3 259/365 – Boulevard des Invalides, Eglise St François Xavier, Zastava 750L (3)

Quittant la place Camille Claudel je continue par la rue du Cherche Midi.

Comme la plupart des rues de Paris elle a porté plusieurs nom et celui qu’elle porte actuellement lui a été donné en 1832.
Quelque part le long de ses 1 175 mètres de long se trouve une plaque (en fait son nom de 1595 gravé dans la pierre)   « rue des Vieilles Thuilleries ». Je ne l’ai pas trouvé car je n’ai parcouru que la première centaine de mètres.
Cette rue comporte beaucoup d’immeubles dont la destination a changé mais qui sont des lieux remarquables

Je suis toujours dans  le 15 ème arrondissement au Boulevard des Invalides. La frontière avec le 6ème arrondissement est proche, celle du 7ème aussi .
Ce qui m’occupe pour le présent c’est l’architecture des bâtiments que je rencontre.
Comme cet ensemble qui est une voie privée se trouvant sur le Boulevard du Montparnasse mais s’appelant  » Square du Croisic  » . Des gros immeubles bourgeois où doivent habiter des familles bien aisées propriétaires de leur bien ou alors pouvant se payer des loyers mensuels dont le montant pourrait permettre aux démunis de se payer un an de loyer social (les vrais loyers sociaux bien sur).

12,,square du Croisic

Hummmm Boulevard des Invalides … Invalides … dôme des Invalides …
Ca y est Musée de l’armée.
Je vais aller par là bas !
Allez, au pas !!

J’arrive en vue de la station de métro Duroc, passe devant un restaurant Indien et une boutique qui propose des marchandises en tout genre. Des cages à oiseaux et des paniers, des robes font étalage sur le trottoir. Des plats et autres objets de cuisine se trouvent à l’intérieur. Tout cet ensemble hétéroclite donne une joyeuse touche de couleur.

boutique bazar Indien

Je marche le long du Boulevard des Invalides et au loin je vois le dôme des Invalides qui brille de tout son éclat.  De l’autre côté du trottoir , au niveau du 56 Boulevard des Invalides, se trouve l’ Institut National des jeunes aveugles.
Cet ensemble est gigantesque et occupe tout un bloc.
Plus loin, au iveau du n°40 je m’intéresse à la facade de l’immeuble et à ce très beau Bow window.

40 boulevard des Invalides

Je me trouve pres de l’avenue de Breteuil, la rue de Babylone, l’avenue de Saxe, la rue Oudinot …

Eglise Saint François Xavier

De l’Eglise Saint François Xavier clic sur le lien en gras ici pour en savoir beaucoup :  >>>  Eglise Saint François Xavier

Cette Eglise dont les portes ont été ouvertes aux fidèles le 16 juillet 1874 (uniquement dans la Chapelle de la Sainte Vierge et les 4 Chapelles latérales),  est dédiée à Saint François Xavier, patron des Missions.

Au delà, le chantier continue avec la présence d’ouvriers, d’achafaudages, et un curé M.Roquette qui a grande hâte de voir les travaux terminés . Celui-ci fait placer un Autel provisoire pour pouvoir célébrer la messe de Paques le 28 mars 1875  alors que le choeur et le transept sont toujours envahis par les échafaudages.

Fin des années 1878 les crédits alloués par la Ville de Paris sont épuisés , l’année où devaient êtres construites les grandes orgues et les cloches précédemment bénites.

Le 9 mai 1889 M.Roquette décède.

La suite ?
Vous pourez la lire en cliquant sur le lien en gras ici : >>>  consécration de l’Eglise Saint François Xavier

Ci dessous un mini diaporama de deux photographies prises de l’autre côté du Boulevard des invalides, vers des détails de l’Eglise Saint François Xavier avec entre autre
* le fronton de la façade qui représente Saint François Xavier qui baptise les habitants de l’ Inde et du Japon, (sculpteur : Gabriel Jules Thomas 1824-1905).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant de continuer plus loin le long du Boulevard des Invalides, pour celles ou ceux qui désireraient acheter une automobile ancienne, voiçi une vieille Zastava 750 L

zastava 750 L

Vous savez où elle se toruve maintenant. Peut-être y est elle encore proposée à la vente ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On se retrouve d’ici quelques jours pour la suite.
Merci de votre visite 😀

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 1
De Vaugirard à Bosquet Grenelle : >>>  partie 2

 

 

Publicités

2 réflexions sur “3 259/365 – Boulevard des Invalides, Eglise St François Xavier, Zastava 750L (3)

  1. On a au travers de ces photos et de ce texte une image très précise de ce qu’était le Paris hausmannien au XIXème siècle.
    Il est évident que ces immeubles étaient destinés à la grande bourgeoisie et à ceux qui, par le suffrage censitaire, élisaient maires et députés. Le peuple, le vrai peuple de Pari,s était relégué au Nord, à l’Est et au Sud de la ville, dans ce qui état à l’époque la banlieue ouvrière de la capitale (Belleville, Ménilmontant, Charonne, Barbès ou la la Goutte d’or.) Quand on voit la richesse architecturale de ces immeubles, on se doute que les propriétaires ne sont pas enclins à louer à d’autres que ceux qui sont de leur condition : dans leur esprit, même quelqu’un de la classe moyenne ne saurait entretenir un tel immeuble ou un tel appartement. A leur yeux et dans leur esprit, nous n’avons pas assez de culture et de connaissances pou tenir en bon état leur bien.
    De toutes façons, le centre de Paris, à moins d’une vraie révolution, restera toujours un quartier pour gens très aisés ou ayant des connaissances très hauts placées.
    Quand on voit le bazar indien, cela tranche avec les grands immeubles : toutes ces couleurs, ce bazar faussement désordonné mettent de la vie dans une rue.
    Pour ce qui est de la vieille Zastava, je me souviens en avoir vu lorsque j’étais môme. C’était une voiture très rare puisqu’elle venait d’un pays de l’Est. Les deux personnes qui les possédaient ne nous ont jamais dit comment ils étaient parvenus à les avoir. Je suppose que, comme la Yougoslavie de l’époque n’était pas fermée, ils avaient dû les acheter là-bas.

    1. Bonjour
      merci de ta longue réaction que j’apprécie beaucoup
      Il est vrai que dans ce quartier on arrive au 7ème, l’ecole militaire etc …. un quartier chic et choc (pour ceux qui aiment ….) ou il y a des lycées pour pauvres petites filles riches par exemple ..
      SI les gens aisés, riches etc …. s’abaissaient au niveau de ceux qui le sont moins et s’intéressaient à eux, ils s’appercevraient qu’il y a énormément de richesse culturelle et de savoir.
      Ce n’est pas la richesse qui fait que tu es intelligent et cultivé. Ce ne sont pas non plus les diplomes qui font que tu sois cultivé ni intelligent.
      Quand au bazar indien il est du goût du quartier, c’est à dire chic et choc. Je t’avoue ne pas avoir soulevé un des articles pour savoir dans quel pays c’etait fabriqué …..
      La Zastava, je la trouvais formidable et j’adore ses roues avec le gros liseré blanc. Elles doivent evidemment être devenues denrée rare mais je ne connais pas son prix d evente .. Je suppose que lorsque les frontières se sont ouvertes , enfin lorsque les gens ont pu sortir plus librement du pays, les biens de consommations ont suivi .

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s