3 242/365 – Rue Elzevir, rue des Francs Bourgeois, Hôtel de Sandreville, Hôtel d’Alméras (5)

devanture pâtisserie Meert
devanture pâtisserie Meert

A la sortie du Square Leopold Achille (voir publication précédente),  je repasse devant l’ancien Hôtel de Croisille rue du Parc Royal en continuant de marcher au hasard dans le quartier du Marais.

La rue du Parc Royal que nous avons parcourue les articles précédent a été créee en 1563 et a comme la plupart des rues, porté plusieus noms ; rue du Petit Paradis, rue des Fusées, rue du Parc National.
Je passe devant l’Hôtel de Bonneval qui se trouve face à une pâtisserie qui propose de bien jolis desserts (de prix).
Sur une vieille photographie de 1926 la maison était visiblement déjà une pâtisserie et en face se trouvait une boucherie (à côté de l’Hôtel de Bonneval donc).
Je me contenterai de lécher la vitrine (ces pâtisseries étant hors de bourse pour moi).

patisserie Meert
patisserie Meert

La rue Elzevir n’est pas tres large et ne permet le passage que d’un seul véhicule. Il fait encore calme ca matin, les « touristes » commencent tout juste de sortir de leurs hôtels respectifs et commencent à déambuler comme moi dans les rues du quartier.
Une grille -fermée- donne sur un jardin . C’est le jardin d’un petit Hôtel Particulier , l’Hôtel de Marle.
Actuellement, c’est l’Institut Suédois qui y est installé, mais avant, bien avant …. le terrain sur lequel il est bâti était un terrain Maraîcher qui appartenait au Prieuré de Sainte Catherine.
J’ai trouvé un historique intéressant de cet Hôtel.  Pour le connaître, cliquez donc sur le lien suivant en gras ici : >>>>  historique Hôtel de Marle

Hôtel de Marle,centre culturel suédois
Hôtel de Marle,centre culturel suédois

Je continue ma route en repensant à ces terrains maraîchers qui ont donné leurs places aux bâtiments qui m’entourent et je vois des charettes à bras pleines de fruits et légumes tirées par des paysans transpirant sous le poids de la marchandise, tandis que certaines sont tirées par des boeufs ou des chevaux.
Oupsss j’ai bien failli marcher sur du crottin

Le bâtiment eu bout de la rue Elzevir est tout habillé de briques couleur ocre et tranche bien avec une architecture, disons plus … ancienne  et qui n’est autre que l’Hôtel d’Albret (un putain de beau bâtiment impressionant dans cette rue ).

creche collective ville de paris
creche collective ville de paris

J’ai tourné à droite dans la rue des Francs Bourgeois et oh pu… rée 😀 encore  des Hôtels particuliers à l’architecture monumentale par rapport à nos immeubles disons plus traditionnels !
Au n° 26 c’est l’Hôtel de Sambreville.
Au XIVème siècle, le terrain sur lequel allit plus tars s’elever ce bâtiment a été morcelé et c’est en 1561 que la decision de le lotir a été prise.
L’Hôtel bâti est passé entre les mains de plusieurs illustres personnages. La rue des Francs Bourgeaois a attiré à une époque pas mal de financiers et on l’a alors surnommée la rue des Francs Larrons …
En 1767 l’Hôtel est surélevé d’un étage puis à la révolution a été vendu, une fois de plus.
Ce bâtiment est privé et la porte était fermée mais si j’avais eu la chance de voir cette porte ouverte, je n’aurais pas hésité à demander la permission de pouvoir admirer ce qu’on ne voit pas de la rue 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Presqu’en face de lui une enseigne attire mon regard.
Société des Joailliers,bijoutiers,orfèvres etc
Fonderie d’or et d’argent, traitement des cendres, essais et analyses
C’est intéressant car rentrée chez moi j’ai voulu en savoir plus sur ces inscriptions quelque peu particulières.
C’est sur les ruines d’un ancien Hôtel particuler, en l’occurence l’Hôtel le Tellier qu’a été construite en 1865 une usine (dont on peut encore voir de nos jours une grande cheminée en brique rouge haute de 35 mètres !). C’est en 2002 que l’entreprise s’est installée à Vitry et a donc fermé ses portes dans le Marais.
Pour en savoir plus sur cette societe des cendres, un clic sur le lien suivant en gras ici : >>>  Société des Cendres

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et on n’est pas au bout de nos surprises.
Au n° 30 l’Hôtel d’Alméras.

Hotel d'Alméras
Hotel d’Alméras
  • Construit en 1583 pour Jean de Fourcy, trésorier du Roi par l’architecte Louis Metezeau 1560/1616.
    Clic sur le lien en gras pour acceder aux infos ici :  >>> Vivre le Marais
  •  je remarque sur le site structurae que c’est en 1611 que l’Hôtel a été construit … et pour Pierre d’Alméras.
    Clic sur le lien en gras pour accéder aux infos ici : >>> Structurae

Well …… deux informations différentes. Faut il se référer au site spécialiste du quartier du Marais « vivre le Marais » ?  Ou faut il de préférence se fier au site Structurae qui est une base internationale du patrimoine ?

C’est sur un autoportrait réalisé face à cet Hôtel d’Alméras que je vous quitte pour vous donner rendez-vous d’ici quelques jours pour la suite de la promenade.

autoportrait à l'Hôtel d'Alméras
autoportrait à l’Hôtel d’Alméras

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?

C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier du Marais : >>>  partie 1
Dans le quartier du Marais : >>>  partie 2
Dans le quartier du Marais : >>>  partie 3
Dans le quartier du Marais : >>>  partie 4

 

 

Publicités

8 réflexions sur “3 242/365 – Rue Elzevir, rue des Francs Bourgeois, Hôtel de Sandreville, Hôtel d’Alméras (5)

  1. Passionnant ! Dommage que cette balade ait commencé par une frustration puisque tu n’as pu t’offrir ces pâtisseries qui te narguaient. Tu t’es vengée en te faisant plaisir en admirant ces nombreux hôtels particuliers qui ont appartenu, comme de bien entendu, soit à des aristocrates soit à des gros bourgeois.
    Il est intéressant de constater que certains d’entre eux ont été racheté par l’Etat et que d’autres furent des entreprises ou usines. Il est vrai qu’au XIX ème et XX ème siècle, les industriels se plaisaient à installer le siège social de leur entreprise dans Paris même. Certains de ces hôtels particuliers sont de toute beauté, d’autres m’attirent moins mais tous ont un point commun : leur grandeur et le luxe.
    D’ailleurs, comme tu l’as remarqué toi-même, on y trouvait la Société des Joailliers, des bijoutiers, des orfèvres et autres : que des métiers qui rapportaient de l’argent ce qui explique le luxe et le type d’hôtels particuliers.
    Pour ce qui est des informations, personnellement je me fierais plus à la base internationale du patrimoine plutôt qu’au site spécialiste « vivre le Marais » qui doit être réalisé par des amoureux du quartier donc peut être pas impartial et sans doute réalisé par un amateur.

    1. Bonjour
      A plus de 5,00 € le petit gâteau non, c’est du luxe. Mais pas frustrée pour autant car je ne suis pas tres « sucrée ».
      C’est vrai qu’en terme de nombre d’Hôtels particuliers j’ai été sacrément gâtée . La plupart d’eux j’en avais entendu parler de par leur nom qui me disaient quelque chose donc le plaisir de les « trouver » a été amplifié.
      J’aime essayer de retrouver l’histoire de ces Hôtels particuliers et parfois egalement des quartiers, ce qu’on y faisait, les gens qu’on pouvait y croiser. Je reste généraliste car je veux simplement donner aux visiteuses et eurs une idée de ce que c’était.
      Comme toi bien évidemment je ferais plus confiance à Structurae qu’au site specialisé du quartier du Marais, mais je me demande alors comment ils ont pu faire une si grosse erreur, sachant que des personnes vont aller se référer sur ce qu’ils disent sans aller vérifier ailleurs.
      Merci de ton passage et appréciation 😀

  2. Toujours intéressante la balade avec toi !!! il y a quand même pléthore d’hôtels particuliers dans ce vieux quartier du Marais, qui ont chassé les maraîchers de la capitale. Je pense aussi que Structurae est un site plus crédible que celui des Amis du Marais ! (un oubli de vérification de leur part sûrement…)
    La cheminée dont tu parles était bien visible sur le documentaire de France5, derrière le « marché des enfants rouges »… 🙂

    1. Bonjour
      Merci d eton appréciation. En effet, surprise d’en trouver autant d’hötes particuliers dans un même quartier (et je suis très loin d’avoir tout vu) 😀
      C’est par hasard que je suis arrivee sur le site du Marais , car Structurae est un site que je consulte régulièrement et en priorité lorsque je recherche une information architecturale.
      Je n’ai pas encore eu le temps de visionner le replay de france5 ….

  3. Quelle jolie balade Yoshi et j’apprécie tous tes rappels historiques qui accompagnent les photos. Ces hôtels particuliers évoquent toute une époque.
    Bon pour le gâteau…j’aurais fait comme toi j’aurais juste regardé!
    Belle journée à toi

  4. J’aime beaucoup tes photos, mais comment fais-tu pour mettre en transparent ton nom sur tes photos car j’aimerai faire pareil.
    Merci de ta réponse

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s