EOS

Je tenais à écrire un petit article pour vous remercier toutes et tous de votre gentillesse, je ne m’y attendais absolument pas.
Actuellement je suis en train de répondre à tous vos commentaires.
Au final  j’ai mit les articles pré programmés en mode brouillon, je ne sais pas quand je les publierai.

Hier, j’ai enlevé toutes les gamelles d’Eos, rassemblé toutes ses souris et autres jouets, refermé sa boite à jeux et j’ai rangé tout cela.
J’ai jeté les graviers de ses deux litières, les ai nettoyées puis rangées.
J’ai modifié les endroits où Eos aimait se coucher ou s’amuser, ainsi j’ai un autre regard sur mon appartement…. et dire que je venais de faire ma commande trimestrielle question litière et nourriture …

Je dois vous avouer (mes grandes amies doivent s’en réjouir …), que je ne tiens pas le coup et que je n’ai plus de force. Eos avait énormément d’amour pour moi  et inversement aussi.

Hier cela a été dur car Eos ne montrait aucun signe de douleur, elle commençait seulement à avoir des difficultés à se déplacer marchant les pattes écartées.
Vers midi elle était encore couchée sur le plancher à côté de moi. Le matin elle a encore cherché à jouer les explorateurs sous le lit.
Dans son regard je sentais son caractère (caractère fort, caractère d’une « écaille de tortue »).
Durant le transport Eos était normale et s’intéressait à tout ce qui l’entourait.

Chez la vétérinaire cela s’est bien passé jusqu’à l’arrivée de la vétérinaire la plus inhumaine que je n’aie connue (celle dont je vous ai déjà parlé)
La vétérinaire qui a commencé à pratiquer l’acte a été adorable, on a beaucoup parlé et lorsque je lui ai demandé si Eos sentait que je n’étais pas dans mon état normal elle m’a dit oui elle le sent mais elle ne sait pas pourquoi vous êtes comme ça.
Eos n’ayant de toute sa vie pas aimé être « contenue » elle a bien sur feulé, pas mal feulé et gueulé aussi.
Première piqûre dans les fesses pour l’endormir (avant la piqûre fatale). Mais au bout de 10 minutes elle ne s’est pas endormie (elle refusait de partir). Cette piqûre fait vomir et dans ce qui est sorti (de couleur brun foncé , il y avait su sang >> signe que ma décision a été prise au bon moment)
Si on la touchait elle attaquait, même sous le sédatif qui ne faisait donc pas effet.
Puis elle s’est un peu calmée et j’ai pu la caresser beaucoup, beaucoup. Je lui ai parlé aussi.
Après, alors que la gentille et douce vétérinaire a continué à pratiquer l’acte, Eos a recommencer à gueuler, feuler, souffler …  (alors qu’elle était sous sédatif et qu’avec moi elle était devenue calme sous mes caresses),  l' »autre », l' »inhumaine » est arrivée et m’a « ordonnée de sortir) on m’ a presque poussée dehors.
J’ai entendu Eos gueuler, mais gueuler (et je ne sais donc absolument pas ce qu’on lui a fait et surtout dans quelles conditions pour elle cela a été fait).
Lorsque j’ai pu revenir Eos dormait déjà (on m’a dit qu’elle respirait encore), mais elle avait la seringue dans sa patte arrière).

Je ne l’ai pas vue fermer les yeux, on ne m’a pas laissé la possibilité d’être là …..
Mais je lui ai dit au revoir, une fois de plus . L’inhumaine a injecté le reste du produit .

Je n’avais que 50,00 € avec moi, le prix de la consultation (je ne m’attendais pas à devoir faire euthanasier Eos). J’ai demandé une incinération individuelle (car Eos partira avec moi dans le trou ou dans le feu) et à ce moment l’inhumaine est une fois de plus intervenue en me disant que si je ne payais pas de suite les 262, 00 € je ne pourrais pas la faire incinérer individuellement. Je lui ai répondu que je n’avais que 50,00 € sur moi et j’ai vraiment du insister plusieurs fois pour qu’on me laisse la possibilité de faire l’aller retour en vitesse (sous la canicule alors que mon état physique ne la supporte pas à cause de l’état de mon cœur).

Je suis donc revenue à la maison et prendre dans mes économies pour le déménagement (je ne sais pas encore quand je déménagerai , quand enfin on se décidera de me donner un logement) puis je suis revenue donner le reste  (car je suis honnête et n’ai qu’une parole).

Et je dois avouer que je ne suis presque certaine que dans mon dos ils auront ouvert EOS pour voir ce qui était si dur …

Cela ne s’est donc pas bien passé  … pour Eos .

J’ai eu besoin de parler, vous vous en rendez compte et n’ai pas de honte à l’avouer.
Ce n’est pas la première fois que je perd un animal et j’ai donc déjà eu mal.
Mais là, je ne le supporte pas, tout simplement.

Je ne sais pas quand je continuerai ce site … j’ai le gout à rien … j’aimerais rejoindre Eos.

30 réflexions sur “EOS

  1. pfff désoléé de lire ceci
    cela me fend le coeur 😦
    les animaux ( que ce soit chat , chien , oiseau …) on les aiment comme si c’était notre propre enfant donc j’imagine ta peine
    je te souhaite beaucoup de courage
    xxx

  2. Bonjour, Catherine. Il est très regrettable que tout cela se soit produit hier. Mais vous avez fait de votre mieux pour le bien d’Eos. Eos est maintenant dans un meilleur endroit et je suis sûr qu’elle est heureuse aussi. Vous vous manquerez beaucoup. Vous êtes dans mes pensées. Wishing you all the best, my dear friend. Take care.

  3. Je suis complètement retournée par ce que je viens de lire… Il y a bien des façons de sédater un animal afin qu’il puisse ensuite partir en douceur. Je suis révoltée et je comprends que la façon dont cela s’est passé te laisse un goût amer… Je compatis de tout mon coeur et je te serre fort dans mes bras.

  4. tu devrais porter plainte a la clinique !!! sur cette infirmière, Si chez toi on ne considère pas un animal comme un meuble alors tu étais dans tes droits d’assister dans les derniers moments de ton chat … cela aide a faire le deuil.

    Prend soin de toi et courage !!

  5. Non , non Catherine, il ne faut pas avoir de pareilles pensées, je comprends bien ton chagrin et ce besoin de raconter la fin de la tendre et belle Eos, comment des personnes peuvent-elles être aussi inhumaine, les animaux valent bien mieux que certains humains. Tu sais c’est une véto sans coeur mais dis-toi qu’il y a des médecins de ce genre. Fais un petit break si tu veux , mais reviens nous avec de belles photos, tu n’oublieras jamais Eos, mais dis-toi que tu as fait ce qu’il fallait et que du paradis des animaux où elle est maintenant, Eos t’en es reconnaissante, je pense que de toute manière il aurait fallu en arriver là au bout de souffrances, ce n’était pas tolérable ni pour elle ni pour toi. je t’en prie Catherine , laisse toi aller au chagrin, c’est normal, mais ne vas pas faire de bêtises. Bisous énormes, bon courage MTH

  6. Vous m’avez bouleversé, et je comprends votre mal de vivre aujourd’hui mais tenez bon, je ne crois pas qu’Eos aimerait vous sentir triste. bien à vous. Gilles

  7. Ce qui est très difficile c’est de ne pas avoir été là jusqu’au bout, ton imagination te joue des tours.
    Tu ne sais pas donc tu penses au pire.
    Dis toi que le sang dans l’estomac confirme bien que tu as eu la bonne réaction, pas d’autre solution.
    Tu as bien fait de changer ton environnement, de tout retirer de ta vue.
    Pour ta dernière phrase tu sais ce que j’en pense, ça ne changerait rien et même Eos avec ses sentiments de chat ne le voudrait pas.
    Bises

  8. Emue pat tes mots qui me renvoient deux années tout juste en arrière.
    Dis-toi, pour essayer de tenir le coup dans l’immédiat, qu’il serait arrivé un moment où la souffrance d’Eos n’aurait plus été supportable, ni pour elle, ni pour toi.
    Bon courage pour la suite.

  9. Je suis très bouleversé par ce récit que je viens de lire. Je trouve révoltant et écœurant la façon dont une des vétérinaires t’a traité.
    C’est aussi le cas avec certains médecins : en plus de leurs études, on devrait les forcer à passer un diplôme de psychologie et à la mettre en pratique. Cette vétérinaire a agi comme une conne et ne doit pas être attachée à un animal. On peut s’interroger sur les raisons qui l’ont incitée à devenir véto. Cette attitude me révolte. Elles auraient pu te laisser accompagner ta compagne jusqu’au bout.
    Courage Yoshimi, sois forte et pense qu’Eos est heureuse au paradis des chats et que maintenant elle souffre plus. Que tu aies des pensées noires est normal mais je sais que tu vas te relever et e montrer digne du courage d’Eos.
    Laisse parler ton chagrin, exprime-le car cela va t’aider à supporter ta peine avec le temps mais surtout, ne fais pas de bêtises. Je t’embrasse.

  10. Oui, il faut penser aux meilleurs souvenirs et essayer d’évacuer ce comportement inhumain (je reste polie) ! Eos aimerait sûrement que tu ailles te promener, que tu sortes de ton univers habituel, pour te reconstruire après ça… Bon courage Catherine ! bise 🙂

  11. Je comprend ton ressentiment , pour être aussi passer par ce moment douloureux !
    dis toi que le temps apaisera ta souffrance !
    Dans l’immédiat , je pense que tu devrais sortir , voir du monde !
    Tu as fais ce qu’il fallait !
    A bientôt !
    Courage !

  12. Je n’ai pas pu lire ceci sans pleurer.
    Je ne suis pas venu chez vous avant, et j’ai vue aujourd’hui.
    J’espère que tu es déjà un peu rétabli.
    L’attitude du vétérinaire est horrible. Elle devrait même être signalé. N’est pas personne.

    Encouragez vous, mon amie.

    1. Thank you for your words Graciel
      I’m starting to get better since the ashes of Eos are at home and I’m not going to stop there for the veterinary practice …
      To this day, I still have her screaming and screaming in her ears and Eos did not leave peacefully, she left in the pain, the fear, the total panic without even being present (because the vet m ‘ thrown out)

  13. Oh Yoshi je n’avais pas vu cet article..le problème de ne pas recevoir les newsletters de wordpress. J’ai les larmes aux yeux et comme il doit te manquer. Tu as tellement fait pour lui pour le maintenir en vie. Je suis de tout coeur avec toi et j’espère que peu à peu tu seras moins triste. J’ai aussi au dessus de mon bureau les cendres de Pilou mon dernier petit chien. La souffrance s’amenuise mais on ne les oublie pas. Après le départ de ma Safrane je ne voulais plus prendre de chat, mais un chat sauvage m’a adopté et j’ai craqué. Il dort avec moi, il est les prunelles de mes yeux.
    Je t’envoie plein de pensées amicales.
    chatou

    1. … le temps passe mais pas la souffrance (surtout compte tenu de la façon dont cela s’est passé et dans des conditions de cruauté de la part de cette … veterinaire)
      Je n’ai pas repris de chat …
      Merci Chatou

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s