3 327/365 – C’est chouette

c’est chouette

 

Publicités

3 006/365 – Difficile de résister au plaisir de bouger

Difficile de résister au plaisir de bouger …
C’est peut-être ce que pense le lion de Belfort, couché sur son socle depuis tant d’années ….
Y avez vous pensé ? 😉

Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau - Lion de Belfort
Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau – Lion de Belfort

3 005/365 – Entre la Pitie Salpetriere et Alésia (partie 5)

Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau - Lion de Belfort (copie)
Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau – Lion de Belfort (copie)

J’arrivais enfin en vue de la Place Denfer Rochereau où trône une réplique du lion de Belfort.
pour informations clic ici >>> lion de Belfort rend hommage à la ville du même nom au cours de la guerre de 1870 qui marque la fin du second Empire. Cette statue en plaque de cuivre est la copie exacte de celle que Bartholdi sculpta à même la roche au pied de la falaise de la Citadelle de Belfort
La version que l’on voit au centre de la Place Denfer Rochereau a été installée en 1879 : pour informations, clic ici >>> 1879

(sources : paris.unplegged.fr)

Au moment où j’ai pris cette photographie, on était à une petite semaine de tout ce tralala de fin d’année … Monceau Fleurs et son étalage de sapins.

Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau
Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau
Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau - Metropolitain - Pavillon d'Octroi
Entre la Pitié Salpêtrière et Denfer Rochereau – Metropolitain – Pavillon d’Octroi (1784-1787)

Ayant traversé la place et toujours clopinant (rappelez vous la difficulté que j’éprouvais à marcher après toute cette trotte), je vois avec délice un banc sur lequel je me suis installée une petite dizaine de minutes. Je n’en pouvais réellement plus (et je n’avais rien mangé depuis le matin).
Je prends une dernière photographie, celle de l’entrée du Métropolitain (avec sa vieille enseigne) qui se trouve tout juste à côté du Pavillon d’Ocrtoi que l’on apperçoit également.

Architecte Claude-Nicolas Ledoux.

De 1784 à 1787, Claude-Nicolas Ledoux, à la demande de la Ferme générale chargée de la collecte des impôts, construit plus de cinquante postes d’octroi tous différents, qui constituent une nouvelle enceinte de Paris, destinée à lutter contre la fraude. Seules quatre de ces barrières subsistent encore aujourd’hui.

Encore un article tres intéressant, comme les deux autres liens donnés plus haut et avec des reproductions de photographies anciennes qui montrent bien l’endroit tel qu’il était : clic ici >>> Denfer-Rochereau
Quelque chose clignotte sur mon petit apn de poche … plus de batterie 😀

Ce n’est pas très grave. Je me suis déjà bien rapprochée de la Place d’Alésia (à un petit kilomètre tout de même). Et de là plus question d’aller à pied, je prendrai le bus qui s’arrête à 100 mètres à peind ede mon domicile.

Je rentrerai vannée de chez vannée, mais tres contente d’être partie à la découverte et ravie de cette promenade non programmée

Nous sommes  la fin de cette promenade. J’espère que tout comme l’autre elle vous aura plue.
Vos impressions me feraient grand plaisir. Merci

 

 

 

699/365 – Hôtel Lutetia – Suite Perrin

La suite Perrin est quelque peu particulière. Faites attention à ne pas vous couper 😀

Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014

Cette suite a été décorée par des oeuvres de Philippe Perrin. La plupart ont été mises en vente lors de la vente aux enchères de cette semaine .

Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014
Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014
Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014

Les lampes de chevet sont décrites dans le catalogue de vente comme ceci : lampes à poser en plastique à motifs striés et métal chromé. Prix de mise aux enchères 60/100 €

Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014
Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014

Psyché à deux caissons latéraux ouvrant à six tiroirs. Prix de mise en vente aux enchère : 200/300 €

Dans le reflet on voit une oeuvre de Philippe Perrin qui est mise aux enchères elle aussi : sculpture en aluminium brossé découpée, signée, datée et annotée EU en bas au centre. Prix de mise en vente aux enchères : 4000/6000 €.
La voici (en partie), à côté d’une lampe de parquet, mise en vente au prix de 100/150 €.

Suite Perrin - Hôtel Lutetia - Paris 17-05-2014
Suite Perrin – Hôtel Lutetia – Paris 17-05-2014