3 506/365 – Paris, Galeries du Palais Royal

Rue de Beaujolais ; c’est en 1784 qu’est ouverte cette rue, sur une partie de l’ancien jardin du Palais Royal. Le Duc d’Orléans y fit bâtir des galeries de pierre.

galeries du Palais Royal

Ci-dessous deux liens intéressants où les curieuses et curieux pourront en apprendre sur l’histoire ce cet endroit.

Les galeries du Palais Royal, ancêtre des passages couverts

Les galeries du Palais Royal  (paristoric.com)

 

 

 

 

Publicités

Eos, le blog du chat Eos, retour d’opération, jour 1

Chalut les gens
Il faut absolument que je vous raconte a première nuit à mon retour d’opération.
Je n’ai d’abord cessé de marcher une heure durant dans toutes les pièces en sautant partout où je pouvais et j’avais encore l’impression d’être ivre ronde comme un boudin 😉

Puis j’ai commencé à essayer d’enlever cette chose immonde qui m’entoure en passant mes pattes arrières dans les trous. Mon humaine a plusieurs fois remit mes pattes dedans. Mais moi, Eos, je voulais pas ! Grrrrrrrrrrrrr

Eos retour d’operation jour 1

Alors mon humaine m’a remise dans ma caisse où je voulais bien évidemment plus rentrer et elle m’y a laissée le temps de rappeler la vétérinaire. Le cabinet étant fermé elle est tombée sur un centre de vétérinaires « tampon » je vais dire ça comme ça. Là une gentille vétérinaire lui a demande des renseignements sur moi puis lui a dit d’éventuellement enlever la chaussette. Elle lui a aussi demande les coordonnées du cabinet et qui avait opéré.
La vétérinaire « tampon » a rappelé une heure plus tard voir comment ca allait puis a contacté la vétérinaire qui a opéré. Elle a rappelé dans la foulée et a dit que mon humaine pouvait m’enlever cette « chose immonde » autour de mon corps de rêve. Mais que je devais garder la colerette.
Alors mon humaine a inséré un collier  (BERKKKKKKKKKKKKK) autour de la collerette et a attaché le ruban.

Elle m’a aussi confinée pour la nuit dans un mini espace avec des tas de boites autour de moi et un paravent et a dormi la nuit sur le canapé.

moi Yoshimi : enfin Eos dormi … j’ai sommeillé on va dire, me réveillant toutes les deux heures et je suis complètement lessivée (comme toi en fait)

Le lendemain matin quand mon humaine s’est réveillée , je me trouvais 1M50 plus haut (j’avais donc fait un grand saut) pour tout simplement pouvoir regarder par la fenêtre.
Elle m’a libérée et je suis venue dormir avec elle sur le canapé (j’avais beaucoup besoin de câlins)

Eos retour d’operation jour 1

Comme convenu elle a rappelé le cabinet vétérinaire pour leur raconter cela et la vétérinaire en chef qui a opéré a rappelé mon humaine vers 10 heures ce matin.
Elle lui a dit que je ne mangeais toujours pas mais que ma collerette était toujours là
La vétérinaire lui a dit de me donner du thon et de voir si je mangeais et si je ne mangeais pas d’ici ce soir de la rappeler. je mange pas encore les croquettes alors je pourrai continuer au thon (hé hé …)
Mon humaine doit surveiller que je garde bien ma collerette et que je n’enlève pas les fils (car je n’ai pas de pansements et je n’ai plus cette chose immonde autour de mon corps … de rêve ! 😀  )

c’est Yoshimi : Voilà, Eos a tenu à raconter ce premier jour et elle reviendra d’ici quelques jours certainement .
On lui enlèvera les fils le 22 janvier 2018
Là, Eos reste sur le canapé, un peu avachie mais elle semble aller bien.

Merci à toutes et à tous de votre gentillesse
je tiens également à rester claire envers vous et à montrer des simples photos d’Eos prises avec le pocket pour montrer l’évolution.

 

Eos, le blog du chat Eos, retour d’opération

Chalut les gens
Mon humaine est venue me rechercher à la clinique en debut de soirée.
Lorsqu’elle m’a enfin vue (elle était excitée comme une puce peut l’être), j’étais bien éveillée et étais couchée dans mon panier de transport avec … avec des choses ignobles qu eje dois garder pendant 12 jours.
Regardez donc :

Eos, retour d’operation 11 janvier 2018

Une grande chaussette me recouvre presqu’entièrement (heureusement il y a un trou derrière ….. et je dois garder aussi la collerette nuit et jour durant 12 jours …

Lorsque mon humaine a posé le panier de transport à la maison, je grattais dans mon panier pour sortir, trop contente d’être enfin chez moi.
Pas facile de marcher avec cette chaussette qui vous recouvre le corps et cette collerette, c’est un peu comme si j’étais ivre.

C’est moi Yoshimi qui reprend la parole.
Depuis qu’Eos est rentrée à la maison, elle ne cesse de circuler partout (en se cognant à tout car elle doit s’habituer à sa collerette)
Elle saute aussi sur le canapé et ailleurs et ca je ne peux pas l’empêcher à moins de la garder enfermée dans son panier .

Alors la vétérinaire a dit que l’opération s’est très bien passée, l’analyse de sang ets impeccable et on attendra le résltat de l’analyse des tumeurs (il n’y en avait pas 3 mais deux et une grosse dans les deux.)
J’espère qu’Eos passera une bonne nuit, je dois lui donner une fois par jour un médicament en pipette
J’ai pu lui redonner à manger ce soir mais elle n’a pas encore vouu (j’ai mit les croquettes à terre sinon elle n’y arrive pas)

je vais vous laisser, surveiller Eos et penser à manger moi aussi un petit peu, enfin 😀

En tout cas un enorme MERCI à toutes celles et tous ceux qui ont participé à la cagnotte Leetchi et ont été vraiment très généreux. Merci encore, sans vous, cela n’aurait pas été possible.

 

Eos, le blog du chat Eos, le jour de mon opération, D Day !

Chalut les gens.
Ce matin lorsque mon humaine s’est levée elle n’a pas fait les choses comme d’habitude.
D’abord lorsque je suis venue la saluer elle m’a fait des câlins puis elle ne m’a pas de suite donné à manger ni changé mon eau.

Elle n’a pas non plus prit de petit déjeuner.

Plus tard, elle m’a prise dans ses bras et elle m’a montré ma maison de transport dans laquelle se trouvait une couverture polaire et ma souris verte.

sous la couverture

On est sortie (je n’avais toujours pas reçu ni à boire ni à manger !!! no mé oh !) mais j’étais calme.
On a prit l’autobus qui arrivait tout juste donc pas d’attente. Heureusement il y avait une place assise (même pour 3 arrêts seulement) mon humaine essoufflée de me porter était contente de s’asseoir. Moi, je regardais les gens.

Puis à la descente du bus on n’a pas eu à marcher beaucoup et j’ai très vite compris où on allait.
Comme on est arrivée un petit peu avant 8h30 on a attendu dehors, sur un banc (comme des sdf …..) puis les lumières du cabinet se sont allumées et on est entrées toutes les deux. Juste en même temps que la très gentille vétérinaire qui arrivait (pas celle aimable comme un boulet de canon !).

Je n’avais toujours pas à manger et après quelques minutes, une aide vétérinaire que je ne connais même pas est venue prendre ma maison de transport (avec moi dedans) et m’a transportée à l’arrière du cabinet puis …

>> là c’est moi yoshimi qui reprend car Eos est peut-être déjà endormie.

Alors on va lui faire une prise de sang qui déterminera si elle peut supporter une anesthésie générale. Elle aura une radio et tutti quanti.  Puis l’opération aura lieu peu de temps après. 

J’ai demandé que l’analyse des tumeurs soient faites car vous avez été généreux lors de la collecte Leetchi et j’avais donc l’argent pour le payer.

Honnêtement je m’inquiète car je désire d’abord , SI elle peut être anesthésiée qu’elle se réveille.
Après le résultat …. les tumeurs peuvent être cancéreuses ou pas, j’en saurai plus avec le résultat des analyses.
J’aimerais que tout se passe bien.
Et , si j’avais un choix à faire entre la réussite totale OU avoir un logement, c’est sans hésitation que je choisirai la réussite totale de l’opération car je suis une personne responsable et j’aime mon chat. 

Eos reviendra donner des nouvelles le plus rapidement possible.

3 504/365 – Paris, vue vers l’île de la Cité

Jeudi dernier dans le courant de l’après-midi, le début d’une longue promenade dans un quartier que j’affectionne ❤   ❤   ❤

Paris, vue vers l’Ile de la Cité

3 503/365 – Paris, vélo libre service hors d’usage quai des Tuileries

Jeudi dernier fin d’après midi j’effectue une longue promenade dans le quartier des Tuileries.
Au soleil couchant je me promène le long des quais, du pont des Arts jusqu’au pont de la Concorde puis le tour de la place de la Concorde sous une belle lumière. Mes jambes n’en peuvent plus mais je traverse quand même le jardin des Tuileries pour aller reprendre le bus 95 face aux Pyramides.

La lumière était jolie le long des quais et j’y ai vu un vélo de location hors d’usage, qui n’était plus que l’ombre de lui-même.

l’ombre de lui même
l’ombre de lui même

3 502/365 – Paris, le noble de la galerie Vivienne

Un samedi après-midi, quelques jours avant Noël, je me promenais galerie Vivienne.
Un groupe de jeunes femmes affublées de chapeaux de renne attira mon attention et au centre de cet attroupement de jeunes femmes se trouvait un personnage haut en couleur et détonnant, comme j’aime en voir.
Je l’approchai pour lui demander la permission de le prendre en photographie. La demande me fut accordée avec la plus grande courtoisie.

le noble de la galerie Vivienne

3 501/365 – Paris, le soir se couche sur l’Ile de la Cité

Un samedi, début de soirée alors que je traversais le pont du Carrousel.

le soir se couche sur l’Ile de la Cité

Il faisait encore clair mais le soir commençait à tomber. Une lumière d’exception avec un temps couvert juste comme il faut pour faire de belles prises de vue.

3 500/365 – Paris, soleil couchant sur la Tour Saint Jacques un soir de décembre

Quoi de mieux que de débuter l’année nouvelle par une jolie vue de Paris et de continuer à lui déclarer mon amour ….. ❤   ❤   ❤

vue sur la tour Saint Jacques

Pas de blabla mais je vous souhaite simplement le meilleur pour l’année qui commence et qu’elle puisse être l’année de la réalisation de nos rêves et de nos besoins ….