3 204/365 – Paris Montmartre Rivée sur son portable

Cette photographie a été prise dans la rue que la grosse majorité des touristes empruntent pour se rendre à Montmartre et visiter la Basilique du Sacré Coeur
Je rentrais d’une bien longue promenade matinale en descendant cette rue pour prendre mon métro

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 182/365 – Paris Portrait de jockeys

J’ai réalisé ces portraits durant deux réunions ; pour les photographies en couleur c’était le 26 octobre 2019 à l’hippodrome de Saint Cloud et pour les photographies en monochrome c’était le 29 octobre 2019 lors de la toute dernière réunion à l’hippodrome de Maisons Laffitte et avant fermeture définitive de celui-ci.

Toutes les photographies ont été prises dans le rond de présentation.
Le rond de présentation pour celles et ceux qui n’y connaissent rien, c’est l’endroit où l’on présente aux spectateurs de la réunion, les chevaux d’une course avant le départ. On peut y juger de leur état de forme entre autre. C’est aussi l’endroit où les jockeys rejoignent l’entraîneur du cheval le plus souvent accompagné de la ou du ou des propriétaire(s) de celui-ci. C’est là que le jockey reçoit les ordres de l’entraîneur sur la façon dont il aura à monter son cheval durant la course.
Il arrive aussi que certains joueurs demande un mot au jockey sur la chance de celui-ci
Lorsque la cloche sonne, les jockeys doivent se mettre en selle.
C’est le moment où ils se concentrent avant que les chevaux ne soient lâchés en piste par le cavalier d’entraînement du cheval (celle ou celui qui s’occupe du cheval journellement et le monte à l’entraînement)

>>> a ce propos j’ai une anecdote à vous raconter qui s’est passée lorsque j’ai travaillé une saison pour un entraîneur aux pistes d’entraînement de Groenendael (Belgique) il y a déjà fort longtemps.
J’avais deux chevaux à promener pour l’entraîneur pour lequel je travaillais (Chaska et Farina ). C’était à l’hippodrome de Groenendael. Je promenais Chaska dans le rond de présentation, j’ai mit le jockey en selle, j’ai tourné dans le rond puis lorsque l’ordre a été donné de sortir je me suis dirigée vers la sortie du rond. 
LA se trouvaient quelques parieurs dont un vieux monsieur de 75/80 ans qui se trouvait là et regardait ma jument (je me doutais qu’il allait me demander quelque chose) et en effet il n’a pas parlé mais d’un signe de tête me signifiait qu’il « aimerait savoir ». Je pensais que ma jument arriverait placée – c’est-à-dire une des trois première place) et je lui ai fait un clin d’oeil en passant , ce qui signifiait qu’il pouvait miser sur elle.
Chaska est en effet arrivée 2 ou 3ème de la course, j’avais eu raison 
Pour la course suivante je devais promener Farina une autre jument de ce même entraîneur pour lequel je travaillais. Je sentais qu’elle ferait le tour, sans plus donc, qu’elle ne serait pas placée. Lorsque j’arrive à la sortie du rond de présentation je revois ce vieux même monsieur tout ravi, mais vraiment ravi. Je passe devant lui sans lui faire signe (ce qui signifiait qu’il n’avait pas à la jouer) et … j’ai eu raison, une fois de plus 😀

Pour celles et ceux qui désirent savoir pourquoi j’aime tant les chevaux de course et les hippodromes. Je leur suggère de lire ceci (clic sur le lien en vert et en gras)  >>>  pourquoi j’aime tant les chevaux de course et les hippodromes 
Cela vous demandera entre 10 et 15 minutes de lecture (photos dans mon histoire)

Dans le diaporama (14 photographies) vous trouverez le portrait des jockeys suivants :
* Alexis Badel
* Antoine Coutier
* Cristian Demuro
* Eddy Hardouin
* Emmet Mcnamara
* Gregory Benoist
* Maxime Guyon
* Olivier Peslier
* Pierre Charles Boudot
* Vincent Cheminaud

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 104/364 – Alain de Royer Dupré Prix de Diane Longines 2019 Hippodrome de Chantilly

Dans l’enceinte de la salle des balances, j’attendais patiemment la venue de Yutaka Také (1/2 heure d’attente),

Monsieur Alain de Royer Dupré, entraîneur de la pouliche Siyarafina (F3, Pivotal & Siyenica) engagée dans le Prix de Diane Longines.

Alain de Royer Dupré

3 100/365 – Portrait Prix de Diane Longines 2019 Hippodrome de Chantilly

Ce diaporama nécessite JavaScript.

défilé de Miss Diane, Prix de diane Longines 2019.
Impossible pour moi de résister,  je suis allée y faire quelques portraits.
…  publiés entre des articles divers jusque la mi-août (programmation)

3 099/365 – Des bikers au Prix de Diane Longines 2019 Hippodrome de Chantilly

J’ai fait leur connaissance du côté « village de Diane ».  Je leur ai suggéré, non sans humour, de faire la file parmi les nombreuses dames chapeautées qui elles aussi faisaient la queue pour se présenter pour l’élection de Miss Diane 2019.
.Ils ont trouvé l’idée absolument fantastique, j’aurais pu faire une photographie assez originale, mais le gardien de sécurité à l’entrée n’avait pas cet humour.

Voici le portrait de ces trois gars très, mais vraiment très sympathiques

Ce diaporama nécessite JavaScript.