3 237/365 – Rue du Prévôt, rue Pavée et vers le quartier du Marais (1)

Quelques semaines après ma promenade dans le quartier du Marais  -pour la revoir,
(cliquer sur le lien en gras ici : >>>>   dans le quartier du Marais (1) , j’y suis retournée.
C’était le 25 février, deux jours avant mon anniversaire .
Je ne savais pas où allaient me diriger mes pas car c’est toujours au hasard que je vais lorsque je vous présente une promenade. Même si je connais un peu l’endroit je ne sais pas d’avance je vais aller, quelle rue je vais prendre, ce que je vais voir etc …..
Le quartier du Marais est grand, riche , tres riche culturellement aussi.
Alors, mes pas m’ont dirigée là où il y a beaucoup à voir, là où il y a beaucoup à raconter

rue du Prévôt
rue du Prévôt

Cette promenade dans le quartier du Marais risque d’être longue -je pense à 8 publications -peut-être plus- au moment où je prépare ce premier billet de la série- (mes promenades sont toujours en plusieurs épisodes, j’espère du moins que vous l’avez remarqué …)

Mais je vais la débuter en revenant en arrière, une mini promenade effectuée dans le quartier proche , le 4 janvier .  Je vous avais promis (et je tiens toujours mes promesses) de vous emmener dans un nouveau coupe gorge !!!
Mais je vous préviens ; cette fois-ci vous prendrez des risques. D’ailleurs, l’entrée de ce coupe gorge est , disons, significative 😀

 

N’ayez pas trop peur, soyez juste un petit peu sur vos gardes. Regardez, nous ne sommes pas seuls !

rue du Prévôt
rue du Prévôt

Cette rue a porté plusieurs noms : rue Percée, en 1300 rue Percié, 1313 rue Perciée, 1816 rue Percée Saint-Paul, 1844 rue Percée Saint-Antoine. et en 1877 rue Prévôt. C’est une rue étroite d’une longueur de 104 mètres.
C’est en mémoire d’Hugues Aubriot (Prévôt de Paris) et qui possédait un hôtel au n°12 que cette rue porte son nom dépuis 1844. Rentrée chez moi j’ai voulu voir sur internet ce qu’etait devenu cet Hôtel particulier et … j’y ai trouvé la trace de l’établissement d’un club assez particulier, pour adultes ….

Une vingtaines de mètres plus loin dans la rue, je ne m’attendais pas à tomber sur cet endroit non dénué d’un certain charme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour nous diriger maintenant vers le quartier du Marais nous allons revenir sur nos pas , traverser la rue de Rivoli et prendre la rue Pavée. C’est bien souvent cette rue là que prennent les gens à la sortie du Métro Saint-Paul , pour se diriger vers le quartier historique du Marais et tout près vers la Place des Vosges.
Il n’est pas trop tard encore, même s’il est déjà passé 9 heures ! Peu de monde dans les rues ; c’est comme j’aime Paris le matin.

rue pavée
rue pavée

Lorsqu’on est ici on ne peut que remarquer le nombre de bâtiments anciens ainsi qu’un grand nombre de « pelles Starck » que l’on voit aux abords des monuments intéressants qui racontent l’histoire de la Ville de Paris !
On passe devant la Synagogue (que je n’ai pas photographiée. Pourquoi ? Je ne sais pas),  qui est superbe. En 1913 c’est l’architecte Hector Guimard qui est mandaté pour construire .

On est aussi dans un quartier où la communauté Juive est importante. Au début du XXème siècle, un grand nombre d’immigrants Juifs venant d’Europe de l’Est et principalement de Russie se sont implantés dans le quartier autour de la Place Saint-Paul principalement.
D’ailleurs nous croisons la rue des Rosiers (nous y reviendrons plus en longueur plus tard dans une des publications de cette longue promenade)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au n° 24 de la rue Pavée une monumentale porte cochère est ouverte . Une porte ouverte donc : je rentre 😀  Nous sommes dans l’Hôtel de Lamoignon où se trouve la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.

Bibliothèque historique de la Ville de Paris - Hôtel de Lamoignon
Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Hôtel de Lamoignon

C’est en travaux, du moins , les panneaux de la Ville de Paris l’annoncent.

Bibliothèque historique de la Ville de Paris - Hôtel de Lamoignon
Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Hôtel de Lamoignon

Mais je peux tout de même prendre quelqeus vues de détails

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la petite histoire ; l’Hôtel fut construit pour Diane de France -Duchesse d’Angoulème- -1538/1619-, agrandi et remanié à plusieurs reprises, à partir du XVIIème siècle.
En cet Hôtel résida Guillaume de Lamoignon , premier Président au Parlement de Paris -1617/1677- et naquit son arrière petit fils Malesherbes -1721/1794-.
La première bibliothèque publique d ela Ville de Paris fondée par Antoine Moriau Procureur du Roi et de la Ville y fut ouverte en 1763.
Alphonse Daudet y vécut de 1867 à 1876.

Bibliothèque historique de la Ville de Paris - Hôtel de Lamoignon
Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Hôtel de Lamoignon

Et pour savoir qui sont tous ces personnages … Google ou tout autre moteur de recherche est votre ami ! 😀
Nous nous reverrons d’ici quelques jours pour la suite de cette promenade qui je vous le rappelle; sera longue 😀

 

Publicités

12 réflexions sur “3 237/365 – Rue du Prévôt, rue Pavée et vers le quartier du Marais (1)

  1. un excellent petit reportage sur ce quartier de Paris que j’ai visité voici quelques années et que j’ai trouvé très riche à tous niveaux.
    Je me souviens de nombreux hôtels particuliers d’une grande beauté qui datent de Louis XIV, de la Place des Vosges, de la rue du Temple ou de la rue du Sentier, rue qu j’avais trouvée très vivante et très pittoresque.
    J’en avais profité pour visiter le musée Carnavalet, étais resté en admiration devant l’hôtel de Sully, l’hôtel de Rohan ou celui de Turenne.
    Ton reportage m’a fait faire un petit retour en arrière et me donne envie de retourner voir Paris durant quelques jours après avoir fait le tri des endroits pittoresques du Paris non connu des touristes étrangers.

  2. toujours un plaisir de découvrir Paris avec vous, il n’y a rien de mieux que de marcher au hasard et même si aujourd’hui les gens ont perdu l’habitude de demander aux autres gens la direction car il y a une méfiance plus la « facilité » de FBI téléphone lol beh je trouve que au pire si on se perd ça peut nous emmener a une rencontre brève mais intéressante avec la personne qui va nous expliquer ou nous sommes.

    1. Bonjour
      Merci beaucoup de ton gentil commentaire 😀
      C’est vrai que parfois lorsque tu accostes une personne en rue pour lui demande run renseignement ou ton chemin, il arrive des fois que la personne ne veuille même pas te repondre. Alors ; par peur de l’inconnu qui l’accoste ? Va savoir ..
      Tu peux toujours me demander … à force de marcher dans les rues de Paris je finirai bien par en retenir quelque chose 😉

  3. La Place des Vosges est mon endroit préféré de la capitale. Je connais un peu le quartier et justement, hier, j’ai visionné en replay sur la 5 (documentaires) un reportage sur le Marais, très intéressant. On pouvait y admirer l’intérieur de la première Bibliothèque de Paris. Ton reportage, toujours très intéressant, me donne aussi envie d’y retourner faire un tour !!! 🙂

    1. La place des Vosges n’était pas loin de là ou je me trouvais mais .
      … j’ai peut-être raté une vocation (ou alors on ne m’a pas donné les moyens d’y accéder …..)
      En tout cas tu n’es pas la première à me dire avoir « envie » de decouvrir des endroits que je montre ici même.
      Merci 😀

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s