3 333/365 – Maison de Chateaubriand (3)

Novembre 1807, Chateaubriand et son épouse s’installent dans ce qui n’est encore qu’une maison de jardinier.

maison de Chateaubriand

C’est dans cette propriété qu’il écrit la plupart de ses ouvrages majeurs et c’est ici aussi qu’il a commencé l’écriture de Mémoires d’outre-tombe.
Il effectue lui même l’aménagement de sa maison et du parc , aimant s’entourer de tout ce qui lui rappelle les pays parcourus.

maison de Chateaubriand

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

8 réflexions sur “3 333/365 – Maison de Chateaubriand (3)

  1. C’est une maison magnifique et ton diaporama très sympa mais ainsi que je te l’ai déjà dit, je suis frustrée quand les photos sont en mini format

    1. Merci du compliment
      Concernant le format de mes photographies ; je préfère de loin les présenter de cette façon pour que toutes les personnes puissent bien les voir. (tout le monde ne regarde pas sur un grand ecran d’ordi) >>> il y a des personnes qui publient certes en tres grand (parfois même trop grand) et qui ne pensent pas que tout le monde ne peut pas les visionner en entier … voilà la raison de mon choix 😀

  2. Bonjour Caroline,
    Un mélange de styles et une végétation qui font tout le charme de cette « maison évolutive » !
    Bonne fin de semaine.

  3. Superbe demeure qui prouve que Chateaubriand possédait une petite fortune familiale pour pouvoir acquérir un tel bien. Après tout n’est pas vicomte qui veut !
    J’ai souri en lisant cette phrase : « Chateaubriand et son épouse s’installent dans ce qui n’est encore qu’une maison de jardinier. »
    Diantre, je connais plus d’un jardinier qui aimerait habiter dans une telle maison de jardinier !

  4. C’est un endroit magnifique, que j’ai visité plusieurs fois, lors d’expositions, et aussi quand les Mémoires de Madame de Chateaubriand ont été publiés.
    La maison, le parc, sont empreints de souvenirs. Donc merci pour ton reportage.
    On doit son renouveau à M. Charles Pasqua quand il était prisent des Hauts de Seine.
    J’y ai rencontré Gonzague Saint-Bris, et nous avons bavardé un moment juste devant la maison, en regardant le parc. Vraiment un homme charmant… et quelle triste fin prématurée.
    Bonne suite pour tes heureuses promenades – amitiés – france 🙂

    1. J’aimerais decouvrir cet endroit aux quatre saisons (comme je viens de le dire à Trigwen), sous la neige l’endroit doit être encore plus romantique qu’il ne n’est maintenant en été.
      Oh purée … tu as rencontré Gonzague de St Bris ? Mais n’était il pas plus un historien ? Oui j’ai appris son décès il y a à peu près une semaine (un accident de voiture )
      J’ai refais d’autres promenades, d’autres quartiers.
      Je devrais (mais c’est fort loin pour moi) aller decouvrir les ruines d’un chateau en pleine foret. Je vais essayer encore ce mois ci s’il ne fait pas trop chaud.
      Belle journée 😀

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s