3 096/365 – Paris, crue de la Seine, juin 2016 au port de Javel Haut

D’autres suivront, plus tard.

crue juin 2016 port de Javel Haut Paris
crue juin 2016 port de Javel Haut Paris

Les promenades du soir en ce moment en bord de Seine sont à déconseiller.
Une glissade, une noyade est vite arrivée 😉 …

Publicités

16 réflexions sur “3 096/365 – Paris, crue de la Seine, juin 2016 au port de Javel Haut

    1. Vendredi en fin d’apres midi je me suis accordée un petit peu de répit et suis donc allée voir par curiosité. Je suis allée au plus pres de chez moi et certainement pas le soir … les personnes qui veulent photographier le soir ont des risques de glisser dans le noir ou trebucher puis … de tomber à l’eau.
      Dans le XVIème il y a des caves sous eaux et des habitants dont le rez-de-chaussée est sous eau également.
      C’est tres impressionnant.

    1. hé hé , je l’ai fait.
      Mais mon boitier je ne l’ai pas en bandoulière, je l’ai à la main
      Mes sauts n’ont pas été tres hauts … mais j’ai fait flip flop
      D’autres photographies suivront plus tard.

    1. Je dois dire que c’est incroyable, effrayant même.
      Mais d etoute fçon, la nature reprend ses droits , d’une façon ou d’une autre. Elle sera toujours la plus forte et si on peu contrer un feu l’eau, elle, avec la force qu’elle a , c’est quasi impossible.
      On parle peu des victimes , même s’il y en a eu quelques unes.
      On ne parle visiblement pas des animaux en pature ou dans les fermes … des endroits inondés …..

    1. a moins que … mais ca , c’est pas drôle …
      Sérieusement, des personnes ont du aller le soir ou la nuit pour faire des images, dans le noir …. une chute (dans l’eau) est encore plus vite arrivée 😀

    1. Bonjour Didier
      Je suis allée entre le pont de Javel et le pont Bir Hakeim. J’aurais voulu pousser plus loin, mais j’avais un rendez-vous en debut de soirée et il était temps pou moi de rentrer.
      Comme mes billets sont programmés judque la mi juillet je pense, pour le gros reportage il faudra attendre.
      Peut-être que d’ici là j’en publierai une ou l’autre
      Tu étais de quel côté toi ?

  1. Belleville; en1964 j ai trottiné dans le quartier, éléve infirmière; mon stage d’ assistance sociale, mon rôle était de rendre visite , aux veuves de 14/18 pour savoir si elles avaient des demandes spéciales à faire; et surtout bavarder avec elles ou de leur faire quelques courses, souvent ,nous les faisions ensemble. ET j avais droit  » à la petite liqueur de cassis .
    un stage qui m’ a plus énormément , et qui m’ a fait marcher, car je devais payer mon métro ou bus , REncontré, aussi des femmes qui ne se sont jamais marier parce
    que leur fiancé étaient mort à la guerre je trouvais cela triste, car elles auraient peut ètre étaient heureuses quand même sans oublier , l abscent !!
    a bientôt bonne semaine

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez .... Merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s