3 547/365 – Château de Versailles, la chapelle Royale (11) Visite guidée

A l’heure actuelle et 40 ans après la dernière restauration, des nouveaux travaux d’envergure ont débuté à la chapelle Royale ; les parements, les vitraux, la statuaire et la couverture avaient un besoin urgent de restauration. La restauration se fera en plusieurs étapes.

Une campagne d’adoption a été lancée et les particuliers, comme les entreprises peuvent adopter une statue. Il recevra alors un certificat d’adoption et aura des nouvelles suivies de la restauration.
>>>  le dossier de mécénat se trouve sur le lien en vert et en gras ici : >>>  dossier de mécénat

Je vous propose maintenant de continuer la visite guidée du château de Versailles avec la chapelle Royale

Au fond de la chapelle et au premier étage vous remarquerez un grand orgue. François-Henri Clicquot (1709/1710) – les claviers de celui-ci ont été entretenu par François Couperin 

Chapelle Royale, Château de Versailles

C’est Jules Hardouin Mansart qui en propose au Roi le plan en 1699.
Jules Hardouin Mansart meurt en 1708 avant la fin des travaux et c’est son beau frère Robert de Cotte qui s’occupe de les terminer. La chapelle sera consacrée en 1710.
Jules Hardouin Mansart voulait que le le plafond de la voûte soit sans arc, privilégiant une surface unie consacrée à la Sainte Trinité. Il se trouve à 25 mètres du sol.
La chapelle Royale est une chapelle palatine (chapelle située dans un château ou un palais et destinée à l’usage du Souverain). Elle possède deux niveaux.
Le sol de la chapelle est en marbre polychrome. Des colonnes corinthiennes de pierre blanche, des peintures, des sculptures, des arches, des bas reliefs font de l’ensemble une merveille qu’on ne cesse d’admirer.

Cette chapelle sera le dernier grand chantier de Louis XIV à Versailles.

Imaginez ceci ; lorsqu’il entra pour la première fois dans sa Chapelle, le Roi Louis XIV y fit chanter un motet pour juger de l’acoustique de la chapelle.

Un document bien intéressant sur l’historique de la Chapelle de Versailles, clic sur le lien en vert et en gras ici >>>> chapelle de Versailles

Continuons la visite avec un zoom sur l’Autel et ses ornementations dorées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La resurrection du Christ – Charles de la Fosse (1708/1710) – le triomphe de la couleur à Versailles. Peintre du Roi Soleil,    Charles de la Fosse (1636/1716),

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dieu le Père dans sa gloire  –  Antoine Coypel (1708/1710)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une petite anecdote : chaque jour, le Roi venait aux alentours de 10 heures pour sa messe. Il se trouvait entouré de sa Cour dans la tribune Royale. Les dames, elles occupaient une tribune latérale.
Quand au public, le public … lui … se retrouvait dans la nef.

Merci de la visite et … n’oubliez pas le guide 😀

Les visites précédentes se trouvent ici (clic sur les liens en vert et en gras)

1ère partie – première antichambre de Madame Victoire

2ème partie – seconde antichambre ou pièce des Nobles de Madame Victoire

3ème partie – grand cabinet de Madame Victoire

4ème partie – chambre de Madame Victoire

5ème partie – cabinet intérieur de Madame Victoire

6ème partie – bibliothèque de Madame Victoire

7ème partie  –  cabinet intérieur de Madame Adélaïde

8ème partie  –  chambre de Madame Adélaïde

9ème partie  –  grand cabinet de Madame Adélaïde

10ème partie  –  la salle des hoquetons

 

Publicités

12 réflexions sur “3 547/365 – Château de Versailles, la chapelle Royale (11) Visite guidée

  1. C’est un endroit magnifique et j’ai quasiment les mêmes photos… que de détails sublimes, dont le sol qui est un savoureux mélanges de marbres de différentes couleurs et de motifs très raffinés ! 🙂

    1. Bonjour
      Je n’aime pas la décoration chargée et à vrai dire il y a des éléments ou des pièces que je n’ai pas appréciées plus que cela -et j’ose le dire -. (tu le verras dans un des derniers articles).
      Mais ici , et comme je l’ai dit à une autre interlocutrice, je sus restée bouche bée devant ce plafond qui est … de toute beauté !

  2. Et voilà que s’impose un sacré travail qui attend les personnes qui vont oeuvrer à la restauration et l’entretien de cette chapelle.
    Elle est belle mais je n’apprécie pas ce style car très inspiré du baroque que je trouve trop chargé en enluminures et en dorures.
    En ce qui concerne le mécénat, il faut espérer qu’il s’agira de vrai mécénat de la part des donateurs et non d’un mécénat intéressé comme cela arrive parfois : certaines entreprises seraient capables de demander qu’une plaque soit apposée pour expliquer que leur argent a servi aux réparations alors que durant tout le temps des travaux, des banderoles le signalent.
    Une entreprise l’avait fait lors de la restauration d’une salle du Louvre et voulait qu’on donne le nom de l’entreprise à la salle restaurée. Bien sûr, ce fut refusé ! Tu imagines une pièce « Crédit Agricole » ou une pièce « LVMH » ? Moi pas …

    1. Bonjour
      Lorsque les restaurations seront terminées, je ne manquerai pas de visiter la chapelle , j’espère donc avoir l’occasion d’y entrer.

      Je ne suis pas franchement adepte de ce genre d’architecture, mais figures toi que je j’ai vraiment appréciée les peintures de la chapelle. Mais, en revanche, la galerie des glaces qui m’a laissée complètement froide !

      Il y a pire au Château de Versailles, chaque année lors des expositions contemporaines. Ces oeuvres d’art sont exposées dans le château et le jardin et dénaturent complètement l’endroit.

      Je n’ose même pas imaginer comme tu le racontes, que ce soit ici ou même ailleurs des pièces rebaptisées du nom de leur donateur.
      Je peux « comprendre » qu’en donnant par exemples des millions pour la restauration d’un bâtiment remarquable , que le donateur suggère que le nom de son entreprise soit mentionné quelque part , mais … discrètement.

      1. Absolument d’accord sur le fait que le nom soit mentionné discrètement (sur une plaque par exemple).
        Tout comme toi, je ne trouve pas idéal l’idée de faire des expositions d’art moderne dans le château ou dans les jardins de Versailles.
        C’est ce que j’appelle mélanger les torchons et les serviettes !

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s