3 178/365 – Livraisons Habitat

Quelque part, dans le 1er arrondissement, un dimanche matin …
Cela m’a fait éclater de rire …..

livraisons habitat
livraisons habitat
Publicités

3 159/365 – C’est béton ! – Urbex

Voulant la voir depuis longtemps, voilà qui est fait 😀

c'est béton - urbex
c’est béton – urbex

Impossible d’y entrer – un mur de 10 mètres de haut d’un côté et de l’autre …
Mais c’est pas grave, c’est l’architecture du batiment qui m’intéresse, son histoire et celle de son bienfaiteur ….. c’est vraiment béton

La suite en diaporama ci-dessous. Mon 18-250 mm ayant travaillé à fond pour tenter d’en voir un petit peu plus sur la structure du bâtiment qui s’effrite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 117/365 – Mariage Chinois Pont de Bir Hakeim – Le couple

Souvenez vous , clic sur les liens en gras ici >>>  la mariée était en blanc

>>> Mariage Chinois Pont de Bir Hakeim – La mariée

Je vous présente maintenant un portrait du couple ❤

Mariage Chinois pont Bir Hakeim
Mariage Chinois pont Bir Hakeim

3 094/365 – Eglise Saint Sulpice détails architecture intérieure

détails intérieur Eglise Saint Sulpice
détails intérieur Eglise Saint Sulpice

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré un blogueur pour une sortie photo.

J’ai voulu montrer à Alstamatiou, lors de son passage à Paris, quelques endroits de notre Patrimoine dont .. l’Eglise Saint Sulpice.

L’Eglise est classée MH depuis 1915

Le début de sa construction était en 1646, mais les travaux se sont terminés en 1870 !

 

 

 
Voiçi quelques vues de détail d’architecture intérieure , un petit diaporama pour les quelques vues suivantes ci-dessous

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

3 091/365 – De Belleville à l’Hôtel du Nord -Vidange du Canal Saint Martin (6)

La suite de notre longue promenade va nous emmener sur les rives du Canal Saint Martin.
Mais, avant de vous y emmener, je me suis arrêtée sur l’horloge qui est située au coin de la rue du Faubourg du Temple et de la rue Jules Ferry.
Une vieille horloge avec de petits angelots. J’ai cherché des informations sans trouver (cela arrive 😀  )

horloge coin boulevard jules ferry,rue du faubourg du temple
horloge coin boulevard jules ferry,rue du faubourg du temple
horloge coin boulevard jules ferry,rue du faubourg du temple
horloge coin boulevard jules ferry,rue du faubourg du temple

Le Canal Saint Martin a une longueur de 4,55 km et relie le port de l’Arsenal au bassin de la Villette et apres le canal de l’Ourcq.
Si le Canal Saint Martin débute au bassin de l’arsenal, il se jette dans la Seine ou plutôt, c’est l’eau de la Seine qui est déversée dans le canal . Allez y voir c’est intéressant.

Je commence à longer le Canal Saint Martin côté Quai de Valmy et regarde attentivement comment est composée la structure de ce canal. Au moment où j’y suis allée il n’avait pas encore été remis en eau et ainsi, à sec la vue est intéressante.

vidange du canal saint martin
vidange du canal saint martin

Tout d’abord c’est profond et le canal me paraît beaucoup plus large vide qu’en eau.
En arrière plan on apperçoit le pont tournant de la rue Dieu que l’on voit de plus près ici en bas

Pont tournant de la rue Dieu, vidange du canal Saint Martin
Pont tournant de la rue Dieu, vidange du canal Saint Martin
ecluse - vidange du canal saint martin
ecluse – vidange du canal saint martin

Laissez donc porter votre regard sur le diaporama de la suite de ma promenade le long du canal Saint Martin.  On y verra quelques motos rassemblées avant de pouvoir être treuillées sur le quai. On sera sur le pont tournant de la rue Dieu avec cette petite maisonnette sur laquelle graffeurs et colleurs d’affiches  s’adonnent à leur plaisir. Et puis, quelques vues sur cette écluse dont j’ai trouvé intéressant de m’attarder sur des détails en zoomant sur la porte. Tout cela nous montre la grandeur de cette construction qui parait bcp plus petite lorsque le canal est empli des eaux de la Seine.

J’ai alors continué jusqu’au Quai de Gemmapes où je me suis attardée un gros quart d’heure sur un banc.
Je suis déjà en route depuis Belleville, je n’ai rien dans le ventre, j’ai faim  et je suis fatiguée …

Bon ; et l’Hôtel du Nord dans tout ca ?
L’Hôtel du Nord ? Et bien il est là non loi de moi 😀
Allez, je vous poste une vidéo avec une scène mythique du film 😉

Vous désirez voir le film en entier ?
Voilà 😀

 

Aujourd’hui nous sommes le dimanche 24 avril et je suis en pleine programmation. D’ici là,  le canal aura probablement retrouvé son état d’origine et sera  nouveau sous eaux.

Je voudrais tout de même, en diaporama, vous montrer les panneaux indicatifs des travaux et aménagements .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous aurons encore deux publications à voir avant la fin de notre promenade car je n’ai pas pris le métro ici comme je le pensais. J’ai vu quelque chose puis … je ne sais pas comment mais j’ai continué car ma curiosité a été plus forte que tout.

Envie de revoir les autres publications de  la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>>  partie 1
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>>  partie 2
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>>  partie 3
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>>  partie 4
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>>  partie 5

3 086/365 – De Belleville à l’Hôtel du Nord – le quartier de la Folie Méricourt, le quartier de l’Hopital Saint Louis, le Palais du commerce, par la rue du Faubourg du Temple (partie 3)

On reste toujours dans les deux mêmes quartier aujourd’hui. Celui de la Folie Méricourt et celui de l’Hopital Saint-Louis, en parcourant la rue du Faubourg du Temple.

La porte que l’on m’a ouverte,  la cour où je vous réserve une belle surprise architecturale et gigantesque  … ca ; c’est pour une autre fois.

A l’instant présent je rencontre une porte ouverte qui donne sur une petite arrière cour d’immeuble. Cette porte me dis; viens, n’hésite pas, entreeeeeeeeee …
Alors, comme je suis une personne toujours très obéissante , je rentre !

Et je vois .
Je voisssss … à ma droite se dresse l’immeuble avec à son rez-de-chaussée les fenêtre garnies de grilles en fer forgé.  Il est entre douze et treize heures, les gens sont en cuisine, l’on entend le bruit des casseroles et des plats, les gens qui parlent …

arrière cour d'immeuble, rue du Faubourg du Temple
arrière cour d’immeuble, rue du Faubourg du Temple

Un trottoir et un chemin pavé sépare le bâtiment de vieilles remises. Lorsque je me retourne et vois la porte par laquelle je suis entrée je m’apperçois encore mieux de son étroitesse.

arrière cour d'immeuble, rue du Faubourg du Temple
arrière cour d’immeuble, rue du Faubourg du Temple

Une autre porte ouverte m’invite aussi à entrer (que de gentillesse de la part de ces deux portes …)
Je suis à peine entrée par cette porte là que je vois qui ?
Putain de bordel de merde (je vous prie de m’excuser pour ma vulgarité), mais ce harceleur photographe en manque d’imagination est encore là, il me suit depuis Belleville et la rue Denoyer bordel !
Je lui fais comprendre qu’il n’est pas le bienvenu et en moi même me dit ; mon p’tit vieux, si je te revois encore me poursuivre, tu es loin d’imaginner l’etat dans lequel tu risques de rentrer chez toi…

Maintenant que je suis un peu plus calme, reprenons le cours de notre activité et en l’occurence, cette visite.
Ces vieux immeubles ont des escaliers intérieurs en bois ou autre d’une etroitesse pas possible comparés à nos immeubles modernes. Les marches pour certaines gardent l’emprunte des pas de milliers et milliers et milliers etc … de personnes qui les ont empruntées. On peut voir parfois de vieilles tomettes rouges briques .

tryptique cage escalier rue du Faubourg du Temple
tryptique cage escalier rue du Faubourg du Temple

Je ressors de la cour sans voir cet harceleur …
Plus loin sur la droite je reste bouche bée devant une architecture plus que surprenante pour ce quartier.

Palais du Commerce
Palais du Commerce

Au n°105 rue du Faubourg du Temple se trouve le Palais du Commerce.
Le Palais du Commerce a été construit de 1923 à 1924 par l’architecte Ferdinand Bauguil pour Théo Cremnitz entrepreneur et promoteur de cet ensemble de « magasin » d’exposition. »
A l’époque le bâtiment a abrité une cinquantaine de bureaux et d’ateliers. Il est constitué de deux niveaux ouverts sur des coursives et a été construit en béton armé.Il possede des sols paves de verre et une verrière qui se trouve en fond de galerie.
Au sous sol du bâtiment se trouve un bal musette (à l’époque c’etait un bal musette …) où ont débuté Edith Piaf et Mauri ce Chevalier. Actuellement la Java existe toujours mais disons que le style de musique que l’on y entend est … comment dire … différent.
Depuis 1994 le bâtiment est inscrit à l’inventaire supplémentaire des MH.

Palais du Commerce
Palais du Commerce
La Java
La Java

J’allais ressortir de cette galerie lorsque je vois qui ?
Ben tiens donc  … le harceleur. Je le vois sortir d’une petite arrière cour d’immeuble et il regarde dans tous les sens, il semble perdu et me chercher ….
Cachée derrière un mur , je me gausse littéralement de cette panique qui semble le gagner. Je le laisse me devancer de loin et … je vais de ce pas me diriger vers l’endroit d’où je l’ai vu sortir.
Ce n’est rien de moins qu’une toute toute petite cour d’un vieil immeuble où j’ai vu du linge « prendre l’air ».

Arrière cour d'immeuble vétuste, rue du Faubourg du Temple
Arrière cour d’immeuble vétuste, rue du Faubourg du Temple

Si vous le voulez bien nous allons remonter la rue du Faubourg du Temple  (si vous êtes fatigués ou fainéant,  vous pouvez utiliser google map 😉 , ce sera peut -etre plus  rapide) car j’ai oublié de vous montrer quelque chose.
Voyez plutôt : je m’etais arrêtée au niveau du 106 rue du Faubourg du Temple et de la rue Robert Houdin. L’architecture mérite que l’on s’y arrête pour regarder.

106 rue du Faubourg du Temple
106 rue du Faubourg du Temple

C’est fini pour aujourd’hui …
Prochaine épisode de cette promenade dans quelques jours ?

Envie de revoir les autres publications de  la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>> partie 1
De Belleville à l’Hôtel du Nord : >>> partie 2

 

3 074/365 – Dans le quartier du Faubourg Montmartre, la rue Sainte Cécile et le Conservatoire National d’Art Dramatique (partie 4)

Venez , on continue notre decouverte  …
Tout en restant dans l’axe de la rue du Conservatoire, je reviens sur mes pas pour traverser la rue Sainte Cécile.
Stoooooooooooop !
… pas de casse derrière ? Car l’arrêt a été brusque 😀

théatre du conservatoire - 23 rue Sainte Cécile
théatre du conservatoire – 23 rue Sainte Cécile

A gauche  un bâtiment  avec un beau fronton et dessous ce fronton , je remarque trois sculptures dans un macaron.  J’ai envie de voir ce que cela peu bien être. Une lyre et deux personnages .  Musique, déclamation et spectacle ? Je suppose.

Conservatoire National d'art dramatique
Conservatoire National d’art dramatique

J’apprends que ce bâtiment est le theâtre du Conservatoire National d’art dramatique .
Cette salle a été construite par l’architecte  François Joseph Delanoy en 1811 à l’emplacement de la salle de spectacle des menus-plaisirs dont je vous ai parlé lors de la dernière publication.

théatre du conservatoire - 23 rue Sainte Cécile
théatre du conservatoire – 23 rue Sainte Cécile

Au 2bis rue du Conservatoire se trouve l’entrée principale de bâtiment. La salle de spectacle est classée Monument Historique depuis le 16-03-1921

L’entrée principale du Conservatoire se fait par la rue du Conservatoire. Au dessus de la porte principale se trouve un masque

Conservatoire National d'art dramatique - 2bis rue du Conservatoire
Conservatoire National d’art dramatique – 2bis rue du Conservatoire
Conservatoire National d'art dramatique - 2bis rue du Conservatoire
Conservatoire National d’art dramatique – 2bis rue du Conservatoire

 

 

 

Conservatoire National d'art dramatique
Conservatoire National d’art dramatique

Lorsque je reviens sur mes pas  je ne manque pas de remarquer une plaque commémorative qui a été apposée en 2003. Elle fait honneur à Berlioz. >>> clic sur le lien en vert >>> Hector Berlioz
Cette plaque commémore le concert inaugural de la Société des concerts du Conservatoire qui fut dirigé par François Antoine Habeneck en 1828 et la création des oeuvres d’Hector Berlioz dans cette même salle.
Y fut joué pour la première fois : la Symphonie Fantastique, Lelio, Harold en Italie, Roméo et Juliette.

 

 

Je reprends la rue Sainte-Cécile puis à droite la rue de Trévise pour revenir rue Richer,  au niveau du Théâtre des Folies Bergères (où je suis allée acheter un billet de concert pour aller écouter William Sheller le 16 avril), là où notre promenade a commencée.

Mes pas s’en vont vers cette rue Richer.
J’ai l’intention de rentrer par la rue Cadet et aller chercher mon bus quelque part par là,  mais si en cours de route je vois quelque chose … (je ne suis pas encore fatiguée, je marche lentement, à mon rythme).

Pour revoir les autres parties, veuillez cliquer sur les liens en vert

>>> Dans le quartier du Faubourg Montmartre, les Folies Bergères (partie 1)
>>> Dans le quartier du Faubourg Montmartre, rue de Trévise, rue Sainte Cécile et le Comptoire National d’Escompte de Paris (partie 2)
>>> Dans le quartier du Faubourg Montmartre, l’Eglise Sainte Eugène et la rue du Conservatoire (partie 3)