3 257/365 – Paris, attente Place de l’Opéra

C’était il y a plusieurs mois maintenant. Je savais déjà que j’allais quitter Paris et je me promenais souvent dans mes quartiers de prédilection,  me positionnant quelque part et attendant … quelque chose 😀
Cette dame, portant ses sacs de commissions s’est positionnée, les pieds joints, les bras le long du corps, attendant on ne sait quoi …

attente, place de l’Opéra

3 250/365 – Paris escaliers rue Paul Albert à Montmartre

0907Des escaliers de le rue Paul Albert je n’ai pas trouvé grand chose . Je sais seulement qu’ils portaient encore le nom d’escaliers Notre Dame au début su siècle.

Vous remarquerez sur les deux imprim écran google map, qu’ils montent fort, très fort et qu’il faut avoir le coeur solide (donc pas pour moi) pour le grimper

escaliers rue paul albert

beaucoup de charme cet escalier situé près de la Basilique Notre Dame du Sacré Coeur de Montmartre et du quartier des magasins de tissus.  Un endroit où les gens du quartier se rencontrent, se parlent et échangent au cours de leurs promenades
(diaporama ; 3 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

3 247/365 – Paris quartier du Marché Saint-Pierre un jour de fermeture à Montmartre

Le Marché Saint Pierre à Montmartre est un quartier où vous trouverez toute une série de boutiques de tissus, de boutons, de coupons, de linge de maison. Bref, tout ce qu’il faut si vous aimez occuper vos mans avec des aiguilles, du fil et du tissus pour de jolies créations personnelles.
Il vous faut un bouton particulier que vous cherchez en vain depuis des années , c’est là bas qu’il vous faudra aller
Le jour où j’effectuais mon reportage photo à Montmartre était jour de fermeture.
Il me faudra donc y retourner une autre fois pour une foison de jolies couleurs.

(diaporama : 5 photographies)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Petite histoire : Nous sommes à Levallois-Perret en 1879, deux familles cousines, les Dreyfus et les Molines font tous les jours la navette jusqu’au Sacré Coeur de la butte de Montmartre pour y vendre leurs tissus pour vêtements.
1920 , elles s’y installent et ont rapidement un succès foudroyant.
A l’apparition du prêt à porter, les commerçants se reportent vers le tissus d’ameublement .
Aujourd’hui on y trouve un petit peu de tout et également des tissus provenant de divers pays.