EOS, le blog du chat Eos, Amour … in aeternum

Amour (insister sur le « A ») … c’est le premier surnom que je lui ai donné lorsqu’elle est arrivée à la maison.

Je venais d’effectuer une publication que je reçois un appel de la clinique vétérinaire … les cendres d’Eos sont arrivées.

Quelques jours avant qu’elle ne s’en aille je lui avais fait la promesse d’aller chercher des plumes de pans et des duvets. Eos adorait jouer avec des plumes de pans (d’autres plumes aussi) et je lui avais confectionné un véritable duvet avec des plumes de duvet que j’avais mise dans un carton à chaussures.
Eos adorait aller dedans et grattait pour se faire un nid.

Le jour après son départ j’ai tenu ma promesse et suis allée lui chercher des plumes.
J’ai rapporté du duvet pour rajouter dans la boîte  ainsi que deux plumes « de lait » (des grandes plumes brunes),  et deux petites plumes de pan.

Je viens de les rajouter dans la boîte à chaussure et j’ai délicatement posé l’urne d’Eos dans les plumes ❤

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est étrange … j’ai une impression de calme maintenant, on est à nouveau ensemble.

 

Publicités

EOS

Je tenais à écrire un petit article pour vous remercier toutes et tous de votre gentillesse, je ne m’y attendais absolument pas.
Actuellement je suis en train de répondre à tous vos commentaires.
Au final  j’ai mit les articles pré programmés en mode brouillon, je ne sais pas quand je les publierai.

Hier, j’ai enlevé toutes les gamelles d’Eos, rassemblé toutes ses souris et autres jouets, refermé sa boite à jeux et j’ai rangé tout cela.
J’ai jeté les graviers de ses deux litières, les ai nettoyées puis rangées.
J’ai modifié les endroits où Eos aimait se coucher ou s’amuser, ainsi j’ai un autre regard sur mon appartement…. et dire que je venais de faire ma commande trimestrielle question litière et nourriture …

Je dois vous avouer (mes grandes amies doivent s’en réjouir …), que je ne tiens pas le coup et que je n’ai plus de force. Eos avait énormément d’amour pour moi  et inversement aussi.

Hier cela a été dur car Eos ne montrait aucun signe de douleur, elle commençait seulement à avoir des difficultés à se déplacer marchant les pattes écartées.
Vers midi elle était encore couchée sur le plancher à côté de moi. Le matin elle a encore cherché à jouer les explorateurs sous le lit.
Dans son regard je sentais son caractère (caractère fort, caractère d’une « écaille de tortue »).
Durant le transport Eos était normale et s’intéressait à tout ce qui l’entourait.

Chez la vétérinaire cela s’est bien passé jusqu’à l’arrivée de la vétérinaire la plus inhumaine que je n’aie connue (celle dont je vous ai déjà parlé)
La vétérinaire qui a commencé à pratiquer l’acte a été adorable, on a beaucoup parlé et lorsque je lui ai demandé si Eos sentait que je n’étais pas dans mon état normal elle m’a dit oui elle le sent mais elle ne sait pas pourquoi vous êtes comme ça.
Eos n’ayant de toute sa vie pas aimé être « contenue » elle a bien sur feulé, pas mal feulé et gueulé aussi.
Première piqûre dans les fesses pour l’endormir (avant la piqûre fatale). Mais au bout de 10 minutes elle ne s’est pas endormie (elle refusait de partir). Cette piqûre fait vomir et dans ce qui est sorti (de couleur brun foncé , il y avait su sang >> signe que ma décision a été prise au bon moment)
Si on la touchait elle attaquait, même sous le sédatif qui ne faisait donc pas effet.
Puis elle s’est un peu calmée et j’ai pu la caresser beaucoup, beaucoup. Je lui ai parlé aussi.
Après, alors que la gentille et douce vétérinaire a continué à pratiquer l’acte, Eos a recommencer à gueuler, feuler, souffler …  (alors qu’elle était sous sédatif et qu’avec moi elle était devenue calme sous mes caresses),  l' »autre », l' »inhumaine » est arrivée et m’a « ordonnée de sortir) on m’ a presque poussée dehors.
J’ai entendu Eos gueuler, mais gueuler (et je ne sais donc absolument pas ce qu’on lui a fait et surtout dans quelles conditions pour elle cela a été fait).
Lorsque j’ai pu revenir Eos dormait déjà (on m’a dit qu’elle respirait encore), mais elle avait la seringue dans sa patte arrière).

Je ne l’ai pas vue fermer les yeux, on ne m’a pas laissé la possibilité d’être là …..
Mais je lui ai dit au revoir, une fois de plus . L’inhumaine a injecté le reste du produit .

Je n’avais que 50,00 € avec moi, le prix de la consultation (je ne m’attendais pas à devoir faire euthanasier Eos). J’ai demandé une incinération individuelle (car Eos partira avec moi dans le trou ou dans le feu) et à ce moment l’inhumaine est une fois de plus intervenue en me disant que si je ne payais pas de suite les 262, 00 € je ne pourrais pas la faire incinérer individuellement. Je lui ai répondu que je n’avais que 50,00 € sur moi et j’ai vraiment du insister plusieurs fois pour qu’on me laisse la possibilité de faire l’aller retour en vitesse (sous la canicule alors que mon état physique ne la supporte pas à cause de l’état de mon cœur).

Je suis donc revenue à la maison et prendre dans mes économies pour le déménagement (je ne sais pas encore quand je déménagerai , quand enfin on se décidera de me donner un logement) puis je suis revenue donner le reste  (car je suis honnête et n’ai qu’une parole).

Et je dois avouer que je ne suis presque certaine que dans mon dos ils auront ouvert EOS pour voir ce qui était si dur …

Cela ne s’est donc pas bien passé  … pour Eos .

J’ai eu besoin de parler, vous vous en rendez compte et n’ai pas de honte à l’avouer.
Ce n’est pas la première fois que je perd un animal et j’ai donc déjà eu mal.
Mais là, je ne le supporte pas, tout simplement.

Je ne sais pas quand je continuerai ce site … j’ai le gout à rien … j’aimerais rejoindre Eos.

EOS, le blog du chat Eos – 11/2007 – 08/2018

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est la dernière photographie que j’ai prise d’Eos.

Je viens de prendre une décision difficile, vous vous en doutez.
Ces grosseurs étaient bien sur des métastases et le sang provenait de là.
Eos aurait pu vivre encore entre deux et quatre semaines, mais pas dans de bonnes conditions.
Avec les risques que le sang continue de couler à chaque fois qu’elle se lave.
Ce midi je l’ai vue marcher avec les pattes écartées.
J’ai préféré qu’elle s’en aille aujourd’hui, pour qu’elle ne commence pas à avoir mal.

Eos faisait partie intégrante de ma vie, on était tellement fusionnelle qu’elle partira avec moi dans une boite ou dans le feu, un jour.

Eos a été une battante, une vraie guerrière, une warrior.
Jusqu’au bout elle s’est battue , elle a mit du temps à s’endormir avant que la dernière injection ne soit faite ; et là elle rejoint Milady la jument que j’ai eue et qui elle aussi refusait de partir.

J’ai dit à Eos tout à l’heure qu’une belle compagnie de chats viendrait la chercher ; Moustache (7 ans), Titou (12 ans), Adagio (7 ans), Yedo (19 ans), Lhassa (8 ans) puis elle entendrait à coup sur venir au galop Milady (14 ans).
Je suis certaine qu’ils s’entendront toutes et tous avec Eos.

Merci aux participants de la cagnotte Leetchi du mois de janvier grâce à qui Eos a pu être opérée er passer encore 7 mois en ma compagnie.

Catherine : Eos … merci de tout le bonheur que tu m’as apporté.

Eos : tout va bien Catherine

ps : ayant programmé des billets il y a une dizaine de jours et pour encore une bonne quinzaine, je ne changerai rien à leur publication.
En revanche, je ne promets pas que je répondrai aux commentaires, du moins de suite.

EOS, le blog du chat Eos , urgence vétérinaire

Eos a rendez-vous ne urgence chez le vétérinaire à 15 heures.

Opérée début janvier, sa cicatrice a commencé à grossir en mai puis à grossir. Jusque maintenant Eos s’est toujours « normalement » comportée, mis à part deux ou trois petits tracas.

Hier soir en la caressant je sent quelque chose de « pointu » (un fil qu’on aurait oublié d’enlever) ?

Là il y a une heure elle sa lave, se lave le bas ventre. Saute de son lit sur le sol et des gouttes de sang se répandent. Son linge de lit a une belle grosse tâche de sang.

Les finances sont toujours aussi mal pour moi mais je prends le parti de la dépense …

J’en saurai plus en fin d’après-midi.

J’espère rentrer à la maison avec elle ….

EOS, le blog du chat Eos, la vie est belle sur mon patchwork

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catherine : sur « TON » ? ….. 😉

Eos : oh arrête, ça va … sur ton patchwork si tu préfères.

Catherine :
– merci d’avoir découpé patiemment des carrés de tissus de 12 X 12
– merci d’avoir fait les ourlets à la main pour qu’ils fassent des carrés de 10 X 10
– merci de les avoir TOUS assemblés , cousu à la main pour en faire ce patchwork de 2m20 X 2M40

Eos : ca va j’ai dit … oui c’est joli et très confortable, mais je le mérite bien, non ?

Catherine : si tu le dis. Mais pour ta gouverne, saches que j’en ai réalisé deux, et ce, bien avant que nous ne vivions ensemble. Et je ne m’en suis suis pas arrêtée là .

Eos : mais ca va  j’ai dit.

Catherine : tu peux me parler sur un autre ton s’il te plait ?

Catherine : rassurez-vous les lecteurs, Eos et moi ne nous disputons pas. Nous avons mis ensemble ce petit scénario tout simple pour nous amuser.

Catherine : comment vas tu Eos ?

Eos : ma foi, je supporte vaillamment la chaleur, mais je dois dire que tu fais fort attention pour que l’appartement reste le plus frais que possible. J’aime sortir le matin tôt à la fraîche sur le petit balcon, je profite que Paris soit calme au mois d’août, qu’il y aie peu de circulation et des petits coups de vent qui me rafraîchissent. Après, dans la journée je m’installe où je ressens des petits courants d’air dans l’appartement et je n’ai heureusement pas trop chaud. Mes activités sont principalement : du repos ! 😉

Catherine : nous avons la chance d’être orienté sud, plein sud. Cela a ses avantages mais en période de canicule cela a également ses inconvénients. Dis moi, tu as repris du poids depuis 15 jours. Tu es descendue assez vite dans le poids en mangeant comme pas deux et maintenant que tu manges moins avec la canicule tu as repris du poids et est revenue à 5 kg 100.

Eos : c’est à ni rien comprendre, mais que veux tu ? J’ai toujours ces énormes grosseurs dans le ventre mais pour le moment cela a l’air d’aller. Je suis assez heureuse d’ arriver ainsi au cap des 7 mois après l’opération, alors qu’on me laissait entre 4 et 12 mois à vivre.

Catherine : un jour après l’autre ma chérie

 

 

EOS, le blog du chat Eos, Mes lunettes

Eos  : Vous le savez maintenant, je porte des lunettes 😀
J’ai quand même 11 ans cette année (enfin à la fin du mois d’octobre … si j’y arrive), la vue commence à baisser un peu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catherine : tu crânes pas un peu là …. avec MES lunettes ?

Eos : TES lunettes ? Je vois pas à quoi tu fais allusion 😉

Catherine : Et je vais faire comment moi pour regarder le match des Bleus contre la Croatie, hein ?

Eos : ok, ok …. tu pourras les porter mais je regarde aussi le match, d’accord ?

Catherine : d’accord, tu es toujours la bienvenue.
Dis moi, j’ai remarqué que tu as encore perdu un peu de poids.
Vers la fin juin tu avais perdu 200 grammes et tu pesais 5 kilos et  hier tu pesais 4,800 kg .  Encore 200 grammes de perdu, en 15 jours de temps.

Eos : tu as bien vu, je mange mes deux boites de gourmet gold par jour et depuis près d’un mois tu me donnes des croquettes à volonté au cas où j’aurais une petite faim et tu vois bien qu etu dois ne rajouter 😀
Ah oui, merci de tous ces chouyats (nouyau de la peche à lécher, couvercle du pot de yaourt, doigt de beurre ou de confiture)
Au fait, pourquoi tu ne m’as pas donné un bout de croissant ce matin ?

Catherine : mais ca va pas non ?

Catherine : il est vrai que les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Je me dis aussi que c’est avec ces grammes en moins que tu dois te sentir plus légère et que c’est pour cette raison que tu aimes jouer aux explorateurs et te trouver parfois en hauteur de quelque chose, malgré tous ces chouyats que JE te donne 😀

Eos : chouyat ? c’est quoi ca chouyat ? 😉

Eos : ouaissssssssssssss , c’est fun ce truc. Mais je dors quand même aussi beaucoup et je reste curieuse.

Catherine : merci Eos de revenir aimer dormir sur MON panier 😉

… vous l’aurez compris, Eos semble commencer à maigrir depuis près de trois semaines. Elle vient de 5 kg 300 grammes et aujourd’hui (enfin hier lorsque je l’ai pesée), j’ai lu sur la balance 4 kg 800 grammes.
Pour un chat de sa taille ca va, elle peut descendre à 4 kg 500 grammes, mais je me demande comment elle peut perdre du poids avec l’appétit qu’elle a.
Le positif est qu’elle se sent plus légère et bouge plus.

Tout à l’heure, bien que nous ne soyons pas fan de foot, Eos et moi supporterons les Bleus en espérant les voir remporter une deuxième étoile. Eos et moi n’aimons pas le jeu des Croates qui est un jeu sauvage.
Mais nous sommes en revanche très satisfaite de la victoire d e la Belgique contre l’Angleterre.
Eos elle est Française mais moi je suis Belge (pas encore la double nationalité, ca prend du temps).

 

EOS, le blog du chat Eos, se protéger de la canicule – dernières nouvelles de ma santé

Chalut les gens, c’est Eos qui vous parle 😀
J’espère que vous supportez la canicule qui sévit pour le moment et que vous les autres chats, chiens, etc … avez des humains qui vous en protège.

La mienne, mon humaine, vous savez ce qu’elle fait pour moi ? Vous voulez le savoir ?
Et bien le matin sur le coup de 6 heures/6heures trente,  elle me donne mon petit déjeuner en terrasse, à la fraîche, dans le calme et lorsque la circulation est absente .
C’est le pied … oups, c’est la patte devrais je dire et il y a un léger souffle de vent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque je reviens dans l’appartement, elle mouille le petit balcon pour garder la fraicheur le plus longtemps possible et moi j’aime rester là près d’elle pendant qu’elle sirote son café et me surveille pour ne pas que je passe outre la grille de protection.

Quand je retourne sur mon divan personnel pour m’occuper de ma toilette, elle en profite pour ouvrir l’autre volet et une fois toutes les fenêtres ouvertes cela fait un peu de courant d’air qui rafraîchit bien l’atmosphère et j’apprécie beaucoup cela.

J’observe encore une fois les pigeons et en milieu de matinée mon humaine referme les volets et laisse les fenêtres ouvertes, ainsi l’air continue de passer et fait tjrs un mini courant d’air. Nous sommes plein sud , alors l’après midi et le début de spirée sont assez chauds tout de même.
Je la vois arriver, mon humaine, deux à trois fois la journée, avec un gant de toilette mouillé et me passer visage, cou et tout le corps avec ce truc dégueulasse (c’est mouillé, un peu froid), mais ca me rafraîchit bien.

J’ai aussi eu un dialogue avec Catherine, mon humaine. Car comme vous avez du le lire dernièrement, j’ai depuis deux ou trois mois des boules , ou grosseurs dans le ventre.

Catherine : Eos, dis moi comment vas tu ces derniers temps. Mais , dis la vérité à tous tes amis, promis ?

Eos : ok, tu sais que comme toi je suis honnête et je dis toujours la vérité. A vrai dire, depuis la mi mai, quatre mois après mon opération, je sens que ma cicatrice est épaisse et que j’ai des nouvelles boules (tu appelles ca une tumeur ?) qui apparaissent. Depuis ce moment, tu sais bien que je ne viens plus dormir avec toi (comme à mon retour d’opération, j’ai attendu au moins trois semaines avant de revenir dormir à tes côtés – de temps en temps -. Et, depuis près de deux semaines je mange, mais plus avec autant de voracité qu’avant.

Catherine : c’est vrai Eos, tu es portée sur la nourriture. Tu as toujours aimé manger 😀

Eos : je suis une assez bonne fourchette, il est vrai 😉 puis, la table est bonne ici .

C’est vrai que je ne mange plus en une fois ma petite boite du matin, ni celle du soir. Il en reste parfois un peu et une fois j’ai même à peine pris quelques bouchées (mais je n’aime pas trop le poisson)

A propos de ces boules, ca a continué à grossir mais tu auras remarqué que je saute partout où j’aime aller et ce, sans difficulté particulière. Je regarde par la fenêtre, je reste intéressée par les choses de la vie qui se passent à l’extérieur.

Catherine : c’est vrai Eos , je me souviens, il y a une dizaine de jours, que tu as sauté sur la fenêtre (qui
était bien sur fermée), pour chasser un pigeon qui était sur mes géraniums. Grâce à toi je me suis aperçue que c’était à cause du pigeon ramier que mes fleurs ne parvenaient pas à éclore et pour cause -il me bouffait tous les bourgeons).  Maintenant, depuis il a eu peur et toutes les fleurs s’ouvrent. Merci ma chérie 😀

Eos : you’re welcome, tu e sais. ❤  ❤  ❤

Catherine : mais dis moi Eos ; as tu mal ? je sais que tu es une warior mais je vex savoir si tu as mal

Eos : tu m’as dit que tu es passée au cabinet vétérinaire pour leur parler de l’évolution et qu’ils te disent quels seraient les symptômes qu apparaîtront lorsque j’aurai mal (car tu sais que je suis une lutteuse et que même si j’ai mal je pourrais te le cacher.

Catherine :  la vétérinaire qui t’a opérée n’était pas là, elle venait l’après-midi, alors j’ai demandé si elle pourrait m’appeler lorsqu’elle aurait un petit moment, car comme tu le sais, je refuse tout à fait à avoir à faire à cette femme immonde et complètement inhumaine . Alors, l’auxiliaire m’a dit que elle ferait passer le message mais m’a dit que c’était l’évolution normale et qu’en cas de douleur je pouvais te donner le même médicament que tu as reçu après ton opération.  Mais je veux que ce soit la vétérinaire qui t’a opérée qui me parle, tu le sais.  Et tu sais aussi que je n’ai pas été rappelée (ca fait presque une semaine que j’y suis passée)  Cette auxiliaire a dit qu’on pouvait tout aussi bien réopérer … mais tu as 11 ans ou tu vas les  avoir fin octobre.

Eos :  j’ai perdu un peu de poids depuis trois /quatre semaines. Je ne fais plus « que » 5 kg , alors que je viens de 5kg 300 gr. J’ai l’impression que je maigris encore un petit peu.

Catherine : je vérifierai tout cela ce soir sur la balance.

Eos : à propos ; merci de tous ces petits chouyats que je reçois. Je sais que tu n’exagères pas du tout. Je sais aussi que tu veux un petit peu plus me gâter qu’avant (alors que je l’ai toujours été)

Catherine  : pourquoi je ne te vois plus boire ? Est-ce que tu bois au moins un peu ?

Eos : tu ne savais pas que dans les petites boîtes que tu me donnes il y a de ‘eau en suffisance et que ceci explique peut-être cela ? Merci aussi pour les mini écuelles de lait totalement écrémé, ca je lape un peu. Pas tout mais un peu.

Catherine : mais je continuerai malgré tout à te donner des petites pipettes d’eau …

maintenant c’est moi Catherine (ou yoshimiparis) qui reprend la plume sur le blog d’Eos.  C’est vrai que ces boules dans le ventre d’Eos sont à mon avis des métastases. 
Comme la moitié de la chaîne mammaire a été enlevée, je suppose que c’est sur l’autre moitié que tout cela apparaît. 
Lorsque je pose ma main sur son ventre ça ressemble à un mini choux fleur (pas en taille, mais de par toutes les boules). Parfois j’ai l’impression que cela prend une autre forme (un organe qui aurait grossit et qui devient dur ?)

Eos n’est plus la joueuse, mais c’est probablement dû à une gêne qu’elle doit ressentir. Car lorsqu’elle est tout à fait bien, je reconnais son oeil qui me dit qu’au fond d’elle même elle garde le moral, qu’elle lutte et que son caractère ne changera pas.

Parfois j’ai l’impression qu’elle est un peu chaude -de la température ? – mais nous sommes en période de canicule alors c’est probablement cela.

Est-ce que l’on s’achemine doucement vers la fin de sa vie ?
J’y suis préparée depuis début janvier et le résultat des analyses des tumeurs. 
Mais depuis une dizaine de jours, je m’y prépare chaque jour.
Je sais qu’elle va me quitter et je ne sais pas encore si nous pourrons passer tout l’été ensemble. Et, si nous le passons ensemble elle connaîtra, qui sait, le déménagement que j’attends depuis si longtemps (car on ne m’a toujours proposé aucun logement et que je ne peux avoir que du social) et le propriétaire qui attends toujours son appartement et je ne voudrais pas qu’elle puisse subir et endurer le pire qui pourrait encore m’arriver.

A l’instant Eos qui a les oreilles en alerte et les yeux écarquillés. Un café ne se trouve pas loin, il y a la coupe du monde et des supporters en train de regarder le match que joue l’équipe de France. Ca scande à tout va 😀

Eos, 30 juin 2018

Nous vous embrassons, Eos et moi …

EOS, le blog du chat Eos, soirée canapé

Chalut les gens

Cela fait un long moment que je ne suis pas venue vous dire bonjour. J’avais accès à l’ordinateur, mon humaine me laisse y aller quand j’en ai envie mais non … je voulais pas

Vous savez les gens nous les chats on dors beaucoup, on aime ca
Je ne faillis donc pas à la règle de ma soirée sur le canapé

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon humaine s’occupe à différentes choses : elle aime lire un livre, faire des mots croisés, regarde parfois la télévision (moi aussi j’aime regarder les images parfois)

Je voudrais aussi vous donner de mes nouvelles.
Je mange trop bien, j’aime manger et mes menus sont variés (je raffole des petites boites gourmet gold)

Mon humaine a tout de même remarqué que ma cicatrice est épaisse et plus bas, sur mon ventre, elle a remarqué il y a déjà un bon mois aussi, qu’il y a quelque chose de très épais également, de la grosseur d’une petite balle (en plusieurs morceaux). Mais c’est intérieur, ca ne me grossit pas, du moins, pas encore.
Je n’ai pas mal, je mange, j’utilise ma litière normalement mais je joue un peu moins.
Dans la semaine mon humaine a été en contact avec une des généreuses donatrices de la cagnotte leetchie ; vous savez, celle qui a servi à mon humaine à me faire opérer grâce à plusieurs d’entre vous..
Eos ne joue plus , lui disait elle ….

Mais, maissssssss deux jours après, j’ai effectué quelques tornades dans l’appartement. Le matin je gueule, c’est sur, mais je gueule car j’ai faim (du moins, c’est ce que mon humaine pense). Le concert peut commencer vers 5h30 et se termine lorsque mon humaine se lève.

Mon humaine s’est posé la question : retourner chez la vétérinaire pour s’assurer que je n’ai pas mal ?

Catherine (humaine d’Eos) : dis moi Eos, si tu as mal fais le moi savoir au moins. Je sais que tu es une guerrière, une Warrior, mais ne joue pas les « gros durs », stp … puis je sais que tu as du caractère

Eos : okok, ca va là ce truc dans mon ventre me gêne pas trop , tu as vu que tôt le matin durant ma sérénade, je peux filer comme un pet sur une toile cirée. Donc pour le moment « don’t worry »
A propos de caractère, je vais faire passer un message à DNDL qui dit que le langage de mon humaine est très pauvre …. qu’elle s’y approche donc de mon humaine, car si je mord, je ne suis pas vaccinée contre la rage !

Catherine : tu parles anglais maintenant ?

Eos : héhé  😀
Je peux mordre aussi en anglais ?

Catherine : vas y ma belle, ne te gêne pas

 

Bon , maintenant je reprend la patte, ..
Pour les nombreux nouveaux visiteurs qui ne connaissent pas Eos, vous pouvez aller faire un tour sur son site qui est hébergé sur le mien, à cette adresse (clic sur le lien en gras et en rouge) : Eos 
Well, now I take the paw, ..
For many new visitors who do not know Eos, you can go for a ride on its site which is hosted on mine, at this address (click on the link in bold and red)

Pour les nouveaux visiteurs également, qui ne comprennent pas ou peu le français, il y a un « traducteur » installé à droite de la page d’accueil. Il vous suffit de cliquer sur la langue vers laquelle vous désirez traduire le texte.
For new visitors also, who do not understand French, there is a « translator » installed on the right side of the homepage. Just click on the language to which you want to translate the text.

EOS, le blog du chat Eos, Eos chez la manucure

Vous savez les gens , dans ma jeunesse il y a des choses que je n’aimais pas, mais vraiment pas, comme le jour de manucure.
Ahhhhh bon Dieu, lorsque je voyais mon humaine arriver avec « mon sac », en sortir un petit ciseau noir et commencer à me susurrer des mots doux : je me disais  …. foi d’Eos, va y avoir du grabuge dans l’air !

Alors il est vrai que nous avons eu ainsi quelques bagarres, j’ai feulé (alors que je suis si gentille), j’ai même griffé (alors que je suis si douce) …

Maintenant j’ai pris de la bouteille de l’âge et lorsque mon humaine arrive avec le petit ciseau, même si je n’aime toujours pas me faire écourter les griffes je me laisse plus ou moins faire 😀

Il est vrai que, pour me faire aimer plus apprécier cela, à chaque fois que je me laissais bien faire, mon humaine me donnait une récompense (comme un tout petit peu de lait).

Eos

Eos : Eh, elle arrive cette pinte ? 😀
Catherine : c’est comme ca que tu me parle toi ?
Eos : t’étais obligée de mettre des caractères en gras ?
Catherine : Mais, c’est toi qui écris ma chérie 😉