3 081/365 – Chez Nathanaëlle – Urbex

Une  « vieillerie » que j’avais oubliée dans les toiles d’araignée …

Chez Nath
Chez Nath

Cette cabane faisait partie d’un ensemble qui se trouve sur une île.
Certaines d’elles sont encore en état mais en revanche plusieurs sont carément à l’instar de celle-ci, qui aurait pu appartenir à Nathanaëlle, Jean, Claude, Isabelle, à Virginie, à Nathalie, à Hugo, à Sylvaine, à Patrick, à Serge, à Daniel  et bien d’autres …

Publicités

3 071/365 – Résidence Gryffondor – Urbex

Petit intermède entre deux promenades et retour en arrière à la Résidence Gryffondor ; une photographie que je n’avais pas publiée.
Ce sera l’occasion d’effectuer un retour en arrière sur cette visite effectuée il y a à peu près un an.

Résidence Gryffondor - 2015
Résidence Gryffondor – 2015

Ce sera également l’occasion de faire un retour dans le temps avec quelques imprim ecran de vues aériennes de 1951, 1967,1978,1987 et 2015

*1951 :  on voit bien devant la résidence un parterre de forme ovale. A droite de la résidence les bâtiments qui servaient de bureaux principalement et probablement des salles de classe. Les terrains sont bien entretenus. C’est à ce moment que la résidence a commencé à accueillir des gosses en rééducation.
Il y a un terrain divisé en quatre « carrés » . C’est quelque part sur la gauche ou la droite  de cet emplacement que se trouve les deux serres (pour celles et ceux qui les ont découvertes).

*1967 : la vue aerienne de l’époque n’est pas fameuse, c’est tout ce que j’ai pu faire …
On voit cependant bien la trace du grand bâtiment d’accueil et celle du parterre de forme ovoïde qui se trouve tout juste devant celui-ci.

*1978  : tout semble normal. Quelques changements minimes  mais rien de probants. Tout semble « en état ».

*1987 : derrière la résidence un grand terrain rectangulaire semble avoir été tracé. Serait-ce l’emplacement d’un futur terrain de tennis ? On avait une vue sur l’arrière de la résidence.

>> plus de mission de vue aerienne du côté de la résidence n’a été faite depuis.

*2015 imprim écran google map : on voit nettement ce qu’il reste du terrain de tennis et on remarquera qu’à la gauche de celui-ci des bâtiments en préfabriqué ont été installés. (probablement peu de temps après 1987).
Voyons tout cela en diaporama :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’ensemble aurait été reconverti en préventorium puis en centre de réeducation, dans les années 50

L’entrée se fait en effectuant une petite promenade dans un  petit bois qui n’est plus entretenu, avec des branchages qui surplombent des sentiers qui ont quasi tous disparu  sous la végétation galopante. Des ronces qu’il faut écarter pour arriver en vue d’une s&érie de bâtiments qui devaient contenir des bureaux ou des classes.
Le Château qui se dégage est dans un tres bel état et sa blancheur éclatante.
Mon oeil regarde partout, chaque petit détail. Un escalier en colimaçon, les deux « tours » dont les toitures en tuiles grises sont surplombées de quatre pics ou « pointes », des gouttières avec des motifs d’animaux, aux étages supérieurs des zincs avec des motifs d’animaux  etc …. bref tant de details qu’on aime découvrir.

J’ai d’abord aimé en faire le tour pour mieux l’apprécier, m’approprier chaque détail.

Les premières pièces du rez-de chaussée sont remplies d’objets les plus divers ; panier percé, poupée, recettes de cuisine, petit mobilier, jouets, ballons etc …
Puis arrive la pièce majeure de cette visite ; un superbe escalier tournant en bois sculpté.
Le prendre en photo en entier n’est pas chose facile, comme le griffon sculpté qui se trouve en bas de l’escalier. (le griffon a parait il été volé depuis … durant l’été 2015)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de voir l’escalier plus en détail  et admirer les jolies tapisseries  que vous trouverez aux murs montant à l’étage ? Cliquez donc sur le lien en gras ici : >>> escalier

Avant d’aller visiter les pièces du rez-de-chaussée, je fais une incursion dans le hall d’entrée de la résidence. Sur le mur trône une belle tapisserie

Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015

J’entre maintenant dans une grande salle qui a du être la salle de repos , de loisir et probablement salle à manger, car la cuisine se trouve tout juste à côté.
Dans la salle de loisir trône une énorme cheminée blanche. Elle est vraiment impressionnante et surtout fort jolie et j’ai aimé m’attarder pour regarder attentivement les petits détails .

Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015

Il reste la télévision, un brancard, un lustre. Pas grand  chose mais on se plait à imaginer la vie qu’il y avait ici (et le bruit) car nous sommes dans une résidence qui a acceuilli nombre de gosse …
Une tentative de restauration avait débuté mais a été avortée et depuis les bâtiments sont restés ainsi.
Un film aurait été tourné dans cette résidence.
Envie de voir cette salle ?  Cliquez donc sur le lien en gras ici : >>> salle de loisir

La cuisine m’a réservé des surprises. Je ne m’attendais pas à voir une telle batterie avec encore de nombreux ustensiles.

Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015

Envie de voir la cuisine en diaporama ? Cliquez donc sur le lien en gras ici : >>> cuisine

L’étage lui réserve une surprise avec un cabinet médical où restent quelques objets et mobilier, dont une table de consultation.

Résidence Gryffondor - Chez le docteur
Résidence Gryffondor –
Chez le docteur

Envie de revoir le cabinet médical  en diaporama ? Cliquez donc sur le lien en gras ici : >>> cabinet médical

Il y a dans les étages bon nombre de portes menant à des chambres, des salles de détente ou trainent encore quelques jeux comme un ballon, une boite en fer blanc avec des pièces de monopoly etc … etc …
Envie de voir  les étages ? Cliquez donc sur le lien en gras ici : >>> dans les étages

Entre deux portes je remarque des escaliers qui doivent monter au grenier. Je monte les marches. Il fait fort chaud ici.  Je remarque qu’un squatteur a du habiter ici quelques temps. Je remarque aussi un ancien nid de guêpes …
Envie de voir le grenier ? Cliquez don csur le lien en gras ici : >>> grenier

L’endroit est tres vaste, d’autres bâtiments s’y trouvent avec des salles qui devaient être des classes et aussi des bureaux et où reste encore (j’avais regardé au travers des fenêtres « fermées » …)  des jeux, des cahiers, des cassettes vidéo, des dossiers et quelques petits meubles.

Mais dans cet immense pars il y a d’autres bâtiments avec une cave ou des resistants auraient bien pu se cacher. Je n’ai pas à cette époque visité la cave.
Il y avait un terrain de sport et des serres, tout cela bien envahi par la végétation sur des sctructures bien rouillées.

Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015
Résidence Gryffondor 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je devrais y retourner à l’automne ou en hiver, lorsque la végétation sera moins dense et que je pourrai mieux admirer les structures de toutes ces serres.

Mais si vous désirez revoir les reportages de cette série sur la Résidence Gryffondor, vouspouvez aussi cliquer sur le lien en gras ici : >>> Résidence Gryffondor 2015

Vous y arriverez sur le dernier reportage et pour commencer par le début devrez donc dérouler l’ascenseur jusqu’en bas.

Bonne visite 😀

 

ps : une petite parenthèse récente (juin 2017) pour une personne qui est venue me demander l’adresse de ce site et qui à ma réponse (bonne recherche) m’en a voulu.
Cette personne fait des videos,  des tournages, etc, etc … en fait son gagne pain et il faudrait en plus lui donner des adresses d’endroit ou travailler ?

Madame Cecil  machin chose : vous pensez vraiment que la marmotte met le chocolat dans le papier alu ?  Et qu’en plus je vais vous donner les moyens de faire de l’argent , de vous nourir ?

1 088/365 – Château de Marcel – Urbex

Se trouver à ses pieds, penser à son histoire et celle de la région, à ce qui s’y est passé … c’est tout simplement géant.

La maison de Marcel
La maison de Marcel

L’intérieur est défoncé, c’est-à-dire que le temps a malheureusement fait son oeuvre. L’escalier menant aux étages est effondré. Oser s’aventurer à l’intérieur est tout simplement dangereux …

C’est dans un silence monacal que j’en fait le tour et que je me contente d’admirer …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

869/365 – Sanatorium de C

Rappelez vous lorsque je me trouvais au Sanatorium, tout au bout des 250 mètres que fait le bâtiment, je me suis retrouvée vers les annexes et face à ceci >>> CLIC ICI

Aujourd’hui nous y retournons, avec plus de lumière, celle de ma lampe frontale sur le casque de chantier qui sert à protéger ma tête.

Sabatorium de C
Sabatorium de C

Venez, suivez moi … il fait encore sombre mais maintenant je m’aventure plus loin dans ce couloir car je vois où je mets les pieds.
Des entrées sont encore bouchées, celles qui mènent au coeur même du sanatorium (de ce côté ci), et les pièces dont les portes ouvraient sur ce couloir glauque ne sont pas intéressantes, elles sont vides.
Je pense qu’elles pouvaient être des salles de soin, car en face du couloir se trouvaient ce qu’on appelle peut être vulgairement « les joks ».
A la sortie vous verrez des graffs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mais une belle surprise m’attends, ce n’est guère terminé, d’autres bâtiments annexes m’attendent sous le soleil.

Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C

Bâtiments devant lesquels sont posés les mêmes pancartes que devant le Château et indiquant : « DANGER, interdiction de pénétrer dans les lieux ».
Ok, je vais tâcher de m’en souvenir 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces salles ont pu être des salles de jeu, de loisir ou de repos. La première photographie montre ce qui ressemble à des casiers. Deux trois feuilles de journaux de l’époque traînent à terre.
Lorsque j’en ressors je monte à l’étage mais pas bien loin … ne voulant pas risquer de me retrouver plus vite que je ne le voudrais à l’étage inférieur  😉

Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C

Voilà qui termine, je pense la partie Sanatorium de ce domaine.
Il me reste à terminer le Château j e pense encore deux articles.
Puis nous verront le théâtre et l’orangeraie.

Bonne fin de semaine et courage … dans quelques heures ce sera le weekend 😀

 

 

831/365 – Le Château de Rothschild – urbex

Nouveau spot urbex 😀
Encore un Château que je désirais voir, même s’il n’est plus qu’un amas de ruine.
Je désirais voir son architecture, ou du moins ce que l’on peut encore en voir.
Je désirais ….
Alors aujourd’hui simplement trois vues de la façade avant du Château. Et, pour vous mettre en haleine, en attente de : alors , est-ce que tu y es entrée ?
Vous attendrez bien quelques jours ou … semaines 😀

Depuis que j’y suis allée, j’ai tout de même fait quelques autres sorties. Alors, comme à mon habitude, je mélangerai les genres pour ne pas lasser mes nombreux visiteurs 😀

Château de Rothschild
Château de Rothschild

Qui ne connaît pas ou n’a pas entendu parler du Château de Rothschild ?

Ce Château ne peut pas être démoli car, depuis 1997 il est classé  » Monuments Historiques ».
L’Etat ne peut pas non plus prendre en charge les frais de restaurations.
Pourquoi ?
Le Château a été acheté par un riche Saoudien depuis une petite vingtaine d’années, Riche Saoudien qui le laisse pourrir, malgré ses promesses de travaux.
La municipalité est malheureusement arrêtée face à des ennuis juridiques. Elle a lancé une procédure d’abandon.
Il y a plusieurs années un riche promoteur a fait une offre généreuse pour les restes du château et les terrains : ce qui fait un petit peu plus de 7 000 m2 constructibles.

Château de Rothschild
Château de Rothschild

Les travaux de restauration sont énormes. Il faut refaire presque 100 % de la toiture, au moins 50 % de la façade. Les gens qui se promènent dans le parc pourraient recevoir des tuiles sur la tête lors d’une grosse rafale de vent …

Le fait qu’il soit devenu Monument Historique depuis 1997 le sauve de la destruction, mais cela n’oblige en rien le riche propriétaire Saoudien à y faire des travaux.  Il peut légalement le laisser pourrir s’il le désire.
L’expropriation est impossible financièrement par la ville …

 

Château de Rothschild
Château de Rothschild

 

Cette grande propriété avait été rachetée en 1817 par le Baron James de Rothschild, puis progressivement abandonnée dans le courant des années 1950.

Je vous avais dit que ma vision de l’urbex changeait.
Mon idée n’est pas de vouloir rentrer à tout prix pour dire partout : ça y est , j’ai fait tel ou tel spot. Non.
Si je trouve une porte d’entrée c’est tant mieux, sinon je me contente de ce que j’ai en espérant que ce soit encore beau (ce qui n’est pas le cas ici). Car l’urbex et le crade pour le crade, ce n’est pas du tout mon truc. Mais … on en peut pas toujours savoir d’avance dans quel état sera le bâtiment lorsqu’on y arrivera.

J’aime l’histoire, j’aime les vieilles pierres et je ne veux pas me contenter de ne montrer que des images. J’essaye tant que faire se peut de me renseigner sur l’historique du lieu, ce qu’on y faisait et de  donner avec mes photos simplement quelques informations (vous êtes assez grands pour continuer les recherches si le sujet vous tente) 😀

J’aime bien cela car lorsque je rentre alors sur le site je suis bien souvent plongée dans le passé, tout en déambulant à l’extérieur ou l’intérieur parmi les pièces , et en gardant un oeil et deux pieds sur ma sécurité. Car, si je vois que le passage ne me paraît pas solide, je ne passe pas tout simplement. Je ne veux pas prendre de risque et ce n’est pas, comme on me l’a reproché il y a quelques mois … de la peur.

Je souhaite une belle fin de semaine à tous mes visiteurs et ce weekend n’oubliez pas : ce sera les journées du patrimoine. Il y aura des tas, mais des tas de sites à visiter et certains ne sont ouverts qu’à cette occasion.
Alors tous dehors, quel que soit le temps et ouvrez vos yeux 😀

 

 

830/365 – Sanatorium de C

Aujourd’hui encore restons au Sanatorium avec un petit mélange de vues intérieures et extérieures.

Sanatorium de C
Sanatorium de C

… difficile gestion de la lumière avec malheureusement du blanc crame ….

Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C

Nous apercevons déjà bien, au fond  de l’image, la silhouette du Château qui est en cours de restauration.

Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatorium de C

A l’heure actuelle et si tout s’est bien passé, j’y suis déjà retournée 😀

Peut-être aurais je pris cette fois – ci quelques vues en couleur du Sanatorium
Peut-être aurais je eu , une fois de plus, la chance de pouvoir y entrer ?
Peut-être serais je allée arpenter les bois ?
Peut-être aurais-je pu voir le Chapelle ?
Peut-être aurais je pu voir le Théâtre ?

Beaucoup de peut-être, mais, il y a tant à voir pour qui aime les belles choses et l’architecture.

Et pour le Château là … je ne le sais pas encore aujourd’hui (nous sommes le jeudi 11 septembre où j’écris ce billet), mais je mets beaucoup d’espoir dans un projet que je pourrai je l’espère voir se réaliser.  Et si je ne peux en réaliser qu’une petite partie, je serai très heureuse déjà.

On est jeudi : que votre journée soit pétillante 😀

 

827/365 – Sanatorium de C

Partout autour du site il y a des grands pancartes qui nous avertissent du « Danger ».
Nous sommes maintenant du côté de la façade arrière.
Tout le long de la façade se trouvent des tas de débris provenant du Sanatorium.
Ok Monsieur, j’ai un casque de chantier et sa lampe frontale qui porte à 15 mètres au devant de moi … 😀

Sanatorium de C
Sanatorium de C

 

Sanatorium de C
Sanatorium de C
Sanatirium de C
Sanatirium de C

Une belle vue de la façade arrière, prise du côté du Château.
Une longueur impressionnante pour un bâtiment construit en 1930 et pouvant accueillir près de 300 malades.

Sanatorium de C
Sanatorium de C

La prochaine fois nous reviendrons à l’intérieur du Sanatorium.

Bon début de semaine à toutes et à tous ❤

 

824/365 – Sanatorium de C

Aujourd’hui nous continuerons de voir ce qu’est devenue la façade latérale gauche et nous commencerons à regarder ce qu’il en est de la façade arrière, avec vue sur le Château.

Lors de notre dernière visite nous avons vu un long couloir extérieur dans lequel une souris n’aurait pas retrouvé ses petits.
Aujourd’hui venez, restons à l’arrière du bâtiment, écartons les branches d’arbres, passons à travers les buissons, les ronces , marchons dans l’eau et la boue, contournons le Sanatorium.

Sanatorium de C
Sanatorium de C

Rien de bien spectaculaire, la nature qui reprend ses droits

Sanatorium de C
Sanatorium de C

L’endroit est en travaux depuis le mois de juin, des ouvriers sont d’ailleurs présents chaque jour. L’endroit est défriché, le bois est coupé, mis en tas. Des vieilles planches sont sagement rangées en pile attendant d’être brûlées.
En regardant bien à l’arrière plan il y a une grande masse, le Château .

Sanatorium de C
Sanatorium de C

Château qui a donc maintenant une nouvelle propriétaire et Château qui est en cours de restauration, enfin 😀
Ici, vue de la façade arrière du sanatorium , côté latéral gauche.

Sanatorium de C
Sanatorium de C

Nous continuerons à inspecter la façade du Sanatorium, mais nous reviendrons également à l’intérieur. Il est bon de ressortir de temps en temps, l’atmosphère étant particulièrement glauque et pesante.

818/365 – Sanatorium de C.

Revenons doucement au sanatorium.
Il est gigantesque, des couloirs à n’en plus finir.

Le Sanatorium de C.
Le Sanatorium de C.

Des escaliers, des couloirs, des escaliers, trois étages. Il faut du temps pour tout voir.

Le Sanatorium de C.
Le Sanatorium de C.
Le Sanatorium de C.
Le Sanatorium de C.

Je n’ose qu’à peine imaginer la vie des malades tuberculeux venant se faire soigner là bas.
Des limites à ne pas dépasser pour les promenades (mais ca, je vous montrerai au fur et à mesure des publications), une forêt.
Ils ne devaient pas avoir énormément d’occupation à part les promenades et arpenter les longs couloirs à longueur de journée, passer des radios, des examens, avoir des soins …
Jusqu’au milieu des années 70 des malades y ont été soigné puis tout cela a fermé.

Dans ce grand bâtiment là il ne reste plus rien. Et comme je l’ai expliqué dans une autre publication de ce même sujet, portes et fenêtres n’existent plus, tout est vidé. Des débris sont bien rangés par catégorie à l’extérieur, attendant d’être brûlés.
Selon moi (mais je peux aussi me tromper), c’est plus le présage d’une destruction qui ne devrait plus tarder. A moins, et au vus de ce que j’ai pu apprendre (les informations sont difficiles à avoir) qu’il soit totalement transformé (les structures en béton paraissent encore en état.

L’avenir seul nous le dira.

Samedi 6 septembre …. hummmmmm, n’y suis je pas (encore ?) sur place 😉