1 001/365 – Usine des 22 – urbex

Cette usine a été désamiantée il y a quelques années, il y reste quelques machines.

Je reviens en mode manuel et en N & B pour aller voir de plus près cette pièce annexe dans laquelle il reste quelques machines dans un état relativement correct. Pour ce faire, je dois emprunter la terrasse et donc sortir par une des pièces du 1er étage.

Je profite de ma sortie à l’air libre pour prendre quelques clichés de la façade extérieure.

La police étant arrivée pour les petits jeunes qui jouent une partie d’airsoft, nous les laissons entre eux et repartons par le portail d’entrée comme nous avions fait en y arrivant.
Cette usine est imposante, mais vraiment imposante. Et elle pue … !
Il est dangereux de la visiter , trop glauque, en trop mauvais état … vraiment, et même si je suis contente de l’avoir vue, c’est pas mon truc les endroits de ce genre.

L’Urbex oui, mais dans de bonnes conditions de sécurité et là elles étaient minimales. Je n’engage donc pas les gens qui trouveraient cet endroit à y aller.

 

Publicités

980/365 – Usine des 22 – urbex

Aujourd’hui nous allons nous intéresser aux petits détails ou objets qui restent encore dans certaines des pièces de cette très grande usine.

 

Usine 22
Usine 22

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

961/365 – Usine des  » 22  » – Urbex

Dans le trip usine pour le moment, alors il est temps de ressortir une vieillerie qui dormait bien au chaud dans mes archives 😀

Encore une très jolie découverte de notre patrimoine Français, qui s’en va en fumée …..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entrons , pour découvrir un lieu immense, mais vraiment immense et très glauque, crado .. Pas  mon truc le crado, mais la curiosité aidant …..

Une entrée imposante avec un ascenseur ou monte charge, des graffs partout. Un escalier qui tient encore debout.  Nous entendons des voix et rencontrons un jeune homme avec une longue queue de cheval. Celui-ci nous informe qu’une partie d’airsoft est en cours (nous avions déjà entendu des tic tac tac taccccccccccc, donc le savions d’avance).  >>> ces jeux sont en principe interdits.
De suite il téléphone à ses amis joueurs qui cessent la partie, le temps de nous laisser un peu de temps de visiter l’endroit. D’ailleurs le jeune homme commence à faire le guide.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au 1er étage nous découvrons ce qui a du être des salles de repos ou de déjeuner. Deux salles ou traînent  encore dans chacune une grande table avec de chaque côté des bancs en bois. Des casiers le long du mur.
Dans la troisième salle  : une table recouverte elle de grands carrés de faïence blanche sur laquelle restent encore de petites fioles que nous verrons une prochaine fois, lors de la suite de notre visite.

 

960/365 – L’ usine alcootest -Retour à l’usine

L’été dernier , au cours d’une terriblement longue journée d’exploration urbaine, en train puis surtout … à pied  j’avais découvert une usine. Ce jour là j’ai du rester à l’extérieur.  Il n’y avait aucune porte d’entrée, vraiment aucune … 

Puis 😉 lors d’une autre exploration urbaine avec Nath,  à la fin d’une très longue journée elle aussi (il nous arrive toujours des tas d’aventures tres intéressantes) je lui dit. On va faire un léger détour, je vais te montrer quelque chose.
Ceci dit nous arrivons devant l’usine. Je ne sors pas mon Canon car j’ai déjà des photographies de l’endroit, mais Nath, elle peut en prendre.  Je sors donc avec mon petit apn de poche et elle commence à faire des photos.
De mon côté je me promène puis lui crie : Nath, viens voir, vite !

Un trou 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas le temps d’aller rechercher mon Canon dans la voiture, j’utiliserai mon apn de poche.
Mais il faut faire très attention. Le fermier voisin et très proche n’est pas du tout commode. (l’année dernière lors de ma première visite j’ai pu rentrer dans l’autre ferme et ai parlé à l’autre fermier qui m’avait donc avertie de l’amabilité toute relative de son très cher voisin).
Nous faisons donc attention et une fois sur place nous découvrons une ruine.

Nous n’avons que deux, trois malheureux mètres carrés pour nous déplacer et faire des photographies.
Je zoome parfois à fond pour tenter de garder des détails, ce qui donnera du bruit sur les photographies. Mais bon, cela laisse un souvenir de ce qu’à pu être l’usine avant.
ps : lors de la fermeture de l’usine, la plupart des machines ont été vendues aux Antilles et fonctionnent donc sous un ciel plus clément !

Pour vous rendre compte de l’extérieur,  (clic sur le lien en couleur) Usine alcootest

768/365 – L’Usine Alcootest

Cette usine, cernée par la végétation est en bien mauvais état. Des filets de protection ont été apposés sur certains murs pour contenir les pierres qui menacent de s’effriter et les murs de … tomber, tout simplement.

L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014
L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014

La végétation doit être bien dense à l’intérieur pour que celle-ci cherche à s’échapper vers  l’extérieur.

L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014

La façade d’entrée serait classée, et pour être plus précise c’est la ferronnerie qui est classée et de ce fait ne peut pas être détruite. Et elle se trouve sous une végétation dense.

L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014
L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014

On peut voir l’usine de la rue et elle est très facile d’accès (pour arriver devant elle), mais,  à moins de sauter par dessus les grilles  il est impossible d’y entrer.
D’ailleurs, les personnes qui s’y risqueraient s’exposeraient immanquablement à des risques évidents d’accidents éventuels.

L'Usine Alcootest Juillet 2014
L’Usine Alcootest
Juillet 2014

©Yoshimi-Paris Photographie_MG_5304Nous terminerons une prochaine fois cette exploration urbaine de cette usine qui ne peut pour le moment être démolie .

Ce soir c’est weekend 😀
Bon vendredi ❤