3 261/365 – Grouin, Urbex

Joseph et Amélie aimaient leurs cochons
Ils les soignaient … aux petits oignons 😉
Ils les emmenaient se baigner dans la rivière puis allaient à la plage profiter du bon temps sous des parasols ou faire du canoë (le sport, c’est bon pour la viande)
Mais un jour tout s’arrêta ; l’un des deux perdit la vie et l’autre n’eut plus le goût de continuer
C’est bête mais c’est comme ca.
Le survivant voulu continuer à vivre avec ses bêtes, sans plus les envoyer à l’abattoir,  jusqu’à la fin de la vie du dernier d’entre eux, puis laissa derrière lui l’établissement qui avait été au centre de la vie du couple durant de si longues années

Diaporama : 3 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est par hasard, au cours d’une de mes randonnées que je suis passée devant.
Curieuse, je suis entrée.
Il n’y a plus rien à voir
En exploration urbaine (ou urbex), ce qui m’a toujours intéressée dnas le passé ce sont les châteaux, les grands domaines et les corps de ferme …. mais ici l’occasion fut le lardon (larron) 😉

Le blog du chat Violet Crawley : le ventilateur

Chalut tout le monde
Vous avez chaud aussi vous ?
Mon humaine m’aime tellement que ces jours-ci elle m’allume le ventilateur lorsque j’ai chaud.
Où que je sois installée elle me déplace le ventilateur, le branche et il me procure alors quelques temps de fraîcheur
Ce que mon humaine me fait aussi ; elle mouille un gant de toilette puis me le passe partout sur le corps. Le visage je semble apprécier (même si ca mouille), puis elle me le passe sur la nuque, le cou, partout sur mon joli corps de rêve. Lorsqu’elle a terminé, elle essore ce gant de toilette depuis ma nuque sut tout le dos ; pour m’apporter de la fraîcheur supplémentaire.
J’apprécie assez bien. En fait sur le coup comme il fait caniculaire ici je me laisse faire car je sais que cela va me procurer beaucoup de bien.
Ici en Ariège il fait vraiment chaud, la température atteind environs 33/35 degrés .
Et chez vous , racontez donc moi la météo et ce que vous faites pour vou protéger  des grosses chaleurs et protéger les chats comme moi ou (berkkkkk) ,es chiens 😀

Violet Crawley et le ventilateur

3 260/365 – Ariège, papillon sur fleur

Partie à 7h30 pour aller travailler mon jardin le soleil est déjà bien présent.
Je profite toujours de chaque instant , d’autant plus que nous sommes au moment où l’herbe des  champs est coupée pour en faire du foin.
Hier soir encore, une bonne odeur de foin planait sous une chaleur encore très présente et ce matin deux des prairies que je longe en me rendant sur mon terrain pour le travailler ont été fanées. Quel plaisir olfactif 😀
Après avoir travaillé au jardin, je passe devant la caserne des pompiers (ils sont venus pour moi hier au jardin à cause d’une sale piqure d’abeille -la salope- juste en dessous du gros orteil, ce qui a fait vraiment un mal de chien. Le dard non sorti est donc toujours dans le pied mais selon le médecin appelé par les pompiers il peut rester dedans  … ), pour emprunter le sentier -qui descend au retour-. Je cueille quelques fleurs au bord d’un champ puis, un papillon décide de se poser dessus. Et, comme j’ai mon petit appareil photo en poche le Nikon Coolpix 31 qui fait aussi office de caméra , je le sors de ma poche pour filmer cet instant tout simple (mettez le son, on entend les oiseaux chanter)