3 530/365 – Paris, la liberté prend l’eau

7 février 2017 , promenade dans la neige sur l’île aux cygnes. Je profite de la vue de Paris enneigée.
La Seine en décrue et la liberté qui prend l’eau !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 527/365 – Paris – Arbres sous la neige, allée des Cygnes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 522/365 – Paris patine sous la neige

Paris 07 février 2018

Ce mercredi matin au réveil nous sommes plusieurs à nous être précipité à la fenêtre pour voir sur  combien de centimètres de neige nous allions devoir nous déplacer qui à pieds, qui en voiture ou en moto.
Pas de bus de toute la matinée. Milieu d’après-midi, toujours aucun bus alors que ce n’est tout de même pas la mer à boire ! Les métros eux, circulaient.

Les personnes ayant à se déplacer en train n’ont pas pu se rendre sur leur lieu de travail. Les bureaux devaient être bien vides aujourd’hui, les écoles pour la plupart sont fermées, les transports scolaires ne circulent pas.

Lorsque je vois les pays nordiques, il n’y a pas autant de démêlées qu’ici à Paris lorsqu’il tombe de la neige. Les gens là bas se déplacent en voiture, à pied, en bus, les trains circulent. Ici en France et spécialement à Paris, c’est tout un drame dès qu’il y a 5 cm de neige et moi … cela me fait rire.

J’opte pour une sortie sous la neige. Un sous pantalon, un pantalon, tshirt en coton à courte et longue manche, polaire, doudoune sans manche, petite doudoune , écharpe,bonnet,deux paires de bas, des boots et hop là, dehors la bête 😀

Froid moi ? Il y a trois jours à Chantilly sur les pistes oui, je gelais mais là pas le moins du monde.
En attendant, Paris patine sous la neige !
La circulation sous la neige est épique.  Les parisiens n’en ont pas l’habitude !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 508/365 – Paris, rue Visconti, scène de rue

Située dans le quartier de Saint-Germain des Prés, la rue Visconti est une rue large de 4 à 7 mètres et longue de 176 mètres.

rue Visconti, scène de rue

A l’époque Romaine, le chemin (qui plus tard allait devenir la rue Visconti) était située sur un terrain légèrement en hauteur, qui aujourd’hui n’est plus du fait des diverses opérations de voiries qui ont eu lieu depuis. Ce qui fait qu’il était à l’abri des crues de la Seine se trouvant quelques 500 mètres plus loin.

Ce chemin était également situé près d’un lieu de culte appelé le Temple d’Isis ?
En 550, c’est sur les ruines de ce Temple d’Isis que Childebert fonde l’Abbaye de Saint-Germain.

Le reste de l’histoire est longue, alors pour les curieuses et curieux, vous pouvez aller la lire ici : clic sur le lien vert en gras : >>> rue Visconti

3 504/365 – Paris, vue vers l’île de la Cité

Jeudi dernier dans le courant de l’après-midi, le début d’une longue promenade dans un quartier que j’affectionne ❤   ❤   ❤

Paris, vue vers l’Ile de la Cité

3 503/365 – Paris, vélo libre service hors d’usage quai des Tuileries

Jeudi dernier fin d’après midi j’effectue une longue promenade dans le quartier des Tuileries.
Au soleil couchant je me promène le long des quais, du pont des Arts jusqu’au pont de la Concorde puis le tour de la place de la Concorde sous une belle lumière. Mes jambes n’en peuvent plus mais je traverse quand même le jardin des Tuileries pour aller reprendre le bus 95 face aux Pyramides.

La lumière était jolie le long des quais et j’y ai vu un vélo de location hors d’usage, qui n’était plus que l’ombre de lui-même.

l’ombre de lui même
l’ombre de lui même

3 502/365 – Paris, le noble de la galerie Vivienne

Un samedi après-midi, quelques jours avant Noël, je me promenais galerie Vivienne.
Un groupe de jeunes femmes affublées de chapeaux de renne attira mon attention et au centre de cet attroupement de jeunes femmes se trouvait un personnage haut en couleur et détonnant, comme j’aime en voir.
Je l’approchai pour lui demander la permission de le prendre en photographie. La demande me fut accordée avec la plus grande courtoisie.

le noble de la galerie Vivienne