EOS, le blog du chat Eos, Mes lunettes

Eos  : Vous le savez maintenant, je porte des lunettes 😀
J’ai quand même 11 ans cette année (enfin à la fin du mois d’octobre … si j’y arrive), la vue commence à baisser un peu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catherine : tu crânes pas un peu là …. avec MES lunettes ?

Eos : TES lunettes ? Je vois pas à quoi tu fais allusion 😉

Catherine : Et je vais faire comment moi pour regarder le match des Bleus contre la Croatie, hein ?

Eos : ok, ok …. tu pourras les porter mais je regarde aussi le match, d’accord ?

Catherine : d’accord, tu es toujours la bienvenue.
Dis moi, j’ai remarqué que tu as encore perdu un peu de poids.
Vers la fin juin tu avais perdu 200 grammes et tu pesais 5 kilos et  hier tu pesais 4,800 kg .  Encore 200 grammes de perdu, en 15 jours de temps.

Eos : tu as bien vu, je mange mes deux boites de gourmet gold par jour et depuis près d’un mois tu me donnes des croquettes à volonté au cas où j’aurais une petite faim et tu vois bien qu etu dois ne rajouter 😀
Ah oui, merci de tous ces chouyats (nouyau de la peche à lécher, couvercle du pot de yaourt, doigt de beurre ou de confiture)
Au fait, pourquoi tu ne m’as pas donné un bout de croissant ce matin ?

Catherine : mais ca va pas non ?

Catherine : il est vrai que les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Je me dis aussi que c’est avec ces grammes en moins que tu dois te sentir plus légère et que c’est pour cette raison que tu aimes jouer aux explorateurs et te trouver parfois en hauteur de quelque chose, malgré tous ces chouyats que JE te donne 😀

Eos : chouyat ? c’est quoi ca chouyat ? 😉

Eos : ouaissssssssssssss , c’est fun ce truc. Mais je dors quand même aussi beaucoup et je reste curieuse.

Catherine : merci Eos de revenir aimer dormir sur MON panier 😉

… vous l’aurez compris, Eos semble commencer à maigrir depuis près de trois semaines. Elle vient de 5 kg 300 grammes et aujourd’hui (enfin hier lorsque je l’ai pesée), j’ai lu sur la balance 4 kg 800 grammes.
Pour un chat de sa taille ca va, elle peut descendre à 4 kg 500 grammes, mais je me demande comment elle peut perdre du poids avec l’appétit qu’elle a.
Le positif est qu’elle se sent plus légère et bouge plus.

Tout à l’heure, bien que nous ne soyons pas fan de foot, Eos et moi supporterons les Bleus en espérant les voir remporter une deuxième étoile. Eos et moi n’aimons pas le jeu des Croates qui est un jeu sauvage.
Mais nous sommes en revanche très satisfaite de la victoire d e la Belgique contre l’Angleterre.
Eos elle est Française mais moi je suis Belge (pas encore la double nationalité, ca prend du temps).

 

Publicités

3 601/365 – Paris en mode JO , Pont d’Arcole, Renaud Lavillénie, perchiste

Ce diaporama nécessite JavaScript.

une belle surprise , je ne savais pas à ce moment que je me trouvais devant un perchiste bien connu (champion olympique à Londres en 2012)

3 600/365 – Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Cambodge – (6)

Revenons, le temps d’une photographie sur la suite de mes visites à l’exposition Enfers et Fantômes d’Asie, qui se termine d’ci deux jours.

Aujourd’hui nous serons au Cambodge avec Bodhisattva Vajrapani
Statue en grès de la deuxième moitié du xème siècle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le courant du Xème siècle, les développements du Bouddhisme du Grand Véhicule ou mahayana (qui sera remplacé par le theravara  à la fin de la période angkorienne) conduisent les sculpteurs khmers à représenter certaines entités bouddhiques , tel ce « porteur de foudre » à la façon de démons (asura)

Envie de revoir les publications précédentes ?
Un clic sur les liens suivants en vert et en gras
Paris, enfers et fantômes d’Asie,musée du quai Branly Jacques Chirac (1)

Paris,enfers et fantômes d’Asie,musée du Quai Branly,Jacques Chirac,Japon (2)

Paris, enfers et fantômes d’Asie, musée du quai Branly Jacques Chirac,Japon (3)

Enfers et fantômes d’Asie, Paris, Musée du quai Branly Jacques Chirac, Japon  (4)

Enfers et Fantômes d’Asie, Paris, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Cambodge – (5)

 

3 599/365 – Paris en mode JO 23 juin 2018

De sortie avec l’artillerie légère (à savoir mon petit Nikon Coolpix31), je voulais passer une couple d’heure du côté de l’Hôtel de Ville.
J’avais entendu aux informations que la Mairie de Paris avait organisé cet événementiel sportif et que divers sports seraient représentés, sur le pont d’Arcole, la place de l’Hôtel de Ville, les quais de Seine et sur la Seine également.
Cela me ferait l’occasion de quelques photos d’ambiance

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me suis promenée sur le pont d’Arcole où j’ai vu une compétition sportive de saut à la perche, puis je me suis promenée vers les quais de Seine où je ne suis pas restée longtemps (trop chaud) et je suis revenue sur la place de l’Hôtel de Ville pour y déambuler et voir les sports qui étaient représentés.

Je vous montrerai dans d’autres publications courant de ce mois de juillet les autres disciplines et activités proposées.

3 597/365 – Autoportrait sportif

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, faites vous du sport ?
En avez vous fait ?
Venez donc en parler dans un commentaire.

Il fut un temps où j’étais très sportive.
Dans mon adolescence avec une bande de copain(e)s, nous allions régulièrement le matin à l’ouverture de la piscine, profiter tous ensemble de ce plaisir.
Au début de ma vie de jeune adulte j’ai commencé à pratiquer l’équitation. Un an après j’ai acheté un ancien cheval de manège qui, devenu moins fatigué car moins monté s’est avéré un excellent choix.
Milady m’a procuré beaucoup d’années de pur bonheur en promenade, sur la piste extérieure et en manège mais également en concours nationaux de dressage où nous obtenions de tres bons résultats dans notre catégorie.
Une année je l’ai présentée à un concours pour lui faire avoir des papiers (je l’avais achetée bcp moins cher mais on me l’avait vendue sans ses papiers). Nous étions pas peu fière elle et moi d’avoir obtenu la 2ème place, sur 9 concurrentes et seulement 3 acceptées.
C’était aussi un temps où avec une copine on s’était acheté une raquette de tennis et où on allait louer un cours et taper la balle ensemble. Après, il m’arrivait, après le tennis, de sauter sur ma moto et d’aller monter ma jument.
Un petit peu d’athlétisme dans ma jeune adolescence, en activité le samedi matin, avec des potes.
Puis du vélo, surtout lorsque sur le tard j’ai du aller habiter un trou à la campagne pour survivre (avant de venir ici à Paris). A la campagne je roulais beaucoup, mais vraiment beaucoup en vélo et j’aimais cela.
Arrivée à Paris j’ai pratiqué du sport en salle puis cela devenant trop cher j’ai cessé d’y aller.
Ma santé ne me permet plus de sport , du moins de cette façon mais … j’aimerais pouvoir refaire du vélo, de la route. Lorsque ma situation sera améliorée, lorsqu’on m’aura enfin attribué un appartement , lorsque les finances redeviendront  … normales (si on peu appeler cela normal), j’aimerais me racheter un vélo (car le mien je l’ai deja aussi vendu …). Pour 100,00 € on devrait avoir quelque chose de convenable.
Ah oui … la pétanque j’adore. J’ai revendu récemment mes boules bleues de Marseille …

3 596/365 – Fleurs, arboretum de la Vallée aux Loups,Hauts-de-Seine

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous aimez l’arboretum de la Vallée aux loups et avez envie de revoir les photographies diverses prises là bas, un petit clic sur le lien en vert et en gras vous y emmènera :  Vallée-aux-Loups,Hauts-de-Seine