3 581/365 – Basilique de St Denis,nécropole des Reines et Rois de France – (2), Visite guidée

Fin mars j’avais débuté une série (qui promettait -et promet toujours- d’être longue),  sur ma visite faite à la Cathédrale (ou Basilique) St Denis, nécropole des Reines et des Rois de France.
Je ne suis absolument pas un livre d’histoire,  donc, ce que je pourrais vous dire dans les prochains épisodes proviendra de la documentation trouvée sur place ou alors trouvée sur la toile.

Mais avant d’avancer, revenons en arrière 😀 et à la première publication de la série, à voir en cliquant sur le lien  en vert et en gras ici :   Basilique de St Denis (1)

Aujourd’hui nous allons nous arrêter sur les détails de la façade qui a été restaurée il y a peu de temps.

Le portail central est consacré au Jugement dernier (pour les Chrétiens, le Jugement dernier est celui qui interviendra à la fin des temps, lorsque le Christ réapparaîtra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le portail de gauche représente le supplice de St Denis
Les piedroits (jambage d’une porte ou d’une cheminée) sont d’époque et ornés des signes du zodiaque
Le thème du tympan (surface verticale triangulaire et la corniche horizontale d’un fronton . Ce terme désigne également l’espace semi circulaire d’un portail, compris entre le linteau et un arc plein-cintre ou une voûte d’ogive) , on y voit Dieu qui remet les tables de la loi à Moise, tandis qu’Aaron lui remet un sceptre fleuri qui est le symbole de la descendance royale du Christ.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres détails des éléments d’architecture fort nombreux qui ornent la façade

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette comptine, ne vous dit elle rien  ? (hormis le sens détourné des paroles)

Rappelez vous que Dagobert 1er est enterré ici, en 638

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de revoir la publication précédente ?
Un petit clic sur le lien en vert et en gras  :
Basilique de St Denis (1)

A bientôt pour a suite, merci de la visite et … n’oubliez pas le guide 😀

Publicités

3 557/365 – Remonter dans le temps , plaine Saint Denis, visite guidée

Durant l’été 2017 je suis allée me promener à la plaine Saint Denis, un quartier en pleine mutation avec et des immeubles modernes, et des habitations insalubres .
J’avais publié ici même un article sur le sujet.
Envie de le revoir ? Un petit clic sur le lien en vert et en gras ici : >>>>  bouleversement dans les quartiers à Saint Denis

La Plaine Saint-Denis fut dans le passé la plus grande plaine industrielle d’Europe. (verreries, électricité, gaz, métallurgie, savonnerie, chaussures etc …)
Une crise économique, une désindustrialisation et plus tard, la construction du Stade de France on vu le quartier changer de visage.

Dans les années 2000 de nouveaux quartiers furent construits, de nouveaux quartiers d’habitats furent crées.
Mais il reste encore (car la Plaine Saint Denis est vaste) des quartiers en pleine mutation.
La Seine Saint Denis accueillera aussi le village des jeux olympiques de 2024. Il y a donc beaucoup de chantiers de destruction, de construction .et de reconstruction .

Saint-Denis a connu plusieurs vagues d’industrialisation .
La 1ère a débuté vers 1772,.
La seconde vers 1860 (le bassin de la Villette, les abattoirs … et s’est terminée au milieu des années 1870).
La troisieme, elle, a débuté en 1890 (l’aéroport du Bourget en 1914, les Grands Moulins de Pantin en 1920 etc ..)
Certains des bâtiments ont été détruits, d’autres réhabilités.

Mais la Plaine Saint Denis est vaste (et riche en histoire), les pianos Pleyel, l’orfèvrerie Christofle, les Magasins Généraux …), cela ne vous parle pas ?

Nous resterons une fois de plus entre le quartier Plaine Saint Denis et la Montjoie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai eu fort envie de voir sur carte l’évolution de ce quartier au fil des ans. Je suis donc allée sur google earth et me suis amusée à remonter le temps …. jusqu’en 1949.
Regardez donc le diaporama 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aurez certainement remarqué en partant de l’année 1949, la construction, la vétusté,la destruction puis reconstruction . Je suis restée volontairement dans la même position pour chaque imprim écran et que l’on puisse mieux se rendre compte de l’évolution du quartier.

J’ai vraiment fort envie d’y retourner (cela fait presqu’une année que j’y suis allée), voir l’évolution, voir si les quartiers insalubres dans lesquels je me suis promenée existent toujours ou sont rasés. Des quartiers où la population mérite qu’on s’arrête quelques temps et prenne le temps de parler avec eux.

N’oubliez pas le guide 😉

3 548/365 – Basilique de St Denis,nécropole des Reines et des Rois de France – (1), Visite guidée

Nous allons commencer aujourd’hui un bien long reportage à la Basilique de Saint Denis , (ce n’est qu’en 1966 que la Basilique est élevée au rang de Cathédrale) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais effectué ce reportage photographique à la mi juillet 2017. Une journée entière absolument fantastique avec de très agréables moments passés dans une ville où peu de gens aiment aller.

La Basilique de Saint Denis est la dernière demeure des Reines et des Rois de France.
St Denis, évêque missionnaire mort en vers 250 y est enterré. La Basilique est d’ailleurs construite sur sa tombe.
A la mort du Roi Dagobert en 639 elle commence à accueillir les Reines et les Rois de France. Pas loin de 43 Rois, 32 Reines et 10 serviteurs de la Monarchie y sont enterrés.

L’ossuaire Royal se trouve dans la crypte.
Dans cette crypte, se trouve un petit réduit avec dedans et à son entrée des plaques de marbre où sont gravés les noms de tous les défunts royaux, princiers, l’année de leur mort et leur âge à ce moment.
Il paraît que le Roi Louis XVIII aurait ordonné que ces plaques soient bien maçonnées car dernière se trouvait un ossuaire.
Depuis 1817 l’endroit n’a pas été ouvert et le mystère plane ; qu’y a t’il réellement derrière ces plaques  ?
Les cinq cercueils devraient toujours y être, mais … dans quel état ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1ère Dynastie

  • Dagobert (fondateur de l’Abbaye Royale de St Denis), mort en 638 à l’âge de 36 ans.
  • Nanthilde, 2ème femme du Roi Dagobert, morte en 642
  • Clovis II,2ème fils du Roi Dagobert et de la Reine Nanthilde, mort en 655
  • Clotaire III, fils aîné du Roi Clovis II, mort en 669
  • Landregesile, frère de la Reine Nanthilde est le 1er personnage qui fut enterré dans l’Eglise de St Denis, par ordre du Roi Dagobert , vers 631

2ème Dynastie

  • Charles Martel, Maire du Palais de France, prince des Français, mort en 741 à l’âge de 50 ans
  • Pepin (le Bref) mort en 768 à l’âge de 54 ans
  • Berthe, femme du Roi Pépin, morte en 783
  • Ermantrude, 1ère femme du Roi Charles le Chauve et de la Reine Richilde sa 2ème femme, mort en bas âge en 875
  • Charles II (le Chauve), mort en 877
  • Louis II, fils du Roi Louis le Begue mort en 882
  • Carloman, 2ème fils du Roi Louis le Bègue, mort en 884
  • Eudes,Comte de Paris, duc de France et Roi d ela partie occidentale de la France, mort en 898 à l’âge de 40 ans
  • Hugues (le Grand), duc de France et de Bourgogne, Comte de Paris, et père de Hugues Capet, mort en 956

3ème Dynastie

  • Henri IV, mort en 1610 à l’âge de 57 ans
  • Marie de Médicis, 2ème femme du Roi Henri IV, morte en 1642 à l’âge de 68 ans
  • Louis XIII , le Juste, mort en 1643 à l’âge de 41 ans
  • Charles 1er, Roi d’Angleterre, mort en 1669 à l’âge de 60 ans
  • Louis Dauphin, fils du Roi Louis XIV, mort en 1711 à l’âge de 50 ans

etc … etc …

Le temps de terminer la publication de Versailles, nous reviendrons dans la Basilique de Saint Denis pour continuer la visite (qui sera longue).

Merci de la visite guidée et … n’oubliez pas le guide 😀

3 359/365 – Bouleversement dans les quartiers à Saint-Denis

Au début du mois d’août, j’ai voulu aller voir ce qu’il en était de ces quartiers de Saint-Denis/Aubervilliers .. quelque part par là, quartiers en pleine restructuration.

Pas vraiment des beaux quartiers.
Mais n’étant point « sectaire » comme le sont certaines personnes (qui doivent avoir les oreilles qui sifflent 😀 ), c’est avec envie de nouvelles découvertes que je m’y suis promenée, pour voir, sans idée toute faite sur un quartier ou sur des gens.

J’y ai vu plusieurs chantiers de construction. Des grands et de moins grands. Et me suis attardée quelques temps, histoire de regarder œuvrer les engins de BTP.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certaines de ces entreprises sont installées dans des propriétés et des bâtiments qui ont dû être des fermes il y a encore pas si longtemps que cela, lorsqu’il y avait encore des prés, et des animaux qui y paissaient tranquillement.

St Denis,Aubervilliers

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En face de ces chantiers se trouvaient également des bâtiments neufs ou ayant vu le jour depuis peu d’années. Un étonnant mélange que ces chantiers, ces bâtiments neufs et d’autres insalubres, encore debout mais … pour peu de temps encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors j’ai marché, marché. Beaucoup marché, comme lorsque je pars ainsi à l’aventure dans ma ville Paris, ou ailleurs.

St Denis,Aubervilliers

Je suis arrivée dans un autre quartier, lui tout à fait insalubre et entouré d’autres chantiers, d’autres immeubles déjà né depuis peu d’années. Un autre étonnant mélange.
Je me suis promenée dans ce quartier, munie de mon seul petit APN de poche que j’avais pris pour l’occasion, laissant mon 7D au chaud à la maison. J’ai parlé à certains des habitants, d’autres se demandant ce que je pouvais bien faire ici.

St Denis,Aubervilliers

J’y ai vu des maisons  que je pensais vide, à l’aspect pas très engageantes, aux fenêtres pour certaines murées et d’autres laissant passer un voilage effiloché et pas toujours très propre. Une grande majorité sont encore habitées et la plupart par des squatter.
Il y a encore un café/bar qui vivote, tant bien que mal et qui vit aussi probablement ses derniers mois de vie.
Je m’en suis rendue compte car je pensais une habitation vide, je me suis engagée dans l’allée pour aboutir dans une cour ou j’ai aperçu des femmes africaines en train de cuisiner ou de laver du linge .  J’ai fait demi tour et suis repartie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je ne suis pas mécontente de cette promenade car je ne m’arrête pas ainsi face à une personne qui ne me ressemble pas, qui n’a pas la même culture ou les mêmes intérêts que moi.
Je ne la rejette pas car je ne suis absolument pas sectaire.
Je lui parle et s’il ou elle engage la conversation et que nous échangeons quelques mots je suis ravie 😀

Pour une nouvelle « amie » ….. 😉

3 350/365 – Bataille de Saint-Denis (reconstitution)

Lors d’une journée du mois de juillet de l’an de grâce 2017, j’assistai à une bataille de grande ampleur.
Ecoutez donc mon récit.

Je me trouvais non loin de la Cathédrale de Saint-Denis .
Entendant des chants je me suis approchée de celle-ci pour voir des combattants en arme en sortir et se rassembler (selon les armées auxquelles ils appartenaient),  sur le parvis.

Bataille de Saint-Denis

Des échauffourées commencaient ; les armées différentes se provoquant avant la bataille qui allait bientôt avoir lieu.
Un instant prise entre deux combattants je pu m’en échapper et ainsi rejoindre le flot de gens allant assister au futur combat

Bataille de Saint-Denis

Les différents corps d’armée se préparèrent chacun de leur côté et selon leur façon de faire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux chefs d’armée luttèrent ensemble , mas le plus féroce, le plus sanguinaire eut gain de cause et clama haut et fort sa victoire sur l’ennemi !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un ménestrel (même si la bataille de Saint-Denis eut lieu en 1567 et que les ménestrels c’était la période du moyen-âge 1401/1500 et que -en principe- il n’y en avait plus  >>> on s’en fou  😀 ) ; s’est alors avancé sur le terrain de bataille (vide pour le moment) et,  étant là pour encourager les troupes qui allaient maintenant toutes s’affronter entama une série de douces mélopées ennivrantes .

Bataille de Saint-Denis

Les combattants furent acharnés les uns envers les autres et utilisèrent au mieux leurs armes.
Certains demandèrent grâce, pitié, pitié …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des samaritains arrivèrent (si si , ils existaient surement à cette époque ! )
Ils demandèrent la paix entre tous, pour le bien de tous.

Bataille de Saint-Denis

La paix décrétée, les différents corps d’armée se rassemblèrent et se mélangèrent pour une photo de groupe.

Bataille de Saint-Denis

Euhhhh des photographies à cette époque et,  des photographes ?
Ben oui. Sinon, chère lectrice, cher lecteur ; comment aurais tu pu les visionner ? 😉

D’ailleur ; la photographe fatiguée de sa journée passée à Saint-Denis, s’en alla prendre le métro (je vous assure que le métro existait déjà à cette époque) pour rentrer se reposer dans son chez-elle.

 

3 345/365 – Route barrée travaux en vue

Revenons vers ces îlots insalubres en cours de destruction.
Il y a des gens qui ont beaucoup d’humour, vraiment.

route barrée

Un terrain déjà vide  mais cependant restant clôturé et quelques baraques faites de bric et de broc, ce qu’ils appellent leur théâtre.
Devant le terrain , un autre terrain vide ou s’attellent des pelleteuses.
Derrière eux, un gigantesque terrain vide en plein défrichement.
De part et d’autre du terrain, deux petites maisons où se trouve déjà apposé le permis de démolir.

Attention chantier

D’ici quelques semaines il ne restera probablement plus rien.
Ce petit théâtre de quartier vit probablement son dernier été.