3 191/365 – Paris le Panthéon (2)

Lorsqu’on entre au Panthéon on ne peut avoir que les yeux qui regardent partout, s’arrêter, repartir, s’arrêter encore. Il y a tant à voir, tant à apprendre

Je m’intéresse à une grande sculpture se trouvant au centre du Panthéon sous la grande coupole. Une oeuvre de Paul Gasq réalisée entre 1917 et 1921. Cette oeuvre d’art monumentale représente Bonaparte à cheval entouré de quatre généraux.
Je pense qu’il s’agit de Jourdan, Desaix, Cardot et Klébert
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un autre monument érigés lui aux héros inconnus, aux martyrs ignorés morts pour la France
Commandé en 1913 au sculpteur Henri Bouchard, ce monument de 6,50 m sur 2,20 m a été installé en 1924.
En dessous est représenté un poilu, gisant, au centre des corps de combattants entassés et au dessus les allégories du souvenir et de la gloire
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une autre sculpture monumentale devant laquelle on ne manque pas de s’arrêter ; une sculpture en hommage à la convention nationale qui représente Marianne entourée de députés prêtant serments le bras levé vers la constitution.
La sculpture est de François Sicard
(diaporama ; 1 photographie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

>>> je ne saurais que trop vous conseiller de cliquer sur le lien suivant (puis de jouer l’ascenseur poutr arriver sur la partie de l’article consacré à la convention nationale ici en vert et en gras >>>  convention nationale

Des sculptures de Grands de ce monde comme celle du Général Hoche, Voltaire ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de la visite et , n’oubliez pas le guide 😀

Vous avez manqué la 1ère partie ou vous désirez la revoir ?
Un petit clic par ici (lien en vert et en gras)
>>>>  Panthéon (1)

3 180/365 – Paris Grande Galerie de l’évolution Musée d’histoire naturelle Orang-Outan Pongo Pygmaeus 9ème partie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Espèce EN DANGER
Bornéo, Sumatra
« le plus arboricole des grands singes voit son aire de répartition se réduire dangereusement à cause de l’exploitation forestière.
Dans l’île de Bornéo, plus des deux tiers de la forêt primaire du Sabah a déjà disparu.
A Sumatra, la situation est encore plus dramatique ; l’intensification de l’abattage forestier a ramené la population d’orangs-outans à seulement quelques milliers d ‘individus qui se concentrent dans le nord de l’île.
L’espèce est en voie d’extinction dans la nature mais elle semble se reproduire assez facilement en captivité.  »

Envie de revoir la publication précédente ? Clic sur les liens en vert et en gras
Grande galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 1ère partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 2ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 3ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 4ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 5ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 6ème partie
Grande Galerie de l’evolution musée d’histoire naturelle 7ème partie

3 177/365 – Paris le Pantheon (1)

Promise depuis le mois d’août 2019, la voici enfin. Ma visite au Panthéon, enfin, la première partie 😀
Diaporama : 1 photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme vous le voyez sur ma photographie ci-dessus, le Panthéon est un édifice plus que grandiose, par la taille et surtout par ce qui’l « est ».
Dans les quelques publications que je ferai sur cette visite, mon but ne sera pas de décrire tout un livre d’histoire (ce serait d’ailleurs bien trop long), mais au contraire de vous raconter mon « ressenti » en y ajoutant le minimum syndical en explications historiques et architecturales.
Le reste, vous êtes des grands et savez utiliser internet pour effectuer vos propres recherches.

Cela fait des années que je tenais à venir visiter cet édifice réservé aux grands de ce monde. Cela fait 16 ans que j’habite Paris et ce n’est qu’au mois d’août 2019, lorsque la ville se vide de ses habitants – sauf de moi …-,  que je me suis décidée.

La première chose que j’ai faite en entrant, outre de rester totalement ébahie par l’immensité des lieux, c’est de les lever vers le ciel. Et je vous prie de croire que j’en avais des frissons devant tant de beauté !
La hauteur est carrément impressionnante ; l’on dit qu’elle serait de 90 mètres du sol de la place au sommet de la croix qui surmonte la lanterne du dôme.
Diaporama : 2 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me suis dirigée vers le centre et oh my God … le fameux pendule de Foucault
Celui-ci est la preuve matérielle du mouvement de la terre
Le panneau didactique en dit ceci : le pendule de Foucault évoque l’expérience conduite dans ce lieu le 31 juillet 1851 par Léon Foucault.
La question de la rotation de la terre intrigue depuis l’Antiquité. Foucault propose une réponse expérimentale aux lois de mouvement de Newton.
Un premier essai a lieu dans sa cave. Conscient de cet enjeu, Louis Napoléon Bonaparte propose à Foucault de renouveler l’expérience dans un lieux prestigieux, le Panthéon, mais elle doit être interrompue afin de ménager l’Eglise.
Sur fond de séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’expérience est renouvelée en 1902, occasion pour la République d’affirmer que l’enseignement laïc et obligatoire prend désormais le pas sur la religion.

Diaporama : 1 photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus je vous suggère de cliquer sur le lien suivant en verte et en gras >>> pendule de Foucault

Et pour plus d’explications, ainsi qu’une démonstration, une petite vidéo trouvée sur internet vous en apprendra beaucoup

Lors de ma visite, j’y ai vu des peintures, des sculptures, j’ai visité la crypte … Nous continuerons notre visite guidée lors d’une prochaine publication

3 176/365 – Paris Grande Galerie de l’évolution Neoglyphea Inopinata Musée d’histoire naturelle (8)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous continuons la visite de ce musée avec aujourd’hui la présentation d’un crustacé
Le panneau didactique dit ceci  :
 » espèce acuelle
origines : Philippines
Les Glyphéides, qui formaient un groupe florissant de crustacés décapodes au Jurassique, étaient présumés éteints depuis la fin du Crétacé.
Un Glyphéide actuel a été identifié, en 1975, par des chercheurs du Muséum dans les collections de la Smithsonian Institutions, à Washington.
Au cours d’expéditions océanographiques aux Philippines, menées les années suivantes, les mêmes chercheurs en ont retrouvé plusieurs spécimens vivant à 200 m de profondeur  »

Envie de revoir la publication précédente ? Clic sur les liens en vert et en gras
Grande galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 1ère partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 2ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 3ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 4ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 5ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 6ème partie
Grande Galerie de l’evolution musée d’histoire naturelle 7ème partie

3 174/365 – Paris restaurant de la Grande Mosquée

Lors de ma visite à la Grande Mosquée de Paris au mois d’août, je suis bien restée un couple d’heure à la visiter, regarder, contempler les fabuleux détails de mosaïques, des fontaines, de porte en bois  et autres trésors.

Mais …. mais, la visite n’était pas tout a fait terminée
J’ai tenu à me reposer quelque peu devant un thé à la menthe et une gourmandise très alléchante (et délicieuse de surcroît)

Mais alors, que faire, où aller ?

A la sortie de la Mosquée il m’a suffit de me rendre au coin de la rue, et de découvrir un autre petit paradis de fraîcheur.
Diaporama : 2 photographies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me suis attablée , ai effectué ma commande qui est arrivée assez vite d’ailleurs.
Puis, tout en me reposant j’ai dégusté ce pour quoi j’étais venue
Diaporama : 1 photographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’hésitez surtout pas de venir vous y attarder vous aussi si vous venez visiter la Grande mosquée et,  si je me suis contentée de thé à la menthe et d’un succulent gâteau au miel il y a de délicieux menu qui vous attendent.

Si l’envie de revoir les publications de ma visite à la grande mosquée vous prend, n’hésitez pas à cliquer sur le lien suivant en vert et en gras, il vous mènera au chapitre crée.  La 1ere publication que vous verrez est en fait la dernière de la série. Il vous faudra donc jouer de l’ascenseur  Grande Mosquée de Paris

3 173/365 – Paris Fontaine Cuvier

A l’angle des rues Linné et Cuvier, face à une des entrées du Jardin des Plantes, se trouve une fontaine majestueuse.

Inspecteur des eaux de la Ville de Paris, Alphonse Vigoureux réalise en 1840 une fontaine en remplacement de l’ancienne fontaine Saint Victor. Les travaux se terminent en 1846.

(diaporama : 3 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La nouvelle fontaine rend hommage à Georges Cuvier, passionné de paléontologie et fondateur de l’anatomie comparée et qui a enseigné l’histoire naturelle au Collège de France.
La statue est une allégorie de l’histoire naturelle et a été sculptée par Jean-Jacques Feuchère.
Celle-ci représente une jeune femme portant des tablettes sur lesquelles est inscrite la devise de Cuvier  » Rerum cognoscere causas  » > d’après un vers de Virgile,  accompagnée d’un lion et d’animaux marins et amphibies. On peut y voir un crocodile tournant la tête, effet stylistique de l’artiste car il est impossible pour ces animaux d’effectuer ce mouvement.
Jean-Jacques Feuchère est l’auteur de la figure principale, mais c’est Pierre Pomateau qui a peuplé l’ensemble d’animaux divers.

Pour s’y rendre

Metro : 7 , arrêt Jussieu
Bus : 67 – arrêt Cuvier/Jardin des Plantes
89 – arrêt Cuvier/Jardin des Plantes

plan fontaine cuvier

3 172/365 – Paris la Grande Mosquée de Paris et ses trésors 6ème partie

Nous voiçi au dernier volet de cette longue série sur la Grande Mosquée de Paris
Je vous proposerai pour ce dernier volet 3 petits trésors sous forme habituelle de diaporama

La salle d’honneur pour les grandes réceptions, avec ces tapis somptueux relevés de fils d’or

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le jardin auquel on a accès en passant par une petite porte latérale

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Porte en bois de cèdre aux détails sculptés à la main. C’est par cette porte que l’on entre dans le jardin d’honneur avec ses nombreuses fontaines

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’espère que vous aurez apprécié cette visite à la Grande Mosquée de Paris.
Cette visite fut pour moi une bouffée d’exotisme, un réel moment d’enchantement, un dépaysement total alors que je suis dans ma propre ville à Paris !

Si vous voulez un réel dépaysement, à quelques pas de la sortie du métro, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller la visiter. Promenez-vous dans la grande salle, les patios, les jardins. Laissez votre regard se promener et admirer tous ces détails somptueux.

Informations pratiques

Horaires : ouvert tous les jours sauf le vendredi : 9h-12h/14h-18h en été, fermeture à 18h en hiver.

Tarif : tarif plein : 3€ , tarif réduit : 2€

Accès : 2 bis place du Puits de l’Ermite – 75005 Paris.

Acces metro/bus

Metro : 7 Place Monge
Bus : 47- Monge
67 – Buffon – La Mosquée
89 – Buffon-La Mosquée
24 – Buffon – La Mosquée

Envie de revoir les publications précédentes ?  Clic sur les liens en vert et en gras ci-dessous
Grande Mosquée de Paris 1ère partie
Grande Mosquée de Paris 2ème partie
Grande Mosquée de Paris 3ème partie
Grande Mosquée de Paris 4ème partie
Grande Mosquée de Paris 5ème partie

3 170/365 – Paris Grande galerie de l’évolution Musée d’histoire naturelle SIAM l’éléphant 7ème partie

Certain(e)s d’entre vous connaissent peut-être l’histoire de l’éléphant SIAM .
Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas , je vais vous raconter une histoire.

En 1945 SIAM qui n’était alors qu’un éléphanteau fut capturé dans la jungle. Arraché à sa mère, à son « groupe » à son biotope naturel.  Il fut acheminé dans une région de l’Inde où on vendait des animaux sauvages.
Il est « dressé » et devient un animal de bât.
La technique de dressage, utilisée encore de nos jours est la suivante. On alterne des périodes de traumatismes et de soins, on affame l’animal, un dresseur frappe violemment l’animal et celui-ci est maintenu au sol sans pouvoir bouger.
En même temps une autre personne -son cornac- le nourrit et le soigne.
SIAM finit par « obéir » et commence son travail

En 1956 SIAM est vendu au cirque Knie. Il arrive à Zurich maigre et affamé , on lui désapprend son ancien travail et on lui apprend son niveau au moyen de piques de dressage etc … on le contraint à effectuer des numéros de cirque contre nature et arrivent des accidents. SIAM étant également un mâle il manifeste des signes évidents de …. d’envies sexuelles.

En 1964 il est loué au cinéma et vendu au zoo de Vincennes. C’est à ce moment qu’il effectue sa première saillie. Mais dans le zoo SIAM s’ennuie. Sa vie ne consiste qu’à manger et à être admiré.
Avec cette inactivité des ennuis de santé arrivent ; ses pattes commencent à se fissurer et se couvrir d’abcès.
Un éléphant dans la nature marche beaucoup et dans un zoo …. c’est tout le contraire.

Mai 1997 SIAM subit une opération.

Septembre 1997, les vétérinaires du zoo de Vincennes prennent la décision de l’euthanasier.

2001 ; la dépouille naturalisée est donnée au Musée d’histoire naturelle de Paris où il trône en tête de la grande galerie de l’évolution.

Il ne reste pas en tête de cette Grande Galerie de l’évolution.
SIAM se trouve désormais tout seul au bout de la galerie, dans un coin sombre.
Des bancs se trouvent près de lui où les visiteurs peuvent s’asseoir et regarder un petit film qui retrace sa vie … mais de façon édulcorée …..
>>> combien de visiteurs essaieront d’en savoir plus pour apprendre que sa vie fut loin, très loin d’être rose ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

sur ces deux liens vous pourrez le voir au zoo de Vincennes  ;   SIAM zoo de Vincennes – 1

SIAM zoo de Vincennes – 2

Envie de revoir la publication précédente ? Clic sur les liens en vert et en gras
Grande galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 1ère partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 2ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 3ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 4ème partie
Grande Galerie de l’évolution musée d’histoire naturelle 5ème partie
Grande galerie de l’evolution musée d’histoire naturelle 6ème partie