3 520/365 – Une matinée avec Criquette Head Maarek aux pistes d’entraînement de Chantilly

Un petit peu plus de deux ans après ma première venue aux écuries de Criquette Head Maarek,  la veille du dernier Qatar du cheval Trêve j’appelle Criquette aux écuries pour savoir si je peux venir lui dire bonjour.
Il est convenu que j’arrive en gare de Chantilly ce matin puis que je monte tranquillement jusqu’aux écuries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Presque tous les chevaux sont partis maintenant et il reste ses propres chevaux qui ne sont pas encore dispatché chez des entraîneurs divers puis quelques autres qui ne sont pas encore parti.

Venez donc suivre le deuxième lot avec moi.
J’accompagne dans la voiturette électrique jusqu’aux pistes.
Criquette n’entraîne plus depuis une semaine maintenant, mais les chevaux doivent sortir.
Le ciel est bouché et en arrivant au réservoir Criquette sent qu’il ne va pas tarder à neiger.
Et … de fait, de touts petits flocons commencent à tomber dru.
Il fait pas loin de quatre degrés sous zéro et la neige tombe de plus en plus épaisse et de plus en plus fort avec en prime un vent glacial et les chevaux de l’écurie …. sages comme des images, même le petit deux ans facétieux 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous croisons quelques lots. Les pistes sont gelées sauf une  qui longe la piste des réservoirs et est en sable fibré (qui ne gèle pas).

Avant de retourner aux écuries je demande si nous pouvons nous arrêter au rond « Trêve » pour une photographie. La personne qui nous avait accompagnée sur les pistes me propose d’en prendre une de moi que je garderai bien précieusement .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il neige de plus en plus fort. Je suis ravie, vraiment ravie. Cela faisait au moins trois ans que je n’avais plus vu la neige tomber. A Paris il doit certainement tomber quelques flocons mais certes pas comme ici où la neige tient bien au sol.
Il neige tellement fort que l’on me reconduit en voiture jusque la gare. J’ai du temps avant de prendre le train et je décide d’aller à travers le petit bois juqu’aux pistes de l’hippodrome de Chantilly. Envie de le voir sous la neige (la photographie sera pour plus tard).

Aux écuries, un autre lot sort pour les pistes. Ce n’est pas le monogramme de Criquette sur les couvertures. Il neige vraiment très fort.
Les gens qui travaillent dans le milieux sont vraiment des passionnés pour être dehors par tous les temps, vraiment tous les temps.
Un cheval mange tous les jours ….
Un cheval doit être pansé tous les jours ….
Un cheval salit sa litière tous les jours ….
Un cheval doit sortir tous les jours ….
Ce n’est pas toujours facile quand il fait plusieurs degrés sous zéro, de se lever à 5/6 heures du matin, de venir aux écuries quel que soit le temps, de travailler dur … Ne restent que ceux qui ont « CA » dans le sang 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

11 réflexions sur “3 520/365 – Une matinée avec Criquette Head Maarek aux pistes d’entraînement de Chantilly

  1. Je n’ai eu que quelques flocons de rien du tout près de la baie de Somme, ma fille qui est pas très loin de Chantilly a du avoir aussi de la neige, elle doit être à environ 30 km de Chantilly.
    C’est un sacerdose ce métier mais les apprentis se battent pour avoir des places dans les grandes écuries.
    Bonne semaine

    1. A 8h30 il n’y avait pas encore de neige, celle-ci s’est mise à tomber aux alentours de 9h00 puis elle est très vite tombée drue en tenant bien au sol (il y a probablement des chevaux qui n’ont pas pu sortir dans certaines écuries)
      Effectivement, ce n’est pas facile d’entrer comme apprenti ou lad dans des grandes écuries. Mais comme tu le sais probablement, Criquette vient de prendre sa retraite en tant qu’entraîneur il y a tout juste une semaine.
      Belle journée (sous la neige) 😀

  2. En effet, il faut être un passionné pour accepter de travailler dans ces conditions. Ton petit reportage nous décrit bien une partie de ce travail exécuté par des passionnés dans des conditions difficiles.
    Apparemment, il n’y a pas que ceux qui s’occupent des chevaux qui prouvent qu’ils sont passionnés : toi, qui a accepté de rester par ce temps pour les photographier à l’entrainement et les observer, tu prouves que tu aimes vraiment les chevaux et leur environnement.

    1. Bonjour,
      La pluie, le vent, la grosse chaleur, les tempêtes,la neige … il faut travailler par tous les temps.
      Alors, je ne peux pas dire qu’on ne râle pas lorsqu’il fait moins quatre voire pire, mais on serre les dents et ..on y va !
      Cela fait deux ans que je voulais revenir. C’était le moment aussi. Cependant je ne me suis plus levée à 5h00 du mat, mais j’étais sur place un petit peu après 8h30 tout de même.
      La neige m’a surprise mais enchantée.
      Sur la piste, je te prie de croire que c’était une glacière et qu’on avait mal au bout des doigts tellement il faisait froid.
      En rentrant aux écuries, un câlin à un cheval a vite fait de réchauffer les mains 😉
      Oui je les aime vraiment et .. je les respecte

  3. Très sympa et très vivifiant ton reportage ! Non, ce n’est pas un métier facile…mais il y a beaucoup de passionnés… Et rien de tel qu’un câlin à un cheval pour retrouver ses joues roses 🙂

    1. Bonjour
      Vivifiant, c’est le mot 😀
      Aux écuries j’ai fait ami/ami avec une petite jument qui visiblement … aimait les câlins et m’a réchauffé les mains 😀
      Si une personne n’est pas un passionnée de ce milieu, de ce métier, elle ne doit pas « penser une seule seconde y travailler ». Premièrement pour elle car travailler en faisant la g…e tous les jours ca ne le fait pas, puis surtout pour les chevaux que la personne côtoiera tous les jours et sera amenée à manipuler.
      ps : les joues roses ca je te prie de croire qu’elles ont prit une sacrée dose de couleur 😉

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s