3 208/365 – Paris la Tour Eiffel et les 72 savants

Cela fait des années que je voulais prendre cette photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Souvent je suis passée en vélo ou à pied sous  ou autour d’elle (j’habite Paris depuis presque 20 ans) et ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai remarqué un détail exceptionnel.
Au niveau du 1er étage de la tour Eiffel et faisant tout le tour de celle-ci, sont inscrits 72 noms de savants, ingénieurs, industriels, et scientifiques qui ont honoré la France entre 1789 et 1889.
Ces 72 noms sont inscrits en lettres d’or mesurant 60 cm de haut 

Le 20 février 1889 , Gustave Eiffel s’exprimait dans une allocution donnée à l’Ecole des Hautes études commerciales, il voulait que cette tour qu’il a fait élevée le soit sous le nom de la science et que pour cette raison il voulait que les noms des plus grands savants qui ont honoré la France entre 1789 et 1889 y soient inscrits en lettres d’or.
Perrier, Triger, Cail , Fizeau et 68 autres y figurent mais, aucun nom de femme.
Certains noms ont été refusés car trop longs et seul le nom de famille apparaît.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

De retour (progressif car je ne reviendrai régulièrement qu’en début de semaine prochaine) je me suis pas mal promenée dans un Paris encore bien calme le matin, vide ou presque de toute circulation, même dans des endroits où en temps normal  il n’aurait pas été vivable de prendre le risque de traverser (comme je l’ai fait) pour me rendre d’un point à un autre.

J’ai également profité de ces petites vacances pour effectuer de la programmation sur mon site.
Vous y verrez des vieilleries, c’est-à-dire des photographies prises il y a déjà plusieurs mois ou même l’année dernière puis, progressivement, suivront d’autres plus récentes. (il y aura quelques petites pépites …) J’aime être aussi parfois décalée dans mes sujets (pour les lecteurs qui me connaissent bien ils ne seront guère étonné)

Durant ces petites vacances j’ai tourné quelques petites vidéos pour montrer à mes lecteurs étrangers (et qui sont nombreux) des vues de Paris « qui bougent ». Des vues où vous verrez Paris vide ou presque de toute circulation. et même de gens. Ces petites vidéos n’ont pas pour but d’être des grands films (rire) mais serviront simplement à montrer différemment Paris.  Parfois (je devrais me procurer une carte mémoire plus « vorace ») le petit film s’arrête net, ce qui signifie malheureusement pour moi que la carte mémoire est pleine)

vous pouvez mettre le son et entendre donc ma voix – que je n’aime absolument pas  … (rires)

3 206/365 – Paris Montmartre Bonneteau rue de Steinkerque

La dernière photographie que je vous présentais a été prise rue de Steinkerque, cette fameuse rue empruntée par les touristes qui se rendent à la Basilique du Sacré Coeur de Paris à Montmartre

Regardez cette foule. Vous n’êtes pas sans imaginer les pickpocket bien présents, prêts à délester le touriste d’un téléphone portable, d’un appareil photo ou autre.
Beaucoup de commerces touristiques, bien entendu, ce qu’on appelle « les pièges à touriste » 😀
On y voit quelques rares habitants du quartier, revenir de leurs commissions tirant leur caddy derrière eux.
Diaporama : 1 photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais ce que l’on voit ici beaucoup ce sont les jeux de « Bonneteau », ces jeux de rue interdits, ces pièges, une fois encore.
Une seule boîte en carton servant de table de jeu, une femme (sensée être une touriste lambda mais on les reconnaît trop facilement à leur façon de s’habiller), elles servent généralement à distraire le touriste pour mieux le voler si possible, aussi à appâter le futur joueur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La photographie n’est pas au top mais j’ai du faire très vite pour « saisir » les nombreux billets que cet homme avait en main. Il devait tenir au minimum pas loin de 500,00 € ainsi.
Je l’ai même vu DONNER un billet de 50,00 € à une personne pour jouer, mais c’est à un « complice » qu’il a donné cette somme, pour mieux leurrer les touristes.
J’ai cherché des vidéos et en ai trouvé deux.
La première c’est une enquête tournée par France Info TV ; cliquez sur le lien en vert et en gras pour la lire

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/video-le-jeu-de-bonneteau-une-triche-organisee-mais-pas-une-escroquerie_590337.html

La deuxième c’est une femme une magicienne qui a « vengé » son amie de s’être fait plumer par ce jeu

SI vous avez l’intention de visiter Montmartre, d’emprunter cette rue (à la sortie du métro) , pour aller voir la Basilique de montpartre, je vous conseille ceci :

* ne laissez RIEN dans vos poches
* ne portez pas de bijoux clinquants ou au mieux, cachez les
* portez votre sac à dos devant vous et mettez les mains dessus (vous ne serez pas ridicules)
* ne vous laissez pas tenter par le jeu de bonneteau, vous aller vous faire avoir, vous faire plumer

3 201/365 – Paris Montmartre escaliers du Mont Cenis

Les escaliers du Mont Cenis, un des plus longs de Montmartre !
La rue du même nom tient son origine du massif et col du Mont Cenis dans les Alpes du Nord , en raison de la forte déclivité de la voie. Depuis 1968. Cette rue étant très longue, j’y reviendrai lors d’une prochaine promenade, me contentant uniquement de vous montrer ce fameux escalier, du moins, la première partie. La deuxième étant située plus bas la bas …
Sur l’imprim écan les flèches de couleur bleue vous indiquent ma position, les flèches de couleur rose vous indiquent la seconde volée d’escalier (en descendant)
La vue est vraiment magnifique du haut de cet escalier et pas très loin sur la droite en bas de la première volée, se trouvent les vignes de Montmartre.

diaporama : 2 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

diaporama : 1 imprim écran

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a énormément à faire photographiquement dans ce quartier. J’y retournerai lorsque le confinement sera levé et qu’il n’y aura plus de risque , que l’on pourra circuler librement (je suis en pleine programmation. Nous sommes aujourd’hui le 1 avril et non le 24 et nous sommes qui sait, peut-être à nouveau libres de nos mouvements.)

3 196/365 – Paris les escaliers de la Butte Montmartre et le funiculaire

Existant depuis 1900, le funiculaire de la butte Montmartre est une manière facile et agréable … de ne pas monter les fameuses marches des escaliers de la butte Montmartre.
Depuis son ouverture en 1900 il a été restauré deux fois. Une première en 1965 et la suivante en 1991.

Il est ouvert 7jours/7, de 06h00 à 00h45
Pour l’emprunter, il vous en coûtera un ticket de métro.
Pour les possesseurs du pass navigo, celui-ci vous suffira (et en même temps sert de coupe file 😀  )
Ma santé ne me permettant pas de monter plus d’une dizaine de marches, j’ai emprunté avec bonheur les escaliers pour m’élever vers la Basilique du Sacré Coeur.
Il est tout de même long de 108 mètres et la déclivité de celui-ci est de 36 mètres !

Vous me suivez ?

Mais, si le cœur …. vous ne dit, rejoignez moi là haut après avoir emprunté ces escaliers ….
On verra qui arrivera le premier en haut 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 191/365 – Paris le Panthéon (2)

Lorsqu’on entre au Panthéon on ne peut avoir que les yeux qui regardent partout, s’arrêter, repartir, s’arrêter encore. Il y a tant à voir, tant à apprendre

Je m’intéresse à une grande sculpture se trouvant au centre du Panthéon sous la grande coupole. Une oeuvre de Paul Gasq réalisée entre 1917 et 1921. Cette oeuvre d’art monumentale représente Bonaparte à cheval entouré de quatre généraux.
Je pense qu’il s’agit de Jourdan, Desaix, Cardot et Klébert
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un autre monument érigés lui aux héros inconnus, aux martyrs ignorés morts pour la France
Commandé en 1913 au sculpteur Henri Bouchard, ce monument de 6,50 m sur 2,20 m a été installé en 1924.
En dessous est représenté un poilu, gisant, au centre des corps de combattants entassés et au dessus les allégories du souvenir et de la gloire
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une autre sculpture monumentale devant laquelle on ne manque pas de s’arrêter ; une sculpture en hommage à la convention nationale qui représente Marianne entourée de députés prêtant serments le bras levé vers la constitution.
La sculpture est de François Sicard
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

>>> je ne saurais que trop vous conseiller de cliquer sur le lien suivant (puis de jouer l’ascenseur poutr arriver sur la partie de l’article consacré à la convention nationale ici en vert et en gras >>>  convention nationale

Des sculptures de Grands de ce monde comme celle du Général Hoche, Voltaire ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de la visite et , n’oubliez pas le guide 😀

Vous avez manqué la 1ère partie ou vous désirez la revoir ?
Un petit clic par ici (lien en vert et en gras)
>>>>  Panthéon (1)

3 190/365 – Paris vue en hauteur sur l’Opéra le Sacré Coeur de Montmartre et l’Opéra (Palais Garnier)

Quelque chose de différent aujourd’hui. Pas de photographie mais une vidéo.
Je me trouvais sur un toit, dans Paris (of course), il y avait pas mal de vent et je filmais la vue autour de moi avec mon petit Nikon Coolpix31

Une autre façon, pour mes visiteurs étrangers, de voir Paris ❤  ❤  ❤  ❤

3 183/365 – Paris perspective vers l’hôtel du Louvre

Du haut des marches de l’Opéra Garnier, perspective vers l’hôtel du Louvre (qui a rouvert récemment après des mois de restauration)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De la même place , la même vue, mon 18/250 mm au minimum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 179/365 – Paris Montmartre En descendant la rue du Chevalier de la Barre

Dimanche dernier , reprenant mes bonnes vieilles habitudes, j’étais partie de bon matin me promener du côté de Montmartre. Je voulais bien évidemment éviter la foule de touriste maissssssss pour vous emmener ici j’ai bien du faire un petit détour et me fondre au milieux d’eux le temps de prendre un chemin de traverse .
Me trouvant donc derrière la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre, j’ai laissé le flot de touriste tourner à droite pendant que …. je tournais à gauche 😀
Nous sommes rue du Chevalier de la Barre.
Quel drôle de nom. Mais le personnage qui était-ce,le nom de la rue ; son histoire ?

Celui qui a donné son nom a la rue a été décapité.
Que diantre, décapité ; et la raison ?
Il n’a tout simplement pas voulu retirer son chapeau au passage d’une procession religieuse !!!
On peut dire qu’il est mort jeune. Né en 1746 il est mort … sans sa tête, 20 ans plus tard.
Mais on lui a octroyé un privilège ; rendez vous compte, il a été décapité à l’épée, privilège réservé aux nobles. Le bourreau lui aurait « épargne » le supplice de lui arracher la langue (ils étaient charmants à cette époque)

Revenons à notre promenade . Je longe le parc  pour rejoindre une volée d’escaliers (les escaliers si typiques et nombreux de Montmartre) et les descendre.  Me trouvant rue Lamarck  et avant de la traverser, je me retourne vers la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre
(diaporama : 2 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

puis, je la traverse pour continuer mon chemin vers cette maison aux volets bleus.
(diaporama : 2 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de continuer , je voudrais inclure deux vidéos , une nouveauté dans ce site (marchant mon Canon dans une main et mon petit apn servant à filmer dans l’autre, je n’ai pu éviter quelques saccades)

 

Un joli coupe gorge (le passage Cottin) et de très nombreuses marches sur ma gauche, mais je continue à descendre cette petite rue pavé qui m’appelle.

La rue du Chevalier de la Barre date du XVIIème siècle. Elle a porté le nom de rue des Rosiers et est déjà indiquée sur un plan en 1672.
C’est en 1885 que lui fut donné le nom de la Barre puis en 1906, en mémoire du chevalier décapité elle fut appelée rue du Chevalier de la Barre.
A cette époque beaucoup de restaurants, de bistrots et de boutiques de souvenirs où on y trouvait seulement des articles de piété.
Des généraux furent mis à mort dans cette rue (mais cela je vous le laisserai découvrir par vous même)

La partie de cette rue que j’emprunte est piétonne, on se croirait presque dans un décor de cinéma, il y passe peu de monde, il fait calme. On entend parfois les habitants des immeubles qui s’interpellent, semblant se connaître et échangeant paisiblement entre eux. Une femme à la fenêtre du 1er étage croise mon regard, on se salue.
(diaporama : 2 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrivée dans le bas de la rue on ne peut plus y circuler qu’à pied (ou en poussant un vélo à la main) et je finis par arriver rue Ramsey et à peine plus loin je rejoindrai la rue de Clignancourt.
On est ici dans le vrai Paris, l’authentique je dirais, le Paris dans lequel je n’habiterai malheureusement pas …

3 142/365 – Paris le Panthéon (1)

Une autre visite guidée en plusieurs épisodes, que je vous proposerai d’ici peu, effectuée durant mon mois de congé en août lorsque Paris était vide et bien tranquille et agréable à visiter

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Panthéon est une église de style néoclassique dont la construction a débuté en 1757 pour se terminer et ouvrir en 1790. Prévu à l’origine pour abriter la Chasse de Sainte Geneviève, à la Révolution il a commencé à accueillir les dépouilles des Grands de ce monde.
Vous pourrez vous recueillir devant la tombe de Victor Hugo (auteur de les Misérables ), de Victor Schoelcher (c’est lui qui décide l’abolition de l’esclavage, à Paris par un décret, le 27 avril 1848), de Simone Veil (décédée en juin 2017, enterrée au cimetière du Père Lachaise en juin 2017 – sa dépouille ainsi que celle de son mari a été transférée au Panthéon le 1er juillet 2018 , Simone Veil est la première femme à y entrer) , etc ….

Sa destination actuelle en fait une nécropole

Je suis restée scotchée devant la grandeur du bâtiment, j’étais complètement ébahie devant la beauté du lieu, l’architecture intérieure de la coupole … je ne sais pas s’il existe quelque chose de plus beau.
Mais … nous verrons cela en plusieurs épisodes, prochainement 😀

3 641/365 – Paris avec un certain regard

Nouvelle rubrique sur ce site.
Vous aurez (du moins je l’espère) remarqué que sur ce site il y a différents chapitres ; visibles sur la droite de la page d’accueil.
Si ceux-ci sont nombreux c’est que j’aime que les choses soient claires et bien définies (j’ai hérité de l’esprit cartésien de ma mère et de mon grand père maternel, qui était Juge).

Vous verrez ces photographies non plus sous la forme d’un diaporama, mais sous la forme de mosaïque (il suffit de cliquer sur la première photographie pour les voir en plus grand)