821/365 – Sanatorium de C – urbex

Envie de ressortir un petit peu de ces couloirs interminables et pesants.

A l’extérieur un premier petit bout du bâtiment. La forêt qui le jouxte est très dense et terriblement mystérieuse et présentement, ne me donne pas fort envie de la pénétrer. Peut-être est-ce du à l’impression que j’ai encore de cette promenade dans le sanatorium …
Quoi qu’il en soit lorsque je reviendrai ici, dans quelques jours, quelques semaines ou mois, j’irai vers elle directement, sans être influencée par l’ambiance que je pourrais avoir en revenant dans le sanatorium.

Le sanatorium de C.
Le sanatorium de C.

Lorsque je pénètre dans cette partie c’est pour apercevoir sur ma gauche un escalier qui mène vers une entrée (bien murée – comme beaucoup d’endroits ici d’ailleurs).

Le sanatorium de C.
Le sanatorium de C.

Lorsque mon regard se tourne à droite c’est pour voir un couloir …. encore un couloir !

Le sanatorium de C.
Le sanatorium de C.

Mise à part la crasse (il faut essayer de ne pas glisser) sur la gauche il y a comme des boxes mais là aussi il est impossible d’y pénétrer.
Je rebrousse chemin, ne désirant pas perdre mon temps dans cette partie où franchement, il n’y a rien à voir.

Dans un article précédent j’avais dit que ma vision de l’urbex changeait en ce sens où je privilégiais ce qu’il y avait encore de beau à montrer mais que parfois je ne pourrais éviter des endroits crades (ce qui est le cas dans cet article).
Mais cela fait partie du bâtiment qui est gigantesque et d’ailleurs, je ne m’y suis pas attardée 😀

Agréable mardi à tous mes visiteurs D

 

Publicités