3 096/365 Paris le quartier de la Butte aux Cailles en monochrome

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 076/365 – Paris dans le quartier de la Butte aux Cailles

Une jolie lumière ce matin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 565/365 – Paris, la fête à Macron 05 mai 2018

Samedi midi, envie d’une promenade dans Paris.
Le plus simple, le plus rapide est de prendre le 95 au coin de la rue, de descendre à Opéra puis … de voir.
Je veux me promener légère donc je ne prend que l’artillerie légère elle aussi, en l’occurrence mon petit nikon coolpix31.

Le bus n’emprunte pas le pont du carrousel pour cause de manifestation.
Encore une me dis je . Pas grave, je descend et marche vers Opéra car c’est là que j’ai envie d’aller, souvent c’est attirée comme un aimant que je me dirige dans sa direction. Un quartier que j’aime dans Paris, encore et encore ❤  ❤  ❤

L’avenue de l’Opéra est vide de toute circulation automobile. Il y a des policiers un petit peu partout.  Je vois tout au loin du monde.
Bon sang, la manifestation c’est donc là qu’elle se passe ?
Mais … c’est la fête à Macron ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce sera donc mon sujet photo. La pêche a été bonne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je n’ai absolument pas envie de suivre ou de participer à la manifestation.
J’ai l’intention de déambuler entre les gens, voir ce qui se passe
Je remarque des gens qui font un pique nique sur le trottoir, un petit peu partout ici et là.
Des familles avec enfants ou  poussette.
L’ambiance paraît bon enfant, vraiment bon enfant et tout est calme, joyeux .

Diaporama de 16 photographies prises sur le vif, sans recadrage, avec des contre jours parfois, des bras ou des mains qui ne devraient pas se trouver là …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur le coup de 14 heures, les manifestants se mettent en route.
je rentre à la maison ….
Tout est calme, tout est toujours resté calme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quel sera mon prochain sujet photo ou promenade…
Et, si j’allais à la foire ? 😉

3 559/365 – Paris, Saint Germain des Prés, Cour de Rohan, visite guidée

Mercredi  je suis sortie l’après midi, j’avais besoin de dérouiller mes vieilles jambes.
Dans quelle direction aller ?
Il fait trop chaud , donc, je prends le bus 95 qui m’arrêtera à Opéra et là je verrai bien.
En cours de route je change de projet, il fait vraiment très chaud, je descend à Saint germain des Prés et je longe le boulevard Saint Germain.
Je ne sais pas ce que je vais rencontrer ou voir.

Comme à mon habitude j’erre au hasard des rues.
Durant ma promenade j’ai fait plusieurs tres belles decouvertes, des petits détails, des coins chargés d’histoire dont une … brrrrrrrrrrrrrrrr, qui fait bien froid dans le dos et qui se situe Cour de Rohan.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans cette cour se trouve … quelque part, l’endroit où a été fabriqué la première guillotine ; la guillotine de Schmidt .
Tobias Schmidt était un fabricant de pianos et de clavecins. C’est dans son atelier qu’a été construite cette fameuse guillotine. La conception de cet instrument fut confiée à Ignace Guillotin alors, député de Paris.
C’est l’ Assemblée qui, en 1791 décida que les hommes devaient être égaux en matière d’exécution capitale ! Elle adopta alors la décapitation comme seule peine de mort.
On dit aussi que c’est là qu’elle fut pour le première fois, expérimentée.

Elle fut testée en avril 1782 sur des bottes de paille puis, sur des moutons vivants. Cette expérimentation fructueuse sur des moutons vivants, celle-ci fut poursuivie sur des cadavres de la prison de Bicêtre.

C’est le 25 avril 1792 qu’elle fut utilisée pour la première fois sur des condamnés, Place de Grève.

Cette première « mise en bouche » m’a donné l’envie de revenir dans le quartier, il y a vraiment beaucoup à découvrir et à apprendre.

ps : être photographe, ce n’est pas que photographier des paysage, ce n’est pas que faire de la photo d’art, c’est également se promener dans les rues , être curieux (euse), immortaliser des instants et en apprendre sur l’histoire de son pays 😀 .
C’est également pouvoir faire vivre le mieux que l’on peut une histoire, qui donne aux gens l’impression de s’y projeter.

 

3 554/365 – Paris, brocante de quartier, photos volées

Samedi matin. Le ménage est fait, la blanquette mijote tout doucement .
Que faire ?
Il y a une brocante dans le quartier, alors pourquoi ne pas y faire une promenade ?
Laissons l’artillerie lourde à la maison et sortons avec l’artillerie légère ; en l’occurrence mon petit coolpix31.

L’exercice consistera à prendre des photos volées de détails, d’insolite ou de personnages (sans reconnaissance de visage) .

Exercice difficile. Il faut être rapide (d’où parfois un léger flou), discret (d’où la sortie de l’artillerie légère qui tient facilement dans le creux de la main), et être sans cesse l’œil à l’affut.

Visionnage en deux séries de 9 photographies brutes (non modifiées), diffusées dans l’ordre dans lesquelles elles ont été prises avec pour le 1er diaporama le début à la borne autilib et pour le 2ème diaporama le début avec une personne qui tient 1 livre en main.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque je suis rentrée, environs une heure plus tard, la femme au téléphone  (derniere photo) que j’avais vue en sortant de chez moi, était toujours accrochée à son portable.

3 506/365 – Paris, Galeries du Palais Royal

Rue de Beaujolais ; c’est en 1784 qu’est ouverte cette rue, sur une partie de l’ancien jardin du Palais Royal. Le Duc d’Orléans y fit bâtir des galeries de pierre.

galeries du Palais Royal

Ci-dessous deux liens intéressants où les curieuses et curieux pourront en apprendre sur l’histoire ce cet endroit.

Les galeries du Palais Royal, ancêtre des passages couverts

Les galeries du Palais Royal  (paristoric.com)

 

 

 

 

3 409/365 – Let’s Dance !

Il y a quelques jours je vous présentais un groupe de Makabés, tous bien vivants et remuants, qui se produisait sur la Place du Palais Royal.
Durant leur prestation je regardais également le public puis oh  ohhhhhhhhhh 😉

Let’s dance
Let’s dance

Danser, c’est ce que feront peut-être certaines et certains d’entre vous à l’occasion du passage vers la nouvelle année ce soir.

3 407/365 – Paris, les Makabés de la place du Palais Royal

Samedi dernier je me trouvais du côté de la Comédie Française lorsque mon oreille a capté de la musique, quelque part dans les environs.
Après avoir entendu d’où elle venait, j’ai alors pointé mon objectif en zoomant pour voir ce que c’était exactement.

Et j’y ai vu une fanfares de makabés ; affublés en Père Noël, arborant un tres beau pull moche, voire portant un chapeau de renne.

les makabes de la place du Palais Royal

Rentrée à la maison je me suis mise à rechercher des informations sur ces makabes bien vivants.
Et j’ai appris qu’il s’agissait de la fanfare des étudiants en médecine de Kremlin Bicetre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’était sympa ce samedi en fin d’après midi que de s’attarder ainsi quelques minutes à les écouter.

 

3 406/365 – Paris, la dame au petit chien de la place Colette

la dame au petit chien de la place Colette

Ces deux trois dernières semaines je reviens doucement promener mon regard dans Paris.

Samedi dernier je me trouvais devant la Comédie Française, place Colette et je vois cette dame joliment vêtue, attablée à la terrasse d’un café et posant délicatement la main sur son petit chien qui étais assis à côté d’elle.

J’ai trouvé ce moment superbe, tout simplement.