831/365 – Le Château de Rothschild – urbex

Nouveau spot urbex 😀
Encore un Château que je désirais voir, même s’il n’est plus qu’un amas de ruine.
Je désirais voir son architecture, ou du moins ce que l’on peut encore en voir.
Je désirais ….
Alors aujourd’hui simplement trois vues de la façade avant du Château. Et, pour vous mettre en haleine, en attente de : alors , est-ce que tu y es entrée ?
Vous attendrez bien quelques jours ou … semaines 😀

Depuis que j’y suis allée, j’ai tout de même fait quelques autres sorties. Alors, comme à mon habitude, je mélangerai les genres pour ne pas lasser mes nombreux visiteurs 😀

Château de Rothschild
Château de Rothschild

Qui ne connaît pas ou n’a pas entendu parler du Château de Rothschild ?

Ce Château ne peut pas être démoli car, depuis 1997 il est classé  » Monuments Historiques ».
L’Etat ne peut pas non plus prendre en charge les frais de restaurations.
Pourquoi ?
Le Château a été acheté par un riche Saoudien depuis une petite vingtaine d’années, Riche Saoudien qui le laisse pourrir, malgré ses promesses de travaux.
La municipalité est malheureusement arrêtée face à des ennuis juridiques. Elle a lancé une procédure d’abandon.
Il y a plusieurs années un riche promoteur a fait une offre généreuse pour les restes du château et les terrains : ce qui fait un petit peu plus de 7 000 m2 constructibles.

Château de Rothschild
Château de Rothschild

Les travaux de restauration sont énormes. Il faut refaire presque 100 % de la toiture, au moins 50 % de la façade. Les gens qui se promènent dans le parc pourraient recevoir des tuiles sur la tête lors d’une grosse rafale de vent …

Le fait qu’il soit devenu Monument Historique depuis 1997 le sauve de la destruction, mais cela n’oblige en rien le riche propriétaire Saoudien à y faire des travaux.  Il peut légalement le laisser pourrir s’il le désire.
L’expropriation est impossible financièrement par la ville …

 

Château de Rothschild
Château de Rothschild

 

Cette grande propriété avait été rachetée en 1817 par le Baron James de Rothschild, puis progressivement abandonnée dans le courant des années 1950.

Je vous avais dit que ma vision de l’urbex changeait.
Mon idée n’est pas de vouloir rentrer à tout prix pour dire partout : ça y est , j’ai fait tel ou tel spot. Non.
Si je trouve une porte d’entrée c’est tant mieux, sinon je me contente de ce que j’ai en espérant que ce soit encore beau (ce qui n’est pas le cas ici). Car l’urbex et le crade pour le crade, ce n’est pas du tout mon truc. Mais … on en peut pas toujours savoir d’avance dans quel état sera le bâtiment lorsqu’on y arrivera.

J’aime l’histoire, j’aime les vieilles pierres et je ne veux pas me contenter de ne montrer que des images. J’essaye tant que faire se peut de me renseigner sur l’historique du lieu, ce qu’on y faisait et de  donner avec mes photos simplement quelques informations (vous êtes assez grands pour continuer les recherches si le sujet vous tente) 😀

J’aime bien cela car lorsque je rentre alors sur le site je suis bien souvent plongée dans le passé, tout en déambulant à l’extérieur ou l’intérieur parmi les pièces , et en gardant un oeil et deux pieds sur ma sécurité. Car, si je vois que le passage ne me paraît pas solide, je ne passe pas tout simplement. Je ne veux pas prendre de risque et ce n’est pas, comme on me l’a reproché il y a quelques mois … de la peur.

Je souhaite une belle fin de semaine à tous mes visiteurs et ce weekend n’oubliez pas : ce sera les journées du patrimoine. Il y aura des tas, mais des tas de sites à visiter et certains ne sont ouverts qu’à cette occasion.
Alors tous dehors, quel que soit le temps et ouvrez vos yeux 😀

 

 

Publicités

810/365 – Le Manoir des trois Colonnes – Urbex

Aujourd’hui ce n’est pas le clap de fin, mais le clap de pause sur ce superbe domaine.
Pause car j’y retournerai , c’est prévu.  Le jour, le mois, l’année ? Rien n’est arrêté d’avance, et c’est mieux ainsi.
Durant de nombreux billets j’ai essayé de vous montrer au mieux ce que j’ai vu sur place en essayant de vous raconter l’histoire au travers de mes photos.

Le Domaine des trois colonnes
Le Domaine des trois colonnes

Pour ce dernier billet il n’y aura pas de thèmes particuliers. Je vous avais dit que je terminerais par vous montrer des petits détails ou photos que je ne pouvais classer dans une autre série de ce sujet.
Je tiens toujours mes promesses donc … let’s go 😀

Un reste de sculpture détrônée de je ne sais où et probablement déplacée aussi , une vue en détail de la toiture du cloître. Des briques rouges recouvertes d’un enduit puis des restes de ce que l’on peut penser être un décor de mosaïque ou de peinture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas de photo du parc, ni du lac, ni des « trois colonnes » etc …
En réalité, il n’y a absolument plus rien à voir de ce côté là. Tout, absolument tout est recouvert de végétation et on ne peut même plus y accéder de près.  Les photos qu’on y ferait ne montrent que du vert, des arbres, un fouillis de branches et de lierre. Je n’y perdrai donc pas mon temps lorsque j’y retournerai et franchement : je n’ai rien perdu  😀

J’espère que vous aurez aimé ces nombreuses images.

Ma vision de l’urbex change.
Au début on shoote de tout un petit peu comme un chien fou qui reçoit de nombreux jouets …

J’aime l’architecture, j’aime l’histoire.
Si pour ce sujet ci il y a encore des photos un peu crado , il y en aura de moins en moins à l’avenir (mais il est parfois aussi difficile de l’éviter lorsqu’un sujet ou un détail retient votre attention).
Je privilégie ce qu’il y a encore de beau à montrer (ou ce qu’il en reste) et certainement pas le crade pour le crade comme on peut voir chez certain(e)s.

Des projets pour l’avenir (dont certains demanderont du temps avant de voir le jour), mais … je ne raconterai pas comment j’y suis arrivée (pour certains) ou comment je compte y arriver (pour d’autres).  J’ai appris aussi dans l’urbex que c’est beaucoup du chacun pour soi . Alors oui, j’ai trouvé des merveilles, mais maintenant je cherche comment faire pour y arriver (si ce n’est déjà fait pour certains).

Il est bien évidement inutile de venir à ma rencontre pour me demander où se trouve tel ou tel endroit (comme cela arrive encore). Je ne dirai absolument rien. CA c’est la règle en urbex pour tout simplement protéger le plus longtemps possible les endroits (même si on les montre en photo).

 

Ce weekend je suis à Vincennes . Que votre weekend vous soit agréable 😀

 

 

 

 

 

805/365 – Le Manoir des Trois Colonnes – La salle à manger – Urbex

Vous avez faim ?
Suivez moi à la salle à manger, une grande table bien garnie nous y attend.
Enfin, je vous suggère une fois de plus de fermer les yeux et …

Imaginez une très grande salle au centre de laquelle se dresse une bien grande table en bois entourée de chaises à hauts dossiers. Dessous la table un épais tapis doux aux pieds.
Si le Maître de maison était assis le dos à la cheminée, à sa droite se trouvait une volée de quelques marches. A sa gauche et légèrement en retrait de la pièce une porte par où je pense, les domestiques passaient pour venir apporter les plats. Plats qu’ils devaient poser sur l’énorme buffet de bois qui se trouvait tout le long du mur à la droite du Maître de maison.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

A la gauche du Maître de maison il y avait une énorme vitre qui apportait la lumière nécessaire dans cette pièce qui devait être un peu sombre.

C’était une pièce entièrement recouverte de bois. Quelques rares panneaux s’y trouvent encore. Au dessus  et tout le long de la pièce était une longue fresque représentant des scènes champêtres d’une époque bien ancienne.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

Nous repartons par une porte de service rejoindre nos bonnes qui s’affairent en cuisine, pour leur donner les ordres de la fin de la journée.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

Dimanche. Que votre journée soit pétillante et belle 😀

 

797/365 – Le Manoir des Trois Colonnes – Le Hall – Urbex

Le Domaine des Trois Colonnes.
Je sais que vous l’aimez, je sais que vous attendez la suite, je sais que vous vous dites à la fin de chaque billet : encore ! 😉

Alors comme d’hab … fermez les yeux. Ici nous sommes dans le grand hall d’entrée, un hall qui avait à sa gauche une cheminée monumentale en pierre. La façade du manoir, de ce côté était entièrement recouverte de lierre, que l’on retrouve de nos jours s’ immisciant par tous les trous et ouvertures (sans mauvais jeu de mot) qu’il peut trouver, pour pénétrer dans la demeure.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je ne ferai pas un sujet sur les graffitis, mis à part un ou deux graffs que l’on apercevrait ou que l’on a aperçu dans une vue d’ensemble (et que je ne pouvais pas éviter), cela donnerait trop d’importance pour les gens qui les y ont fait
Même si j’aime en voir , j’aime les voir sur des murs ou alors des endroits où c’est toléré d’en faire, il y a ainsi des tas d’endroits ou les graffeurs peuvent s’en donner à coeur joie . En revanche je trouve que c’est irrespectueux et que cela dégrade les endroits comme celui-ci ou alors un château, ou un endroit ou un site qui est classé …
Ici, même si certains graffs peuvent être jolis, c’est mille fois plus irrespectueux de les y trouver que de se soulager dans les herbes (comme je l’ai fait) car on ne peut plus attendre.
Je pense que des tas de gens ont pu le faire là, que des animaux y passent et que l’irrespect  ce sont les dégradations visuelles, les vols, la casse gratuite et pas se soulager dans la nature 😀

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

La photo qui suit est prise du grand hall vers la salle à manger où nous irons la prochaine fois.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

… c’est dur la reprise 😀

Un excellent mardi à tous mes visiteurs 😀

794/365 – La Ferme du Seigneur – Fenêtres

… fenêtres, tout simplement 😀

Alors , pour les photos en N & B et les couleurs  je n’ai rien retouché, pour le style vieillot j’ai simplement ajouté un effet vieillot.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici on peut dire que c’est de l’exploration urbaine mais en aucun  cas de l’urbex.
Explorer c’est visiter, aller fouiner ou porter ses pas ou son regard là où tout le monde ne va pas forcément. Donc cela est également visiter ds endroits habités. 😀

On est samedi … plus que deux jours de congé.
Alors (comme les billets sont programmés), j’espère avoir fait photographiquement la majorité de ce que je voulais faire. Sinon, ce sera pour plus tard … (comme pour l’autorisation de ce château qui vient d’être acheté et qui sera donc restauré) …

787/365 – Le Manoir des Trois Colonnes – La bibliothèque de Lazare – Urbex

Nous voiçi au rez-de-chaussée dans une pièce qui était une bibliothèque.
Difficile de s’en rendre compte lorsqu’on n’a pas sous les yeux les cartes postales anciennes représentant ce magnifique endroit.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

Alors une fois encore … après avoir regardé ces trois photos fermez les yeux, et imaginez un homme barbu assis à sa table et s’occupant à écrire son courrier sur un monumental bureau en bois. Derrière lui se trouvant des rayonnages de livres à n’en plus finir, dans une bibliothèque tout en bois elle aussi.
A sa gauche une immense fenêtre apportant la lumière nécessaire,. Devant lui un accès piéton (qui devait contenir une porte), et une fenêtre, donnant tous deux sur le couloir du cloître.
On voit à l’arrière plan une fenêtre qui délimite le bout du couloir du cloître, du moins, de ce côté ci.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

Sur la droite de son bureau une porte pour se rendre vers les autres pièces du rez-de-chaussée et un peu sur la gauche trois marches en bois montant vers une cheminée et deux colonnes soutenant le tout.
Deux  fenêtres avec vitraux et une porte plus petite, donnant sur le couloir du cloître.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

 

Nous devrons encore nous promener dans le hall, la salle à manger, retourner dans les caves et terminer par quelques oublis que je n’ai pas classé.
Tout ceci dans le but de montrer l’endroit tel qu’il était lorsque je suis venue lui rendre visite, en essayant de vous faire vivre à vous toutes et tous ce que pouvait être cet endroit magnifique.

ps : l’ Urbex est …de la visite de lieux interdits ou difficiles d’accès et l’Urbex n’est en aucun cas des photos que l’on prend en se promenant en pleine ville tout simplement,  (que ce soit Brest, Paris, Honolulu ou n’importe quelle autre ville).

Bonne fin de journée à tous.

782/365 – Le Manoir des trois colonnes – Le Cloître vu du 1er étage – Urbex

Et nous y revoilà, oui, encore. Le cloître que vous aimez tant 😀

Je me trouvais sur une terrasse au 1er étage, j’avais terminé de déjeuner à mon aise et j’ai continué mes prises de vue.
En N & B ici, réglages faits sur le boîtier. Images pures et non modifiées ou retravaillées sauf la dernière sur laquelle j’ai apposé un filtre vieillot. Pas de triche donc 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Lorsque je vois ces images du cloître, j’aurais envie d’y revoir  les vitraux à croisillons de fer qu’il y avait à l’époque, avec , lorsque le soleil se montrait, le reflet de ceux-ci sur le sol clair.
Les vitraux ne se trouvaient que du côté extérieur du cloître. L’intérieur restant ouvert vers le petit jardin et le bassin octogonal. Du lierre grimpait sur les murs intérieurs de ce petit jardin fermé.
Une porte, une seule donnait accès au grand jardin de la propriété. On y descendait par quelques marches.

Le Domaine des Trois Colonnes
Le Domaine des Trois Colonnes

Nous n’en avons pas encore terminé avec le Domaine des Trois Colonnes.
Comme vous le savez, je ne suis pas encore retournée là bas , je n’ai pas visité le parc qui mène vers les colonnes. J’en ai vu quelques photos banales qui ne montrent que de la verdure envahissante et franchement rien de spectaculaire.
Je n’ai donc absolument rien perdu 😀

Le château rose je l’ai vu lors de ma première visite mais il est « vraiment » dangereux d’y pénétrer et ce n’est pas un casque de chantier blanc (le mien est orange), qui me protégerait de chute de pierres :D, ni d’une chute dans un trou dans la forêt d’ailleurs 😉

J’ai le projet d’y retourner (c’est déjà en travail), mais ce sera pour plus tard et une autre saison.

 

Excellent mercredi à tous mes visiteurs ❤

 

777/365 – La Ferme du Seigneur – Corps d’habitation

 

Plusieurs logements.
Dans les fermes anciennes plusieurs générations habitaient , on logeait parfois aussi le personnel. Il fallait de la place ! Et ici, il y en a 😀

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dernier jour de la semaine et le grand chassé-croisé qui commence. Courage à ceux qui le subissent 😀

766/365 – La ferme du Seigneur

Imaginez cette très grande cour de ferme pavée (ce sont toujours les pavés d’origine)  avec une grosse charretée de foin en train d’être chargée, un fermier présentant son cheval au licol pour le photographe, la grange à paille et à foin emplie jusqu’au toit, l’auto (d’époque) et qui fait la fierté de tous, sortie du garage, des fleurs aux fenêtres et des plantes en pot un petit peu partout.
Voilà ce qu’était la ferme aux alentours de 1850.

Avec cette idée que vous en avez maintenant, prenez donc plaisir à regarder les images.
Pour ces images j’ai opté pour le N & B  et la couleur, photos non retravaillées ni retouchées.

Bon visionnage 😀

 

La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014
La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014
La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014

 

Un excellent mercredi à mes visiteurs ❤

759/365 – La ferme du Seigneur

Durant les vacances, je vous emmènerai également dans une ferme de 1850, que les héritiers se transmettent de génération en génération, dans laquelle on m’a laissée déambuler à ma guise et dans laquelle il y a encore couvertes de poussière une vieille carriole à cheval en bois dont les roues sont cerclées de fer, et une autre qui a encore sa capote d’origine.

Alors aujourd’hui simplement quelques images pour vous mettre l’eau à la bouche 😉
Une exploration urbaine de toute beauté.

L’entrée est déjà à couper le souffle.

La ferme du Seigneur  Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014

Alors ici trois photos avec le même cadrage prisent en couleur et en N & B sur le boîtier et une simple application de filtre vieillot pour l’une d’entre elles.

Laquelle remporte votre faveur ?

La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014
La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014
La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014

 

La ferme du Seigneur Juillet 2014
La ferme du Seigneur
Juillet 2014
La Ferme du Seigneur  Juillet 2014
La Ferme du Seigneur
Juillet 2014
La Ferme du Seigneur  Juillet 2014
La Ferme du Seigneur
Juillet 2014

Avec cette dernière vue , nous en resterons là pour aujourd’hui. Le reste sera pour la semaine prochaine, dans deux semaines, un mois … allez savoir 😀

Hier je parlais de « vraie photo ». C’est pour cette raison que dans la série de la ferme du Seigneur, lorsque je montre la photo sépia, il y a également l’originale qui elle n’est PAS modifiée 😀

Un bon vendredi tout le monde 😀