3 107/365 – Le poids des mots. Quartier de l’Odéon, de l’Eglise St Sulpice à la rue de Vaugirard, le bateau ivre (partie 2)

La première partie de cette promenade je vous avais emmené à l’Eglise Saint Sulpice et nous en avons fait le tour au moment où le soleil se levait.
Il fait clair maintenant et nous poursuivons notre promenade.

J’emprunte une petie ruelle pavée (c’est parce qu’elle est pavée justement , et étroite),  que je l’ai empruntée) et je découvre : oh my Goooooooooood !  : un mur !!

Le bateau ivre - Arthur Rimbaud
Le bateau ivre – Arthur Rimbaud

Il est quelque peu particulier car je vois plein de mots sur ce mur.
Faisant fi de ce qui m’entoure, je reste concentrée sur ces mots pour m’apperçevoir que c’est un poème de Rimbaud . Le 1er poème qu’il a déclamé à ses amis, à l’age de 17 ans, depuis le 1er étage d’un ancien café de la Place St Sulpice (qui n’existe plus) . C’était en 1871.
Le poème s’appelle « le bâteau ivre »
Prenez donc le temps de le lire en version « diaporama » :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour vous « aider » , et ne pas commencer à le lire là où il ne débute pas  …. il commence ainsi : Comme je descendais les Fleuves impassibles …
Pour le lire vous pouvez également cliquer sur le lien en gras ici : >>> Le bateau ivre

La ruelle est jolie le quartier aussi.  L’ « ambiance » en ce petit matin, est … particulière.
Pour pouvoir goûter à cela il faut savoir se lever tôt 😀
Il est à peine passé 7 heures du matin, on n’entend rien, on ne voit personne, il fait calme …

rue du canivet
rue du canivet

Avant d’emprunter cette petite rue (elle n’est pas très longue) je regarde sur ma gauche vers la rue du Canivet.
Un certain Canivet, partisan de Louis XIII a été accusé d’avoir accaparé les deniers prélevés sur les vins , à titre de droit d’entrée pendant le siège de Corbie. Ce financier traitait avec l’Etat pour la ferme des impots. Il a dû être un personnage important pour qu’un hôtel porte son nom . On pense alors que cet hôtel a du se trouver dans cette petite rue.

Le mot canivet est aussi un vieux mot qui signifiait « petit canif ».

Très vite sur la gauche, je m’arrête devant cette jolie façade qui se toruve rue Férou et qui semble donner sur une cour. Le bâtiment qui se trouve à l’arrière ne me paraît pas être de la même origine que la façade.
En train de préparer cet article, j’ai recherché dans mes archives documentaires et sur internet que pouvait bien être cet immeuble à la belle façade et ; je n’ai rien trouvé.

7 rue ferou
7 rue ferou

 

Je monte doucement la rue Férou à présent.

rue ferou
rue ferou
rue ferou
rue ferou

 

Elle est longue de 120 mètres  pour une largeur de 12 mètres.
Cette petite rue a été ouverte en 1517. Son tracé n’est pas tres droit. Les façades des maisons ne sont pas toutes droites. C’est parait-il, le quartier le plus cher de la capitale !
Athos, le célebre Mousquetaire y aurait habité, Hemingway également, de même que Man Ray le photographe.  Et il se dit qu’à l’heure actuelle , des actrices ou acteurs de cinéma y habitent.
La rue Férou aurait abrité aussi, en 1681, une Académie équestre importante qui faisait le pendant d’une autre Académie équestre importante se trouvant rue de la canette (rappelez vous de cette rue lors de ma dernière publication) , et qui se trouve de l’autre côté de la Place St Sulpice. Elles étaient destinées à former de jeunes nobles et etaient dirigées par Antoine du Gard et Hercule Bidault.

A dans quelques jours … pour la suite de notre promenade.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras.

Quartier de l’Odéon, de l’Eglise Saint Sulpice à l’avenue de Vaugirard :  >>>  partie 1

Publicités

11 réflexions sur “3 107/365 – Le poids des mots. Quartier de l’Odéon, de l’Eglise St Sulpice à la rue de Vaugirard, le bateau ivre (partie 2)

  1. Toujours une aussi belle série,
    Juste une question est-ce ton choix personnelle de ne pas « inclure » de personnage de temps a autres dans tes clichés
    Connais-tu ce film « Les fraises sauvages » ce vieux monsieur appelé a recevoir un prix Nobel et qui en rêve se retrouve dans une ville qu’il ne connait pas dans une rue sans aucune personne une horloge est sur un mur sans aiguille, tout est immobile … jusqu’au moment ou le pas d’un cheval d’abord en off puis il apparait attelé de se qui se révèle être un corbillard; Un roue se prend dans une borne et casse, le cercueil tombe et effrois le vieux monsieur se voit entre les planches, avant de s’éveiller.
    Voilà l’état de ma réflexion ce a quoi m’a fait penser les vues d’aujourd’hui, D’où la raison de ma question a laquelle tu ne souhaiteras certainement pas répondre directement.
    Comme d’ab en toute amitié

    1. Bonjour
      Je prefere de loin pas de personnage, parfois je ne peux pas les éviter parfois c’est choisi …
      Ici à cette heure matinale il y avait vraiment que moi ou presque à aprenter les trottoirs .
      Je ne connaissais absolument pas ce film et je retiens le titre (pour essayer d’en trouver des videos sur le net. J’avoue que ton explication m’intéresse pour voir le film en entier.

  2. Je connaissait bien le <> que se trouve au bord de la Seine, mais pas le poème que sans doute a inspiré son nom. Merci pour cette petite leçon litteraire ! Merci aussi pour avoir présenté une rue si belle et si pleine d’histoire, malgré d’être un peu meconnue. C’est noté dans mon petit cahier de <> pour ma prochaine visite. (Please forgive any errors in my French. 🙂 Excellent post!)

    1. Hello
      Ravie de t’avoir donné l’evie d’y aller la prochaine fois que tu viendras en France.
      N’hésites pas à me cpntacter a ce moment, je pourrais t’indiquer ou te dire des endroits à voir ou tout le monde ne passe pas.
      Merci de ton compliment 😀

  3. Bonjour Yoshimi, j’aime beaucoup tes photos de ce quartier aux belles façades et rues bien tranquilles vu l’heure matinale.
    Mes amitiés.

  4. Bonsoir Yoshimi,
    Tu nous très bien découvrir Paris, au travers des ses quartiers,
    magnifique billet. Je te souhaite un beau dimanche!

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s