Echec et mat !

Et encore un …. 😀

Echec et mat 30-08-2014
Echec et mat
30-08-2014
Publicités

812/365 – La Défense, ses tours du quartier d’affaire … retour dans ma cour d’école

Il y a une dizaine de jours j’avais retrouvé des photos que j’avais dans le passé mises à la poubelle et la poubelle avait été vidée.
Grâce à ce petit logiciel téléchargé j’ai eu le bonheur de retrouver des images que j’avais oubliées.

Je rouvre ce chapitre consacré à ma cour d’école ❤

En revanche, je ne me rappelle absolument pas du nom de ces deux tours.

La Défense Octobre 2012
La Défense
Octobre 2012
La Défense Octobre 2012
La Défense
Octobre 2012

Demain nous débutons déjà le mois de septembre.
Ces deux mois d’été (euhhh quel été ? ) sont bien vite passés.

Belle journée de dimanche à tous mes visiteurs ❤

811/365 – La vieille gare de marchandise – urbex

Comme je vous l’ai annoncé dans les billets précédents , ce spot fut très vite fait.  Je ne suis donc restée dans l’enceinte de cette gare qu’un tout petit quart d’heure (pour ne pas risquer de m’y retrouver enfermée avec un portail automatique après  …..? )

Il n’y avait que peu de choses à montrer car il me fut impossible de rentrer dans l’enceinte du bâtiment comprenant cet ancien silo.

Donc, après avoir fait quelques tirs dans le vieux hangar en bois et le bâtiment adjacent, je suis ressortie .
Mon casque de chantier sur la tête je regardais paisiblement ce qu’avaient donné mes images lorsque les trois bus qui étaient précédemment entrés (je les avais suivi), sont ressorti.  Je n’ai plus eu le temps de ranger mon casque et mon appareil photo alors … je les ai tous salué avec un sourire, comme si j’avais été mandatée pour venir faire des prises de vue.

La Vieille gare de marchandise
La Vieille gare de marchandise – Juillet 2014
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que pouvaient bien contenir ces silos ?
Nous sommes en région agricole et je pense qu’ils servaient tout simplement à contenir du grain que les céréaliers venaient y apporter, avant que ce même grain ne soient transvasé dans des wagons de transport de la gare.

J’ai continué mes pas pour contourner les bâtiments abandonnés et rejoindre la gare neuve pour attendre mon train en direction de Paris et rentrer à la maison.
Cette journée fut bien fatigante, c’est celle où j’ai fait une bien grande randonnée, découvrant une usine, un parc d’attraction, un garage agricole et puis oh surprise une gare 😀
Mes pieds avaient bien soufferts et je me suis installée sur un banc libre de cette petite gare  de campagne,  je me suis déchaussée et (j’avais demandé de l’eau fraîche), je me la suis versée sur mes pieds avec  un soulagement bien évident 😀

Le train n’allait pas arriver avant une grosse demi heure. Quelques passagers sont arrivés petit à petit.
Il y avait ces trois femmes qui criaient plus qu’elles ne parlaient. Deux d’entre elles accompagnant un amie qui devait rentrer chez elle, sa vieille valise posée à ses pieds. Elles ne semblaient pas bien dégourdies …
Il y avait aussi ce petit groupe d’enfants accompagnés et bien sages.
Il y avait ce jeune homme qui avait raté le train précédent et pestait car il allait arriver en retard à son travail.
Et puis il y avait ces trois jeunes goths bien sympathiques, les garçons portant des cheveux longs que j’ai invité à venir partager le banc sur lequel j’étais assise , avec qui j’ai échangé quelques mots et qui ont mangé leur sandwich en ma compagnie.

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon samedi à tous mes visiteurs 😀

Dernier grand weekend avant la rentrée, ca va bouchonner sur les routes de France. Courage pour celles et ceux qui voyagent en voiture.

810/365 – Le Manoir des trois Colonnes – Urbex

Aujourd’hui ce n’est pas le clap de fin, mais le clap de pause sur ce superbe domaine.
Pause car j’y retournerai , c’est prévu.  Le jour, le mois, l’année ? Rien n’est arrêté d’avance, et c’est mieux ainsi.
Durant de nombreux billets j’ai essayé de vous montrer au mieux ce que j’ai vu sur place en essayant de vous raconter l’histoire au travers de mes photos.

Le Domaine des trois colonnes
Le Domaine des trois colonnes

Pour ce dernier billet il n’y aura pas de thèmes particuliers. Je vous avais dit que je terminerais par vous montrer des petits détails ou photos que je ne pouvais classer dans une autre série de ce sujet.
Je tiens toujours mes promesses donc … let’s go 😀

Un reste de sculpture détrônée de je ne sais où et probablement déplacée aussi , une vue en détail de la toiture du cloître. Des briques rouges recouvertes d’un enduit puis des restes de ce que l’on peut penser être un décor de mosaïque ou de peinture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas de photo du parc, ni du lac, ni des « trois colonnes » etc …
En réalité, il n’y a absolument plus rien à voir de ce côté là. Tout, absolument tout est recouvert de végétation et on ne peut même plus y accéder de près.  Les photos qu’on y ferait ne montrent que du vert, des arbres, un fouillis de branches et de lierre. Je n’y perdrai donc pas mon temps lorsque j’y retournerai et franchement : je n’ai rien perdu  😀

J’espère que vous aurez aimé ces nombreuses images.

Ma vision de l’urbex change.
Au début on shoote de tout un petit peu comme un chien fou qui reçoit de nombreux jouets …

J’aime l’architecture, j’aime l’histoire.
Si pour ce sujet ci il y a encore des photos un peu crado , il y en aura de moins en moins à l’avenir (mais il est parfois aussi difficile de l’éviter lorsqu’un sujet ou un détail retient votre attention).
Je privilégie ce qu’il y a encore de beau à montrer (ou ce qu’il en reste) et certainement pas le crade pour le crade comme on peut voir chez certain(e)s.

Des projets pour l’avenir (dont certains demanderont du temps avant de voir le jour), mais … je ne raconterai pas comment j’y suis arrivée (pour certains) ou comment je compte y arriver (pour d’autres).  J’ai appris aussi dans l’urbex que c’est beaucoup du chacun pour soi . Alors oui, j’ai trouvé des merveilles, mais maintenant je cherche comment faire pour y arriver (si ce n’est déjà fait pour certains).

Il est bien évidement inutile de venir à ma rencontre pour me demander où se trouve tel ou tel endroit (comme cela arrive encore). Je ne dirai absolument rien. CA c’est la règle en urbex pour tout simplement protéger le plus longtemps possible les endroits (même si on les montre en photo).

 

Ce weekend je suis à Vincennes . Que votre weekend vous soit agréable 😀

 

 

 

 

 

809/365 – La vieille gare de marchandise – La maison du gardien – urbex

Attenante au grand hangar en bois, une ruine attend d’être démolie.
Elle a pu être, je pense une salle d’attente au vu des quelques sièges qui restent encore.
Salle d’attente avec sa mini cuisine. On y servait qui sait, des repas ou des en cas , des verres ou du café ?
Je ne peux qu’imaginer cela en voyant l’espace minime que représente cette ruine.

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014

D’ailleurs, il n’y a rien d’intéressant à l’intérieur. Ce n’est que casse et débris en tout genre.

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juille2014
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise – Juillet 2014

Belle journée à tous mes visiteurs ❤

808/365 – Roseraie du Jardin de Bagatelle – Rose « Cariad »

C’est une fleur buissonnante, résistante aux maladies et qui ressemble plutôt à une fleur de camélia mais c’est une rose 😀

Roseraie du Jardin de Bagatelle  Rose "Cariad" Juillet 2014
Roseraie du Jardin de Bagatelle
Rose « Cariad »
Juillet 2014
Roseraie du Jardin de Bagatelle  Rose "Cariad" Juillet 2014
Roseraie du Jardin de Bagatelle
Rose « Cariad »
Juillet 2014

 

 

Roseraie du Jardin de Bagatelle  Rose "Cariad" Juillet 2014
Roseraie du Jardin de Bagatelle
Rose « Cariad »
Juillet 2014

Mercredi, jours des mômes qui vont retrouver le chemin de l’école … plus qu’une semaine de vacances pour eux.
Beau mercredi ❤

Filtres, HDR

Filtres, HDR 

 

Il y a un débat en photographie qui mérite réflexion et qui échaude bien souvent les gens, les séparent parfois aussi. C’est l’utilisation du post traitement avec la propagation grandissante d’un tas de filtre que l’on ajoute sur sa photographie initiale et du HDR plus ou moins récrié sur nos blogs et partout ailleurs sur internet.

En étant curieuse sur internet et en cherchant des informations sur ce genre qui n’est plus nouveau, je suis arrivée avec bonheur et grande délectation sur un article qui me comble.
Pourquoi me comble-t-il ?

Il me comble car le photographe qui l’a écrit a des paroles de bon sens et qui vont vers ce que je pense moi aussi.
Je vais d’abord citer l’article par un lien. http://www.photoetmac.com/2012/04/instagram-ou-le-triomphe-de-la-mediocrite/

Le titre de cet article est : instagram ou le triomphe de la médiocrité !
Il n’y a pas qu’instagram bien sûr, il y a également et surtout tous les filtres que l’on peut trouver sur n’importe quel logiciel de retouche de « l’ image » tels : Photofiltre, Photoshop, Gimp2, ACDSee Pro et ce dont on parle de plus en plus, la collection de plug-ins Nik Software qui viennent se coller sur votre propre logiciel de retouche pour vous apporter des effets impressionnant !
Ces plug-ins ne sont déjà pas gratuits et il faut avoir les moyens de se les offrir. Entre 150 et 500 € en moyenne, tout dépend du nombre. Vous ajoutez cela au prix de votre logiciel, je vous laisse le soin d’imaginer le prix de la dépense totale.
Revenons à notre article.

Je vais reprendre certains passages :
Que des gamins se laissent impressionner par les effets clinquants d’Instagram ou d’Instamatic, soit… Mais que des photographes « soit disant ambitieux », deviennent fans d’une collection de filtres, alors voilà qui me décoiffe ! Se satisfaire ainsi de recettes toutes prêtes, les mène droit à la catastrophe !

Je ne vais pas me faire des amis, mais je trouve que beaucoup qui font de la photo utilisent beaucoup trop tous ces moyens de filtres et le HDR et tombent en pamoison l’un chez l’autre en appréciant grandement le travail fait.
Euhhhh : peut-on encore appeler cela « travail » lorsqu’on ne fait qu’appliquer des effets HDR ou des filtres sur une photo ? Ce n’est certes pas un travail photographique qui lui est fait à la base, c’est de la retouche d’image et ce n’est donc plus … de la photographie. Les « images » ne sont plus en effet que les clones les unes des autres.

Et la catastrophe pour un photographe, c’est tout simplement de produire exactement les mêmes images stéréotypées et reconnaissables, que celles produites par les 30 millions d’utilisateurs précédants des recette « préfabriqués » d’Instagram ou de ses nombreux clones…

En y réfléchissant cela me parait normal, la plupart des images HDR se ressemblent toutes par le fait que l’on n’a plus connaissance de la photo naturelle, mais que cela ressemble plus à une « image » qu’autre chose.
Quel est le but de faire la même chose que l’autre ? Je n’en vois absolument pas l’utilité et dans ce cas il n’y a plus aucune créativité vu qu’on ne fait qu’appliquer des filtres ou des effets sur une photo toute faite (qui devient une image).

-Utiliser des filtres photo, des recettes toutes faites, plutôt que d’inventer sa propre vision du développement, c’est ériger en système : la médiocrité et la facilité

Se contenter d’appliquer ces filtres, c’est croire que l’on dessine, alors qu’on se contente d’appliquer bêtement des couleurs sur un album à colorier…

Cela rejoint en partie ce que j’ai écrit juste au-dessus

Ce photographe cite un autre article très intéressant et intelligent : http://www.shots.fr/2012/01/15/lecole-de-la-loose/

Je cite une partie de cet article … au troisième chapitre. La suite est (dans l’article)

  • Les effets pervers de la technologie

La technologie c’est bien, en abuser ça craint. Un exemple extrême se résume dans certaines techniques comme la photographie HDR, qui est, selon moi, une claque dans la gueule, une véritable insulte à l’art de la photographie, mais après tout chacun voit midi à sa porte, enfin !

Pourquoi cet article ?

Un petit coup de gueule à cause de personnes qui abusent de ces filtres , qui se prennent pour des créateurs (sur nos blogs ou ailleurs).
Il m’arrive de plus en plus souvent d’être soulée, même chez des connaissances de blog, d’images de ce genre, car il n’y a plus que « CA » et souvent se laissent impressionner par des effets clinquants, qui ne sont ….
J’ai des contacts qui font un mélange des deux , HDR et photos naturelles non retravaillées donc et qui restent humbles .

Alors oui bien sûr, il m’arrive d’aimer une image qui a été travaillée, je commente parfois aussi, mais le commentaire se base plus sur le sujet, le cadrage et des choses de ce genre et j’ai même d’ailleurs parfois dit gentiment à des gens que j’apprécie, que le traitement fait pour moi, c’était de trop. Et c’était et cela reste souvent toujours bien pris.

Sur mes photos il est extrêmement rare que j’applique un filtre ou que je bouge quelque chose.
En revanche ce qu’il m’arrive de faire c’est de corriger la balance des blancs et des noirs lorsqu’une photo est sous ou sur exposée.

 

…. Les vrais photographes, les Cartier Bresson, Ansel Adam, Yann Arthus-Bertrand, Robert Capa, Robert Doisneau ….. Eux faisaient de la vraie photo. La photo shootée était la photo brute et non retravaillée car ils savaient gérer la couleur, la lumière et … que c’était suffisant (et c’est cela qui les a rendu célèbres) 😀

 

Alors pour terminer .. un message à deux personnes en particulier…
Non je ne suis pas jalouse comme vous me le laissez entendre, absolument pas.
Je ne suis pas jalouse de na pas posséder le matériel photo cher et dernier cri,
je ne suis pas jalouse de ne pas pouvoir m’offrir Nik Sotware et les plug-inn bien chers,
je ne suis pas jalouse de ne pas pouvoir me payer des objectifs macro à 450 €,
je ne suis pas jalouse de ne pas utiliser de filtres ou autre système HDR,
je ne suis pas jalouse de ne pas avoir des kyrielles et le plus possible de « j’aime »
et je ne suis surtout pas jalouse de vos personnes 😀

J’ai reçu récemment un email d’une personne que je ne citerai pas, et qui dit ceci : -chacun fait avec ses moyens et je trouve que pour quelqu’un qui ne se déplace qu’en transports en communs tu arrives à vadrouiller pas mal et à nous montrer une grande variété de lieux, et je préfère de loin des gens simples comme toi qui se débrouillent avec ce qu’ils ont, que des gens prétentieux qui savent tout et essaient d’en imposer-
J’ai pris ceci comme un compliment 😀

 

Il est malheureux que des personnes devenues indésirables ici (et dont j’ai du bloquer les IP et adresses mails) s’en offusquent et déblatèrent à mon propos.

Qu’il et elles s’amusent à braire 😉 ils n’en dormiront que mieux.

807/365 – La vieille gare de marchandise – Intérieur bâtiment- Urbex

Et, si nous entrions dans ce bâtiment de bois ?

Je ne peux que supposer que c’était l’ancien bâtiment principal qui servait d’entrepôt ou du moins de quai de déchargement de marchandise.
Pourquoi ?
Parce que à l’intérieur se trouve un mur avec derrière celui-ci des anciens rails et que je pense que des marchandises devaient êtres chargées ou déchargées du train à cet endroit.

Pour ce shoot, comme expliqué dans le premier billet, j’ai du faire très vite car il se situe dans l’enceinte du périmètre fonctionnel de la gare actuelle (de campagne) et que des voix proches s’y faisaient entendre.

Pas eu vraiment le temps de faire de bons réglages d’ou quelques blancs crâmés 😉

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise

Les deux images ci-dessous c’est ce que l’on voyait en face des trois images précédentes.
Le bâtiment n’est pas si grand. Vous en avez eu quelques vues lors du premier billet sur ce sujet.

On aperçoit, à l’endroit des blancs crâmés 😉 un percement, par où arrivaient les trains de marchandise pour le chargement ou déchargement.
Cet entrepôt devait également être celui dans lequel on remisait les machines pour des réparations ou du nettoyage.

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise

Bien dépoussiéré, nettoyé et verni, cet objet aurait sa place comme garniture dans un jardin, une serre ou pourquoi pas comme petite table d’appoint.
Mais lorsqu’on est urbexeur, on ne touche à rien, on ne déplace rien, on regarde, on prend des photos et … on repart.

La vieille gare de marchandise
La vieille gare de marchandise

Nous verrons une prochaine fois ce qui devait être la petite salle d’attente …. ou ce qu’il en reste 😉

Aujourd’hui j’aurais du aller voir ce magnifique château, mais le temps n’est pas extra (ciel bouché) ce qui aurait fait moche sur des photos (pour l’extérieur). Alors, la grosse sortie est reportée. A quand ? Je n’en sais absolument rien. Ce sera en fonction des courses à Vincennes qui vont doucement commencer à reprendre, et du résultat des examens que j’ai passé et dont j’attend les résultats et … ce qui est moins drôle, le verdict.
Nous sommes en réalité mercredi 13 août (mes billets sont programmés=, je profite de ces congés pour en programmer un maximum et avoir plus de temps pour moi lorsque je reprendrai 😀

Bon mardi à ceux qui travaillent 😉 et aux autres aussi 😉

806/365 – Roseraie du Jardin de Bagatelle – « The Mac Cartney » Rose

Ce rosier a de grandes fleurs formidablement parfumées. Résistant aux maladies, fleurs en massif de 50 cm à 100 cm. Le parfum est presqu’ennivrant :D, il est très puissant.

Roseraie du Jardin de Bagatelle - "The Mac Cartney"  rose Juin 2014
Roseraie du Jardin de Bagatelle – « The Mac Cartney » rose
Juin 2014

Les vacances sont finies pour certains, en revanche  pour d’autres la fin arrive à grand pas.
Nous n’avons pas vraiment encore eu d’été …. Nous rattraperons nous en septembre ?
Ouaissss, lorsqu’on sera tous au bureau ou sur les bancs de l’école …..

Allez, bonne semaine 😀