3 295/365 – Ancienne gare de Vaugirard

Au moment où certaines et certains d’entre commencent à préparer les vacances (pour celles et ceux qui en ont les moyens), un sujet sur les gares …

Je reviens vers l’ancienne gare de Vaugirard

ancienne gare Vaugirard
ancienne gare Vaugirard
ancienne gare Vaugirard

Ancienne gare de Vaugirard qui, je le précise une nouvelle fois ; n’est PAS urbexable

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La gare est bien occupée même si des parties restent « sauvages » ou paraissent « abandonnées »

ancienne gare Vaugirard

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour une personne qui aime à laisser sous entendre que mes propos sont de l’intox … blaablaaaaaaaaaaa 😀

3 294/365 – La découverte des demoiselles

Par une caniculaire journée de dimanche, lors d’une promenade dans un domaine qui m’était jusqu’alors inconnu, je musardais,  à la recherche de prises de vue.
Quatre troncs d’arbre formaient une sorte de cuvette en centre de laquelle trois jeunes demoiselles se trouvaient accroupies.

la decouverte des demoiselles

M’approchant d’elles nous avons échangé quelques mots et j’ai découvert leur découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une chrysalide de papillon, qui venait tout juste d’éclore  ❤
Sans objectif « macro », avec mon seul SIgma 18-250 mm j’ai pu faire de jolies photographies 😀

3 293/365 – La dernière danse Urbex (3)

la derniere danse

Dernier étage, une porte entrouverte et un soleil brûlant nous attendent pour continuer l’exploration.

 

J’étais loin d’imaginer, avant de passer cette porte, la vue que j’allais avoir.

Et celle-ci est d’une splendeur incroyable.
Comme les gens devaient se sentir bien ici attablés devant un bon repas ou encore déambulant entre celles-ci , un barbecue ou encore un buffet géant.

 

On peut encore imaginer sur cette terrasse du dernier  étage -plus petite que sa voisine du dessous- ,
des petites tables rondes en fer peintes en blanc avec leurs chaises assorties.

Des deux terrasses l’on avait une vue splendide avec le regard qui portait au loin.

la derniere danse
la derniere danse

Il y a quelques mois à peine, cette barrière en bois tenait encore debout

la derniere danse

De l’autre côté, en longeant la barrière en bois on a vue sur un des autres bâtiments que comporte l’ensemble, complètement fermé celui-là …
Des cheminées gigantesques servant aux différents fourneaux, barbecues et cheminées probablement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

la derniere danse

 

Un petit tour dans les caves ? 😀
C’est hébétée que j’y suis arrivée, je n’étais pas ivre mais puréeeeeeee  je n’avais pas assez de mains et de doigts pour compter tous les casiers géants qui ont contenu du vin .

Et du bon vin ; Bouzy, Morgon, Chateau Latour etc …
Ah ca, des Chateaux Latour il en restait pas mal mais … toutes vides elles étaient les bouteilles.
Ce que les squatters ou autres « recuperateurs » on pu venir s’y ennivrer ici !

 

 

Je ne compte pas le nombre de cadavres ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un dernier tour rapide de l’ensemble , la découverte d’un réfrigérateur électrique avec sa lourde porte en bois, des débris de pierrailles (car de ce côté il y a eu le feu) et un acces à la petite maison attenante à cette partie du bâtiment et où il n’y a f’anchement rien de tres intéressant .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a la troisième partie à explorer mais …. les portes de celle-ci resteront closes 😀

la derniere danse

Pas de photographies de la façade extérieurecôté rue  …..   😉
Nous repartons,  non sans avoir foutu la trouille de leur vie à trois jeunes ados en manque de sensation forte qui, ayant entendu des gens (c’était nous deux), se sont enfuis, les jambes pendues à leur cou 😀

Un dernier regard avant de terminer l’explo qui fut pour ma part ce que j’en attendais avec en prime,  une nouvelle rencontre.

la derniere danse

ps : une petite parenthèse pour une personne qui se reconnaîtra et qui aime à dire que chez moi il y a trop de blabla.
>>  Qu’elle continue à braire … cela lui va SI bien 😀

3 292/365 – BTP, Cemex beton, Lafarge granulat (4)

Nous voiçi à la fin de notre promenade  » de la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine  » .

Les quais de Seine ce n’est pas que Paris plage et les promenades en amoureux.
Les quais de Seine c’est également – du côté d’Issy les Moulineaux et les quais du Président Roosevelt et quai d’Issy Les Moulineaux ; des entreprises de BTP.

J’y étais, quai du Président Roosevelt, lors de la publication précédente .
Là nous commencerons la promenade en passant sous le périphérique et au croisement quai d’Issy-les-Moulineaux

quai d’issy les moulineaux

Bon ;  la vue n’est pas tres glam ni champêtre, mais en même temps on ne peut pas faire de photographie de cascades en pose longue,  voire,  photographier une petite copine dans des champs de fleur  etc … , lorsqu’on se promene en pleine ville.

Il y a du bruit, il y a de la pollution, il y a de la circulation et le jour où j’ai fait cette promenade , le 26 avril 2017, il faisait vraiment tres tres chaud.
J’avais tellement chaud que j’y ai vu un mirage … c’est quand même pas croyable … une bétonneuse qui s’envoie en l’air !

cemex beton

Cemex béton et Lafarge granulat m’ont donné la possibilité d’effectuer des prises de vue que j’aime assez il faut le dire.

lafarge granulat depot port victor

Mais le BTP ca me parle et oui c’est vrai, j’aurais bien aimé pouvoir photographier des chantiers et suivre ainsi aussi leur évolution.

cemex beton

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je commence à traîner des jambes mais la Tour Eiffel en ligne de mire me dit courage, tu atrives bientôt au port de Javel 😀
Avant d’y arriver et être passée sous le pont du Garigliano,  le long du quai de Javel bas, j’y croiserai un bateau pirate 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je passe devant l’entrée du Parc André Citroen. La montgolfière de l’observatoire atmosphérique attend avant de s’éveler dans les airs pour analyser l’air que nous y respirons.

montgolfiere observatoire atmospherique

Au niveau du pont Mirabeau j’emprunte le même chemin que les bétonneuses .
Je suis devant la gare RER de Javel, en front de Seine et je rentre « at home ».

gare RER Javel

Merci de votre visite.
Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

De la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine : >>>  partie 1
De la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine : >>> partie 2
De la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine : >>> partie 3

N’oubliez pas le guide

itineraire promenade

Bus : 22, 62, 72, 88, PC1, 126, 189, 289,

Métro : 9 – Porte de Saint Cloud
10 –  Javel André Citroen

RER : C –  Issy Val de Seine,
C Pont du Garigliano Hopital Européen Georges Pompidou,
C Javel André Citroen

Tramway : T2,

3 291/365 – La dernière danse Urbex (2)

Que de verres contenant des grands crus classés, de la bière, de la limonade ou simplement de l’eau ; levés et bus.
Que de mains se frôlant.
Que de jupes virevoltant.
Que de mots sussurés à l’oreille.
Que de rendez-vous galants donnés.
Que de musiques entendues et de couples aimant danser.
Que de joie, de rires et de bonne humeur.

Une dernière danse et les portes se ferment … une ultime fois.

 

         La dernière danse

la derniere danse

Je commence mon exploration par le sous sol. C’est vraiment gigantesque et encore je me trouve sous un seul des plusieurs bâtiments que compose l’ensemble de la structure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais je ressors au niveau de la rue. Une « passante » sac au dos, me croise puis, reviens sur ses pas et entame la conversation : vous faites de l’urbex ?
Je la regarde et crois la reconnaître sous sa casquette, ses lunettes, cette jovialité qui semble l’habiter.
L’ayant reconnue et sachant qu’elle est une exploratrice dans l’âme je lui réponds d’emblée oui.
…. aurais-je un ou des signes particuliers qui t’ont fait penser que je pratiquais l’explotration ?

Un regard vers ma tenue a été sa réponse.

Au fait tu es bien  xxxxxx ?
Oui, oui me dit elle
Je suis Yoshimi.
Ahhh c’est donc toi ?

Nous décidons de faire l’explo ensemble.
L’endroit a été tagué, squatté, il y a eu le feu aussi.
Que vais-je trouber à l’étage (qui est en fait le rez-de-chaussée) une fois les escaliers empruntés ?

Je décide de commencer à travailler avec mon petit Nikon coolpix 31, je sortirai mon gros boitier plus tard.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ahhhh le voilà ce fameux escalier. Il est gigantesque et monte dans un puits de lumière,  de chaque côté d’une structure en métal qui trône en son centre. Les marches sont en bois, la couleur bleu ciel des rambardes s’écaille.

la derniere danse

En levant la tête j’appercois la charpente en bois de belle facture en excellent état encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’en haut le contre jour ne me permet pas de faire des merveilles mais on peut quand même avoir un bon apperçu de l’ensemble qui s’offre à la vue.
Beaucoup de graffs, sur les murs, sur le sol en marbre aussi …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La cheminée, gigantesque elle aussi en est remplie de ces graffs, on ne la voit même presque plus. Il n’y a plus rien dans les étages mis à part la cheminée, et un monte charge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de sortir sur la terrasse et d’admirer en toute sécurité la vue que l’on a d’en haut, je sors mon Canon pour quelques prises de vue en noir et blanc de cet escalier sur lequel on ne peut manquer de flasher ..

la derniere danse

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sortirons « en terrasse » lors de la prochaine publication 😀

Lettre ouverte à Cecile Delpoio

Madame … ou Mademoiselle ….
Il y a quelques temps vous êtes venue me demander ou se trouvait la fameuse résidence Gryffondor.
Je vous ai répondu gentillement que en exploration urbaine on ne donnait pas ainsi les adresses  (surtout à des inconnus).

Avant d’effectuer ma réponse je suis allée voir votre site pour remarquer que vous fesiez de la video, des bandes montages, un peu de photo etc … que c’etait votre metier, que vous en viviez vu que vous possédez un n° de siret , vous avez egalement un site. Que vous recherchez probablement des lieux atypiques … Je n’allais pas vous donner le pain dans la bouche !!!

http://www.societe.com/societe/madame-cecile-delpoio-523248847.html

http://www.cecile-delpoio.com/

ps : diantre … apres plusieurs semaines de recherche  ?
Il m’est arrivé de trouver un endroit apres plus de deux ans de recherche et j’ai possé des cris de sioux
Je n’ai aucunement ni harcelé, ni insulté  etc … la personne a qui j’ai demande l’adresse et qui m’a dit egalement « bonne recherche » !

J’ai simplement REFUSE de divulguer l’adresse d’un lieu à une professionnelle et depuis à chaque fois sous une identité différente , fausse adresse email et IP tournante, vous me harcellez de messages sur ce site ici en me jettant votre dépit au visage.
Tout cela parce que en exploration urbaine l’on ne donne pas des adresses à des inconnus et que je vous ai souhaité « bonne recherche ».
Ce matin je reçois ce gentil message

Il faut « vraiment » se la péter pour dire des choses pareilles et surtout être tres imbu de soi même.

Alors je vous demande publiquement de CESSER de me harceler de la sorte, sinon je porterai tout simplement plainte contre vous.
J’espère que je suis claire.

ps : là, je vous fait de la pub ; vous n’êtes pas contente ? 😀

 

 

3 289/365 – Issy-les-Moulineaux BTP en bord de Seine (3)

Suite et donc 3ème volet de la promenade.

Sortie du parc départemental de l’Ile Saint Germain avec le ventre qui commence à crier famine ; je ne suis plus sur le pont d’Issy-les-Moulineaux et je me dirige vers le quai du Président Roosevelt .

pont d’issy les moulineaux

Unibéton construction est installé en bord de Seine et cela me tente beaucoup de venir y regarder de plus près  ….. je sens que je vais passer un excellent moment photographique.

Mais, maisssssss … je ne compterai pas les grains de sable ! 😉

unibéton, tas de sable

J’était très attentionnée lors du passage des bétonneuse qui venaient recueillir la matière à aller porter sur différents chantiers.
J’ai aimé regarder les structures rencontrées, les matières travaillées, les machines utilisées.
Mais … je ne pouvais bien sûr pas entrer.

Ce n’est pas au demeurant dommage, car je m’en suis pas mal tirée comme cela.
Voyez plutô dans le diaporama ci-dessous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les quais sont longs. Une autre entreprise bien connue mais d’un autre genre se situe de l’autre côté du Quai du Président Roosevelt. Il s’agit de Sytcom, l’entreprise gestionnaire de nos déchets ménagers.

Mais au lon je reconnais le bâtiment de Microsoft.
Je terminerai ma promenade quelque part par la bas je pense. A moins d etrouver quelque chose qui me fasse faire quelques pas d eplus …mais quelques uns seulement.

On se retrouve plus tard, d’ici quelques jours pour la suite et la fin de cette promenade  » de la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine « .

Merci de votre visite.
Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

De la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine : >>>  partie 1
De la porte de Saint Cloud au port de Javel via Boulogne et les quais de Seine : >>>  partie 2

N’oubliez pas le guide