3 680/365 – Paris Lac des Minimes bois de Vincennes cou de cygne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 674/365 – Danse avec lui

Il y a quelques années lorsqu’on voyait encore des jeunes avec le couple de cygne du lac des Minimes au bois de Vincennes j’avais pu approcher les jeunes de près, de très près même.
Mon approche discrète et douce avait été acceptée par les parents et ceux-ci m’ont laissée tranquillement au milieu de leurs jeunes -qui allaient avoir un an est s’essayaient à leurs premiers vols-
pour voir les photographies cliquez sur le lien en vert et en gras ici : >>>  cygnes juvéniles

Samedi dernier un des deux adultes du couple se trouvait sur les berges tandis que l’autre vaquait à sa toilette dans l’eau.
Lorsque je l’ai vu je me suis approchée sans faire de bruit pour me retrouver à 2/3 mètres du cygne.

Ce cygne m’a laissée ainsi le photographier pas loin d’un bon quart d’heure et il m’a offert une danse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

puis il m’a fait comprendre qu’il était temps pour moi de le laisser tranquille et de le quitter. Chose que j’ai bien sur immédiatement fait. En le remerciant de cette danse 😀

3 673/365 – Paris, au bois de Vincennes avec la Légion Etrangère

Il m’arrive toujours des choses incroyables en promenade dans Paris ou ailleurs.
J’y fais également aussi des rencontres.
Vous connaissez que je rencontre bien souvent -pour mon plus grand plaisir- des pompiers dans Paris, en train de faire leur jogging.

Cette fois-ci … petit changement 😀

Je vois venir vers moi un groupe de plusieurs hommes -7 ou 8 à première vue – courant, là, vers moi … 😀
Ce ne sont plus des pompiers cette fois-ci, mais c’est la Légion Etrangère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

au même moment et dans mon dos j’entends un autre groupe de plusieurs personnes faire leur jogging. Je me retourne et … je vous le donne en mille … la Légion Etrangère encore 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

il y a des jours comme ça où il fait bon se lever tôt, très tôt même 😉

 

3 672/365 – Allée des tilleuls bois de Vincennes

Cela faisait un certain temps que je n’étais plus revenue par ici.
Partie de Paris en transport en communs, bien avant que le soleil ne se lève, j’espérais un petit peu de givre, un froid bien sec qui laisse une nature endormie sous un très fin manteau blanc.
Il faisait encore noir en arrivant sur place, le jour commençait à peine à se lever et j’ai commencé à faire le tour du lac tranquillement.

J’y ai croisé le chat du chalet qui visiblement chassait les oiseaux ou espérait pouvoir attraper un canard.
J’ai entendu  … les canards cancaner et se disputer
J’ai vu le couple de cygne (non accompagné de leurs jeunes, une fois de plus …  cela fait deux ou trois ans que soit les jeunes sont mangés par des bêtes, soit ne survivent pas)
J’y ai vu d’autres oiseaux du lac
J’y ai vu une mésange
J’y ai vu … oh mon bonheur … un rouge gorge. Celui-ci m’a accompagnée quelque peu

Pas de givre, du froid sec (mais bien couverte) et un ciel couvert sans nuage.
Qu’à cela ne tienne, la photographie restera possible.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

211/365 – Lac du bois de Vincennes – Marathon de Paris 2012

Quelle belle surprise ce dimanche matinal d’apprendre que le marathon  de Paris allait passer là, au lac 😀
Cela valait la peine d’attendre une petite demie heure de plus avant de rentrer à la maison.

Bois de Vincennes
28-10-2012
Marathon de Paris

Pas facile de shooter des gens qui bougent, aussi difficile que des oiseaux en vol 😉
Je baisse mon objectif vers les jambes et les mollets des coureurs en plein effort.

Bois de Vincennes
28-10-2012
Marathon de Paris

Je ne vais pas non plus me refroidir sur place à regarder les près de 4000 marathoniens. Alors je continue ma promenade, mais je change de plan.
Je vais suivre en sens inverse le trajet des marathoniens jusqu’au départ tout à côté du parc floral .
En chemin je croise le bout de la course. Des gens courageux qui prennent part au marathon en sachant que la course sera encore plus difficile pour eux comparée aux personnes qui ont un entraînement intensif.
On voit sur ces visages la souffrance, même après à peine un petit kilomètre.
Lorsque j’en croise un(e) je l’encourage et cela fait plaisir. Puis je croise la voiture balais, le dernier coureur que j’encourage encore plus vivement 😀

Et je rentre chez moi. Je n’ai certes pas eu le lever de soleil, mais celui-ci était encore très bas dans le ciel lorsque je suis arrivée au bois.
La lumière était superbe ..

Allez, d’ici deux trois semaines je suis presque certaine que j’aurai mon cadeau, un beau lever de soleil au dessus de l’étang. On aura bien avancé dans la saison et le soleil se lèvera plus tard. Il faudra juste que je parte très tôt, c’est-à-dire 6 heures du matin pour effectuer tout de même une bonne heure de route avec les transports en commun (trois changements quand même).

Bon mardi à toi lecteur qui passe sur ma page 😀

210/365 – Lac du bois de Vincennes – nature

C’est toujours de ma cache derrière le grillage et près de la rive de l’étang que durant un très long moment je me suis crue dans une cour d’école. Quel ne fut pas mon plaisir de « regarder » les plantes qui m’entouraient. Que ce soit un simple brin d’herbe plus très vert, une graminée se balançant au doux vent d’automne ou le givre sur une feuille tombée d’un arbre.

Bois de Vincennes
28-10-2012
Bois de Vincennes
28-10-2012

J’ai un petit peu hésité avant de pointer mon objectif vers ces graminées. Le soleil pointait déjà le bout de son nez et se trouvait dans la partie supérieure gauche de mon objectif mais je me suis dit .. essayes, testes, joues sur la lumière, les isos.
Si tu rates, pas grave, c’est comme cela que tu apprendras.
Alors j’ai essayé. Je m’attendais à avoir des images brûlées ou très sombre, d’autant plus que mon fond c’était le lac et qu’à cette heure matinale il était d’un bleu profond mais bien sombre.
Alors j’ai le plaisir de vous montrer mes essais 😀

Derrière moi se trouvaient d’autres graminées. Une toute en  boule avait encore sa robe de                 bal couverte de perles de rosée.

Bois de Vincennes
28-10-2012

Une autre se balançait doucement au gré d’un léger souffle de vent

Bois de Vincennes
28-10-2012

En repassant le grillage j’ai remarqué sur une des allées deux drôles de flèches. J’ai alors demandé à une personne qui se trouvait là ce qu’elles pouvaient bien signifier. Il m’a répondu que ces flèches indiqueraient le sens de la courses aux coureurs du marathon de Paris qui n’allait pas tarder à passer.
Ohhhhh chic alors 😀 , quelle aubaine de les voir traverser ce site enchanteur. Cela valait le coup d’attendre une petite demie heure supplémentaire avant de penser rentrer à la maison. Mais je vous raconterai cela demain 😉

Que votre journée soit merveilleuse.

209/365 – Lac du bois de Vincennes gelée matinale

Puis j’ai eu envie de retourner où il y avait du givre au sol.  Pour cela j’ai dû passer outre un grillage en l’enjambant et me retrouver sur une petite parcelle de terre très près du rivage du lac.

Mais la lumière était si jolie, l’endroit si calme, reposant.

Quelques canards m’ont tenu compagnie puis s’en sont allé rejoindre un cygne solitaire et des hérons  se trouvant un petit peu plus loin.
J’ai vu mon premier vol de canard colvert mais la photo est comme pour celle de mes premiers cormorans. Je ne sais pas comment régler mon appareil pour avoir en photo un vol d’oiseau bien net. Mais de voir ce vol fut merveilleux.
J’étais en admiration devant des petites choses simples comme, admirer la nature sous les premières gelées, un brin d’herbe transi, des graminées bougeant sous un souffle de vent, une poule d’eau s’approchant de moi, la nature calme par ce petit matin d’automne.

Gelées matinales
Bois de Vincennes
28-10-2012

Je me trouvais dans ce tout petit espace que vous voyez juste ci-dessus et je m’amusais à photographier chaque petit bout de nature endormie avec tout le bonheur que je ressentais par ce moment vécu.
Mon regard se portait sur les petits rayons de soleil venant réchauffer la nature toute givrée.

Lever de soleil sur la nature givrée
Bois de Vincennes
28-10-2012

En me retournant j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de graminées. Même morte, la nature reste jolie. Je vous montrerai cela demain.

Bon début de semaine tout le monde 😀

158/365 – Lac du bois de Vincennes – Et coule l’eau

Je suis attablée devant mon bureau, le portable ouvert, la tasse de café chaud a côté de moi et EOS pas très loin qui regarde par la fenêtre.
Aujourd’hui j’ai décidé de partir pas trop tard en promenade pour profiter d’un petit peu de fraîcheur avant le weekend de grande chaleur que l’on annonce.
J’avais envie de retourner au bois, dans mon petit coin de paradis que j’ai découvert samedi dernier et également d’aller fouler le tapis de feuilles rousses qui commencent à tomber.

Bois de Vincennes  – 1er septembre 2012

Il ne me reste plus qu’à m’habiller à préparer mes deux sacs, mon sac photo et un sac avec un petit quelque chose à manger, à boire, un pull … et de partir de suite. Il faut que je profite de cette « envie » tant qu’elle m’habite. Elle peut changer vite, très vite  😀

Attention au gros du soleil et pensez à vous en protéger.
Bonne journée tout le monde et des bisoux 😀