3 644/365 – Noisiel ancienne chocolaterie Menier le Moulin

Lors des dernières journées du patrimoine en septembre dernier, je suis retournée à Noisiel pour pouvoir visiter une fois de plus l’ancienne chocolaterie Menier.

Partie très tôt le matin, c’est sur le coup de 8H30 que j’arrive à l’entrée de l’établissement qui ouvrira ses portes à 9 heures. Seules 8 personnes me devancent.
A l’ouverture  je me dirige vers le Moulin , suis la première à entrer sur place. Derrière moi toutes les personnes tournent à gauche, se suivant comme des moutons.
En mouton noir … je tourne à droite 😀 et n’ai absolument personne devant moi pour prendre mes deux premières photographies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un site vraiment exceptionnel ; tant du point de vue de l’histoire que par son architecture.
C’est en 1825 que la famille Menier – spécialisée dans la pharmacie et la droguerie – achète le moulin hydraulique de Noisiel.
En 1849 il propose l’invention de la tablette de chocolat.
En 1867, Emile Justin Menier, prend a décision de consacrer l’usine exclusivement à la fabrication de chocolat alimentaire (production de masse).
Le chocolat étant devenu un produit de consommation courante, la marque Menier ainsi que la nouvelle usine prennent un essor considérable.
L’entreprise Menier prend part aux expositions, au XXème siècle la publicité se développe ; une publicité crée par Lucien Buissiet devient même l’emblème de la marque.
Rappelez-vous, c’est celle où l’on voit une petite fille portant des nattes, vue de dos et écrivant sur un mur les mots chocolat menier.
Entre 1920 et 1930 l’usine doit faire face à des concurrents de plus ne plus nombreux et est rachetée par plusieurs groupes.
Aujourd’hui, l’usine (fermée) est devenue le siège de la société Nestlé France et donne chaque année lors des journées du Patrimoine, l’occasion aux gens de venir visiter ce site vraiment exceptionnel.

Le « Moulin Saulnier » que l’on voit ci dessus est le premier bâtiment au monde à avoir été construit sur une ossature métallique. Les briques vernissées venant simplement remplir la paroi.
Pourquoi ce nom Saulnier ? Tout simplement parce-que c’est Jules Saulnier qui l’a conçu.
C’est dans le moulin que l’on retrouvera les machines de nettoyage, de broyage et de malaxage pour la fabrication du chocolat (nous les verrons dans un autre article)

les divers motifs de décoration de la façade sont inspirés de l’architecture arabo-andalouse (style Alhambra).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De loin nous voyons le Pont Hardi et la Cathédrale.
Le pont Hardi
structure : pont en arc raidi par le tablier
fonction : passerelle de connexion (entre deux bâtiments)
matériau : pont en béton armé
conception : Armand Considere 1841 – 1914

Ce pont a une portée de 44,5 mètres (à l’époque c’était un record)et relie la cathédrale aux patios. Au moment de sa construction, il fut le plus long pont connu à seule arche porteuse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 642/365 – Noisiel gourmandise à l’ancienne chocolaterie Menier

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 640/365 – Noisiel Cité Ouvrière Menier

Emile Menier, – fils du fondateur « Jules Antoine Brutus Menier « de l’ancienne chocolaterie Menier,  était bon envers ses ouvriers.

En 1861 et sous la maîtrise d’ouvrage de l’architecte Jules Saulnier,  il commence aux abords de son usine la construction d’une cité devenue un vrai petit village quelques années plus tard.
Une Mairie, une école, des magasins … furent construits avec ses propres deniers.
Les maisons réservées aux ouvriers étaient construites en briques et avaient toutes le même standard ; une surface moyenne de 64 m2 , 2 étages, une cave en brique, un jardin de plus ou moins 350 m. Au rez-de-chaussée il y avait une pièce avec 2 fenêtres, une cuisine pourvue d’un fourneau et d’un évier. A l’étage ; 2 chambres et 1g renier dans le toit. Dans chaque pièce une cheminée, une armoire et des persiennes aux fenêtres. Dans le jardin se trouve le cabinet fermé.
Emile Menier s’est inspiré des cités ouvrières anglaises pour construire les maisons. Les logements devaient être sains et confortables, avec un jardin, beaucoup de lumière et d’air. Le local réservé à l’hygiène possède une canalisation d’évacuation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les maisons réservées aux employés et aux ingénieurs se trouvaient aux angles des rues, elles étaient plus cossues, plus grandes , disposaient d’une pierre à évier en guise de cabinet de toilette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la cité il y a des lavoirs, des bains d’eau chaude, une étuve à désinfection, des fontaines, de l’éclairage.

La cité comprend également un service médical gratuit, un abattoir, un pharmacien, des bains douches. Des sapeurs pompiers, un service d’enlèvement des ordures, une mairie, une poste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les ouvriers logent près de leur lieux de travail, s’approvisionnent dans les commerces locaux qui proposent des prix bon marchés. (les achats peuvent être réglés ; au comptant, à la fin du mois ou alors retenu sur les salaires.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au milieu des années 60, en 1963 plus précisément, l’usine est en faillite. Les logements alors en mauvais état sont vendus en lot à un promoteur qui les revends ensuite, à l’unité.

3 639/365 – Eviter les contrefaçons

Les chocolats MENIER ont du faire face à la concurrence d’une marque appelée  « chocolats Meunier » (attention à l’orthographe) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 632/365 – Noisiel en bord de Marne

Durant les journées du Patrimoine 2018 je suis retournée visiter l’ancienne chocolaterie Menier , devenue le siège de Nestlé France.
Mais, avant de vous montrer les photographies de cette architecture particulière, les détails des machines etc … laissez moi vous faire voir l’endroit où, après ma visite à l’ancienne chocolaterie, je suis allée faire une pause pic nique et recharger mes batteries.

Je me suis dirigée vers les anciennes écuries en bord de Marne et j’ai avisé un endroit agréable et un petit peu d’ombre, avec des barques (visiblement peu utilisées).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

3 631/365 – Chapelle dans la campagne profonde

Une photographie qui date déjà.
En voiture pour une bien longue journée, sur une petite route de campagne gravillonnée du 78, entre deux champs je stoppe net.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 628/365 – Noisiel, entre amis sur la place du village

Paris dimanche matin, 16 septembre, insomnie, encore. Je suis éveillée à 5h30 et me lève 10 minutes plus tard.
Décide de partir me promener à Noisiel. C’est pas tout proche.
Pic nique et appareil photo dans le sac je sors dans le noir.
1er métro. J’arrive sur le coup de 8h15 à Noisiel.

Avec l’aimable autorisation des 4 amis et du chien 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 558/365 – Versailles, Cathédrale Saint Louis

Lorsqu’on prévoit de visiter un monument et que l’on sait qu’il est grand ou … qu’il en impose on est préparé à ce que l’on va voir.

Mais parfois …. je vais vous raconter une histoire …

L’été dernier je me suis rendue plus d’une fois à Versailles, une ville que j’aime vraiment beaucoup. J’accepterais même de quitter Paris pour y habiter (c’est tout dire, moi l’amoureuse de Paris) !

Donc … un matin d’été je me suis rendue à Versailles et je me promenais dans les rues.  Voyant une petite rue je me suis dit ; tiens, je vais l’emprunter.
Et là … et LA …  p….n  de  b…el  de  M…e  oh my God  (sans e au bout) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une Cathédrale !
En avant plan un immense, mais immense parvis et de beaux bâtiments entourent ce même parvis.
De chaque côté de la Cathédrale des rangées d’arbres.

Je ne jure pas, vous le savez bien mais là … mais LA  p….n  de  b…el de M…e !!!
Durant de bien longues minutes je suis restée devant elle, bouche bée.

Elle n’était pas le but de ma visite mais elle le sera certainement une prochaine fois que j’irai à Versailles (je prendrai le temps de faire le tour et peut-être y entrerais-je). Ce sera alors l’occasion d’en parler.

3 556/365 – Château de Versailles, la salle des gardes (15), visite guidée

Aujourd’hui s’achève notre visite intérieure d’une (petite) partie du château de Versailles.
Nous la terminerons par la salle des gardes .

Cette salle des gardes marque  (comme toutes les demeures royales), l’entrée de l’appartement. Elle a  un décors des plus sobres . Elle est destinée à accueillir les gardes du corps qui doivent se renouveler tous les jours et qui doivent ainsi assurer la protection du Roi. Ils dormaient sur des lits de camps qui, la journée étaient repliés et cachés derrière des paravents.
Cette pièce est totalement vide. Il y a une cheminée et au dessus de celle-ci un tableau qui représente une bataille où l’on voit les garde du corps du Roi (ce qui leur rend ainsi, hommage.
Pour le voir, il vous faudra faire la visite sur place car je n’ai qu’une seule photographie de la salle (en l’occurrence, le superbe parquet)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle est mon impression générale pour cette visite ?
Mon impression globale est bonne, je m’attendais à des décors chargés et je n’ai pas été insatisfaite.
J’ai beaucoup aimé les tissus des tentures et ceux qui recouvraient les mobiliers divers. Les tapis étaient de toute beauté.

Si vous désirez vous y rendre il y aura du monde. Mais je vous suggère d’y aller en dehors des grosses périodes touristiques ou si vous devez vous y astreindre, prévoyez de vous lever très tôt , d’arriver une bonne heure avant l’ouverture des portes . Vous aurez ainsi le privilège de débuter la visite et de ne pas devoir supporter les bouchons.

Je n’ai pas tout visité.
Certaines pièces sont fermées pur cause de restauration, d’autres se visitent lors de visites guidées.
Quoi qu’il en soit, voiçi un résumé de ce que vous pourrez voir au château de Versailles (en plusieurs visites il se doit).

* Le grand appartement du Roi  ( le salon d’Hercule, le salon d’Abondance, le salon Venus, le salon de Diane, le salon de Mars, le salon de Mercure, le salon d’Apollon )
* Les cabinets intérieurs de Marie-Antoinette  ( le cabinet Doré, le cabinet de la Méridienne, la bibliothèque, le cabinet du billard)
* Les appartements des Favorites  ( l’appartement de la Marquise de Pompadour, l’appartement de la Comtesse du Barry)
* La galerie des Batailles
* Les appartements du Dauphin et de la Dauphine ( la première antichambre de la Dauphine, la seconde antichambre de la Dauphine, le grand cabinet de la Dauphine, la chambre de la Dauphine, le cabinet intérieur de la Dauphine, la bibliothèque du Dauphin, le grand cabinet du Dauphin, la chambre du Dauphin, la seconde antichambre du Dauphin)
* L’appartement intérieur du Roi ( la chambre de Louis XV, le cabinet de garde robre de Louis XVI, le cabinet des pendules, le cabinet des chiens, la salle à manger des retours de chasse, le cabinet intérieur du Roi, le cabinet des dépêches, la pièce de la vaisselle d’or, la pièce de la cassette, la bibliothèque de Louis XVI, la salle à manger des porcelaines, le salon des jeux de Louis XVI)
* L’Opéra Royal
* L’appartement du Roi (la salle des gardes, l’antichambre du grand couvert, le salon de l’œil de bœuf, la chambre du Roi, le cabinet du conseil)
* Le musée de l’Histoire de France
* Les Grands appartements de la Reine ( la chambre de la Reine, le Salon des Nobles, l’antichambre du grand  couvert, la salle des gardes.
* La Chapelle Royale
* La Salle du Congrès

Différents circuits ou visites vous attendent .
Les différents tarifs se trouvent sue le lien clicable en vert et en gras ici : >>>>  Billetterie / Tarifs

Voilà, j’espère que cette longue visite guidée d’une petite partie du Château de Versailles vous aura donné l’envie de vous y rendre aussi.
Les différentes sources d’informations que j’ai utilisé pour la rédaction des articles divers proviennent du site du château de Versailles, des plaquettes que l’on trouve sur place et diverses informations internet.

Pour vous y rendre de Paris en transport en commun (le plus simple) :
* RER C et descente à Versailles Chantiers
* INTERCITES N et descente à Versailles Chantiers
* TRAIN (ligne L) et descente Versailles Rive Droite

Si vous avez raté un épisode, je vous propose de le revoir sur ‘un des liens suivants :
1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

11ème partie  –  la chapelle Royale

12 ème partie  –  la galerie des glaces

13ème partie  –  le cabinet du conseil

14ème partie  –  la chambre du Roi