3 228/365 – Quartier du Marais, quai de l’Hôtel de Ville, rue de Rivoli, le Marais Gay, le vieux Marais (5)

compagnon des devoirs du tour de france
compagnon des devoirs du tour de france

A la sortie de la rue de l’Hôtel de Ville je me retrouve rue Broose (ou rue de Brosse ou rue de la Brosse), je me retourne , je regarde en l’air pour voir si un détail attire mon oeil et … bingo 😀
Il se trouve que c’est un des immeubles qui compose l’ensemble des bâtiments des Compagnons des Devoirs du Tour de France.

imprim ecran google map ,rue de la Brosse
imprim ecran google map ,rue de la Brosse

Je ne me dirige pas vers ‘Eglise Saint gervais Saint Protais que l’on apperçoit sur le google map, mais je vais vers les quais de Seine et plus particulièrement en direction du Quai de l’Hôtel de Ville.
Au coin du Quai de l’Hôtel de Ville et de la rue de Brosse (j’avais gardé le nez en l’air …) une superbe cloche se trouve en partie dans les murs de pierre de taille où se trouve la librairie du Compagnonnage.

Enseigne café A la cloche d'argent
Enseigne café A la cloche d’argent

Anciennement, cette fausse cloche et sa cordelette étaient l’enseigne d’un café qui s’appellait  » à la Cloche d’Argent » et qui était le café où se réunissaient les Compagnons.

Mais je commence à avoir envie de rentrer. Avant cela, je vais pousser jusqu’à un autre quartier du Marais. Pour cela longerai la rue de Rivoli jusque la rue des Mauvais Garçons … 😉 ou peut-etre un petit peu avant.
Je longerai la rue du Roi de Sicile et après je compte prendre le métro à la station « Saint Paul ».
Nous sommes toujours le 28 décembre et il commence à faire frisquet avec le soir qui tombe.
Je passe à nouveau devant le BHV du Marais et trouve qu’il n’y a pas beaucoup de monde en cette fin d’après midi. Pas trop de touriste, peu de gens avec des paquets (nous sommes toujours entre les deux grosses fêtes obligées de fin d’année ….) ce n’est pas vraiment festif ni même joyeux.
Je trouverai certainement plus de vie et de vigueur dans la partie plus touristique du Marais .

48 rue de Rivoli
48 rue de Rivoli

Au n° 48 de la rue de Rivoli, je suis scotchée par deux énormes cariatides. Après des recherches sur internet, j’apprends que c’est le sculpteur Sylvain Kinsburger (1905) qui en est l’auteur.
Elles ont fonction de supporter un encorbellement et ont été inspirées d’une des meilleures oeuvres  de Philippe Puget.
C’est l’architecte Garriguenc qui est à l’origine de ce bâtiment qui, au cours d’un concours de façades de la Ville de Paris en 1905 a été fort remarqué.
Envie de voir le bâtiment en entier ?

Héhé Google ou autre moteur de recherche est votre ami. Vous avez l’adresse, le lieu  et n’avez pas besoin de plus pour chercher 😀

 

La rue des Mauvais Garçons est une petite rue étroite et pavée. On rentre ici dans le coeur du vieux Marais . Cette rue existait déjà au XIIIème siècle.

Ce nom « des mauvais garçons  » laisse songeur et permet de

c'est gay
c’est gay

supposer des idées les plus farfelues ! 😉
A différentes époques, ces mauvais garçons pouvaient bien avoir été des bouchers , des malandrins qui effrayaient la population. Actuellement elle est un erue du Paris « gay ».
Beaucoup de commerces ici, des cafés, des bars, des restaurants. On aime venir s’y promener, flâner le nez en l’air, y rencontrer des gens, visiter un musée … prendre une boisson à la terrasse d’un établissement .
C’est toujours agréable quel que soit le moment de la journée.

Je tourne à droite dans la rue du Roi de Sicile -pas que je veuille absolument quitter la rue des Mauvais Garçons (qui sont loin de me faire peur), mais la rue, même si elle est étroite n’ est vraiment pas longue. >>> n’y voyez surtout pas de mauvais jeux de mots, hein ? 

Presque directement sur ma droite la rue du Bourg Tibourg ressemble plus à une petite place passante . Des deux côtés d ela rue il n’y a que des cafés et des bars. Au centre sont des bancs. C’est dire que lorsqu’il fait beau les tables installées au dehors recoivent bon nombre de visiteurs affamés et assoifés ou alors désireux de … rencontres 😀

rue du Bourg Tibourg
rue du Bourg Tibourg

Ici je trouve des architectures un peu diversifiées. Sur ma gauche un grand bâtiment à l’aspect un peu norme et tout gris et au coin je dis : oh nonnnnnnnnnnnnn  -la devanture d’une boucherie chevaline – …

ancienne boucherie chevaline rue du roi de sicile
ancienne boucherie chevaline rue du roi de sicile

C’est au milieu des années 1800 (vers 1866) que ce genre de commerce a pu ouvrir. C’était la famine, les gens avaient faim et la viande de boeuf coutait beaucoup trop cher à l’epoque.  Avant cette période, manger de la viande de cheval n’était pas concevable . Pour ne pas que leurs commerces soit confondu avec des commerces de viande de boeuf (qui coûtait deux fois plus cher à l’époque), les bouchers chevalins avaient des devantures qui montraient clairement CE qu’ils vendaient !
Mais lorsque je suis devant cette devanture magnifique au demeurant je remarque avec joie qu’elle est devenue une boutique de mode ou de bijoux.

Toujours pas mal de cafés, de bars, de restaurants et de boutiques toutes aussi diverses que variées. C’est plus vivant ici.  Il y a pas mal de circulation.

rue du roi de sicile
rue du roi de sicile

Une boutique a une décoration quelque peu particulière. En ces moments de fêtes de fin d’année, ils ont entouré toute leur façade de rondins de bois. C’est assez surprenant au premier abord .

Quelques centaines de mètres plus loin je tourne dans la rue Fernand Duval pour rejoindre la rue de Rivoli et me diriger vers l’entrér du métro Saint Paul.
J’avais déjà rangé mon 7D lorsque je vois ceci . Un Hanoukkia (chandelier à neuf branches), qui plus est … sur le toit d’une automobile.

hanoukkia,chandelier à neuf branches
hanoukkia,chandelier à neuf branches

C’est original, du moins peu courant et je resors mon boitier en quadriple vitesse pour prendre tout aussi rapidement une dernière photographie et rejoindr ele métro ou je pourrai enfin m’asseoir et prendre un petit peu de repos.

J’y verrai ; oh my God …. un endroit ou j el’espère, vous oserez me suivre 😀
En attendant, pour le dernier volet de cette promenade, je vous réserve un epetite surprise.

Envie de revoir les autres publications de la promenade ?
C’est par ici : cliquez sur les liens en gras

Dans le quartier du Marais : >>>  partie  1
Dans le quartier du Marais : >>>  partie  2
Dans le quartier du Marais : >>>  partie  3
Dans le quartier du Marais : >>>  partie  4

 

Publicités

2 réflexions sur “3 228/365 – Quartier du Marais, quai de l’Hôtel de Ville, rue de Rivoli, le Marais Gay, le vieux Marais (5)

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s