3 255/365 – Ariège Ruines du Castéla (2)

Vous êtes prêts ?
Chaussez vous bien, munissez vous si possible d’un bâton et emportez de l’eau et votre téléphone avec vous puis nous partirons ensemble pour une série de 3 courtes vidéos.
Je n’ai pas filmé la montée car elle était fort raide et longue, et cette première vidéo débute à mon arrivée au sommet.

A mon arrivée en Ariège on m’a dit ; va voir les ruines du château là bas en haut, dans les bois. Adorant les châteaux (et surtout leurs ruines) je m’y suis rendue en randonnée, par une très belle après-midi de fin février. J’ai d’abord du marcher jusqu’au petit hameau tout là bas, traverser le petit pont au dessous duquel coule un affluent de la rivière Ariège puis traverser le hameau, arriver à la petite Eglise (deux ou trois messes par an) et me dire ; wellll, va falloir monter maintenant. Munie de mon bâton, j’ai alors emprunté le petit sentier pentu, rocailleux et parfois glissant … qui longe le petit cimetière et deux ou trois terrains avant d’arriver dans le petit bois, le traverser , me dire qu’à l’automne prochain je viendrai ramasser des châtaignes, On m’avait dit que ca montait très fort et tout d’un coup et je puis vous assurer que mon cœur a pas mal morflé , (je me suis sentie mal un moment), mais j’avais déjà fait la moitié de la montée alors j’ai continué en priant que j’arrive en bon état tout en haut. En terme de ruine, il ne reste qu’un pan de mur. Je puis vous en dire ceci : C’est sur les fondations d’un ancien poste de surveillance romain (an XX) qu’a été construit en 1168 le château de Labarre. Il fut détruit par Simon IV de Montfort en 1210 durant la croisade contre les Albigeois. Ce château n’a pas eu une bien longue existence.

3 251/365 – Paris Montmartre rue Cortot

L’origine du nom de la rue vient de Jean-Pierre Cortot , sculpteur (1787-1843)

Rue Cortot ; Renoir, Utrillon, Valadon … ont habité cette rue.
La mère d’Utrillo l’enfermait parait il à double tour pour le sevrer de l’alcool
Le fils de Valadon s’amusait parfois à jeter par les fenêtres les toiles de son père
Auguste Renoir Y eut son atelier
Emile Bernard également
Beaucoup d’artistes vécurent ou travaillèrent dans ce quartier

Parfois, des photographes s’y promènent …

C’est au n°12 de cette rue que se situe le musée de Montmartre

Diaporama : 3 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

la courte vidéo a été tournée au mois de février 2020. Fin de vidéo, veuillez tourner la tête  (rires) pour visualiser le château d’eau dans le bon sens …

3 251/365 – Paris place et esplanade du Trocadero , Tour Eiffel

Petite visite guidée.
Vous me suivez, tels des promeneurs parisiens qui aiment arpenter les rues de la capitale pour voir Paris autrement ?
Je sors du métro Trocadéro pour arrive sur la place du Trocadéro.
Face à moi côté gauche se trouve le Théâtre National de Chaillot et sur la droite vous verrez le musée National de la Marine de Paris et le musée de l’Homme.
Au centre le Palais de Chaillot qui est un grand ensemble de musées et esplanade.
Nous avons là une tres belle vue vers l’esplanade du Trocadéro, les jardins du Trocadéro et la tour Eiffel qui se trouve de l’autre côté du pont de l’Iena

Peu de circulation, un pur bonheur et … j’en profite

 

 

3 231/365 – Paris Montparnasse rue de la Gaité quartier des théâtres

C’était pendant la crise sanitaire du Covid, alors qu’on avait le « droit » de sortir dans un rayon de plus d’1 kilomètre autour de son domicile.
Une petite promenade vers le quartier des théâtres de Montparnasse, deux courtes vidéos pour vous montrer

Nous sommes ici dans le quartier des théâtres de Montparnasse (14ème arrondissement de Paris) et plus principalement rue de la Gaité. Des petites maisons à deux ou trois étages en début de rue et plus loin dans celle-ci on verra des immeubles de quelques étages seulement. On pourra toujours voir la tête de la tour Montparnasse, haute de 58 étages. La crise du coronavirus a fait se refermer les portes et les volets sur des programmes encore à l’affiche en ce moment , tel que le muguet de Noël (au théâtre de Montparnasse). Et nous sommes au mois d’Avril . Le théâtre de la Gaité Montparnasse inauguré en 1868 a été édifié par le limonadier François Jamin et construit avec des matériaux récupérés lors de la démolition du théâtre de l’exposition universelle de 1867. Sa capacité d’accueil est de 398 places. Le théâtre Montparnasse lui , c’est la veuve d’Henri Larochelle qui l’a fait construire en 1886 avec Louis-Hubert Hartman. Une capacité de 915 places (715 pour la grande salle) et 200 places pour celle du petit Montparnasse. Le bâtiment est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1984 C’est un sentiment étrange de se promener dans les rues de Paris encore vides de circulation. Les volets des commerces de bouche (pas ceux réservés pour les adultes …) sont encore fermés. On se croirait presque en plein mois d’août lorsque Paris se vide de ses habitants et qu’il fait si bon s’y promener.

Nous continuons à parcourir la rue de la Gaité, le quartier des théâtres à Montparnasse. Bobino est une salle de music-hall très célèbre. Son nom est issu d’un clown et marionnettiste du XIXème siècle. Inaugurée en 1873 cette salle ne fut qu’une petite guinguette qui a bien évoluée depuis. Ce n’est qu’au lendemain de la première guerre mondiale que la salle devient un music-hall. Cet endroit mythique est détruit en 1985. 1991 réouverture du lieu qui porte désormais un nouveau nom, celui de studio Bobino Eté 2010 les portes se referment quelques mois et est ré appelée Bobino. La salle peut accueillir 900 spectateurs. La comédie Italienne se reconnaît à sa façade bleue et aux ornementations y faisant partie. Avant de bifurquer dans la rue du Maine, vous apercevrez l’enseigne d’un autre théâtre ; le théâtre de la rive gauche qui est un théâtre privé d’une capacité de 400 places. La rue du Maine est une petite rue pavée étroite où se trouve un charmant petit square , le square Gastn Baty C’est ici que se termine notre petite visité guidée du quartier des théâtres de Montparnasse, une façon de voir Paris autrement. Peut-être que vous aussi vous viendrez ici tel un promeneur parisien, un piéton parisien qui aime parcourir comme moi les rues de la capitale

ps : ce sera peut-être le dernier article que je publie avant de déménager, mais je passerai encore pour vous répondre et vous dire bonjour sur vos espaces. A partir du 5 octobre je serai sans internet jusque prochaine connexion.

3 227/365 – Paris escaliers butte Montmartre rue André Barsacq

Il y a tellement d’escaliers dans le quartier de Montmartre qu’on pourrait créer un sujet rien que sur eux !

De configuration et de longueur différentes (certains avec plusieurs paliers), avec des volées plus ou moins saillantes, des déclivités qui parfois peuvent rebuter certains grimpeurs,  ils ont tous leur charme.
Le plus long est celui de le rue du Mont Cenis (mais je vous l’ai montré il y a plusieurs semaines).

Pour l’heure, nous sommes à côté du funiculaire de Montmartre et plus précisément entre deux volées de l’escalier rue Foyatier. Entre deux volées de marche s de cet escalier se trouve un autre celui de la rue André Barsacq
Diaporama : 2 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

3 226/365 – Paris Montmartre Place Dalida

Dalida, dès que j’entends ce nom prononcé ou que je le lis quelque part, immédiatement il y a un de ses airs les plus connus qui me vient en tête (Bambino, Gigi l’Amorozo, ….)
Elle a été une artiste avec une carrière impressionnante avec 120 millions d’album vendus à travers le monde.

Avez vous remarqué que certaines parties du buste de Dalida sont usées ? 😉 C’est parait il une pratique de certains touristes et amoureux de Dalida qui n’est pas au goût de tous les habitants de ce quartier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plusieurs fois je suis passée par ici et à chaque fois je regardais cette maison qui apparaît aux yeux quand on a fini de gravir les escaliers. Souvent les volets baissés, qui paraît abandonnée et en mauvais état à certains endroits.
Cette fois-ci je suis venue la voir d’un petit peu plus près pour apprendre qu’il s’agit de la Villa Radet (ou villa du Radet) . Cette villa accueille la cité internationale des arts

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous désirez en savoir plus, je vous propose de cliquer sur le lien en vert et en gras après la flèche  : ici >>>  Villa Radet

3 225/365 – Paris Butte Montmartre

Petit retour en arrière à Montmartre
Nous sommes ici à une altitude de 130,53 mètres.

Vous êtes beaucoup à avoir apprécié mes photographies prises dans ce quartier (pour les revoir clic ici sur le lien en vert et en gras après la flèche) : >>> Montmartre

Quelques prises de vue prises du haut de la butte, après y être montée grâce au funiculaire de la butte de Montmartre
Beaucoup de touristes, des jeunes qui viennent s’amuser …
Diaporama : 5 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 208/365 – Paris la Tour Eiffel et les 72 savants

Cela fait des années que je voulais prendre cette photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Souvent je suis passée en vélo ou à pied sous  ou autour d’elle (j’habite Paris depuis presque 20 ans) et ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai remarqué un détail exceptionnel.
Au niveau du 1er étage de la tour Eiffel et faisant tout le tour de celle-ci, sont inscrits 72 noms de savants, ingénieurs, industriels, et scientifiques qui ont honoré la France entre 1789 et 1889.
Ces 72 noms sont inscrits en lettres d’or mesurant 60 cm de haut 

Le 20 février 1889 , Gustave Eiffel s’exprimait dans une allocution donnée à l’Ecole des Hautes études commerciales, il voulait que cette tour qu’il a fait élevée le soit sous le nom de la science et que pour cette raison il voulait que les noms des plus grands savants qui ont honoré la France entre 1789 et 1889 y soient inscrits en lettres d’or.
Perrier, Triger, Cail , Fizeau et 68 autres y figurent mais, aucun nom de femme.
Certains noms ont été refusés car trop longs et seul le nom de famille apparaît.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

De retour (progressif car je ne reviendrai régulièrement qu’en début de semaine prochaine) je me suis pas mal promenée dans un Paris encore bien calme le matin, vide ou presque de toute circulation, même dans des endroits où en temps normal  il n’aurait pas été vivable de prendre le risque de traverser (comme je l’ai fait) pour me rendre d’un point à un autre.

J’ai également profité de ces petites vacances pour effectuer de la programmation sur mon site.
Vous y verrez des vieilleries, c’est-à-dire des photographies prises il y a déjà plusieurs mois ou même l’année dernière puis, progressivement, suivront d’autres plus récentes. (il y aura quelques petites pépites …) J’aime être aussi parfois décalée dans mes sujets (pour les lecteurs qui me connaissent bien ils ne seront guère étonné)

Durant ces petites vacances j’ai tourné quelques petites vidéos pour montrer à mes lecteurs étrangers (et qui sont nombreux) des vues de Paris « qui bougent ». Des vues où vous verrez Paris vide ou presque de toute circulation. et même de gens. Ces petites vidéos n’ont pas pour but d’être des grands films (rire) mais serviront simplement à montrer différemment Paris.  Parfois (je devrais me procurer une carte mémoire plus « vorace ») le petit film s’arrête net, ce qui signifie malheureusement pour moi que la carte mémoire est pleine)

vous pouvez mettre le son et entendre donc ma voix – que je n’aime absolument pas  … (rires)

3 206/365 – Paris Montmartre Bonneteau rue de Steinkerque

La dernière photographie que je vous présentais a été prise rue de Steinkerque, cette fameuse rue empruntée par les touristes qui se rendent à la Basilique du Sacré Coeur de Paris à Montmartre

Regardez cette foule. Vous n’êtes pas sans imaginer les pickpocket bien présents, prêts à délester le touriste d’un téléphone portable, d’un appareil photo ou autre.
Beaucoup de commerces touristiques, bien entendu, ce qu’on appelle « les pièges à touriste » 😀
On y voit quelques rares habitants du quartier, revenir de leurs commissions tirant leur caddy derrière eux.
Diaporama : 1 photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais ce que l’on voit ici beaucoup ce sont les jeux de « Bonneteau », ces jeux de rue interdits, ces pièges, une fois encore.
Une seule boîte en carton servant de table de jeu, une femme (sensée être une touriste lambda mais on les reconnaît trop facilement à leur façon de s’habiller), elles servent généralement à distraire le touriste pour mieux le voler si possible, aussi à appâter le futur joueur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La photographie n’est pas au top mais j’ai du faire très vite pour « saisir » les nombreux billets que cet homme avait en main. Il devait tenir au minimum pas loin de 500,00 € ainsi.
Je l’ai même vu DONNER un billet de 50,00 € à une personne pour jouer, mais c’est à un « complice » qu’il a donné cette somme, pour mieux leurrer les touristes.
J’ai cherché des vidéos et en ai trouvé deux.
La première c’est une enquête tournée par France Info TV ; cliquez sur le lien en vert et en gras pour la lire

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/video-le-jeu-de-bonneteau-une-triche-organisee-mais-pas-une-escroquerie_590337.html

La deuxième c’est une femme une magicienne qui a « vengé » son amie de s’être fait plumer par ce jeu

SI vous avez l’intention de visiter Montmartre, d’emprunter cette rue (à la sortie du métro) , pour aller voir la Basilique de montpartre, je vous conseille ceci :

* ne laissez RIEN dans vos poches
* ne portez pas de bijoux clinquants ou au mieux, cachez les
* portez votre sac à dos devant vous et mettez les mains dessus (vous ne serez pas ridicules)
* ne vous laissez pas tenter par le jeu de bonneteau, vous aller vous faire avoir, vous faire plumer