Le blog du chat Violet Crawley : séance photo

Chalut tout le monde
Aujourd’hui le temps est mitigé, ciel couvert, de la brume descend des montagnes et il y a de petites averses.
Mon humaine reste donc à la maison avec moi
Que faire ?
Allez : une séance photo, et comme je veux faire plaisir à mon humaine, je m’y prête de bonne grâce.
Mais …. c’est quoi ce truc qui avance et qui recule ?

Séance photo

Le blog du chat Violet Crawley : 5 fruits et légumes par jour qu’ils disent

Chalut tout le monde
Mon humaine étant pas mal occupée ces temps-ci , elle n’a déjà pas beaucoup de temps à passer sur son site
Alors moi, le chat Violet Crawley, j’ai décidé de l’aider à faire les commissions et je suis allée au marché en respectant bien les consignes de manger 5 fruits et légumes par jour (je veille sur sa santé)
PS : elle m’a dit que le mois prochain elle pourra aller choisir sa parcelle de terrain à cultiver.
Pardi, 100 m2 , on va avoir bien pouvoir respecter la consigne (en ce qui concerne les légumes du moins)

Violet Crawley : 5 fruits et légumes par jour

ps : j’aime bien tenir mon blog de chat, mon cat blog (in english), j’aime m’entretenir avec vous
et vous savez quoi ?  L’autre jour mon humaine a eu la SPA de Mirepoix en ligne , elle leur avait fait parvenir photo et video de moi et ils trouvent que je suis tres en forme, très joueuse et absolument pas grosse.

Chalut à toutes et à tous et à la prochaine, prenez soin de vous

Le blog du chat Violet Crawley : va chercher la balle

Chalut tout le monde, c’est moi, Violet Crawley
Vous allez bien ?
La dernière fois je vous avais promis de vous montrer un de mes jeux favori, celui du va chercher la balle (enfin c’est comme cela que mon humaine l’appelle)
Vous savez, déjà que j’aime jouer, j’aime beaucoup jouer et mon jeu favori pour le moment ne coûte absolument rien à mon humaine et , savez vous ce que c’est ?
Ce n’est pas un jouet pour nous les chats, c’est une feuille de papier ou mieux … une enveloppe chiffonnée qui me sert de ballon
Qu’est-ce-que j’en suis folle de ce truc. Mon humaine me la lance et je cours dans l’appartement après, je lui donne des coups de patte, je l’envoie promener où je veux et comme (presque tout le temps) je veux 😀 , je la laisse se reposer un petit peu pour qu’elle croie qu’elle ne risque plus rien , puis je reviens à la charge en la malmenant plus encore et je la rapporte entre les dents (comme un cadeau) que j’offre à mon humaine que j’aime tellement C’est comme une souris en fait, c’est chouette, non

Enfin, parfois je ne rapporte pas (rire)

Le blog du chat Violet Crawley : l’heure du coucher

Moi : Rhooooooooooo Violet ; tu as osé ?
Violet Crawley : Osé quoi , republier une vidéo ? Bah ouais 😉
Moi : mais il parait que je te dérange en tournant des vidéos
Violet Crawley : Me déranger moi ? Il en faudrait beaucoup. Mais de toute façon nous les chats on sait faire comprendre quand on ne veut pas ;  chacun à notre façon.
C’est quoi encore, cette connerie . 
Moi : comme tu le dis … une connerie 
nos dialogues c’est puéril, ca te dérange ?
Violet Crawley : on s’en fou, non ?
Moi : Bah ouais 😉

Violet Crawley adore pétrir, c’est une petite chatte qui « aime repasser » …
Alors un soir en allant me coucher, j’ai pris mon petit appareil photo Nikon Coolpîx 31 qui fait office de caméra et lorsque Violet Crawley est venue me rejoindre sur le lit , j’ai déposé ma lecture à côté de moi et j’ai laissé tourner la caméra, simplement.

Bonne nuit les gens. Nous , on va se coucher

Le blog du chat Violet Crawley : aide cuisinière

C’est moi, l’humaine de Violet Crawley qui prend la « plume » pour débuter cette publication.

Violet Crawley : et moi alors, je peux rien dire ?

Moi : mais oui ma chérie mais là , laisse moi expliquer à tous tes nombreux amis quelque chose, je peux ?

Violet Crawley ; ok

moi :
Depuis que Violet Crawley est arrivée à la maison j’ai très vite vu qu’elle était, comment dire …. portée sur la chose, la bouffe quoi!
Je lui donne à manger deux fois par jour comme je l’ai toujours fait pour mes autres chats avant.
Lorsque je lui donne à manger dès qu’elle a terminé (et elle mange à une vitesse incroyable), si je suis dans la cuisine elle vient redemander , ou alors elle miaule et joue la malheureuse qui est affamée.

Violet Crawley aide cuisinière


Je ne sais pas à quoi est du cette obsession sur la nourriture mais c’est un fait! Elle adore la bouffe, et pas que la nourriture pour chat!
Alors un jour j’ai voulu lui jouer un tour, pas bien méchant mais … hé hé ; qui a bien marché.
Violet Crawley se trouvait dans la cuisine en train de regarder avec envie ce qui se trouvait sur la cuisinière.
Je me suis dit que j’allais en vitesse chercher mon petit Nikon Coolpix 31 qui fait aussi office de caméra car je pressentais qu’une bêtise pourrait être faite en direct à mon insu de mon plein gré …..
Je reviens, je mets la poêle ailleurs et à sa place une grosse casserole de choux rouge braisé qui avait mijoté deux couples d’heure.
Violet Crawley : non, me dis pas que tu as osé me filmer

Moi : aurais tu quelque chose à te reprocher ? 

Violet Crawley : grrrrrrrrrrrrrrr

Moi : je puis vous assurer que durant ce tournage, aucun animal n’a été maltraité 😀 
La grosse voix n’étant là que parce-que le scénario l’exigeait 😀

Moi : Violet, reviens m’aider quand tu veux

Violet Crawley : je n’y manquerai pas

Le blog du chat Violet Crawley : mon départ de la SPA de Mirepoix et mon arrivée à la maison

Chalut les gens.

Cela fait maintenant presque trois semaines que je suis partie de la SPA de Mirepoix.
J’y ai laissé un pote, Mushu, mais mon humaine même si elle aurait voulu le prendre ne pouvait pas supporter d’éventuels « frais vétérinaires » pour deux chats (elle ne m’a pas raconté pour Eos, mais je sais tout …)

Aujourd’hui je voudrais vous montrer deux très courtes vidéos que mon humaine a tournées
La première est celle de mon départ de la SPA de Mirepoix. Je ne savais pas très bien ce qui se passait, mon pote Mushu entrait dans la caisse de transport  (il voulait absolument partir …) et moi je suis allée sentir ce sac là; de nouvelles odeurs.
On m’a gentiment demandé d’entrer dans cette caisse de transport. S’y trouvaient deux petites couvertures crochetées par les soins de ma nouvelle humaine et aussi un petit poisson (je rêve déjà d’en avoir un beaucoup  plus grand : vous savez  ; celui qui bouge dès qu’on le touche ? )

La deuxième vidéo que ma nouvelle humaine a tournée est celle de mon arrivée chez moiJe dois d’abord vous dire que durant le transport en voiture, j’ai tout de même poussé quelques miaou, pas trop , mais quand même ; je ne savais pas ce qui se passait.
Lorsque la voiture s’est arrêtée, le gentil monsieur qui la conduisait est venu me dire au revoir et me souhaiter bonne chance dans ma nouvelle maison. 
Mon humaine a monté 4 étages à pied (il n’y a pas d’ascenseur ici) . Je regardais partout, sentais aussi toutes ces nouvelles odeurs que je percevais en montant les escaliers (enfin, c’est mon humaine qui montait. Moi ; je me laissais porter).
Lorsque nous sommes entrées dans l’appartement, elle, ma nouvelle humaine a posé la caisse de transport à terre puis a ouvert la porte. Je suis sortie, j’ai regardé avec un air étonné, je voyais bien qu’il y avait tout plein de choses pour moi. J’ai tout regardé puis je suis allée me réfugier dans la chambre sous le lit. J’y suis restée près de deux heures et  … vers 18 heures , attirée par les effluves d’un bœuf carottes en sauce, je suis sortie de dessous le lit et suis venue manger avec avidité.
Une demi heure plus tard, je sautais sur la canapé pour m’installer à côté d’elle ❤ et la nuit nous avons partagé le même panier

Catherine : tu veux parler de mon lit ?

Violet Crawley :mais oui, bien sur.

Et, si vous voulez le lien de mon blog (hébergé sur le site de mon humaine) et ne voir que … moi 😀 , un petit clic sur le lien suivant en vert et en gras ici :   Violet Crawley

Vous y verrez d’bord le dernier article puis, en jouant de l’ascenseur vous pourrez regarder progressivement les plus anciens

Violet Crawley, mon arrivée chez ma nouvelle humaine

Chalut tout le monde. La surprise du 16 décembre, c’est moi, Violet Crawley. J’ai 3 ans.
J’ai été abandonnée il y a deux mois la SPA de Mirepoix à cause du décès de mon humain(e) et aujourd’hui est un jour spécial pour moi car j’ai changé de maison.

Une dame est venue accompagnée d’un monsieur. La dame, je l’aime déjà. Je l’ai de suite approchée pour chercher un câlin et quand elle ne m’en donnait plus, je venais lui faire boum pour en rechercher encore mais attention ; c’est moi qui décide 😀

Durant le voyage en voiture j’ai bien quelques fois fait miaou mais pas trop. Vous savez les gens, les changements avec nous les chats, c’est pas facile , on n’aime pas trop cela.

Mon humaine a monté 4 étages à pieds avec moi, dans le panier de transport. J’ai bien poussé quelques miaou mais sans plus.

L’appartement, enfin, je devrais dire mon domaine est vaste. Pas loin de 70 m2 pour moi toute seule et mon humaine. Pas de balcon ni de terrasse.
La photo c’est moi qui explore mon domaine.
Oui je sais, certain(e)s d’entre vous diront qu’il y a une ressemblance avec EOS, mais mon humaine n’avait vu que des photos de moi de face (c’était un peu trompeur, il est vrai).

Arrivée de Violet Crawley 16 décembre 2020

Alors, une fois la porte du panier ouvert, j’ai commencé à explorer mon domaine, j’ai senti un petit peu partout puis je suis allée me réfugier sous le lit (j’y suis toujours d’ailleurs)

Je vous laisse, pour un premier billet sur mon site c’est bien assez pour une première fois.

Mon nom …. ah oui j’oubliais. Mon humaine est grande fan de la série anglaise Downton Abbey et je porte le nom d’un des personnages. Si j’avais été un garçon j’aurais porté le nom de Carson (le Majordome en chef), car mon humaine l’adore

Mon humaine et moi allons faire connaissance doucement

Catherine : Violet , tu restes là sous le lit ?

EOS

Eos

A-mour … demain cela fera deux ans que tu es partie et dans des circonstances difficiles pour toutes les deux. Je n’accepte toujours pas la méchanceté, le peu de compassion que tu as subi de la part de celle que je ne peux qualifier de vétérinaire …. (il y a des portes vertes dans mon arrondissement qu’il vaut mieux ne pas faire passer à son animal si on l’aime) …..
J’espère que là haut tu t’es fait des tas d’ami(e)s et que tu as rencontré Moustache 7 ans (un sacré dragueur), Titou 12 ans (celui qui est un bon pote), Adagio 7 ans (un autre pote pour la vie), Yedo 18 ans(tu t’en es peut-être fait une confidente), et Lhassa 8 ans (la bonne copine) … Milady 14 ans aussi (qui ne miaule pas mais hennit) et que tu as du trouver bien grande et qui ne ressemble pas à un chat (sourire).

Tu es là au pied du lit dans la petite boite à chaussures remplie de plumes et dans laquelle tu aimais (mettre le bazar) et te coucher dans la douceur.
J’espère que tu as trouvé une autre robe de chambre à pétrir si longuement avant de t’endormir.

Je ne t’ai toujours pas remplacée. Tu as connu le début des cartons pour un déménagement et cela ne te plaisait pas. Il y en a maintenant de plus en plus, cela s’accélère .  Je ne pouvais pas faire « subir » à un nouveau congénère  de vivre dans un appartement rempli de cartons et où il n’y a presque pas de place pour vivre et en plus de lui faire vivre le stress de la venue de déménageur et le stress d’une nouvelle maison … et c’est bizarre mais j’ai déjà des tas de noms en tête (Raw, Pixel, Madison – sur la route de …  -, Ansel, Adam, Shibuya … )

Si seulement je  pouvais ne pas penser tous les jours ou presque à tes derniers instants et les circonstances cruelles que tu as connues.
J’entends toujours tes cris alors qu’on m’avait « poussée » vers la salle d’attente et que je ne t’ai pas vu fermer les yeux comme je l’avais pourtant demandé.

Je ne t’ai pas oubliée, loin de là.

https://yoshimiparis.wordpress.com/category/eos-le-blog-deos/

 

ps : les commentaires ne seront pas édités. Merci.

EOS, le blog du chat Eos, Amour … in aeternum

Amour (insister sur le « A ») … c’est le premier surnom que je lui ai donné lorsqu’elle est arrivée à la maison.

Je venais d’effectuer une publication que je reçois un appel de la clinique vétérinaire … les cendres d’Eos sont arrivées.

Quelques jours avant qu’elle ne s’en aille je lui avais fait la promesse d’aller chercher des plumes de pans et des duvets. Eos adorait jouer avec des plumes de pans (d’autres plumes aussi) et je lui avais confectionné un véritable duvet avec des plumes de duvet que j’avais mise dans un carton à chaussures.
Eos adorait aller dedans et grattait pour se faire un nid.

Le jour après son départ j’ai tenu ma promesse et suis allée lui chercher des plumes.
J’ai rapporté du duvet pour rajouter dans la boîte  ainsi que deux plumes « de lait » (des grandes plumes brunes),  et deux petites plumes de pan.

Je viens de les rajouter dans la boîte à chaussure et j’ai délicatement posé l’urne d’Eos dans les plumes ❤

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est étrange … j’ai une impression de calme maintenant, on est à nouveau ensemble.

 

EOS

Je tenais à écrire un petit article pour vous remercier toutes et tous de votre gentillesse, je ne m’y attendais absolument pas.
Actuellement je suis en train de répondre à tous vos commentaires.
Au final  j’ai mit les articles pré programmés en mode brouillon, je ne sais pas quand je les publierai.

Hier, j’ai enlevé toutes les gamelles d’Eos, rassemblé toutes ses souris et autres jouets, refermé sa boite à jeux et j’ai rangé tout cela.
J’ai jeté les graviers de ses deux litières, les ai nettoyées puis rangées.
J’ai modifié les endroits où Eos aimait se coucher ou s’amuser, ainsi j’ai un autre regard sur mon appartement…. et dire que je venais de faire ma commande trimestrielle question litière et nourriture …

Je dois vous avouer (mes grandes amies doivent s’en réjouir …), que je ne tiens pas le coup et que je n’ai plus de force. Eos avait énormément d’amour pour moi  et inversement aussi.

Hier cela a été dur car Eos ne montrait aucun signe de douleur, elle commençait seulement à avoir des difficultés à se déplacer marchant les pattes écartées.
Vers midi elle était encore couchée sur le plancher à côté de moi. Le matin elle a encore cherché à jouer les explorateurs sous le lit.
Dans son regard je sentais son caractère (caractère fort, caractère d’une « écaille de tortue »).
Durant le transport Eos était normale et s’intéressait à tout ce qui l’entourait.

Chez la vétérinaire cela s’est bien passé jusqu’à l’arrivée de la vétérinaire la plus inhumaine que je n’aie connue (celle dont je vous ai déjà parlé)
La vétérinaire qui a commencé à pratiquer l’acte était jeune on a beaucoup parlé et lorsque je lui ai demandé si Eos sentait que je n’étais pas dans mon état normal elle m’a dit oui elle le sent mais elle ne sait pas pourquoi vous êtes comme ça.
Eos n’ayant de toute sa vie pas aimé être « contenue » elle a bien sur feulé, pas mal feulé et gueulé aussi.
Première piqûre dans les fesses pour l’endormir (avant la piqûre fatale). Mais au bout de 10 minutes elle ne s’est pas endormie (elle refusait de partir). Cette piqûre fait vomir et dans ce qui est sorti (de couleur brun foncé) , il y avait su sang >> signe que ma décision a été prise au bon moment
Si on la touchait elle attaquait, même sous le sédatif qui ne faisait donc pas effet.
Cette jeune vétérinaire s’est même posé la question (est-ce que la dose que je lui ai mise n’était elle pas trop légère ? …..)
Puis elle s’est un peu calmée et j’ai pu la caresser beaucoup, beaucoup. Je lui ai parlé aussi.
Après, alors que la jeune vétérinaire a continué à pratiquer l’acte, Eos a recommencer à gueuler, feuler, souffler …  (alors qu’elle était sous sédatif et qu’avec moi elle était devenue calme sous mes caresses),  l' »autre », l' »inhumaine » , la GARCE est arrivée et m’a « ordonnée de sortir) on m’ a presque poussée dehors. Alors que j’avais demandé à rester durant tout l’acte, je VOULAIS qu’ Eos sente ma présence qu’elle ne pense pas que je l’abandonne lâchement.

Avant de passer la porte, poussée par les vétérinaires dans le dos pour ne pas que je reste présente, que je ne vois pas COMMENT allait se dérouler la suite, J’ai eu le temps de voir qu’elle a prit la patte arrière d’Eos vraiment pas délicatement 
J’ai entendu Eos gueuler, mais gueuler mais gueuler (et je ne sais donc absolument pas ce qu’on lui a fait et surtout dans quelles conditions pour elle cela a été fait).
Lorsque j’ai pu revenir Eos dormait déjà (on m’a dit qu’elle respirait encore), mais elle avait la seringue dans sa patte arrière). Eos avait déjà ce voile devant les yeux, j’ai bien vu que la majorité du produit dans la seringue évait deja été injecté

Je ne l’ai pas vue fermer les yeux, on ne m’a pas laissé la possibilité d’être là …..
Mais je lui ai dit au revoir, une fois de plus . La Garce comme je l’appelle a injecté le reste du produit .

Je n’avais que 50,00 € avec moi, le prix de la consultation (je ne m’attendais pas à devoir faire euthanasier Eos). J’ai demandé une incinération individuelle (car Eos partira avec moi dans le trou ou dans le feu) et à ce moment la Garce est une fois de plus intervenue en me disant que si je ne payais pas de suite les 262, 00 € je ne pourrais pas la faire incinérer individuellement. (elle me gueulait presque dessus alors qu’Eos venait d’être euthanasiée CRUELLEMENT  par elle !)
Est-ce qu’on gueule comme ca à une cliente à qui on vient d’euthanasier son chat ? NON.Je lui ai répondu que je n’avais que 50,00 € sur moi et j’ai vraiment du insister plusieurs fois pour qu’on me laisse la possibilité de faire l’aller retour en vitesse (sous la canicule alors que mon état physique ne la supporte pas à cause de l’état de mon cœur).

Je suis donc revenue à la maison et prendre dans mes économies pour le déménagement (je ne sais pas encore quand je déménagerai , quand enfin on se décidera de me donner un logement) puis je suis revenue donner le reste  (car je suis honnête et n’ai qu’une parole).

Et je dois avouer que je ne suis presque certaine que dans mon dos ils auront ouvert EOS pour voir ce qui était si dur …

Cela ne s’est donc pas bien passé  … pour Eos . Non, j’ai réouvert aujourd’hui mardi 28 janvier 2020 le billet pour le dire, enfin …. après 18 mois  de vie sans Eos.

J’ai eu besoin de parler, vous vous en rendez compte et n’ai pas de honte à l’avouer.
Ce n’est pas la première fois que je perd un animal et j’ai donc déjà eu mal.
Mais là, je ne le supporte pas, tout simplement.
Et lorsque je repense aux conditions dans lesquelles s’est déroulée l’euthanasie d’Eos qui aurait du bien se passer bon Dieu je suis en rage, dans une rage incroyable face à cette garce !

Il y a des portes vertes dans le 15ème que je ne vous conseille absolument pas de passer si vous avez un animal que vous aimez …..

Je ne sais pas quand je continuerai ce site … j’ai le gout à rien … j’aimerais rejoindre Eos.