3 658/365 – Fermeture de l’hippodrome de Maisons Laffitte adopter un hippodrome pour le sauver

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au moment où j’avais programmé cette publication je ne connaissais pas encore la mauvaise nouvelle.

En 2020 il n’y aura plus de courses à l’hippodrome de Maisons Laffitte.

AU moment de la rénovation/construction du nouveau Longchamp l’Etat avait donné son accord à France Galop (société organisatrice des courses de galop -plat et obstacles) à condition que FG ferme un de ses hippodromes parisiens. Auteuil/Maisons Laffitte et Saint-Cloud étaient sur le banc de touche.
Il y a deux ans déjà on parlait de fermer l’hippodrome de Maisons Laffite, c’est lui qui avait été choisi.

France Galop est confrontée à une dette de 37 millions d’€ et est menacée de cessation de paiement en 2020 faute de réformer ses structures (source Le Figaro) ici >>> le parisien
(la construction du nouveau Longchamp a coûté à FG pas loin de 140 millions d’€ …..

Le coût de fonctionnement de l’hippodrome de Maisons Laffite coûte par réunion des pécadilles à côté de celles de l’hippodrome de Longchamp  , et on ne comprend pas comment FG puisse faire des économies en fermant cet hippodrome situé aux portes de Paris.
Au moment où les courses vont mal , au moment ou moins de gens se rendent sur les hippodromes …

Il aurait été plus judicieux de fermer Saint-Cloud ou le terrain sur lequel est situé l’hippodrome est constructible et vaut cher. Là FG aurait fait des économies.

Jacques Myard, le maire LR de Maisons Laffitte a tout fait pour contrer la décision de FG .

Le couperet est tombé ce mardi soir.
En 2019 il y aura encore des courses sur l’hippodrome de Maisons Laffitte mais celui-ci fermera ses portes en 2020.
FG est propriétaire du site mais celui-ci est inconstructible. Mais Il serait question d’en faire autre chose.

Il est question du centre d’entraînement aussi. Celui-ci est conçu pour l’entraînement de 1500 chevaux et une moyenne de 500 y sont entraînés actuellement. Plusieurs entraîneurs dans les deux ou trois dernières années ont fait des frais, ont prit des emprunts pour venir s’installer là, près des autres entraîneurs déjà bien établis, ils ont prit « une cour » .
Le centre d’entraînement ne fermerait pas mais celui-ci serait largement réduit.
Les professionnels pensent que peu à peu il puise lui aussi se voir fermer.

Dans le milieu professionnel, sur les réseaux sociaux, beaucoup de monde a été mobilisé et se mobilise encore , espérant que FG puisse revenir sur sa décision.

J’ai vu une internaute anglaise qui suggérait à France Galop de vendre sa tour à Boulogne et de venir s’installer à Maisons Laffite, dans les infrastructures de l’hippodrome .

réactions  de professionnels
Didier Prod’homme – entraîneur : c’est une honte de transferer les courses de Maisons Laffitte à Fontainebleau -hippodrome retrograde-  où il n’y a PAS de public, ni les entraîneurs et ni les propriétaires
Freddy Head – entraîneur >>> il n’y a eu aucune concertation avec les entraîneurs  (comme d’habitude) … comme ca va les courses vont bientôt fermer  complètement – je suis inquiet – on tansfert Maisons Laffitte vers Fontainebleau et c’est épouvantable –
Yann Lerner – la fermeture de Maisons Laffitte  .. j’éprouve une immense tristesse – j’ai du mal à comprendre comment on peut se priver d’un hippodrome parisien – les enjeux sont beaucoup plus concentrés sur la région parisienne que sur les provinces et j’ai du mal à comprendre – et personnellement … ca sent pas bon –
Stéphane Wattel – entraîneur – pour moi ca me parait assez logique bioen que je comprenne que pour mes confreres de Maisons Laffite cela soit difficile à avaler –

 

Il y a des gens qui sauvent des châteaux pour les sauver de la ruine, de la destruction. (cela s’est appelé adopte un château je pense)
Pourquoi ne pas faire la même chose pour l’hippodrome de Maisons Laffitte, rassembler les propriétaires, les entraîneurs, les jockeys et tous les autres amoureux et passionnés . 
Que celles-ci et ceux-ci puissent toutes et tous se porter acquéreur de l’hippodrome (avec les moyens que chacun a) et puissent proposer à FG le rachat de toutes les infrastructures ?

Les « participations » pourraient même venir de l’etranger .
Alors, moi je ne sais pas faire ca, mais SI c’etait possible et même réalisable , qu’on n’hésite pas à entrer en contact avec moi qui ne suis qu’une passionnée .
Serait-ce une utopie ?

Rappelez-vous que Maisons Laffite est aussi et avant tout la cité du cheval, l’hippodrome a une histoire, est ancien et c’est entre 1828 et 1834 que furent organisées les premières courses sur les prairies du futur hippodrome.
Lire en cliquant sur le lien en vert et en gras. >>>  Historique hippodrome de Maisons Laffite

Lire en cliquant sur le lien en vert et en gras. >>>   Historique du centre d’entraînement de Maisons Laffitte 

pourquoi cette passion des chevaux ?
Vous le saurez en allant lire cette petite histoire (clic sur le lien en vert et en gras ici  >>> les chevaux et les hippodrome avec passion

3 524/365 – Grand Prix d’Amérique 2018 – Lutte à l’arrivée entre Readly Express et Bold Eagle

En réalité, cela fait déjà près de deux semaines qu’ils sont arrivés 😀

Plus sérieusement maintenant, mon avis sur la course en elle même.
C’est bien la première fois que le départ s’est déroulé catastrophiquement, c’est incroyable ce qu’il s’est passé et cela n’aurait pas du l’être, surtout pour un Grand prix pareil !
Deux faux départ ; l’un occasionné par le cheval Bold Eagle et l’autre par le cheval Propulsion.
Un troisième faux départ puis un cafouillage pas possible entre les drivers eux-même. A croire que c’étaient tous des apprentis !!
Après 12 tentatives la treizième fut enfin la bonne et le départ a pu être validé.

Premier  passage devant les tribunes ; on voit la jument portant le n°9 Belina Josselyn dans le dos du cheval n° 18 Bold Eagle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le dernier tournant la lutte devient sévère lorsque Bold Eagle se lance à la poursuite de la victoire. On avait cru un moment qu’il allait passer en tête la ligne d’arrivée mais cette année il a trouvé plus fort que lui en l’occurrence le cheval Readly Express qui est sacré nouveau champion  après une lutte spectaculaire.

A l’issue de la course plusieurs drivers ont du se présenter devant les juges de course et s’expliquer sur les faux départs et … le reste.
Plusieurs d’entre eux ont écopé d’une amende de 2 000, 00 €.  Les insubordinations face au juge de départ ont également été sanctionnées.
Rendez-vous compte, avec le nouveau règlement du code des courses qui est entré en vigueur début 2018, un cheval qui occasionne deux faux départ se voit disqualifié de la course.
On est passé à côté d’une catastrophe nationale 😀

L’année dernière  le cheval Anna Mix a occasionné deux faux départs. Mais en fait elle n’est jamais partie, elle n’a pas voulu partir , restant campée sur ses quatre jambes et a donc été retirée de la course (depuis elle ne peut plus prendre part à une course avec un départ volté)

Cette année beaucoup de monde était encore présent et dans les tribunes et dans l’enceinte du pesage où je me trouve. Je suis positionnée juste devant le poteau d’arrivée et peut donc bien voir la lutte finale !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le chaval Bold Eagle n’est plus arrivé 1er depuis quelques mois. Il a déjà mit plusieurs fois un genou à terre. Je me demande si c’était une bonne idée de l’avoir engagé dans l’Elitloppet en 2017 (course remportée par le cheval Timoko), course se déroulant en deux batteries (ce qui est éprouvant pour le cheval).
Ce weekend il est engagé dans le Grand Prix de France  …..
Je me demande si on ne devrait pas laisser  tranquille un cheval de cette trempe qui a déjà tout donné et n’a franchement plus rien à prouver.

Après un non départ du cheval Anna Mix en 2017.
Après les trop nombreux déboires au départ de cette année.
Que nous réservera le départ du prochain Grand Prix d’Amérique 2019 ? On se le demande !

Envie de revivre  cette journée exceptionnelle ?
Regardez donc les videos ci-dessous

3 520/365 – Une matinée avec Criquette Head Maarek aux pistes d’entraînement de Chantilly

Un petit peu plus de deux ans après ma première venue aux écuries de Criquette Head Maarek,  la veille du dernier Qatar du cheval Trêve j’appelle Criquette aux écuries pour savoir si je peux venir lui dire bonjour.
Il est convenu que j’arrive en gare de Chantilly ce matin puis que je monte tranquillement jusqu’aux écuries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Presque tous les chevaux sont partis maintenant et il reste ses propres chevaux qui ne sont pas encore dispatché chez des entraîneurs divers puis quelques autres qui ne sont pas encore parti.

Venez donc suivre le deuxième lot avec moi.
J’accompagne dans la voiturette électrique jusqu’aux pistes.
Criquette n’entraîne plus depuis une semaine maintenant, mais les chevaux doivent sortir.
Le ciel est bouché et en arrivant au réservoir Criquette sent qu’il ne va pas tarder à neiger.
Et … de fait, de touts petits flocons commencent à tomber dru.
Il fait pas loin de quatre degrés sous zéro et la neige tombe de plus en plus épaisse et de plus en plus fort avec en prime un vent glacial et les chevaux de l’écurie …. sages comme des images, même le petit deux ans facétieux 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous croisons quelques lots. Les pistes sont gelées sauf une  qui longe la piste des réservoirs et est en sable fibré (qui ne gèle pas).

Avant de retourner aux écuries je demande si nous pouvons nous arrêter au rond « Trêve » pour une photographie. La personne qui nous avait accompagnée sur les pistes me propose d’en prendre une de moi que je garderai bien précieusement .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il neige de plus en plus fort. Je suis ravie, vraiment ravie. Cela faisait au moins trois ans que je n’avais plus vu la neige tomber. A Paris il doit certainement tomber quelques flocons mais certes pas comme ici où la neige tient bien au sol.
Il neige tellement fort que l’on me reconduit en voiture jusque la gare. J’ai du temps avant de prendre le train et je décide d’aller à travers le petit bois juqu’aux pistes de l’hippodrome de Chantilly. Envie de le voir sous la neige (la photographie sera pour plus tard).

Aux écuries, un autre lot sort pour les pistes. Ce n’est pas le monogramme de Criquette sur les couvertures. Il neige vraiment très fort.
Les gens qui travaillent dans le milieux sont vraiment des passionnés pour être dehors par tous les temps, vraiment tous les temps.
Un cheval mange tous les jours ….
Un cheval doit être pansé tous les jours ….
Un cheval salit sa litière tous les jours ….
Un cheval doit sortir tous les jours ….
Ce n’est pas toujours facile quand il fait plusieurs degrés sous zéro, de se lever à 5/6 heures du matin, de venir aux écuries quel que soit le temps, de travailler dur … Ne restent que ceux qui ont « CA » dans le sang 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 512/365 – Grand Prix d’Amérique 2018

Le Grand Prix d’Amérique est une course qui a été créée en 1920 et se dispute dans le temple du trot qu’est l’hippodrome de Vincennes à Paris. C’est aussi la plus grande course au trot au monde !
La première édition de cette course fabuleuse a été disputée sur la distance de 2 500 mètres. Cette distance fut progressivement augmentée à 2 625 mètres, 2 850 mètres, 2 800 mètres, 2 600 mètres pour, en 1994 être de 2 700 mètres. Distance qui n’a plus été modifiée depuis.

En 1945, 1946  et 1947 après la guerre cette course fut disputée sur l’hippodrome d’Enghien. L’hippodrome de Vincennes ayant été occupé par du matériel militaire la piste ayant été défoncée, un autre hippodrome fut choisi.
Le Prix d’Amérique fut alors couru en deux manches,  car la piste de l’hippodrome d’Enghien était bien moins large que celle de Vincennes et ne pouvait de ce fait accueillir autant de partants .

poney portant le drapeau americain,parade d’ouverture édition 2017

Cette course internationale de groupe I  est réservée aux chevaux de 4 à 10 ans inclus qui doivent avoir gagné au moins la somme de 16 000 € au 1er janvier
Les 18 meilleurs cracks mondiaux se disputeront cette compétition sur une distance de 2 700 mètres (grande piste) au trot attelé.

Elle est dotée de 1 000 000 € répartis de la façon suivante :
* 1er :    450 000 €
* 2ème   250 000 €
* 3ème   140 000 €
* 4ème     80 000 €
* 5ème     50 000 €
* 6ème     20 000 €
* 7ème     10 000 €

Très populaire, cette course est diffusée dans le monde entier auprès de millions de téléspectateurs et dans près de 30 pays !
Le cheval OURASI est celui qui a gagné le plus de fois cette compétition. En 1986,1987,1988,1990.
Le driver Jean René Gougon l’a gagnée 5 fois !
le cheval Bold Eagle est le recordman en terme de vitesse .
En 2016 il a gagné cette compétition en 1’11″4

On le voit ci-dessous lors de sa victoire dans l’édition 2017 de cette compétition

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous vous douterez,  que si je publie durant les prochains jours des billets sur le Prix d’Amérique, c’est que j’ai reçu mon accréditation et que ce dimanche 28 janvier 2018 je passerai ma journée à l’hippodrome de Paris Vincennes.

Lorsque les 18 partants définitifs seront connu je ne manquerai pas de publier le tableau ici même.

828/365 – Hippodrome de Vincennes – Balade de Blary – Prix de Basly 2014

Balade de Blary Prix de Basly 2014 Hippodrome de Paris Vincennes - 06-09-2014
Balade de Blary
Prix de Basly 2014
Hippodrome de Paris Vincennes – 06-09-2014

Voilà un cheval qui porte bien son nom … et emmène son jockey …. en balade 😀

Plus sérieusement … c’est une « B », un 3 ans donc.
Même si c’est sa 8ème course et qu’elle a déjà remporté 25 000 €, elle doit encore apprendre son métier.

Mais lorsqu’un cheval ne « trotte » pas et qu’au passage des tribunes il fait des siennes, je vous prie de croire que les photographes présents ont leurs objectifs braqués sur l’évènement .

On est quel jour ?
Le 16… oh déjà la mi septembre. Dimanche une nouvelle saison commence, nous serons en automne.
Belle journée à tous mes visiteurs ❤

743/365 – Hippodrome de Vincennes – Airport – Défilé Prix du Président de la République 2014

Un titre de circonstance en ce début de vacances.
Pour la petite histoire, Airport est bien le nom du cheval.

22 juin 2014 à l’hippodrome de Paris Vincennes, le prix du Président de la République, une course événementielle à laquelle j’assistais une fois de plus. Pass press et hop là, sur la cendrée devant les tribunes à shooter un à un les concurrents.

Des jeunes chevaux de 4 ans, hongres exclus.

Lorsque les chevaux doivent défiler (en général avant un grand prix), ils peuvent devenir plus nerveux qu’ils ne le sont encore ou alors …. émotifs (on va dire ça comme cela, hein ? ) 😉

"Airport" Hippodrome de Paris Vincennes Défilé du Prix du Président de la République 22-06-2014
« Airport »
Hippodrome de Paris Vincennes
Défilé du Prix du Président de la République
22-06-2014

Il y avait derrière moi et derrière la barrière, des faux tographes (qui se la prennent pas mal , je les connais), qui s’énervaient et insultaient presque le caméraman (qui faisait son travail) car ils ne pouvaient pas « shooter » cet événement précis 😀

"Airport" Hippodrome de Paris Vincennes Défilé du Prix du Président de la République 22-06-2014
« Airport »
Hippodrome de Paris Vincennes
Défilé du Prix du Président de la République
22-06-2014

Etre photographe n’est pas seulement comme certaines personnes pourraient le penser, faire uniquement de la belle photo (mais qui reste plate et sans charme). Etre photographe c’est aussi être là au bon moment et essayer de tirer le meilleur profit de l’événement qui nous occupe (en l’occurrence cette érection) et même si ce n’est pas l’événement du siècle.

Je souhaite une bien belle journée à tous mes visiteurs ❤

434/365 – Hippodrome de Vincennes – Les gueules noires

Etre driver c’est aussi recevoir des projections de mâchefer, de cendrée ou de sable en pleine figure 😀

Hippodrome de Vincennes - 14-06-2013
Hippodrome de Vincennes – 15-06-2013

Sur l’image suivante on voit dans le coin inférieur droit une caméra sur le sulky (indiquée par une flèche bleue.
Elle est accrochée au sulky de L.Kolgjini qui drive Raja Mirchi.
Le lien du Prix René Ballière 2013 où l’on voit toute la course à l’intérieur du peloton 😀

Hippodrome de Vincennes - 14-06-2013 Prix René Ballière
Hippodrome de Vincennes – 15-06-2013
Prix René Ballière