3 217/365 – Street art dans le Marais (3)

Avec ce troisième volet, nous terminons aujourd’hui la promenade débutée il y a quelques jours (le 24 décembre plus précisément).

Quelque chose de particulier pour ce troisième volet.
Ce ne sera pas une promenade à promprement parlé, comme vous avez l’habitude de les voir maintenant depuis un certain temps.
J’ai plus envie de vous présenter un diaporama de street art dans le quartier ou je me suis promenée.

Lapinouville dans le Marais ....
Lapinouville dans le Marais ….

comprendra qui pourra 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Livraison Noël dans le Marais
Livraison Noël dans le Marais

J’y ai croisé le Père Noël qui faisait sa tournée sans renes et sans son costume rouge …
Diantre, mais comment cela est il possible ?
Bahhhh … j’ai ouï dire que ses renes sont allé se taper la cloche dans le quartier , que le Père Noël s’est alors retrouvé sans eux pour porter les paquets et qu’il a du choisir un « plan B ».
Son manteau et son bonnet rouge ne lui servant plus à rien (il n’a plus de renes à commander), il a donc laissé tombé la veste pour terminer sa tournée à pied.
ps : aux enfants qui liraient ceci … je vous assure que c’est le vrai Père Noël car je sais qu’il existe, je l’ai rencontré et nous avons échangé quelques mots.

Et comme nous sommes le 24 décembre 2016 (enfin, c’est le jour de ma promenade 😀  ), je vous propose de choisir un dessert puis de faire la fête …..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

paris by night
paris by night

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 1
Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 2

itineraire promenade dans le quartier St Merri et le Marais
itineraire promenade dans le quartier St Merri et le Marais

Métro : Hôtel de Ville  :  1, 11
Bus : 38,  47,   67,  69,  75,  76,  96,  N11, N12, N13, N14, N16, N23,

 

Publicités

3 216/365 – Quartier St Merri et le Marais (2)

On quittait la rue des Juges Consuls en piquant un 100 mètres et voiçi que je vous retrouve aujourd’hui non loin de là .

1 rue des juges consuls
1 rue des juges consuls

En fait on reste dans le quartier et on reprend rue de la Verrerie en longeant le mur arrière de l’Eglise St Merri
La rue de la Verrerie est une tres ancienne rue qui date au moins du XIIème siècle. Au Moyen Age il y avait beaucoup de verriers dans le quartier et elle porte son nom actuel « rue de la verrerie » probablement à cause de la présence de ces mêmes verriers il y a bien des années.
Cette petite rue pavée comporte de nombreuses boutiques branchées où vous pourrez trouver les dernières tennis à la mode ou alors acheter des vêtement vintage au kilo .

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Vous pourrez egalement vous restaurer et déguster un bagel ou autre salade.
C’est une petite rue vivante, sympathique où il fait bon déambuler tranquillement et où j’ai plaisir à venir.
Il y a surtout beaucoup, mais vraiment beaucoup d’habitations anciennes et de petites rues dans lesquelles on aime venir se perdre.

Je traverse la rue du Renard pour continuer la rue de la Verrerie et me diriger vers le quartier du Marais.
En ce début d’après midi du 24 décembre 2016 je trouve qu’il y a toujours vraiment très peu de monde dans les rues.
A croire qu’ils sont tous au BHV du Marais !

Je décide alors de tourner dans la rue du Temple.
La rue du Temple doit aussi son nom à l’Ordre des Templiers installés dans le quartier courant du XIIIème siècle
Rue du Temple où il y a toujours aussi si peu de monde alors qu’il ne fait pas trop froid encore (pour dire ; je ne porte pas de gants  ! ), mais j’aime ma p’tite laine sur la tête (avec ou sans pompon) 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette rue est egalement agréable à fréquenter. On y trouve aussi des restaurants, des boutiques de fringues. D’autres un petit peu plus « hot », comme cette boutique où les hommes aiment venir se fournir en vêtements  de cuir , slips, attache poignet, cagoules, jouets intimes, martinets, cravaches ou autres babioles de ce genre …..
Vous y trouverez aussi des boutiques plus conventionnelles 😀

Au numéro 41 rue du Temple, une porte cochère est ouverte sur une grande cour pavée. Il ne m’en faut pas plus pour que je m’y invite … les portes cochères étant le plus souvent … fermées 😀
Pour en savoir un petit peu plus sur eux, je vous invite à cliquer sur le lien suivant en gras ici   >>>   café de la gare

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anciennement cet endroit aurait été une auberge qui s’appelait « l’Aigle d’Or ». Les facades des bâtiments qui sont dans la cour sont classés.
La rue Simon le Franc que j’emprunte est comme la plupart des rues travsversales à la rue du Temple une rue étroite

rue simon le franc
rue simon le franc

Pour la troisième et dernière partie de la promenade d’ici quelques jours, ce sera un petit peu particulier 😀

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier St Merri et le Marais :  >>>  partie 1

3 215/365 – Quartiers St Merri et le Marais (1)

24 décembre 2016 , fin de matinée. Envie de sortir pour une courte promenade mais pas trop loin.
Je prend le métro à Plaisance et je changerai à la station de métro Champs-Elysée Clémenceau pour prendre la ligne 1 et descendre à la station Hôtel de Ville.

Richard Avedon - métro hotel de ville
Richard Avedon – métro hotel de ville

Quelle belle surprise de voir qu’une exposition photo s’étale sur les quais du métro.
C’est le célèbre photographe Richard Avedon qui en a l’honneur.
Pour en savoir plus sur cette exposition débutée fin octobre 2016, cliquez donc sur le lien suivant en gras ici >>> : Richard Avedon

Durant le trajet en métro j’ai eu le temps de penser à un potentiel itineraire et j’ai choisi de faire un tour rapide dans le quartier St Merri et une incursion dans le Marais.
Lorsque je sors du métro je jette un regard sur la place de l’Hôtel de Ville pour … ne rien voir, peu de gens vraiment.  Nous sommes pourtant le jour du reveillon de Noël (pour ceux qui le font) et il n’y a personne ou presque dans les rues. Un peu de foule à l’abord du BHV Marais, sans plus.

bazar de l'hotel de ville
bazar de l’hotel de ville
Chut - Jef Aerosol - street art
Chut – Jef Aerosol – street art

Je traverse alors la rue de Rivoli (encore elle …) pour prendre la rue du Renard et aller du côté du centre Pompidou.
Une petite rue  (-pas un coupe gorge, je vous le promet 😉  ), m’invite à l’emprunter.
Les amateurs de street art connaissent presque toutes et tous le fameux « chut » de Jef Aerosol sur le mur qui surplombe la fontaine de St phalle sur la place Igor Stravinsky. C’est son oeuvre que l’on voit de la petite rue du Cloître St Merri.
Un cycliste passe au moment où j’appuie sur le déclencheur. Crotte de merde me dis je mais au final une fois chez moi je decide de la garder et de la publier.
J’aime assez bien l’idée du cycliste qui rentre dans la scène. Pas vous ?

Entre la Place Stravinsky et le centre Beaubourg (ou G.Pompidou), un artiste de Street Art semble prier devant une vierge qu’il vient de dessiner. Vite je sors mon arme 😀 et avant qu’il n’aie l’éventuelle idée de se retourner, je regarde quelque chose en l’air  comme une touriste lambda très innocente 😀

artiste street art place igor stravinsky
artiste street art place igor stravinsky

Je garde cet air tres innocent tout en passant devant le poste de Police installé dans le bâtiment des bains douches St Merri situé au 33 rue St Merri, je marche sur des oeufs …..
Poste de police dans les bâtiments d’un bain douche … hem…. en ressortiriez vous plus propre qu’en y entrant ?
Le bâtiment est superbe mais je n’ai pas trouvé des informations architecturales …
Mais en revanche, la rue St Merri porte ce nom depuis le 24 janvier 1881 à cause de l’Eglise du même nom.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une petite rue , la rue des Juges Consuls n’est pas très longue (37 mètres), pas très large non plus (14, 6 mètres).

1 rue des juges consuls
1 rue des juges consuls

Vous pourrez donc piquer un 100 mètres dans ce coupe gorge long de 37 mètres et arriver sain et sauf pour nous retrouver lors de la suite de la promenade et une prochaine publication d’ici quelques jours 😀

 

3 213/365 – De la Place Vendôme à l’Opéra de Paris (6)

Voilà que j’ai quitté la rue St Honoré pour bifurquer vers la Place Vendôme (oui je sais … encore 😀  )
D’autres arbres y ont été placés maintenant et comme nous sommes dans la période des fêtes de fin d’année (cette promenade a été faite debut decembre) des sapins ont été habillés de guirlandes aux fines lumières.

colonne Vendôme ... de Noël
colonne Vendôme … de Noël

Je suis en route depuis tôt le matin, il fait faim , les pieds aimeraient se reposer. Direction l’Opéra de Paris où je prendrai le bus 95 pour rentrer « at home ».
Il n’est pas loin de 10 h 00, je suis en route depuis 6 h 30 .. la Place de l’Opéra n’est plus loin maintenant. Je prends la rue d’ Aunou pour arriver sur le boulevard des Capucines.

Hotel Scribe
Hotel Scribe

Quelques prises de vue des décorations de Noël que l’on voit en rue ou dans les vitrines.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un beau cadeau m’attend , le soleil levant sur la façade de l’Opéra.
C’est beau, non ?

Opéra de Paris
Opéra de Paris

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  1
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  2
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  3
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  4
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  5

itineraire promenades des Invalides par les Champs Elysées à l'Opéra de Paris
itineraire promenades des Invalides par les Champs Elysées à l’Opéra de Paris

Bus : 21, 27, 39, 52, 63, 68, 68, 69, 72, 81, 83, 93, 95, N01, N11, N24,

Métro : Invalides : 8 , 13
Palais Royal/Musée du Louvre : 1, 7,
Opéra : 3, 7, 8

RER : Invalides : C
Musée d’Orsay : C

3 212/365 – Le long de la rue Saint Honoré (5)

Dior rue Saint Honoré
Dior rue Saint Honoré

Le titre de l’article est clair, non ?
Nous allons y rester.

 

Sachant que je me trouvais dans un quartier cher, cosy, cossu et où l’on trouve des enseignes des boutiques (nombreuses) de luxe et des hôtels du même type, j’ai simplement déambulé dans la rue pour me diriger tranquillement vers la place de l’Opéra.

J’y croiserai quelques touristes asiatiques ainsi que de rares habitants. Il est aux alentours de 9heures à peine ce dimanche matin et les seules personnes courageuses à être dehors sont ces rares touristes rencontrés et votre auteur 😀

Au moment où j’ai effectué cette promenade, les vitrines étaient décorées pour les fêtes de fin d’année et proposaient aux passants des cadeaux … de prix. Les hôtels étaient sobres dans leurs décorations, mais c’est tellement joli à voir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La rue de la Sourdière est une des nombreuses rues étroites que je croiserai, de même que la rue du Marché St Honoré, qui mène au marché du même nom.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’entrée de l’Hotel Royal est simplement décorée de deux sapins garnis de lumières jaunes. Cette même entrée est surmontée d’une marquise du plus bel effet et l’on voit de la lumière chaude qui illumine le hall de cet hôtel.
Oh, qu’il doit faire bon s’y trouver a chaud avec un bon café dans les mains et une corbeille de croissants au beurre avec de la confiture de fraise …

Hôtel Royal Saint Honoré
Hôtel Royal Saint Honoré

Et en terme de café (j’aurais bien aimé prendre mon petit déjeuner à l’Hôtel Royal …..), si nous faisions une pause café ?  Nous nous reverrons pour le dernier et sixième volet de la promenade d’ici quelques jours 😀

sucrette café richard
sucrette café richard

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  1
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  2
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  3
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  4

 

 

3 211/365 – Rue de Rivoli, Place André Malraux et rue Saint Honoré (4)

Je ne ferai que traverser le Place du Carrousel pour déboucher sur la rue de Rivoli qui est encore vide de tout véhicule (ou presque).

4 décembre 2016 rue de Rivoli 9h11 du matin
4 décembre 2016 rue de Rivoli 9h11 du matin

Là, j’ai plutôt envie de rester dans le quartier, avant de me diriger vers la rue St Honoré.

Le long de la rue de Rivoli, sous les arcades, se trouve l’Art Club Gallery. Clic sur le lien en gras ici : >>> Art Club Gallery  pour connaître son histoire qui dure depuis 20 ans déjà.
Je m’arrête devant un tableau qui représente une vierge à l’enfant assise dans un avion. Je n’ai pas vu le nom de l’artiste. J’ai un petit peu cherché sur internet en y insérant quelques moits clés, sans trouver. Si quelqu’un peu m’aider … merci.
J’ai centré sur le sujet que je trouve original .

Vierge à l'enfant dans un avion
Vierge à l’enfant dans un avion

Je ne vais pas rester rue de Rivoli mais bifurquerai Place du Palais Royal.  Un regard vers  le Louvre des antiquaitres et le Conseil d’Etat.
Les petites rues autour du Conseil d’Etat m’invitent à les suivre, mais je decline leur invitation en leur promettant de revenir les voir un jour  que j’espère proche.
Pour l’heure, je passe devant le Kiosque des Noctambules et la Comédie Française.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous allons rentrer dans une période mercantile à souhait (cette promenade a été faite debut decembre, alors que maintenant tout ce cirque est terminé depuis une bonne semaine),  et pour les aficionados de la course au cadeau  il y a de quoi avoir bourse à délier …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous savez que j’aime ces petits matins dans Paris, lorsqu’il y a encore si peu de monde dans les rues et que les rares voitures présentes vous permettent de vous placer dans des endroits où peu de temps après vous risqueriez votre vie en vous y positionnant.
C’est une ambiance assez particulière ces matins là, même dans les quartiers qui se veulent touristiques et où tôt le matin il y a déjà (pour moi) trop de monde.

hôtel du Louvre
hôtel du Louvre

Là je me trouve Place André Malraux, l’avenue de l’Opéra (qui mène jusque l’Opéra de Paris) se trouve dans mon dos.
La rue St Honoré se trouve sur ma droite. Nous allons l’emprunter.

Fontaine place André Malraux
Fontaine place André Malraux

La rue St Honoré est une longue rue étroite et très vite je fais deux jolies découvertes étonnantes.
Une Eglise et une maison à l’architecture surpenante.
La petite ruelle à côté de l’Eglise n’est pas un coupe gorge 😉
Dommage me diriez vous , non ?

La maison a été construite en 1892 par l’architecte A-J.Sellerier. Elle est composée de briques décoratives rouges et blanches et vernissées de couleur bleue. Ce qui est intéressant est ce grand bow window métallique sur l’angle de la maison.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous nous retrouverons pour la suite de la promenade d’ici quelques jours.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>> partie 1
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  2
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  3

 

3 210/365 – De la passerelle L.Senghor en longeant les quais jusque la Place du Carrousel et le Musée du Louvre (3)

Durant le spectacle qui s’offrait à mes yeux,  le paysage dans mon dos vers la grande roue de la place de la Concorde, qui était encore dans la pénombre est maintenant bien dégagé.
On voit au loin la nef du Grand Palais et la passerelle L.Senghor toute illuminée.

petit matin sur la Seine
petit matin sur la Seine

 

Aurore quai de Seine
Aurore quai de Seine

J’ai envie de longer les quais Anatole France puis Voltaire pour bifurquer ensuite sur le pont du Carrousel que je traverserai et passer -une fois de plus – devant la place du Carrousel, la Pyramide du  Louvre et le jardin des Tuileries.

Le jour pas encore tout à fait levé et les lumières pâles qui illuminent les quais de Seine donnent à ceux-ci un romantisme désuet que j’aime à admirer.
Il ne manque plus qu’un petit peu de brume.
Avec de l’imagination et en fermant les yeux, en y pensant très fort, peut-être y verrons nous passer des acteurs de cinéma (Jean Gabin …. Lino Ventura, Francic Blanche, Michel Simon … bref, que d’excellents acteurs toujours vivant grâce aux archives de cinéma) et entendrons nous les mots « silence, on tourne ! »

Lorsque je suis sur le pont du Carrousel le ciel est d’une couleur safranée, les bâtiments s’y détachent dans un noir de jais.
La place du Carrousel encore vide de touriste laisse place à quelques rares « amoureux matinaux ». Je la traverse avec dans l’idée d’arpenter la rue St Honoré.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  1
Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  2

 

 

 

3 209/365 – Aurore de la grande roue Place de la Concorde et sur les ponts de la Seine (2)

grande roue illuminée place de la Concorde
grande roue illuminée place de la Concorde

 

 

Fin de la partie 1 de la promenade il y a quelques jours, j’avais donc un peu froid et me posais la question à savoir ; rentrer « déjà » ou arrivée sur les ponts de la Seine , sentir que ca va mieux et continuer.

Pour l’heure j’ai traversé la place de la Concorde en coupant à travers tout et arrivant vivante et sur mes deux pieds non loin de la grande roue qui est enfin illuminée et revêti ses habits de fête.
Crotte me dis je, j’aurais aimé la voir ainsi dans l’axe lorsque je me trouvais sur les Champs.
Mais c’est pas graaaaaaaaaaave.

Je ne transpire plus, je n’ai plus froid donc je vais continuer.
Lorsque je me trouvais dans les allées du marché de Noël, je voyais poindre au loin des lueurs orangées qui laissaient présager un beau ciel dégagé et coloré sur la Seine.
J’accélère légèrement l’allure car je ne veux pas rater le spectacle.
Je longe alors le quai des Tuileries pour me diriger vers la passerelle Léopold Sedar Senghor

aurore sur le quai Anatole France
aurore sur le quai Anatole France

Le spectacle commence.

Ouverture ….
– affannoso ,  l’inqiétude monte , tout est puissance et force comme si le rouge venait de l’enfer pour monter dans le ciel et en prendre entièrement la possession.
– con dolore , la puissance naissante venue avec force s’efface subitement poco a poco dans la douleur leggiero  , faisant entendre sa plainte.
– roulement de tambours … tutta forza le bleu du jour naissant a prit la majorité de la place dans le ciel et on voit encore la couleur satane à l’horizon que l’on voit s’estomper tristamente, tranquillo .
– cantabile, leggiero 
un doux ton orangé nous fait signe que le jour commence

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Durant le spectacle qui se déroulait sous mes yeux, je me suis retournée, le temps d’une photographie.
Le paysage dans mon dos n’avait bien sur  pas les mêmes couleurs que le spectacle pour lequel j’avais prit ma place.
Je reprends ma route vers le pont du Carousel que je traverserai pour continuer quelque part vers Opéra.

aurore vers la passerelle senghor et la grande roue
aurore vers la passerelle senghor et la grande roue

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Des Invalides par les Champs Elysées à l’ Opéra de Paris : >>>  partie  1