’occurrence, le superbe parquet)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle est mon impression générale pour cette visite ?
Mon impression globale est bonne, je m’attendais à des décors chargés et je n’ai pas été insatisfaite.
J’ai beaucoup aimé les tissus des tentures et ceux qui recouvraient les mobiliers divers. Les tapis étaient de toute beauté.

Si vous désirez vous y rendre il y aura du monde. Mais je vous suggère d’y aller en dehors des grosses périodes touristiques ou si vous devez vous y astreindre, prévoyez de vous lever très tôt , d’arriver une bonne heure avant l’ouverture des portes . Vous aurez ainsi le privilège de débuter la visite et de ne pas devoir supporter les bouchons.

Je n’ai pas tout visité.
Certaines pièces sont fermées pur cause de restauration, d’autres se visitent lors de visites guidées.
Quoi qu’il en soit, voiçi un résumé de ce que vous pourrez voir au château de Versailles (en plusieurs visites il se doit).

* Le grand appartement du Roi  ( le salon d’Hercule, le salon d’Abondance, le salon Venus, le salon de Diane, le salon de Mars, le salon de Mercure, le salon d’Apollon )
* Les cabinets intérieurs de Marie-Antoinette  ( le cabinet Doré, le cabinet de la Méridienne, la bibliothèque, le cabinet du billard)
* Les appartements des Favorites  ( l’appartement de la Marquise de Pompadour, l’appartement de la Comtesse du Barry)
* La galerie des Batailles
* Les appartements du Dauphin et de la Dauphine ( la première antichambre de la Dauphine, la seconde antichambre de la Dauphine, le grand cabinet de la Dauphine, la chambre de la Dauphine, le cabinet intérieur de la Dauphine, la bibliothèque du Dauphin, le grand cabinet du Dauphin, la chambre du Dauphin, la seconde antichambre du Dauphin)
* L’appartement intérieur du Roi ( la chambre de Louis XV, le cabinet de garde robre de Louis XVI, le cabinet des pendules, le cabinet des chiens, la salle à manger des retours de chasse, le cabinet intérieur du Roi, le cabinet des dépêches, la pièce de la vaisselle d’or, la pièce de la cassette, la bibliothèque de Louis XVI, la salle à manger des porcelaines, le salon des jeux de Louis XVI)
* L’Opéra Royal
* L’appartement du Roi (la salle des gardes, l’antichambre du grand couvert, le salon de l’œil de bœuf, la chambre du Roi, le cabinet du conseil)
* Le musée de l’Histoire de France
* Les Grands appartements de la Reine ( la chambre de la Reine, le Salon des Nobles, l’antichambre du grand  couvert, la salle des gardes.
* La Chapelle Royale
* La Salle du Congrès

Différents circuits ou visites vous attendent .
Les différents tarifs se trouvent sue le lien clicable en vert et en gras ici : >>>>  Billetterie / Tarifs

Voilà, j’espère que cette longue visite guidée d’une petite partie du Château de Versailles vous aura donné l’envie de vous y rendre aussi.
Les différentes sources d’informations que j’ai utilisé pour la rédaction des articles divers proviennent du site du château de Versailles, des plaquettes que l’on trouve sur place et diverses informations internet.

Pour vous y rendre de Paris en transport en commun (le plus simple) :
* RER C et descente à Versailles Chantiers
* INTERCITES N et descente à Versailles Chantiers
* TRAIN (ligne L) et descente Versailles Rive Droite

Si vous avez raté un épisode, je vous propose de le revoir sur ‘un des liens suivants :
1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

11ème partie  –  la chapelle Royale

12 ème partie  –  la galerie des glaces

13ème partie  –  le cabinet du conseil

14ème partie  –  la chambre du Roi

 

3 551/365 – Château de Versailles, la chambre du roi (14), visite guidée

Nous sommes dans la chambre du Roi.
Cette pièce occupe le centre du château depuis 1701.
Chaque fois que Louis XIV se trouvait dans sa chambre, l’entrée de la pièce était très réglementée ; n’entrait pas qui voulait, l’Etiquette était rigide ! (le reste peut-être aussi 😀  )
Lorsque le Roi ne se trouvait pas dans sa chambre, tout le monde pouvait y entrer

Cette pièce à son origine n’était pas du tout comme nous la voyons actuellement. Cette pièce réunissait le petit appartement du Roi et celui de la Reine. Trois portes fenêtre ouvraient sur une terrasse. Lorsque fut construite la galerie des glaces, ces portes fenêtres furent remplacées par des portes.

La première chose qui frappe aux yeux en entrant dans la chambre du Roi ce sont ces dorures qu’il y a partout, vraiment partout ! Pilastres, boiseries, balustrade, presque tout y passe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’hiver et l’été avaient dans la chambre du Roi des couleurs différentes. En hiver, les murs étaient tendus de velours cramoisi brodé d’or et en été se trouvait un damas d’or et d’argent sur fond de damas cramoisi

Il arrivait à Louis XIV de donner de petites audiences dans sa chambre, mais elle est surtout connue pour les cérémonies du coucher et du lever du Roi.

Et c’est dans ce lit , après 72 années de règne, que le Roui meurt le 1er septembre 1715.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après sa mort, Louis XV, puis Louis XVI y firent encore quelques changements.
C’est dans cette pièce que Louis XVI recevra, le 20 mars 1778, en audience solennelle, Benjamin Franklin, venu y signer le traité d’amitié et de commerce entre la France et les Etats-Unis.
C’est là également, que le 6 octobre 1789, que Louis XVI, la Reine et leurs enfants , se présentèrent au balcon avant de quitter définitivement Versailles.

Merci de la visite et … n’oubliez pas le guide  😀

Les visites précédentes se trouvent ici (clic sur les liens en vert et en gras)

1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

11ème partie  –  la chapelle Royale

12 ème partie  –  la galerie des glaces

13ème partie  –  le cabinet du conseil

3 550/365 – Château de Versailles, le cabinet du conseil (13), visite guidée

A la sortie de la galerie des glaces, avant d’arriver à la chambre du Roi, on traverse le cabinet du Conseil.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultant de la réunion de deux pièces (le cabinet du Roi où Louis XIV tenait ses conseils) et (le cabinet des termes, lieu intime où le Roi aimait se retrouver en cercle restreint ou en famille), c’est sous Louis XV, en 1755 que la pièce connait son format actuel.
On y retrouve des vases en porcelaine de Sèvres, une pendule de style Rocaille (1754), de somptueux tissus …
Antoine Rousseau et Ange-Jacques Gabriel s’occuperont pour le premier ; des dessins des boiseries sculptées, et pour l’autre ; d’orner sa composition de petits génies qui symbolisent les différents conseils du Roi en temps de pais et en temps de guerre.

L’on dit que le 22 avril 1769, Madame du Barry y fit sa révérence (elle se trouvait là parmi tant d’autres …)

On remarquera que bleu est la couleur prédominante des tissus utilisés pour la décoration de ce cabinet.
Ces tissus ont été réalisés à Lyon d’après un modèle réalisé pour Louis XV.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de la visite et … n’oubliez pas le guide 😀

Les visites précédentes se trouvent ici (clic sur les liens en vert et en gras)

1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

11ème partie  –  la chapelle Royale

12ème partie  –  la galerie des glaces

3 549/365 – Château de Versailles, la galerie des glaces (12), visite guidée

Autant la Chapelle Royale m’avait émerveillée, autant la galerie des glaces m’a laissée sur ma faim.
Quoi , sur ta faim allez vous me dire, devant ces splendeurs ?
Trop chargée à mon goût puis aussi , et à ce stade de la visite, beaucoup, mais vraiment beaucoup trop de monde ; peut-être ce qui ne m’a pas permis d’apprécier la galerie à sa juste valeur ? ….

Galerie des glaces, château de Versailles

C’est vers la fin de la guerre de Hollande que le Roi Soleil décide de faire édifier cette galerie;.Elle remplace la terrasse à l’italienne aménagée par le Vau (face aux jardins).
Ce que vous ne savez peut-être pas est que cette grande galerie avait un but ; celle de glorifier le Souverain , d’immortaliser sa gloire !
Les travaux débutèrent en 1678 pour se terminer en 1684.
Sur la voûte sont illustrées les 18 premières années du gouvernement personnel du Roi Louis XIV. Ces illustrations ont été peintes par Le Brun .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Longue de 73 mètres sur 10 mètres 50 et d’une hauteur de 12 mètres trente, cette galerie est l’oeuvre de Jules-Hardouin Mansart.
17 fenêtres illuminent cette grande galerie , lumière qui se reflète dans les panneaux de glaces situés sur le mur opposé aux fenêtres.
357 miroirs ornent les 17 arcades se trouvant face aux fenêtres.

Ce n’est que rarement que la galerie servait de lieu de cadre à des cérémonies. La galerie servait surtout de lieu de passage, de rencontres et … d’attentes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans cette galerie, le 29 juin 1919 fut signé le traité de Versailles qui mettait fin à la première guerre mondiale.

J’ai levé à un moment les yeux vers une peinture dont le titre m’a fait penser à la politique de nos jours …  c’est avec peine que j’ai refréné un énorme éclat de rire en le lisant : l’ordre rétabli dans les finances !

Galerie des glaces, château de Versailles

Envie d’en savoir plus sur cette peinture ?
Un petit clic sur le lien en vert et en gras satisfera les plus curieux  ici  >>>>  l’ordre rétabli dans les finances

Une grande et importante restauration de la galerie a eu lieu vers 2008 et  a permit de raviver les couleurs des peintures exposées.

Merci de votre visite et … n’oubliez pas le guide  😀

Les visites précédentes se trouvent ici (clic sur les liens en vert et en gras)

1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

11ème partie  –  la chapelle Royale

 

 

3 548/365 – Basilique de St Denis,nécropole des Reines et des Rois de France – (1), Visite guidée

Nous allons commencer aujourd’hui un bien long reportage à la Basilique de Saint Denis , (ce n’est qu’en 1966 que la Basilique est élevée au rang de Cathédrale) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais effectué ce reportage photographique à la mi juillet 2017. Une journée entière absolument fantastique avec de très agréables moments passés dans une ville où peu de gens aiment aller.

La Basilique de Saint Denis est la dernière demeure des Reines et des Rois de France.
St Denis, évêque missionnaire mort en vers 250 y est enterré. La Basilique est d’ailleurs construite sur sa tombe.
A la mort du Roi Dagobert en 639 elle commence à accueillir les Reines et les Rois de France. Pas loin de 43 Rois, 32 Reines et 10 serviteurs de la Monarchie y sont enterrés.

L’ossuaire Royal se trouve dans la crypte.
Dans cette crypte, se trouve un petit réduit avec dedans et à son entrée des plaques de marbre où sont gravés les noms de tous les défunts royaux, princiers, l’année de leur mort et leur âge à ce moment.
Il paraît que le Roi Louis XVIII aurait ordonné que ces plaques soient bien maçonnées car dernière se trouvait un ossuaire.
Depuis 1817 l’endroit n’a pas été ouvert et le mystère plane ; qu’y a t’il réellement derrière ces plaques  ?
Les cinq cercueils devraient toujours y être, mais … dans quel état ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1ère Dynastie

  • Dagobert (fondateur de l’Abbaye Royale de St Denis), mort en 638 à l’âge de 36 ans.
  • Nanthilde, 2ème femme du Roi Dagobert, morte en 642
  • Clovis II,2ème fils du Roi Dagobert et de la Reine Nanthilde, mort en 655
  • Clotaire III, fils aîné du Roi Clovis II, mort en 669
  • Landregesile, frère de la Reine Nanthilde est le 1er personnage qui fut enterré dans l’Eglise de St Denis, par ordre du Roi Dagobert , vers 631

2ème Dynastie

  • Charles Martel, Maire du Palais de France, prince des Français, mort en 741 à l’âge de 50 ans
  • Pepin (le Bref) mort en 768 à l’âge de 54 ans
  • Berthe, femme du Roi Pépin, morte en 783
  • Ermantrude, 1ère femme du Roi Charles le Chauve et de la Reine Richilde sa 2ème femme, mort en bas âge en 875
  • Charles II (le Chauve), mort en 877
  • Louis II, fils du Roi Louis le Begue mort en 882
  • Carloman, 2ème fils du Roi Louis le Bègue, mort en 884
  • Eudes,Comte de Paris, duc de France et Roi d ela partie occidentale de la France, mort en 898 à l’âge de 40 ans
  • Hugues (le Grand), duc de France et de Bourgogne, Comte de Paris, et père de Hugues Capet, mort en 956

3ème Dynastie

  • Henri IV, mort en 1610 à l’âge de 57 ans
  • Marie de Médicis, 2ème femme du Roi Henri IV, morte en 1642 à l’âge de 68 ans
  • Louis XIII , le Juste, mort en 1643 à l’âge de 41 ans
  • Charles 1er, Roi d’Angleterre, mort en 1669 à l’âge de 60 ans
  • Louis Dauphin, fils du Roi Louis XIV, mort en 1711 à l’âge de 50 ans

etc … etc …

Le temps de terminer la publication de Versailles, nous reviendrons dans la Basilique de Saint Denis pour continuer la visite (qui sera longue).

Merci de la visite guidée et … n’oubliez pas le guide 😀

3 546/365 – Autoportrait, galerie des glaces, Château de Versailles

Autoportrait,galerie des glaces, château de Versailles

Cette semaine, nous continuerons la visite guidée du Château de Versailles avec la galerie des glaces et la Chapelle Royale.

Bon weekend à tout le monde.