3 570/365 – Paris, Jardins de Bagatelle, trainée de paon

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque l’on prend le temps d’observer un paon qui fait la roue (et qu’on le respecte en ne bougeant pas, en ne parlant pas, en ne criant pas) … , lorsqu’il déploie ses plumes , bouge et fait la roue, on entend le froissement de celles-ci dans une danse frétillante.
Il suffit d’écouter.

 

 

Publicités

3 569/365 – Paris, Jardins de Bagatelle, visite guidee

Nous sommes en 1775, le Comte d’Artois , frère de Louis XVI et futur roi Charles X acquiert un domaine en piteux état au coeur du bois de Boulogne.
A la révolution son domaine lui est confisqué puis est laissé à l’abandon, mais il réussit à le récupérer !
1905 (il s’en est passé du temps), la ville de Paris rachète le domaine.
Samedi 21 avril 2018 … je m’y promène

… résumé de 243 ans d’histoire en 5 lignes   😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 568/365 – Paris, Jardins de Bagatelle, vestiges de l’Abbaye de Longchamp, visite guidée

Il faut la découvrir … presque par hasard 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit peu d’histoire 

De cette Abbaye fondée en 1245 il ne reste que quelques vestiges ici dans les jardins de Bagatelle.
Il y avait un grand domaine qui comprenait un château, une abbaye, un moulin …
Ce domaine , situé sur un massif  de marécage était couvert de bois . Le bois de Boulogne (appelé anciennement forêt de Rouvray). Cette partie du bois était proche du village des Menus. Cette partie du bois n’était pas un endroit fréquentable et était surtout connue pour être un réel coupe gorge, car mal fréquentée. Il y avait également beaucoup de crimes qui y étaient perpétrés.
L’abbaye de Longchamp fut un lieux de promenade très prisés au XVIIIème siècle.

Pour en savoir plus sur l’histoire du domaine de Longchamp, n’hésitez pas à cliquer sur le lien suivant en vert et en fras : >>>  domaine de Longchamp

Sur le site de la BNF j’ai lu ceci  ;    » Abbaye de Clarisses fondée en 1255 par la bienheureuse Isabelle de France, soeur de aint-Louis, avec des religieuses venues de Reims, elles-même arrivées d’Assise. En 1263, le Pape Urbain IV approuva les constitutions de Longchamp, lui autorisant même  la possession de biens et revenus : cette dérogation  fut à l’origine de la branche des Clarisses Urbanistes.
L’abbaye fut fermée en 1790 et démolie en 1792.  »
En fait ; en 1792 les religieuses furent expulsées et les bâtiments furent vendus.
L’Abbaye, elle, fut détruite en 1795 et le moulin de Longchamp fut conservé et resta en activité jusqu’en 1809
ps : les informations sont difficiles à avoir sur les différents sites officiels ou non. Mais le moulin de Longchamp, le moulin actuel que l’on voit sur le site de l’hippodrome de Longchamp (qui vient d’être réouvert) est en pierre. Alors que le moulin d’origine lui … était en bois.

Ces deux liens suivants , en vert et en gras, viendront compléter votre curiosité.

Isabelle de France, soeur de Saint Louis :  la Vierge savante

Isabelle de France et l’Abbaye de Longchamp

Des vestiges se trouvant dans les  jardins de Bagatelle, il ne reste pas grand chose. On peut passer sous un porche et sur le côté se trouve encore une partie soutenue par des etais, avec une fort belle grille en fer forgé. (je n’ai pas pu la photographier en entier car il y a de ce côté un grillage ).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de la visite
N’oubliez pas le guide 😉

Pour vous y rendre en transport en commun de Paris :
Le plus simple est de rejoindre la Porte Maillot par le Métro de la ligne 1 (la jaune), puis de prendre le bus n° 244 et de descendre quelques arrêts plus loin à l’arrêt Bagatelle-Pré Catelan

3 563/365 – Paris, Jardins de Bagatelle, le printemps et les cerisiers en fleur

Revenons le temps d’un petit diaporama, sur les cerisiers en fleur des jardins de Bagatelle, cerisiers que l’on ne se lasse pas d’admirer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 563/365 -Paris, Jardins de Bagatelle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On peut presque se perdre dans ces jardins … ou mettre du temps avant de retrouver le chemin de la sortie (les jardins sont grands et il existe plus d’une entrée).  Si on va vers la mauvaise on a de fortes chances de devoir retraverser tout le jardin.
Après pas loin de trois heures d’errance dans ces jardins, je recherchais la sortie vers la grille d’honneur (celle par où je suis arrivée) et je me suis retrouvée à l’opposé.
Pour mon plus grand bonheur car j’ai vu cette vue et cet arbre ❤

N’hésitez pas à aller passer la journée entière dans ces jardins.
Après votre promenade, vous pourrez dans un environs proche soit :
* aller à l’hippodrome de Longchamp qui vient de réouvrir (n’hésitez pas à consulter le calendrier des courses)
* vous rendre à la Fondation Luis Vutton (personnellement je déteste cette architecture et désolée … trouve cela très laid) !
* vous jouez au golf ? Vous aurez le choix entre le golf du bois de Boulogne et celui du Polo de Paris
* le musée Marmottan Monet vous attend également
* un autre jardin, différent se trouve pas très loin, le jardin d’acclimatation réouvrira ses portes au mois de juin.

Pour vous y rendre en transport en commun de Paris :
Le plus simple est de rejoindre la Porte Maillot par le Métro de la ligne 1 (la jaune), puis de prendre le bus n° 244 et de descendre quelques arrêts plus loin à l’arrêt Bagatelle-Pré Catelan (flèche bleue sur le plan).

plan d’accès jardins de Bagatelle

Un autre genre d’activité que vous ne manquerez pas de remarquer le long de l’avenue de longchamp et dans les bois environnants est, comment dire …… celui de rencontres expresses et monayées …..